La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €

 

 Parlons d'histoire

Aller en bas 
+47
le Zakhan noir
Kinornew
dav-ID
Zyx
Akka
Eros Ailedargent
syphil
Kierkan Rufo
Szalista
oorgan
youpi
Antares
lewis
John Doe
Lowbac
Donald S
Hernan Cortès
Keo
Gorak
craft
Plume.pipo
Grosbill
Requiem
Sphigx
SquallLion
ashimbabbar
Leviathan
vador59
Rapha
Faucon de lune
Rendez-vous au 400
enilec
AllezAu14
VIK
ALIN V
Albatur
Aradorn
Aragorn
Milk
Sombrecoeur
Yavanna
Meneldur
Warlock
Bardamu
tholdur
Marmouscule
Voyageur Solitaire
51 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 30 ... 37  Suivant
AuteurMessage
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes


Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMar 18 Oct 2011 - 8:00

Voyageur Solitaire a écrit:
A propos de la Révolution, il faut en finir avec l'angélisme, les grandes envolées lyriques, les grands idéaux et tout le tremblement...
La première révolution fût celle d'une partie de la noblesse contre la monarchie et surtout, celle des Parlements, voulant restreindre les pouvoirs de la monarchie absolue pour instaurer une monarchie parlementaire à l'anglaise.

> C'est pourquoi je dis toujours que la Révolution avait bien commencé. En réduisant les pouvoirs du Roi et en donnant au pays un Parlement et une Constitution, la France s'alignait à son tour sur l'Angleterre et surtout sur la jeune République américaine.

En ce qui me concerne, c'est peut-être un avis très personnel, mais je pense que la Révolution française a échoué.


Citation :
La bourgeoisie a été le grand vainqueur de ces formidables évènements. Elle a balayé la noblesse, mis l'Eglise sous tutelle et a conquis le pouvoir politique, le seul qui lui manquait.

> C'est justement la grande et principale différence avec l'Angleterre où la noblesse a, pour ainsi dire, troquer l'épée pour la bourse. Là-bas les nobles sont devenus commerçants, industriels et se sont liés à la bourgeoisie d'affaires.

En France, c'est tout l'inverse. Les Bourgeois se sont enrichis et ont prospéré sur une classe aristocratique déclinante et qui, pour la plupart, restait accrochée à des "droits féodaux" qui étaient obsolètes pour ne pas dire anachroniques.


Citation :
Les classes les plus pauvres, les ouvriers surtout, ont été les grands perdants.

> Exactement, c'est d'ailleurs ce que dit Alfred Cobban dans son livre. D'autant plus que l'Eglise du XVIIIe siècle avait entamé un long mouvement de charité en coopération avec l'Etat : mise en place des places de charités, les Hôtels-Dieu (ancêtres de nos hôpitaux), etc. En affaiblissant l'Eglise, voire en la détruisant, les Révolutionnaires ont foutu en l'air l'oeuvre de tout un siècle et demi.

Oui, ce sont les pauvres qui ont eu le plus à souffrir de la Révolution.


Citation :
Napoléon l'a trés bien dit :"Qu'est-ce qui a fait la Révolution ? L'ambition. La liberté n'a été que le prétexte".

> En Napoléon en savait quelque chose, lui qui a tiré parti du "nouvel ordre" issu de la Révolution... Very Happy

Napoléon était d'ailleurs à la fois du peuple et à la fois de la noblesse. Lui et sa famille ont d'ailleurs été virés de Corse... par les Corses... parce qu'ils se préparaient, en secret, à virer Paoli et prendre le pouvoir sur l'île. En outre, Napoléon a bénéficié de lettres de recommandation qui lui ont permis d'entrer à l'école militaire de Brienne. Chose qu'il n'aurait pas pu faire s'il avait été qu'un simple roturier.

Tout le reste de sa carrière n'est qu'un prodigieux "coup de chance". Il ne serait resté qu'un petit lieutenant d'artillerie s'il n'y avait pas eu la Révolution.


Citation :
Les plus ardents révolutionnaires s'ennivraient des mots liberté, égalité, fraternité, mais les femmes étaient exclues de la vie politique et le suffrage universel direct n'existait pas. Comme le disait l'abbé Maury : "Vous qui ne voulez plus de roi, vous aurez 100 roitelets. Vous qui ne voulez plus de la noblesse, vous aurez le pouvoir de l'argent. Vous qui ne voulez plus de Dieu, vous aurez 100 sectes".

> Les Révolutionnaires se sont imaginés en héros de la Liberté comme en Amérique. Mais c'était effacer plus de dix siècles d'histoire et l'oeuvre de 40 rois.

Même les Anglais en étaient revenus de leur période républicaine qui s'est quand même achevée par la dictature de Cromwell.

S'ils leur fallait un modèle, ils n'avaient plutôt qu'à prendre exemple sur la Glorieuse Révolution de 1689 en Angleterre qui a vu s'installer un équilibre parfait entre le Roi et le Parlement.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 11268
Age : 49
Localisation : Ici et ailleurs
Profession : Dieu des voyageurs, arpenteur des mondes
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMar 18 Oct 2011 - 15:23

Pour en revenir à la Révolution, je ne partage pas du tout la vision d'un LOUIS XVI bonhomme et sympathique, pauvre victime des évènements. Pour moi, LOUIS XVI a préparé la révolution, d'une certaine manière. Explications :
En France, on trouvait sous l'ancien régime les Parlements, assemblées de notables, grands bourgeois, cadres de l'administration, juges et avocats. Ils rendaient la justice principalement, mais ils réussirent à s'immiscer dans le domaine fiscal. Au point qu'il fallait leur aval pour lever de nouveaux impôts. Malgré tout, en cas de refus du parlement, le roi avait le dernier mot : il convoquait le parlement en "lit de justice" pour ordonner l'enregistrement de ses ordres, accompagnés de la fameuse formule "Je le veux".
Après des années de laisser-aller, LOUIS XV avait donné un sérieux coup de barre à droite, réussissant à mater la fronde des parlementaires, appuyé par des ministres comme Maupéou, d'Aiguillon ou l'abbé Terray, renforçant ainsi l'autorité royale. Il tenta même d'imposer le "vingtième", un impôt unique frappant tous les sujets sans distinction, chose que les parlements refusèrent avec force. Malheureusement, sa mort sonna le glas de cette reprise en mains. Montant sur le trône à 20 ans, sans aucune expérience politique, LOUIS XVI prît pour ministre principal le comte de Maurepas qui soutenait les parlements. De plus, ce seigneur avait un compte à régler avec le défunt roi : ce dernier l'avait exilé sur ses terres pendant plus de 20 ans pour avoir intrigué contre Madame de Pompadour... D'Aiguillon, Maupéou et Terray furent chassés, leurs réformes annulées et les parlements rétablis dans toute leur autorité... LOUIS XVI venait de fournir lui-même la corde pour se faire pendre en redonnant les pleins pouvoirs à ces notables qui ne rêvaient que de le mettre sous leur tutelle...
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4763
Age : 47
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMer 19 Oct 2011 - 15:11

Napoléon face à l'Histoire : un grand homme ou pas ?

Parlons d'histoire - Page 24 NapoleonBonaparte_1398871c

Faire l'apologie d'un personnage historique est aussi absurde que de le dénigrer à outrance. Dans les deux cas, cela revient à sacrifier au culte de la personnalité. C'est mal poser le problème dès le départ en condamnant le "grand homme" à dépasser l'histoire au lieu de l'y intégrer pour mieux le comprendre.

Face à Napoléon, le bon historien s'interroge.

La grande ambition napoléonienne, qui était d'édifier un grand empire européen et fonder une nouvelle dynastie a échoué. Les poètes y voient là un symbole prométhéen : puni pour son audace, cloué sur le rocher de Sainte-Hélène. Il est le symbole du génie aux prises avec la fatalité.

Les historiens, eux, préfèrent essayer de comprendre le personnage de manière plus rationnelle en tentant de trouver un fil conducteur dans la complexité des faits.

Hormis la rupture que constitue le 18 brumaire et la légende consulaire, il existe incontestablement une unité qui soude l'époque napoléonienne et la période révolutionnaire.

Bonaparte doit son destin prodigieux à la Révolution. C'est elle qui lui ouvre les portes de sa carrière.

Si d'autre part, il put imposer à une France républicaine son régime autoritaire c'est pour contrer, aussi longtemps que cela aurait pu être nécessaire, les partisans de l'Ancien Régime alliés aux monarchies européennes qui craignaient la "contagion révolutionnaire".

Bonaparte s'est imposé comme chef naturel des Français parce qu'il a été d'abord et avant tout, le continuateur de la Constituante de 1789, parce qu'il a parachevé la Constitution de 1791, auxquelles ses victoires ont donné du relief et ont permis que cette œuvre s'implante durablement et définitivement dans le paysage politique, social et administratif français jusqu'à nos jours.

En cela, on peut affirmer que Napoléon fait partie des "grands hommes" de la France.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
Leviathan

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3655
Age : 41
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMer 19 Oct 2011 - 16:32

et de l'histoire en général
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 11268
Age : 49
Localisation : Ici et ailleurs
Profession : Dieu des voyageurs, arpenteur des mondes
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMer 19 Oct 2011 - 16:49

Mon opinion sur ce personnage hors-normes serait trop long à développer. Pour résumer, je reconnais le génie du personnage, sa force de travail, ses réformes. Son opportunisme ne me dérange pas, il n'a pas été le premier et ne sera pas le dernier.
En fait, j'apprécie l'oeuvre de Napoléon de ses débuts à la fin du Consulat. L'Empire le transforme en mégalomane délirant et mythomane, capable d'envoyer des gamins armés de fusils crever sur un champ de bataille pour satisfaire sa vanité et sa soif de pouvoir.
Sur un plan plus personnel, je déteste le personnage privé, finalement assez vulgaire et inculte, misogyne, grossier et borné.
Madame de Stael avait raison :"Il y a en lui un fond de vulgarité que même l'étendue de son génie ne saurait cacher toujours".
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4763
Age : 47
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMer 19 Oct 2011 - 18:56

Voyageur Solitaire a écrit:
L'Empire le transforme en mégalomane délirant et mythomane, capable d'envoyer des gamins armés de fusils crever sur un champ de bataille pour satisfaire sa vanité et sa soif de pouvoir.

> L'empire napoléonien n'est pas surgi ex-nihilo. Il est l'héritier de la "Grande Nation" issue des conquêtes révolutionnaires.

En fait, Napoléon entend défendre cet héritage contre l'Europe monarchiste liguée contre lui.

Mais l'extension de ses conquêtes finit par dépasser l'enjeu de la nation. Son rêve, son ambition, deviennent les instruments de domination d'un chef de guerre tel qu'il y en a eu de semblables dans l'histoire. Ses victoires font entrer l'Empereur dans la légende.

Parce que Napoléon avait un bien un rêve : celui de voir un Empire européen unifié. Il n'y parvint pas (ou presque) à cause de la multiplicité des régimes politiques. Napoléon le reconnaîtra d'ailleurs lui-même dans le Mémorial de Sainte-Hélène : "Trop de variété des régimes politiques sépare encore les peuples de cette belle Europe qui ne devrait faire qu'une grande famille."

Toutefois, il parviendra à imposer son Code Civil et encore assez imparfaitement.

Napoléon voulait une Europe unie. Finalement, il n'aura eu qu'une Europe "française". Un Empire qui a fini par s'effondrer mais les idées libérales qu'il a véhiculées, elles, ont pénétré l'esprit des peuples européens. A ce titre, on peut dire que les conquêtes napoléoniennes ont fait émerger le sentiment national chez de nombreux peuples de l'Europe et qui ont lutté pour leur émancipation tout au long du XIXe siècle.


Citation :
Sur un plan plus personnel, je déteste le personnage privé, finalement assez vulgaire et inculte, misogyne, grossier et borné.
Madame de Stael avait raison :"Il y a en lui un fond de vulgarité que même l'étendue de son génie ne saurait cacher toujours".

> C'était un petit hobereau corse. Il parlait assez mal le français et à l'écrit c'était encore pire. Il se débrouillait mieux en italien.

Sinon, sur le plan intellectuel, il n'aimait pas les lettres, c'est une évidence. Et d'ailleurs ses fameuses lettres d'amour à Joséphine, il les a dictées. Par contre, il avait un certain goût pour les sciences, les mathématiques en particulier, la logique, la stratégie militaire (évidemment). Il aimait monter à cheval aussi.

Pour le reste, il ne faut pas oublier que c'était d'abord un militaire. Et il préférait partager des pommes de terre chaude au bivouac avec ses hommes que baiser les mains des dames poudrées dans un salon parisien.

Enfin, sur le plan sexuel, il parait que Napoléon était, comment dire, assez bien ... "membré" ... Mr. Green et qu'il était vigoureux au lit. D'ailleurs, le nombre de ses conquêtes féminines témoigne pour lui de ses performances.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 11268
Age : 49
Localisation : Ici et ailleurs
Profession : Dieu des voyageurs, arpenteur des mondes
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMer 19 Oct 2011 - 19:15

L'Empire était quand-même loin d'être un modèle de tolérance et d'ouverture libérale... La censure veillait et le tout puissant ministre de la police impériale était le sinistre Fouché, le "boucher de Lyon", l'un des révolutionnaires les plus impitoyables, aux mains rouges de sang.
Je ne pense pas que NAPOLEON avait une vision européenne : il ne suivait que son ambition et sa gloire personelle. L'Europe était devenue son jouet, sa propriété, dont il distribuait les trônes à sa famille, au gré de ses caprices.
Quand l'Empire chancelle, les alliés lui proposent à plusieurs reprises de revenir aux frontières de la Révolution en échange de la paix. Il refuse sèchement de céder "un pouce de territoire" (c'est sa réponse à Gaulaincourt qui lui rapporte cette offre). Au cours d'une entrevue avec Metternich, il lui déclare que "peu m'importe de faire couler le sang de milliers d'hommes" pour conserver ce qu'il a conquis. Et le ministre de lui répondre : "Sire, ouvrez la fenêtre, que l'Europe entende ces paroles"...
Revenir en haut Aller en bas
Faucon de lune
Suprême Grand Maitre Kai
Suprême Grand Maitre Kai
Faucon de lune

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2080
Age : 32
Localisation : Sommerland
Profession : Supréme grand maitre Kai
Loisirs : Seigneur de la Guilde des Marchands
Date d'inscription : 14/10/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMer 19 Oct 2011 - 19:35

Pour Moi Napoléon était un Héros pour la France car après la fin de la Monarchie il a rétabli l'ordre et remis la France sur pied.
Bien sur comme tout les grand de ce monde sa vie privée était chaotique.
je pense qu'on ce souviendra de ces réforme , le code civil ainsi qu'il c'est battu contre toute l’Europe et de son retour triomphale.
Bref Napoléon est un personnage controversé et un Tyran pour les autre peuple d’Europe mais sa restera un grand personnage pour les français.


Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4763
Age : 47
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMer 19 Oct 2011 - 21:01

Voyageur Solitaire a écrit:
L'Empire était quand-même loin d'être un modèle de tolérance et d'ouverture libérale...

> Napoléon n'avait pas d'opinion politique vraiment marquée mais quand même une certaine préférence pour les Jacobins... et l'on sait que les Jacobins n'étaient pas vraiment connus pour leur libéralisme, loin de là ... Mr. Green

Pour le reste, il a surtout agi comme un général. Son but, c'était de ramener l'ordre à l'intérieur des frontières et la paix à l'extérieur.

Il voulait l'unité nationale. D'où l'amnistie envers les anciens membres de Salut Public, les négociations avec les insurgés vendéens et la signature d'un armistice avec eux le 24 novembre 1799.

En même temps, cela passe par une sévère répression des insurrections potentielles. Comme à l'issue de l'attentat manqué de la rue Saint Nicaise, le 24 décembre 1800 : attentat perpétré en réalité par des Chouans exaltés mais qui va permettre à Bonaparte de faire d'une pierre deux coups => en accusant les derniers chefs jacobins qui seront déportés. Pendant que Fouché, le chef de la Police, toujours là pour accomplir les basses oeuvre quel que soit le régime, en profitait pour démanteler le réseau de ces opposants royalistes terroristes.

Mais sa plus grande mesure est très certainement le Concordat de 1801 qui apaise les passions religieuses en France. Un Concordat qui va durer quand même jusqu'en 1905 et qui assure un grand acquis de la Révolution : la liberté religieuse.

De toute façon, la Révolution, dans sa forme démocratique, avait échoué en 1793. La seule manière de consacrer les acquis de 1789 et 1791, c'était d'en passer à nouveau par un régime autoritaire et héréditaire. L'Empire, c'était un compromis acceptable par tous. Et puis, les Français avaient soif d'ordre et de sécurité. Ils en avaient marre de la guerre civile.

Quant aux guerres de Napoléon, ben les Anglais n'avaient pas qu'à rompre la paix d'Amiens en 1805. Ce sont eux qui ont déclenché les hostilités. D'ailleurs le blocus français ne faisait que répondre au blocus anglais. Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
Donald S

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 3306
Age : 43
Localisation : Pays des Abrincates
Date d'inscription : 03/12/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyMer 19 Oct 2011 - 22:09

En parlant de Napoleon.il n'était pas question de le faire disparaître des manuels scolaires à un moment?
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
Warlock

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10672
Age : 43
Date d'inscription : 07/03/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 0:07

Donald S a écrit:
En parlant de Napoleon.il n'était pas question de le faire disparaître des manuels scolaires à un moment?

En ce qui me concerne je ne l'ai jamais étudié et jamais vu dans les livres scolaires, du moins à mon époque (même à la fac), ça devait être tabou de parler de Napoléon à des élèves il faut croire...

Personnellement le personnage me laisse plutôt indifférent, même si je le considère comme un homme marquant de notre histoire, mais bon de toute façon sa période XVIIIe et surtout le sombre XIXe siècle sont des époques auxquelles je n'accroche guère des masses à la base.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4763
Age : 47
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 0:36

Warlock a écrit:

En ce qui me concerne je ne l'ai jamais étudié et jamais vu dans les livres scolaires, du moins à mon époque (même à la fac), ça devait être tabou de parler de Napoléon à des élèves il faut croire...

> Il est normalement au programme de la classe de Seconde. Mais "coincé" entre la période Révolutionnaire et le long chapitre sur la Révolution industrielle et les débuts du capitalisme au XIXe siècle.

Enfin, de mon temps, c'était comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
Donald S

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 3306
Age : 43
Localisation : Pays des Abrincates
Date d'inscription : 03/12/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 0:37

Warlock a écrit:
Donald S a écrit:
En parlant de Napoleon.il n'était pas question de le faire disparaître des manuels scolaires à un moment?

En ce qui me concerne je ne l'ai jamais étudié et jamais vu dans les livres scolaires, du moins à mon époque (même à la fac), ça devait être tabou de parler de Napoléon à des élèves il faut croire...

Personnellement le personnage me laisse plutôt indifférent, même si je le considère comme un homme marquant de notre histoire, mais bon de toute façon sa période XVIIIe et surtout le sombre XIXe siècle sont des époques auxquelles je n'accroche guère des masses à la base.

C'est sûr,autant la seconde guerre mondiale m'a vraiment passionné,autant la révolution Française et les guerres Napoléoniennes m'ont profondément emmerdé.
Par contre cela m'etonne que tu n'ait pas abordé cette période.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4763
Age : 47
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 0:48

Donald S a écrit:


C'est sûr,autant la seconde guerre mondiale m'a vraiment passionné,autant la révolution Française et les guerres Napoléoniennes m'ont profondément emmerdé.
Par contre cela m'etonne que tu n'ait pas abordé cette période.

> Mais je crois que cela dépend des profs, en fin de compte. Il y en a qui s'étendent plus ou moins longtemps sur tel sujet ou telle période. D'autres qui sont passionnés et tentent de communiquer leur passion à leurs élèves. Là aussi, je vous livre des souvenirs d'ancien élève.

En Fac, c'est différent puisque, généralement, on choisit le cours que l'on veut étudier. Enfin, ça a dû changé depuis.

Je me souviens, en ce qui me concerne, de deux cours qui m'avaient super passionnés en Fac :

- Cultures et nationalités au XIXe siècle

et

- Les Îles Britanniques XVIe - XIXe siècles.

Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
Warlock

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10672
Age : 43
Date d'inscription : 07/03/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 0:57

Franchement de mon coté que ce soit au lycée ou à la fac (en histoire contemporaine), je n'ai jamais vu un seul sujet ou un seul cours sur Napoléon, d'ailleurs dans mon entourage c'est plus ou moins pareil.
En tout cas dans certains coins de la région parisienne l'éducation nationale n'appréciait apparemment pas le petit corse dans les années 90 et début 2000. Après maintenant je ne sais pas, mais à cette époque nada, niet, pas de Napoléon dans mes manuels scolaires.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4763
Age : 47
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 1:04

Warlock a écrit:

En tout cas dans certains coins de la région parisienne l'éducation nationale n'appréciait apparemment pas le petit corse dans les années 90 et début 2000. Après maintenant je ne sais pas, mais à cette époque nada, niet, pas de Napoléon dans mes manuels scolaires.

> Ouais, ça dépend des régions, peut-être. scratch

Mais cela me semble étrange parce que je me souviens avoir eu des profs d'histoire qui étaient assez ouverts sur toutes les périodes et tous les sujets.

Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Faucon de lune
Suprême Grand Maitre Kai
Suprême Grand Maitre Kai
Faucon de lune

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2080
Age : 32
Localisation : Sommerland
Profession : Supréme grand maitre Kai
Loisirs : Seigneur de la Guilde des Marchands
Date d'inscription : 14/10/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 11:59

Oué ça dépend des régions moi en cours d'histoire au Lycée j'ai jamais vu Napoléon sauf au collège car j'avais un prof passionné par cette Période.
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT


Masculin
Nombre de messages : 14599
Date d'inscription : 27/12/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 16:41

Warlock a écrit:
Franchement de mon coté que ce soit au lycée ou à la fac (en histoire contemporaine), je n'ai jamais vu un seul sujet ou un seul cours sur Napoléon, d'ailleurs dans mon entourage c'est plus ou moins pareil.
En tout cas dans certains coins de la région parisienne l'éducation nationale n'appréciait apparemment pas le petit corse dans les années 90 et début 2000. Après maintenant je ne sais pas, mais à cette époque nada, niet, pas de Napoléon dans mes manuels scolaires.

Pareil mais je suis comme toi, en region parisienne et lyceen dans les années 90.
Revenir en haut Aller en bas
Warlock
Maître Modo
Maître Modo
Warlock

Masculin
Taureau Cheval
Nombre de messages : 10672
Age : 43
Date d'inscription : 07/03/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 18:31

Et bien faut croire que dans la région parisienne dans les années 90 au lycée et début 2000 à la fac c'était tabou que de parler de Napoléon, peut être l'exception parisienne, un personnage qui dérange (trop despotique pour l'élitisme parisien ?).
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
John Doe

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 39
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 18:48

Chez moi (en Normandie), nous avons bien étudié Napoléon, je crois en seconde (fin des années 90 donc).

Un personnage intéressant, mais pas de fascination particulière de mon côté. Par contre, j'ai bien aimé étudier cette période trouble, coincée entre la Révolution et la Restauration.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
vador59

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 6086
Age : 44
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 18:53

Non non...

Ca fait partie des directives de programmes qui s'imposent à tous...

Déjà cette partie est traitée au lycée plutôt vers la fin de l'année. Qui plus est, la problématique sous laquelle on l'analyse est politique: en quoi y a-t-il remise en cause des idéaux révolutionnaires et des principes de la DDHC? L'autre partie où l'on pouvait parler de Napoléon est celle où sont évoqués les aspirations à la liberté en Europe, mais la partie en question va grosso modo de Valmy aux Révolutions de 1848; bref pas vraiment le temps de s'attarder sur Napoléon...

Les nouveaux programmes d'histoire liés à la réforme du lycée sont encore plus pathétiques... Quand dans 10-15 ans, ILS auront compris en haut lieu qu'on a une génération d'incultes, le retour de bâton va être tel qu'on va en revenir à la bonne vieille histoire de nos parents et grands-parents: Marignan 1515...

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT


Masculin
Nombre de messages : 14599
Date d'inscription : 27/12/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 18:59

Parfois je me demande si les technocrates ne se servent pas de nous et nos enfants comme cobayes afin de prouver que tel ou tel ministre avait raison en imposant tel ou tel changement a la c...
Revenir en haut Aller en bas
vador59
Seigneur Sith
Seigneur Sith
vador59

Masculin
Vierge Serpent
Nombre de messages : 6086
Age : 44
Localisation : exilé à Dagobah
Profession : Personnel de direction de l'académie Sith
Loisirs : Faire des treks jusqu'à Za'adum...
Date d'inscription : 04/10/2009

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 19:05

Dans mon lycée, on appelle ça de la branlette intellectuelle. Si ça peut leur faire plaisir...

Par contre, si on veut sauver les gamins, je ne suis pas contre des mesures plus radicales...

Parlons d'histoire - Page 24 Darth10
Revenir en haut Aller en bas
Faucon de lune
Suprême Grand Maitre Kai
Suprême Grand Maitre Kai
Faucon de lune

Masculin
Balance Serpent
Nombre de messages : 2080
Age : 32
Localisation : Sommerland
Profession : Supréme grand maitre Kai
Loisirs : Seigneur de la Guilde des Marchands
Date d'inscription : 14/10/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 20:14

Il faut aussi dire que L’éducation nationale na jamais rien compris a L’éducation si c'est pas pathétique de voir qu'il non pas encore compris qu'en Anglais c'est une matière qu'il faut travailler a l'oral et pas autant a l’écrit mais tout sa c'est fait exprès.plus d'idiot moins de diplômé=moins de place dans les Études supérieures.
Revenir en haut Aller en bas
Leviathan
Déprimologue autruchien
Déprimologue autruchien
Leviathan

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 3655
Age : 41
Localisation : le cul entre deux chaises
Profession : procrastinateur
Loisirs : ça existe ?
Date d'inscription : 12/10/2008

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 20:31

ya bien des têtes de noeuds, niais comme pas deux mais "fils de" qui ont été diplômés
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4763
Age : 47
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 EmptyJeu 20 Oct 2011 - 21:39

vador59 a écrit:
Non non...

Ca fait partie des directives de programmes qui s'imposent à tous...

> Et bien heureusement que je ne suis pas prof parce que je crois que j'aurais été un peu "rebelle" sur les bords en transgressant les directives... Mr. Green

J'aurais certes suivi le programme mais en faisant exprès de m'attarder sur certaines parties plus que d'autres. Héhé ... au diable le politiquement correct des directives ministérielles à la con ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Contenu sponsorisé




Parlons d'histoire - Page 24 Empty
MessageSujet: Re: Parlons d'histoire   Parlons d'histoire - Page 24 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons d'histoire
Revenir en haut 
Page 24 sur 37Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25 ... 30 ... 37  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Divers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit