L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-44%
Le deal à ne pas rater :
Fauteuil gaming Arozzi TORRETTA noir
139.99 € 249.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles

Aller en bas 
AuteurMessage
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides

Masculin
Nombre de messages : 1329
Localisation : Grand Est
Profession : Roi en Jaune
Date d'inscription : 13/04/2012

Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles Empty
MessageSujet: Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles   Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles EmptyDim 22 Sep 2019 - 17:01

ESCAPE BOOK N°9
Le Pays des Merveilles d'Alexandra Ourse

Discussions sur le livre ICI.
Revenir en haut Aller en bas
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides

Masculin
Nombre de messages : 1329
Localisation : Grand Est
Profession : Roi en Jaune
Date d'inscription : 13/04/2012

Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles   Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles EmptySam 19 Oct 2019 - 23:30

NB, concernant cette collection, mon point de vue n'est pas neutre... D'autres lectures et critiques seront bienvenues pour contrebalancer Smile

Ayé, je l'ai lu. Une expérience assez déroutante. Cet Escape Book se destine plutôt à ceux qui en ont déjà joué. L'auteure, elle aussi... joue avec nous. Elle l'annonce dans les Règles :

Citation :
Vous feriez bien d'y jeter un coup d'oeil [à ces Règles] quoi qu'il en soit, vous pourriez être surpris.


Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles Mort211
NB, je conseille de ne pas tenir compte de la règle de Mort qui voudrait qu'on recommence le livre à zéro en cas d'échec.


INTRO & CADRE
L'intro est relativement courte mais pose bien le décor et le sujet : une lettre de Lewis Carroll qui nous supplie de retrouver Alice. Un personnage de diplomate anglais, Sir Douglas : notre héros, NOUS. Son bureau typiquement victorien, avec des souvenirs des Indes. Certaine atmosphère sinistre... Et pas à cause de la Reine Victoria, ou de la pesanteur du qu'en-dira-t-on. Non, plutôt l'attente d'événements terribles, l'impression de quelque chose de noir.

Et puis cette voix qui nous susurre à l'oreille. La voix doucereuse du Chat du Cheshire. Elle ne nous abandonnera pas de tout le récit. Vous l'avez compris, le livre sera ponctué de personnages et de citations de Lewis Carroll, comme le fameux poème sur les borogroves.



UN DEDALE EN LIGNE DROITE ?
La recherche d'Alice se déploiera en quatre chapitres de complexité croissante : bureau, partie de thé, Pays des Merveilles, affronter le Roi Noir. Chaque chapitre = un lieu (par exemple le bureau de Sir Douglas) montré sur un plan. A ce sujet, le plan de la partie Pays des Merveilles est le plus fouillé. Signé David Chapoulet, il ravira les fans de JH Brennan, qui penseront au fameux village de L'Antre des Dragons !

Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles Stonem12


On peut généralement lire les pages du chapitre dans l'ordre numérique. On est averti si telle page doit être sautée sans être lue (on y revient quand on trouve la clé ou l'info qui déverrouille l'accès).

Exemple : fouille du bureau pour trouver l'entrée du Pays des Merveilles, on examine d'abord les papiers, puis la vitrine, et enfin la cheminée, dans l'ordre des pages. L'ordre des énigmes est le même : on trouve parmi les papiers la clé qui déverrouille la vitrine, et dans celle-ci une info qui renvoie à la cheminée. Tout cela peut nous paraître téléguidé et linéaire, mais...



COMPLEXITE CACHEE
... en réalité, sous cette lecture linéaire se cacheront des aller-retours de plus en plus fréquents dans les sous parties I-II-III (placés sous les descriptions des lieux). Ces sous-parties sont des confidences ou des conseils du Chat du Cheshire. On y est renvoyé quand on a lu tel document, aperçu tel objet... On tourne beaucoup les pages, on navigue d'un conseil à un autre. Parfois le Chat nous soumet deux choix, dont on pressent que l'un peut être mortel (choix gauche/droite livingstonien). Un vertige saisit le lecteur devant les choix, contre-choix, sauts d'une sous-partie à une autre. Le texte se fait vortex.

Ces allers-retours miment les mouvements de pièces d'échecs, l'intrigue étant la transposition d'une partie de ce noble jeu. Dans les rencontres avec des personnages du mythe carrollien, le héros endosse plusieurs rôles tour à tour : fou, cavalier, etc. Il en change s'il boit la potion qui convient.

Autre complexité voulue, les 25 documents trouvés et les 14 tableaux de combinaisons... Multipliés à plaisir, ils participent de l'impression de foisonnement, de logique folle. Même si souvent la bonne réponse se devine assez facilement. Sauf dans l'énigme du tableau 2, dont je me demande encore si, justement, elle n'est pas volontairement illogique (à confirmer/infirmer).

Dans la dernière partie, apparaît
Spoiler:
 

Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles Chat211
Spécial dédicace à Linflas, La Malédiction des Baskerville Wink



ATMOSPHERE
L'atmosphère originale de cet EB est due à deux choses :
Arrow peu de lieux clos et d'énigmes-serrures, les devinettes sont d'ailleurs assez faciles. La véritable énigme est le parcours dans le sous-texte, chargé de symboles et ponctué de poèmes.

Arrow un retournement gore du Pays des Merveilles de Lewis Carroll (et de Disney). Le Charpentier et le Morse, version horreur chirurgicale. Des fleurs qu'il vaut mieux ne pas cueillir, de peur d'être cueilli (hashtag Ronsard). Une brebis-marchande qui n'aurait pas dû augmenter ses prix car le client psychopathe est roi... Et un modèle de chaise en os et cheveux humains qu'on n'est pas prêt de trouver chez Ikéa. Sensation de malaise assurée. Alexandre Ourse a d'ailleurs écrit un roman d'horreur (Abigaël) avant d'en venir à l'EB.

En bilan, un EB déroutant qui change des opus habituels, et des partis pris assez radicaux, donc on aime ou on n'aime pas. En cela, l'atmosphère si particulière de l'oeuvre de Lewis Carrol est authentiquement restituée. Difficulté : facile, mais c'est mieux si on a déjà lu des EB avant. Peut se lire en une demi-journée sans avoir besoin de prendre trop de notes. Des souvenirs d'Alice au pays des merveilles et la bio de Carroll, peuvent constituer de bons repères. La couverture renouvelle un tantinet la charte graphique jusque là assez sombre : le rose acidulé au lieu du noir.


Dernière édition par Dagonides le Mer 25 Déc 2019 - 22:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Herbert West
gardien
gardien
Herbert West

Masculin
Capricorne Dragon
Nombre de messages : 327
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/10/2018

Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles   Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles EmptyLun 21 Oct 2019 - 21:11

Neuvième livre de la gamme (sans compter les versions kids), ce "Pays des Merveilles" est très étrange. L'introduction met de suite dans le bain. Diplomate tout juste rentré des Indes, vous recevez une missive de Lewis Carroll, fraichement enterré, vous demandant de repartir au Pays des Merveilles récupérer Alice, visiblement toujours enfermée bien que mariée présentement à un aristocrate britannique. Normal!!

Dans la forme, rien de bien nouveau. Comme dans tous les bouquins de la collection, l'aventure est découpée en plusieurs chapitres que vous devrez traverser jusqu'à l'épilogue, en vous aidant de plans numérotés et des fameux sous-chapitres I, II et III. Vous aurez accès à un inventaire qui vous donnera accès aux trouvailles que vous glanerez sur le chemin, divers tableaux permettant moultes combinaisons à base de symboles bizarres, des dialogues, plusieurs chapitres de mort (très inventives) et plusieurs fins (1 bonne, 1 véritablement mauvaise et 1 plutôt perturbante). Très classique tout ça. Sauf que....

Dans le fond, soyons clair, on n'est pas dans un escape book. On est dans un Livre dont vous êtes le héros déguisé. Les pérégrinations sur les plans sont linéaires. Vous ne reviendrez pas 10 fois dans le même lieu parce que vous avez besoin d'une clef pour débloquer une énigme pour revenir en arrière pour parler à un vieux pour revenir à votre point de départ pour trouver un flingue pour buter un robot (dédicace à Sly!!  Evil or Very Mad ). Contrairement aux autres ouvrages, vous ne gribouillerez pas des dizaines de pages de notes.
De plus, sachez une chose: Ce n'est pas Alexandra Ourse, une écrivaine de contes macabres qui a écrit ce livre. C'est Ian Livingstone sous pseudonyme. Le bouquin est un OTP pur jus. Vous n'avez pas choisi la bonne pièce d'échecs à incarner en début de partie? Laissez tomber, vous avez perdu! Vous n'avez pas répondu correctement à telle ou telle énigme? Vous continuez à jouer mais vous allez mourir dans pas longtemps. La contrepartie, c'est que les énigmes n'en sont jamais vraiment. Les tableaux de combinaisons sont une autre manière de dire: "si vous avez tel objet, rendez vous au...".
Également, les sous-chapitres sont utilisés à la fois comme paragraphes de renvois à d'autres sous-chapitres/documents/trouvailles/morts (combinables à volonté) et comme petite voix dans votre tête. Et c'est là que "Le Pays des Merveilles" marque des points.

En effet, vous serez "accompagné" pendant toute votre aventure par la voix du chat de Cheshire qui discutera avec vous, vous donnera des conseils ou se moquera. Et cette idée pas si bête que ça vient renforcer une ambiance déjà pas mal décalée et assez malaisante par moment (mention spéciale pour l'Atelier). La linéarité sans doute voulue nous donne vraiment l'impression de ne pas contrôler grand chose et de se faire balader là où le livre veut nous balader. Les PNJs sont tous plus ou moins barrés, certaines situations sont absurdes, certaines effrayantes. C'est Alice chez Clive Barker période Royaume des Devins (sans les chaines et le cuir, faut pas déconner non plus).

Au final, pas évident de donner un avis tranché. Si vous cherchez un EB classique dans sa conception, vous risquez d'être déçu. Si vous acceptez qu'un auteur joue avec les codes pour proposer quelque chose de différent, laissez vous tenter. L'expérience peut s'avérer finalement agréable.

Ps: rectification: le style et l'écriture sont agréables et élégants. Ce n'est donc pas Ian Livingstone qui a écrit ce livre. (troll gratuit!! Twisted Evil  Twisted Evil )

Note:15/20 (un bon ldvelh), 13/20 (un EB moyen)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles   Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Escape Book 09 - Le Pays des Merveilles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Critiques des autres Livres-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit