La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Plumes du Phénix

Aller en bas 
AuteurMessage
Fitz
Mentor
Mentor
Fitz

Masculin
Scorpion Serpent
Nombre de messages : 498
Age : 41
Profession : assassin royal
Loisirs : lecture/écriture, jeux de plateau, LDVELH, tennis de table
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Les Plumes du Phénix    Ven 16 Nov 2018 - 18:52


Niveau traduction, c'est pas mal du tout. Je n'ai pas relevé de maladresse, c'est fluide. Juste une erreur au 47 où l'on a Vertogen puis Vortigen mais à part ça, c'est fluide. On a même un effort au niveau vocabulaire qui ne doit pas toujours être dans la version d'origine je pense. Par deux fois je suis allé voir un mot au dico que je ne connaissais pas et c'était bien amené.

Pour les aspects faiblards, le scénario, s'il se veut riche en rebondissements et en rencontres (eu égard à la petite taille de l'aventure), est trop rapide dans sa mise en scène. Au début les trajets sont émaillés de quelques rencontres puis après ça s'accélère. Les ellipses temporelles apparaissent et on saute d'un endroit à un autre d'une manière presque étourdissante, surtout pour la séquence finale.
Les scènes en elles-mêmes sont aussi trop brèves. Après, pas facile de tout loger en 50 sections, c'est sûr.
Autre regret du scénario, l'impossibilité de visiter l'un des navires pirates mentionnés alors qu'une info nous indique qu'un trésor intéressant s'y trouve.

Enfin, beaucoup de combats dont la plupart contre des adversaires multiples. Le système de combat DF n'est pas exaltant mais celui contre plusieurs adversaires simultanés est encore plus fastidieux.

Cette critique est contrebalancée par le fait qu'ils sont bien équilibrés, avec quelques possibilités tactiques telles que la potion du départ ou la botte secrète. Au niveau ludique, c'est l'aspect le plus intéressant de l'aventure. Les caractéristiques initiales sont prédéterminées et il faut savoir bien gérer notre équipement, bien doser les risques encourus même quand on s'est déjà cassé les dents une première fois.
Car il s'agit d'une mini-AVH difficile! Je l'ai réussie au 4ème essai. Je crois bien être mort au combat lors des trois tentatives précédentes.

Autre point intéressant : l'ambiance Sable Noir est bien rendue. Pas par les descriptions mais par les réactions des personnages. Tous sont impitoyables, le héros de l'aventure y compris!
On torture sans hésitation par exemple. Mais les habitants du coin ne sont pas en reste. Mention spéciale au moine arnaqueur. Sinon, ce n'est que mafieux au coeur de pierre, argousins vénaux, gardes corruptibles, faux frères et escrocs de tout poil.

Loin d'être la meilleure des mini-AVH mais avec des qualités qui distrairont à la fois le joueur et le lecteur.
Revenir en haut Aller en bas
linflas
Maître d'armes
Maître d'armes
linflas

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 1783
Age : 44
Localisation : Lille, France
Profession : IT crowd
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Les Plumes du Phénix    Ven 16 Nov 2018 - 21:40

Merci Fitz d'avoir ouvert le sujet ici et surtout d'avoir dit du bien de la jouabilité, vu qu'elle ne vient pas de l'auteur original mais du traducteur Wink

Je vais corriger mes coquilles et fournir une v2 prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
http://linflas-art.deviantart.com
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
Bruenor

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1711
Age : 40
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Les Plumes du Phénix    Sam 17 Nov 2018 - 11:35

Je l'ai testée à mon tour et il m'a fallu 5 tentatives pour en venir à bout (dont 2 par excès de curiosité, qui cause souvent ma perte dans les LDVELH). Il s'agit d'un OTP, mais le bon chemin se devine rapidement, l'AVH ne faisant que 50 sections. L'ambiance de Port du Sable Noir est bien retranscrite, les PNJ plutôt soignés et les règles made in Linflas rendent la jouabilité intéressante, avec la caractéristique CHANCE qui devient primordiale car elle permet de boire une potion pendant un combat ou de porter un coup qui s'avèrera handicapant pour l'adversaire avec notre dague.
La traduction est bien faite, avec très peu de coquilles (au 38 : de la min).
Spoiler:
 
L'aventure est un peu rapide et la fin vite expédiée malheureusement, dommage car l'immersion était plutôt bonne jusque là.

Merci pour cette traduction (qui en précédera d'autres ?). J'avais aussi choisi cet auteur pour Hand of Fate (La Main du Destin la 4e CdT).
Revenir en haut Aller en bas
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides

Masculin
Nombre de messages : 973
Localisation : Grand Est
Profession : Roi en Jaune
Date d'inscription : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Les Plumes du Phénix    Sam 17 Nov 2018 - 17:35

Un peu tardivement mais par souci d'exhaustivité, je copie-colle le feed déjà publié sur RDV1.


Petit jeu élégant, se joue vite, assez sympa. C'est un OTP mais le bon chemin n'est pas dur à trouver. Un hommage rendu aux DF classiques, dont on reconnaîtra quelques figures.

Avec notre comparse, on incarne un membre d'une guilde mafieuse de Sable-Noire. Le chef nous envoie casser des bras en duo chaque fois que quelqu'un manque de respect à sa soeur, sa mère, son chat... P'tite ambiance à la Pulp Fiction. Sauf qu'au lieu d'une valise au contenu mystérieux, vous allez devoir retrouver... les plumes du Phoenix. Quand on en rassemble 4, on gagne la vie éternelle. Même que là on en a déjà 1.



Tout ça juste au moment où la ville de Sable-Noir semble accueillir une grande réunion syndicale pirate, vu le nombre de capitaines boucaniers qui y ont jeté l'ancre ce soir-là : les bad guys de Défis Sanglants sur l'Océan, des Démons des Profondeurs, etc. Il ne manque que Cinnabar (du Pirate de l'Au-Delà) pour que la fête soit complète. Il était sans doute retenu ailleurs. Tous ces chefs pirates réunis au moment où les Plumes du Phoenix refont leur apparition : hasard ? Je ne le crois pas.

Traîtrises en série, absence de morale et appât du gain seront les leitmotiv de cette histoire. L'apprenti voleur des Rôdeurs de la Nuit avait un côté brave gars ; là, vous incarnez un salaud qui ne côtoie que des over-salauds. C'est assumé et jouissif. Parcours avec quelques choix-pivots dont une seule issue s'avère la bonne. Plusieurs combats difficiles, mieux vaut les négocier autrement ou les contourner.

Les règles sont intéressantes, le perso est pré-tiré (avec des caractéristiques moyennes, il faudra être stratégique face aux épreuves). Les Potions parmi lesquelles choisir fonctionnent comme un boost de jeu vidéo : par ex. la Potion d'Adresse fait gagner +2 Force d'Attaque pour un combat.

Mise en page élégante, quelques illustrations, une traduction bien tournée par l'ami Linflas. J'ai bien apprécié ce petit jeu !

La fin reste en suspens, on ne trouve qu'un seule des plumes manquantes, comme une invitation à une saga ponctuée de couteaux dans le dos et de rebondissements ! J'ai apprécié là aussi cette fin non-conclusive qui avait une certaine fraîcheur.


Ajout après avoir lu le feed de Bruenor : dans les dialogues avec les citoyens peu recommandables de Sable-Noir, on retrouve quelque chose des échanges avec le Mik dans La Main du destin, une sorte de mauvaise foi méchante mais pleine d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10247
Age : 46
Localisation : Atalis la Cité des Sables.
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Passer mes vacances d'été à Vatos...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Les Plumes du Phénix    Dim 20 Jan 2019 - 12:06

Merci à Linflas pour nous avoir proposé la traduction de cette mini-AVH.

Traduction que j'ai apprécié, principalement au niveau du vocabulaire employé, familier, voire argotique, ce qui correspond bien à un monde de voleurs et de franches canailles. Rien de plus horripilant que ces LDVH où des ruffians aux mains rouges de sang parlent comme les précieuses ridicules au salon de thé… Le nom de certaines rues ou quartiers sonne bien également, comme la rue du Gibet ou le quartier du Nœud Coulant, sans tomber dans les noms à la con du genre "Grosnez", "Grandpas" et autres.
Donc, niveau traduction, rien à redire.
Le fait de retrouver Port Sable Noir et des personnages et références à d'autres DF est très sympa.

Après, ça se gâte…
Si les personnages sont bien dans l'ambiance, l'atmosphère est pour moi inexistante. C'est Port Sable Noir mais ça pourrait être n'importe quelle ville. On s'attend à des venelles crasseuses et obscures, des murs délabrés et noircis de suie, des pavés disjoints et glissants, des volets mal accrochés qui grincent de façon sinistre, un dédale de ruelles obscures et tortueuses… Rien, nada. Même pas une mention de l'air salé quand on arrive au port, aucun clapotis d'eau saumâtre, de craquement de mâts ou d'odeur de varech… Avec le potentiel d'une telle ville, franchement…

Je garde de l'ensemble un côté expéditif, brusque, presque bâclé. Tout s'enchaîne de façon trop rapide dès le début, notre personnage n'a aucun doute, aucune hésitation. Les paragraphes s'enchaînent comme des dominos qui tombent les uns après les autres.
L'assassinat d'Abdul le Sanguinaire, tranquillement égorgé dans son sommeil, franchement… On parle d'Abdul le Sanguinaire là, le type est pas arrivé là où il en est en se faisant avoir comme un bleu, paies ton combat mec !
La fin est toute aussi brutale : j'ai zigouillé Vortigen, récupéré les plumes et bravo, merci, au-revoir.
Le coup de la fronde m'a fait tiquer aussi : perso, je pense qu'un type qui se prend une bille de fronde dans la tempe ne se relève pas (après, je suis pas expert…)

C'est bien l'impression finale qui me reste de cette AVH : trop courte, trop brusque, trop rapide. Une succession de séquences, comme des flashs, sur lesquelles on a aucune prise. Et un manque d'atmosphère flagrant.
Une mini-AVH basique, assez simpliste (mais attention, loin d'être aussi facile qu'elle paraît, vous pourriez avoir des surprises de ce côté là…)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Plumes du Phénix    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Plumes du Phénix
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Plumes d'Ayroles et Baraou
» colection de plumes
» Alice du mois d'Octobre: Alice et les plumes de paon
» [Les éditions TriArtis] Quand les loups avaient des plumes de Isabelle Cousteil
» Supplice du goudron et des plumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Aventures dont Vous êtes le Héros :: Les AVH-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit