La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
ASOS : Livraison Premier à 8 €/an
Voir le deal
8 €
-31%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000€ sur TV OLED Philips OLED+ 934 65″ – 65OLED934
2199 € 3199 €
Voir le deal

 

 Escape Book 08 - Hôtel Mortel

Aller en bas 
AuteurMessage
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides

Masculin
Nombre de messages : 1565
Localisation : Grand Est
Profession : Roi en Jaune
Date d'inscription : 13/04/2012

Escape Book 08 - Hôtel Mortel Empty
MessageSujet: Escape Book 08 - Hôtel Mortel   Escape Book 08 - Hôtel Mortel EmptyJeu 24 Jan 2019 - 22:44

ESCAPE BOOK N°8
Hôtel Mortel


Discussion sur le livre ICI.

Escape Book 08 - Hôtel Mortel Hotel-10


GOODIES
Les puzzles à découper sont dans les dernières pages du contenu additionnel, ici.


UNE VIDEO AVEC DES IMAGES DEDANS

Vidéo glaçante. Ambiance.


ERRATA/TUM
Arrow page 9, l'annonce en haut à gauche, remplacer « oct. 1893 » par « mai 1893 ». Faute trouvée par une élève.
Arrow pages 100 et 109, dans les notes, remplacer « Lieux 19 à 23 » par « 19 à 24 ». Faute trouvée par la traductrice allemande, Birgit Irgang.
Arrow page 175, date du journal, remplacer lundi par mardi (c'est vraiment un détail, là, hein).
Arrow pages 136-137, la croix qui est en noir dans le texte est en blanc dans l'illustration.
Arrow page 229 : remplacer « Oui, Mme Jones... Oui, si je le vois, je vous le dirai. » par : « Oui, Mme Jones... Oui, si je vois votre chat, je vous le dirai. »


Dernière édition par Dagonides le Ven 28 Juin 2019 - 21:34, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Herbert West
Mentor
Mentor
Herbert West

Masculin
Capricorne Dragon
Nombre de messages : 467
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/10/2018

Escape Book 08 - Hôtel Mortel Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 08 - Hôtel Mortel   Escape Book 08 - Hôtel Mortel EmptyLun 28 Jan 2019 - 12:32

Bouquin terminé tout à l'heure. Je suis encore chaud donc un petit avis vite fait.

Que nous raconte donc ce nouvel escape book? Vous incarnez Ariana Wire, romancière à succès, intriguée autant que stupéfaite par l'incapacité des autorités à retrouver des jeunes femmes disparues à Chicago, aux alentours d'un hôtel mystérieux. Notre intrépide écrivaine se décide donc à prendre les choses en mains et de retrouver elle même les disparues...pour se réveiller enfermée au fond d'une caisse dans un endroit inconnu.

Globalement, qu'ai je pensé de cet opus? Dans les grandes largueurs, j'ai bien aimé cette aventure. Pour commencer, les habitués du genre remarqueront que l'aventure est relativement linéaire. C'est vrai mais je trouve que ça retranscrit assez bien le sentiment de fuite en avant. On n'a pas le temps de faire du tourisme. On doit retrouver les disparues et se barrer de l'hôtel le plus vite possible. On n'a pas le temps de trainer!!!

Ensuite, et c'est bien vu, une fois terminé un premier chapitre de mise en bouche (le livre en comporte quatre), on continue l'aventure avec un autre personnage, dans un autre endroit et avec un point de vue...différent. On alternera ensuite les points de vue jusqu'à la fin, où tout converge. On pourrait trouver le procédé artificiel mais il permet d'apporter un peu de background et de vie à l'endroit.

Niveau énigmes, c'est pas vraiment hardcore. Rien à voir avec La tour de l'alchimiste qui nécessitait un doctorat en astro-alchimie où avec Panique dans l'hyperespace et ses combinaisons à rallonges qui faisaient mal au crâne. Ici, c'est simple (peut être trop par moment), intuitif et logique. Mis à part une énigme qui m'a bloquée (et encore, une fois que j'ai trouvé la solution, j'étais abasourdi par son évidence et par ma stupidité!), rien n'est insurmontable. Et si vous êtes vraiment bloqué, des indices sont disponibles à la fin du livre.
Il est même possible à un moment de passer à l'étape suivante sans avoir visité l'intégralité de la carte du chapitre.

Côté narration et style, c'est fluide, ça se lit tout seul. Petit regret cependant: avec un tel thème, j'aurais aimé un ton un peu plus adulte, voire plus malsain. J'ai eu l'impression par moments que l'auteur ne savait pas trop à quel niveau placer le curseur. D'autant que certains passages/énigmes dénotent carrément avec le reste. Peut être l'éditeur impose une charte ou pose des limites, je ne sais pas.

Autre regret, découlant de la linéarité de l'aventure: la durée de vie m'a semblé plus légère que les autres livres de la gamme (je n'ai pas lu le Minecraft par contre).

En conclusion, mis à part 2/3 détails, Hôtel Mortel m'a beaucoup plu. C'est fun, pas compliqué, parfois glauque mais pas trop. Pas le meilleur de la série mais loin d'être le pire. Tout à fait recommandable.

Note (totalement arbitraire): 15
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
gynogege

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 2736
Age : 46
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

Escape Book 08 - Hôtel Mortel Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 08 - Hôtel Mortel   Escape Book 08 - Hôtel Mortel EmptyMar 9 Avr 2019 - 21:17

Bon. Hôtel Mortel est le deuxième Escape Book de Gauthier Wendling aka Dagonides. L'action se déroule à la fin du XIXème siècle au cours de l'Exposition Universelle, dans un hôtel biscornu, repaire d'un tueur en série. Nous jouons la romancière Ariana Wire qui a décidé d'élucider elle-même une série de mystérieuses disparitions et se retrouve piégée dans l'hôtel. Difficile d'en dire plus sur le scénario sans gros spoiler. Il suffit de dire que c'est une très bonne histoire policière qui réserve son lot de surprises.
La qualité du scénario et de la narration est assurément un des plus gros atouts de cet escape book. C'était déjà le cas dans l'opus précédent de Dagonides, mais ici on abandonne le ton humoristique, quoique... le texte peut se révéler grinçant. Du point de vue du jeu je retrouve les mêmes limites propres au principe de cette série: trop facile de tricher, même involontairement. Je dirais en plus que Hôtel Mortel m'a semblé plus facile que la Marque de Cthulhu (ou bien je me suis habitué...), mais on peut aller assez loin en ayant négligé un objet indispensable, ce qui ajoute du piment.
J'aime beaucoup le principe des coupures de journaux qui peuvent donner des indices, ça aurait pu être encore plus exploité (à la manière de Détective Conseil).

Au final pour moi c'est d'abord une très belle réussite de littérature interactive. Bravo ! Un seul petit regret

Spoiler:
Spoiler:
 

15/20
Revenir en haut Aller en bas
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides

Masculin
Nombre de messages : 1565
Localisation : Grand Est
Profession : Roi en Jaune
Date d'inscription : 13/04/2012

Escape Book 08 - Hôtel Mortel Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 08 - Hôtel Mortel   Escape Book 08 - Hôtel Mortel EmptyDim 15 Déc 2019 - 10:42

Je me permets de poster ici la traduction d'une revue critique en allemand, signée La Cruciverbiste (« Die Wortspielerin »*), qui tient un blog consacré à la littérature et au jeu. Comme souvent, c'est surtout un résumé avec des bouts d'avis ici et là, au détour d'une phrase.

Citation :
Un autre livre casse-tête que j'ai pu tester, encore tout chaud devant moi : l'Escape Book : Das Horror Hotel de Gauthier Wendling, qui est encore une fois très effrayant**.

A noter que ce récit est basée sur une histoire vraie qui s'est produite à Chicago dans la seconde moitié du 19ème siècle. L'hôtel horrible et éponyme a été ouvert par H. H. Holmes lors de l'ouverture de l'Exposition universelle de Chicago en 1893, et c'était vraiment une maison des horreurs dans laquelle de nombreuses femmes seules ont disparu.

Dans ce livre, vous ne vous contenterez pas de vous glisser dans la peau de la journaliste Ariana Wire, qui veut aller au fond des événements étranges, mais prend aussi parfois le rôle de l'agresseur, qui est apparemment la cible de quelqu'un...

Ce volume a également été traduit du français par Birgit Irgang, et je suis curieux de voir si la série se poursuivra et ce que les créateurs proposeront ensuite...
[...]

COMMENTAIRES
> JÖRG : Cela semble excitant. Est-ce seulement pour lire en solo ?
> LA CRUCIVERBISTE : On peut certainement le lire à deux, j'imagine. Cependant, la série est assez sanglante et clairement pas pour les enfants (si la question visait dans le sens).
> JÖRG : Non, je pensais plutôt à une soirée lecture dans notre bibliothèque publique.
> LA CRUCIVERBISTE : Ah oui. Le livre est très lourd en texte, et je ne pense pas que vous puissiez le finir en une soirée. Vous devez de toute façon beaucoup feuilleter, revenir d'avant en arrière.
***

*(traduction libre. Littéralement, celle qui joue avec les mots, ce qui peut se comprendre de plusieurs manières, ça tombe bien).
**(Je ne sais pas si c'est le livre ou moi qui est effrayant, GW).
***(Là, l'auteur conseille la série "Escape Quest", qu'elle juge plus adaptée pour une soirée jeu en public).

Source : https://lass-den-wookie-gewinnen.de/2019/08/27/lektoriert-escape-book-das-horror-hotel/
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
Lowbac

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11804
Age : 41
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

Escape Book 08 - Hôtel Mortel Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 08 - Hôtel Mortel   Escape Book 08 - Hôtel Mortel EmptyJeu 16 Avr 2020 - 14:12

En 1893, pris(e) au piège (tueur & sa victime de romancière qu'on incarne avec plaisir tour à tour au fil des chapitres parcourus, l'auteur s'attachant à développer des styles de narrations adaptés aux pensées & perceptions de chacun : à quand un Double Jeu à la mode Escape Book donc Dago Wink ) dans cet Hôtel à l'architecture Mortelle dont j'ai aimé les effrayants secrets enfouis & dissimulés il s'avère que grâce à un twist de génie & à un final embrasant (dernier chapitre joué avec un fort sentiment d'urgence très bien rendu) le lecteur est pris par surprise wizard .

À mon sens c'est l'EB idéal pour démarrer la série (entre autres la règle du système d'objets à combiner s'intégrant facilement, celle des passages numérotés en chiffres romains sous les différentes pièces paragraphées créant une petite liberté d'action supplémentaire) tant l'auteur s'applique à le rendre jouable pour toute personne dont je fais partie fermée d'habitude aux énigmes au risque que les mordus de devinettes donnant du fil à retordre se hérissent de la relative facilité dudit ouvrage. Sinon, pour qu'il y ait game over il faut faire preuve d'une déveine totale (gagné en une fois personnellement) ce qui en altère par moments la tension.

Autres petits points appréciés par moi c'est que Dago insère des références à des personnages & œuvres littéraires pour les amateurs (Sherlock Holmes himself^^, Loup Solitaire je pense & la potion de Laudanum etc) de façon bien amenée se coulant très bien dans la mécanique d'un récit habile, à clefs, soufflant le mystère tout à la fois romancé (le tueur ne connaît pas la même fin qu'en vrai décédant en réalité en 1896) & tiré d'une histoire vraie. Plus des traits piquants d'humour concernant le maître à jouer & le genre Escape Book Game parsèment avec bonheur le récit sans qu'il y en ait de trop (exemples d'une combinaison d'objets disant que l'auteur ne fait pas partie des victimes Mr. Green , d'une porte gentiment ouverte alors qu'on se creuse les méninges à en chercher la clef Mr.Red).

Comme rares points négatifs le fait de me sentir obligé d'accomplir telle action pour l'obtention d'un tel objet m'amène à croire qu'il n'y a pas mille façons d'arriver à la conclusion de l'histoire d'où une linéarité assez marquée & que l'auteur vend la mèche un peu trop rapidement. Plus le tueur semble en retrait, se faisant voler la vedette par la romancière qui bénéficie aussi d'un excellent inquiétant chapitre le premier qui donne tout son sel à l'histoire, le meilleur chapitre à mes yeux des quatre que comporte le livre.

Même si le sentiment de malaise est davantage généré par l'Hôtel à la conception bizarroïde que par son créateur, le tueur plutôt "sage" tout en n'étant pas lisse, lorsqu'on a à le déplacer de pièce en pièce, il n'en demeure pas moins que cet EB parvient à oppresser le lecteur dans son dédale de coins et recoins tordus si bien détaillé Exclamation

En conclusion un très bon moment passé qui donne envie de refaire de nouveaux EB & qui fait la part belle aux personnages féminins ainsi qu'à conter les plaisirs meurtriers à faire froid dans le dos du premier serial killer de l'histoire.

16/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Escape Book 08 - Hôtel Mortel Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 08 - Hôtel Mortel   Escape Book 08 - Hôtel Mortel Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Escape Book 08 - Hôtel Mortel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Escape Book-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit