La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -37%
Fire TV Stick Lite avec télécommande ...
Voir le deal
18.99 €

 

 06- Le labyrinthe de la mort

Aller en bas 
+34
Numero 12
Enkiriel
ANILIL21
djino
Minos Seyl'Dalis
Bruenor
guistealer
Ezio Auditore
agnor
Rahlyx
Kirsch
Karandas Nadostan
titipolo
Napalm
Antares
aumonier
Lucifel05
John Doe
ashimbabbar
lewis
Sombrecoeur
mylydy
Wor
segna
Francois22
le Zakhan noir
Voyageur Solitaire
AqME
Milos
Lowbac
Aragorn
Warlock
Albatur
Requiem
38 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lewis
Maître d'armes
Maître d'armes



Nombre de messages : 960
Date d'inscription : 03/08/2011

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyVen 12 Aoû 2011 - 23:09

je viens de lire ce livre cette après midi. Voilà ma critique

comme dit plus haut ce livre est un classique de Livingstone. on doit y trouvé plusieurs objets (notamment 3). beaucoup d'autres sont intéressent pour éviter des combats. D'un autre coté, pour trouver ces objets, on passe par d'autre combats. trouvez le bug...

on y retrouve les principe de bases d'un bon LDVELH, des portes, des monstres et des trésors. Ici pas de ciel, uniquement des couloirs, des salles, des escaliers. Gros point positif sur les descriptions, on se laisse facilement prendre au scénario, les descriptions sont variées et réaliste. le style est noir, mais rien de choquant par rapport aux autres DF.

le scénario est quand à lui basique au possible il faut rentrer dans un labyrinthe réputé infinissable, et en ressortir vivant. Surtout que comme une cruche, vous acceptez d'y aller de votre propre chef. pas de quoi s’exciter grandement.

Niveau règle, rien de nouveau, combats classique, 3 caractéristiques. mais c'est un des premiers DF, pas besoin de plus.

Le gros point noir de ce livre est sans nul doute la difficulté. au moins4 ou 6 combats avec des habiletés proche de 11/12, perso j'ai triché au bout de 2 tentatives(avec 10 habilité, 23 endurance, 10 chance), et j'ai du faire plus de 6 ou 7 combats de plus. je vous laisse imaginer la difficulté. De plus c'est un onetruePath, c'est à dire que l'on peut arriver au bout de l'aventure et que sans les bons objets, on perd automatiquement.

ce livre est quand même sympathique, car il apporte quelques originalités : durant une partie du livre on doit faire équipe avec un autre champion, c'est agréable et ça change. même si les possibilités sont faible en terme de jeu, faire équipe avec un personnage donne un coté moins perso à l'aventure.

Après relecture l'aventure est quand même beaucoup plus simple. on sais comment se sortir de pas mal de situations embarrassantes sans trop de problèmes. malheureusement le chemin est très linéaire. on est obligé de faire équipe avec l'autre participant, sous peine de mourir à tout les coups par exemple.

note globale 15/20 c'est un DF classique, bien écrit, mais la difficulté jette un froid, surtout quand on n'est pas adepte de la triche.



Dernière édition par lewis le Dim 25 Mar 2012 - 21:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes



Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 2022
Age : 47
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptySam 13 Aoû 2011 - 0:57

Un baron fait construire un labyrinthe PRESQUE impossible, et offre une fortune à qui s'en sortira.
Le contrat est rempli: ce LDVH est extrêmement difficile. OTP, naturellement.
Cependant on y revient, encore et encore.
En partie à cause du défi qu'il représente.
En partie en raison de sa superbe ambiance: il n'y a pas une seule absurdité dans les péripéties, au contraire elles sont toutes prenantes et à leur place ( le SEUL Livingstone sans une absurdité ); le style est bon; on se sent vraiment dans ce mortel labyrinthe parsemé de pièges et aussi d'aides inattendues, ce que renforcent encore les sublimes illustrations de Ian McCaig.

Je pense après mûre réflexion que c'est le meilleur de tous les LDVH, et beaucoup sera pardonné à Livingstone pour l'avoir écrit. Incidemment, c'est aussi le seul où je n'ai même jamais DÉSIRÉ tricher ( ai-je dit que je ne l'ai pas encore réussi ? de toute façon j'ai presque autant plaisir à explorer les endroits que je sais être des fausses pistes ).


Note: 19,5/20 parce que je ne donne jamais 20, c'est contre mes principes.
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
John Doe


Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 40
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyMer 5 Oct 2011 - 22:28

Classique du livre dont vous êtes le héros, le Labyrinthe de la Mort porte bien ses presque 30 ans.
Pour une fois l'extrême difficulté est pleinement justifiée, de même que les pièges tordus : normal, le labyrinthe de Sukumvit c'est comme au casino, c'est la maison qui gagne à la fin.

Du moins jusqu'à ce que VOUS arriviez...

Réussir à déjouer les plans du Baron est très jouissif pour le lecteur, et si la survie sera difficile la récompense n'en sera que plus belle !

Le côté OTP se justifie complètement : dans un labyrinthe, il n'y a qu'une issue, c'est normal.
Le passage dans lequel on rencontre le barbare apporte un peu de personnalité au héros, autrement transparent, comme dans beaucoup de DF première époque.

Évidemment le background n'est pas très développé (c'est un huis clos après tout), mais ce qui serait ailleurs un défaut renforce le côté étouffant du livre.

un très bon livre, mon Livingstone préféré après l'ile du roi Lézard (en mettant Zagor à part)

Ma note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Lucifel05
Champion
Champion
Lucifel05


Masculin
Cancer Buffle
Nombre de messages : 384
Age : 36
Date d'inscription : 18/03/2012

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyDim 25 Mar 2012 - 21:02

Le labyrinthe de la mort. Oeuvre culte de Ian Livingston. Même si aujourd'hui son principe peut sembler ultra classique, au jour de sa sortie il n'en était rien. Ce livre à d'ailleurs influencé beaucoup de travaux par la suite.

Ce labyrinthe, c'est en gros un couloir, porte, monstre, trésor. Cependant, l'ambiance est géniale. On se prend vraiment au jeu. Ici, la présence du One True Path est totalement logique. Il va vous falloir dessiner un plan pour le découvrir. En effet, vous allez devoir trouver des pierres précieuses, et les trouver du premier coup ne sera pas chose aisée. La dernière est d'ailleurs assez difficile à localiser et c'est là que le plan vous sera d'une grande aide. Je me suis vraiment régalé à la chercher. Une rencontre très marquante vous attendra vers le milieu de ce dédale, avec son dénouement émouvant. D'ailleurs je ne peut m'empêcher de me venger du Nain après ça, même si l'endurance me fait défaut. C'est juste impensable de continuer sans lui exploser la tronche. Et d'ailleurs c'est jouissif.

Si le début de l'aventure peut sembler facile, la difficulté des certains combats vous imposera quand même une très bonne Habileté, surtout vers la fin.
Un grand classique des défis fantastiques!

Note totale : 15,5
Revenir en haut Aller en bas
aumonier
gardien
gardien



Masculin
Poissons Cheval
Nombre de messages : 318
Age : 43
Localisation : Sannois (95)
Profession : Emploi adminstratif
Loisirs : Football ; Ciné/Télé
Date d'inscription : 20/02/2012

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyLun 30 Juil 2012 - 0:22

Voilà enfin un livre qui donne tout son poids à la série Défis Fantastiques. Tous ceux qui l'ont précédé ont servi à mettre les choses en place, faire quelques tentatives d'innovation, présenter au fur et à mesure les choses telles qu'elles doivent être. Avec "Le Labyrinthe de la Mort", enfin, on entre dans le vif du sujet. Nous savons désormais comment fonctionne le monde des DF, et plus précisément comment Ian Livingstone, l'auteur, conçoit ses récits. Il reste à mettre en application nos acquis.

La mise en scène, l'introduction, sont magnifiques. Livingstone a imaginé une quête épique et crédible, à savoir l'idée folle d'un homme qui crée des épreuves mortelles et les rassemble dans un labyrinthe, puis défie quiconque de ressortir de ce labyrinthe, récompense à l'appui. L'épreuve devient vite une attraction locale, qui fait vivre la ville et acquiert une grande renommée, à tel point qu'elle est mentionnée dans d'autres ouvrages de l'auteur situé dans diverses parties du monde de Titan parfois éloignées de Fang ("L'ile du roi-lezard"...) A l'instar de nombreux auteurs et scénaristes (par exemple Stephen King dans "Running man" et "Marche ou crève" publiés dans les années qui précèdent), Livingstone utilise/dénonce donc la médiatisation croissante et le voyeurisme qui entourent de manière presque malsaine de plus en plus de sports, et préfigure jeux télés et autres qui mettent les participants sous pression, en danger, comme un retour aux jeux du cirque romains. En tout cas, la mise en situation est excellente, elle permet au lecteur de vraiment avoir envie de prendre part à cette épreuve - et donc de lire ce livre.

L'intérieur du labyrinthe est à la hauteur de l'idée initiale. On nous a promis des épreuves mortelles, des pièges, des combats, on est servi. On peut noter par exemple de nombreux animaux hostiles (mouche, abeilles, boa et même un dinosaure), des gardiens qui font vraiment tout pour vous faire échouer (à coup de combats, pilules et autres fléchettes paralysantes), et des concurrents qui veulent en finir avec vous car il ne peut en rester qu'un... A ce titre il est bien trouvé de faire se croiser les divers concurrents (assez logique) mais aussi de multiples autres personnages (ogresse qui tracte une nacelle, prisonnier à la main coupée, maitres de l'épreuve...). La variété des rencontres cadre parfaitement avec l'idée de base, et l'ensemble montre que l'auteur a une imagination fertile qui en fait un bon scénariste à défaut d'un écrivain de génie.

Alors que la difficulté était restée plutôt mesurée dans les opus précédents, dans ce livre on atteint un stade supérieur. Les tentatives devront être multiples car si les objets indispensables sont peu nombreux, les trouver sera assez long et compliqué. Les paragraphes fatals sont nombreux, et souvent imprévisibles, obligeant un joueur consciencieux à reprendre du début tout en sachant quel endroit il lui faudra éviter désormais. Les combats sont légion et, surtout vers la fin, face à des adversaires coriaces. Quand au fameux bon chemin, ici ce n'est plus un mythe. Si on ne prend pas la bonne route, on ne trouve pas ce qu'il faut, et on a échoué. Et les fausses pistes sont nombreuses. Dès l'entame, on a trois chemins possibles, et un seul doit être emprunté. Un long tronc commun (chaque alternative se révèle être un cul-de-sac) donne l'illusion de ne pas pouvoir se tromper, puis de nouveau on se retrouve à faire des choix, parfois forcés en fonction de notre parcours initial, et qui là encore s'avèrent cruciaux. Chaque échec donne en tout cas envie de recommencer car chaque chemin s'avère très différent, et surtout le bon chemin s'avère le plus riche, le plus long, les fausses pistes rendent l'aventure beaucoup plus courte.

Pour moi "Le Labyrinthe de la Mort" représente la quintessence des LDVELH de ma jeunesse. Incarner un aventurier lancé dans une quête solitaire et compliquée est un rêve pour le lecteur que je suis. Même si celà nécessite de s'y reprendre à plusieurs fois, on nous donne envie de recommencer encore et encore jusqu'à avoir trouvé le bon trajet et les bons objets. Livingstone a signé là un grand livre qui a permis de donner des lettres de noblesse au genre, et qui sera souvent copié par la suite. Mais rarement égalé.

Ma note : 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Antares
Maître d'armes
Maître d'armes
Antares


Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 2611
Age : 25
Localisation : Titan City
Profession : Etudiante au Monastère Kaï
Loisirs : Ecouter du métal et coiffer des poneys
Date d'inscription : 01/11/2010

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2013 - 21:35

Classique des classiques, tout ou presque a été dit sur Le Labyrinthe de la Mort.

Inutile de s'attendre à un scénario ébouriffant d'originalité et à des personnages dotés d'une grande personnalité.
Non, ici on dispute une compétition, c'est l'aspect "jeu" qui prédomine. Un jeu particulièrement dangereux, mortel même (la couleur est annoncée dès le titre) où les règles sont injustes et l'espoir de triompher infime.

Et pourtant, on est pris dès l'introduction et on relève le défi. Et on y revient, malgré les chausse-trappes innombrables. Tel Sukumvit, Livingstone a conçu son livre avec un soin machiavélique, en le truffant de PFA, de pièges retors et d'ennemis aux stats impressionnantes. Et on appréciera l'imagination dont il a fait preuve pour certaines énigmes et créatures. Le fait de pouvoir croiser tous les autres concurrents qui nous précèdent ou nous suivent donne un supplément d'âme à l'aventure, en apportant son lot de drame et d'humour.

Les illustrations sont remarquables: elle subliment les monstres et nous font apparaître l'intérieur du Labyrinthe dans toute sa sinistre beauté...

Si vous décidez de vaincre ce livre sans soudoyer vos dés, il va falloir s'armer de patience et de détermination. Et prier que la chance soit avec vous lors du tirage de vos caracs! Jamais la formule d'intro des DF: "n'importe quel joueur, même si ses points de départ sont faibles, peut trouver très facilement la voie" n'a parue aussi fausse! ^^

Mais la satisfaction sera à la hauteur du défi proposé: immense.

Malgré son extrême difficulté, c'est un must pour tout fan de la série DF.

Note: 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Napalm
Guerrier
Guerrier
Napalm


Masculin
Vierge Chèvre
Nombre de messages : 132
Age : 42
Localisation : Tours
Profession : Colporteur
Loisirs : Bien trop nombreux pour un honnête homme.
Date d'inscription : 28/09/2013

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptySam 5 Oct 2013 - 22:24

Livre réputé difficile dont je suis sorti vainqueur du premier coup, comme quoi la résolution de donjons ne me fait pas trop peur et d'ailleurs, je suis vite rentré dedans.
Malgré un scénario archiclassique, de nombreuses bonnes idées font de cet opus un peu autre chose qu'un jeu vidéo transposé en ldvleh: on découvre ce labyrinthe que l'on explore avec un certain plaisir, pour ne pas dire un plaisir certain. la variété des créatures rencontrées et la beauté des illustrations ont fini de faire passer un bon moment à l'amateur de bestiaire et d'ambiances humides et sombres que je suis depuis bien longtemps.
Un petit traumatisme: la mort d'Ibgut le gnome, seul "monstre" sympathique du donjon sur la fin m'a presque autant attristé que celle du cheval Artax de l'histoire sans fin. Dommage, si ce livre n’avait pas été un one shot, je l'aurais bien vu conseiller et serviteur de mon héros^^.
Bon, ce donjon divise la communauté des lecteurs mais à mon sens , il remplit quand même globalement sa mission.

NOTE: 15/20
Revenir en haut Aller en bas
http://comtedoutreplan.canalblog.com/
titipolo
Chevalier
Chevalier



Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 02/07/2013

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyMer 16 Oct 2013 - 23:38

J'ai lu il y a quelques jours un livre qui parlait d'un labyrinthe avec un seul gagnant à l'arrivée (sauf que c'était pas un LDVH mais un roman avec une happy end et un scénario extra). Je me suis dit qu'il serait temps de ressortir ma plume et de commenter ce type de livre mais en version LDVH. Je commenterai ainsi ce tome ainsi que son successeur "l'épreuve des champions".

Personnellement j'avais peur d'être déçu après avoir lu le roman. En réalité, pas du tout.
Le scénario commence avec plusieurs candidats qui s'engagent dans un labyrinthe dont personne n'est jamais revenu. Serez vous le premier à y parvenir? Et la récompense est de taille: 10000 pièces d'or offertes par le créateur de ce labyrinthe. J'aurais préféré personnellement un scénario semblable à ce lui du roman que j'ai lu mais bon, l'un des deux aurait été accusé de plagiat. Donc il n'y a aucune surprise à la fin: vous recevez votre récompense. Il est vrai qu'avec ce type de livre, il est compliqué de faire un excellent scénario mais quelques améliorations auraient pu être apportées.
Parlons maintenant du labyrinthe. les lieux sont nombreux et variés. On peut tout explorer. A noter que vous ne mourrez pas si vous avez pris un mauvais chemin mais ce seront vos actions qui détermineront ce facteur. Je n'ai fait que le livre deux fois et je suis arrivé à la fin en prenant des chemins différents. Ce livre est pour moi un semi OTP. Certes il est nécessaire de trouver trois joyaux pour arriver jusqu'au bout mais que tous les chemins y mènent. Trouver les trois joyaux du premier coup est extrêmement difficile mais vous êtes prévenu qu'il vous faudra plusieurs essais pour y parvenir. Aprè,s il vous faut des objets spécifiques pour combattre les monstres. A noter aussi que notre habileté change et que l'on peut de ce fait combattre les monstres ayant une habileté de 10 sans problème. Les combats sont bien dosés et tout à fait faisables. Mon seul regret sont les deux derniers combats. Ce sont les plus difficiles mais il n'y a aucune récompense. J'aurais préféré en combattre un seul avant l'épreuve du joyau puis après avoir réussi, combattre le second dans l'arène une fois que l'on est sorti pour pouvoir toucher la récompense.  
Dans le labyrinthe, il est possible de faire équipe avec d'autres candidats. J'ai adoré ce concept, un peu comme le roman que j'ai lu où des alliances s'installent. Par contre, on a l'impression que ces derniers sont de vrais boulets car tous les choix qu'ils nous conseillent sont mauvais. J'aurais préféré un équilibre.
Concernant la jouabilité, il y a une sorte de master mind. j'ai été agréablement surpris par ce concept. En revanche, trois joyaux ce n'est pas assez. j'aurais préféré un master mind de ce type avec 4 joyaux et moins de perte de points d’endurance.
Un point pas très logique: le maître des jeux que l'on rencontre en dernier qui connait le labyrinthe comme sa poche meurt bêtement suer un piège soit disant qu'il était pressé de sortir. pas très crédible quand même.

Un bon LDVH pour ceux qui aiment les histoires de labyrinthe.
Note:  16,5/20    


Dernière édition par titipolo le Mer 24 Fév 2016 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karandas Nadostan
Maître d'armes
Maître d'armes
Karandas Nadostan


Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 654
Age : 45
Localisation : Toulon
Profession : Paysagiste
Loisirs : Football
Date d'inscription : 09/01/2014

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptySam 11 Jan 2014 - 16:31

Et voilà! Réussi d'une traite sans jamais mourir...

Mouhahaha! Mort plus d'une dizaine(vingtaine?) de fois , je n'ai fait que recommencer! Entre les morts subites et les morts au combat... Donjon très difficile!

Mais vivant , d'entrée l'épreuve donne du piment à notre exploration et l'on comprend assez vite que les pierres précieuses ont une importance capitale. Ce donjon tient en haleine et le passage avec Throm est magnifique tout comme son dénouement. Intelligence et force sont nécessaires en plus des pierres précieuses pour aller au bout. Pour l'instant le DF(sur les six premiers volumes) qui m'a procuré le plus de plaisir et un donjon supérieur et mieux abouti que le Sorcier de la montagne de feu.

18,5/20
Revenir en haut Aller en bas
Kirsch
Apprenti
Apprenti
Kirsch


Masculin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 30
Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2014

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyJeu 1 Mai 2014 - 12:56

Le Labyrinthe de la Mort...  Shocked 
On me l'avait offert à mon 15ème anniversaire, je n'avais pas franchement aimé, et je viens de retenter l'expérience, ça ne m'a pas plus bouleversé...  silent 

Le scénario est basique : le héros fait partie d'une troupe de guerriers tentant de triompher du labyrinthe construit par un baron dérangé.
Ainsi, le scénario et l'ambiance sont réduits à leur plus simple expression. L'auteur, par un goût du gore, tente de marquer les esprits, et de doter son livre d'épouvante et de vivacité. L'effet ne marchera pour pour les amateurs du genre, il n'attirera pas d'autres admirateurs. Le livre n'est pas mauvais, il est juste conventionnel, et manque de surprises dans ses situations et ses décisions pour le héros.
L'obligation de trouver trois pierres indispensables pour sortir vivant du labyrinthe n'est hélas pas récompensée par un dénouement intéressant.

Ma note : 11/20
Revenir en haut Aller en bas
Rahlyx
Apprenti
Apprenti
Rahlyx


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 06/11/2014

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptySam 8 Nov 2014 - 15:22

Enfin, je me décidé à rentrer dans ce labyrinthe...
J'en ai beaucoup entendu parler, en bien comme en mal, et il me tardait de me faire mon propre avis.
Tout le monde connaît le scénario et le déroulement du jeu donc je vais aller à l'essentiel.

Dans sa catégorie de dungeon-crawler il est redoutable d'efficacité: superbe ambiance, rencontres variées, et bon équilibre entre pièges/monstres/trésors.
Evidemment c'est un OTP, et comme aucun indice ne nous est donné, il va falloir refaire plusieurs fois l'aventure pour trouver les éléments obligatoires à notre victoire.
Pas d'inquiétude à avoir, le labyrinthe est vraiment grand, et c'est un réel bonheur d'en explorer tous les recoins.
Mention spéciale pour les rencontres avec les Maîtres et nos concurrents, on s'y croit vraiment.

Mais.....alors qu'on s'approche de notre but final, tout par en live!
Dès l'affrontement avec le monstre des abîmes, l'équilibre qu'avait si soigneusement instauré Livingstone vole en éclat.
On a droit a 4 affrontements successifs d'habileté 11 et 12, suivi d'une sorte de code que l'on a une chance sur neuf de réussir, sous peine de voir ses PE baisser drastiquement.

Je comprends le but de l'auteur: rajouter de la difficulté pour augmenter la durée de vie du livre.
Mais le problème est que, pour avoir une chance de terminer l'aventure, on est obligés de jouer avec une FA de 12, voir 11 avec de bons tirages aux dés. Et dans ce cas, tous les affrontements précédents n'ont plus aucun intérêt.

Du coup on se retrouve, au choix, avec un livre excellent mais impossible à terminer; ou à l'inverse plat mais avec un peu de challenge sur la fin.... Sad
Je sais que c'est un problème récurent des DF, mais je m'y fait pas. Je vais sûrement modifier les stats d'habileté des derniers ennemis pour lui redonner  du sens.

15/20
18/20 (après ajustements)
Revenir en haut Aller en bas
agnor
Apprenti
Apprenti
agnor


Masculin
Sagittaire Buffle
Nombre de messages : 30
Age : 48
Localisation : bretagne
Loisirs : sport , JV , cinéma
Date d'inscription : 30/08/2013

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyLun 8 Déc 2014 - 10:31

Voilà une livre qui m'a occupé pendant pas mal d'heures .

Le labyrinthe m'a été fatal de nombreuses fois avant finalement d'en venir à bout.

C'est certainement le DF auquel j'ai le plus joué d'une part car il n'est pas simple mais aussi et surtout car j'ai particulièrement aimé l’ambiance et l'histoire .
Bref il n'était pas question pour moi de baisser les bras .

Toujours est-il que je garde un très très bon souvenir du labyrinthe donc ça sera en ce qui me concerne une bonne note

18/20
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore
Guerrier
Guerrier
Ezio Auditore


Masculin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 145
Age : 22
Localisation : Florence, Italie
Profession : Maître Assassin
Loisirs : PS4, LDVELH, Lecture, Guitare, dégoûter mes potes du football en bloquant tous leurs tirs
Date d'inscription : 09/02/2015

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyDim 1 Mar 2015 - 18:12

Effet nostalgie oblige, je sens que je vais mettre une bonne note au Labyrinthe de la Mort et être dithyrambique dans mes propos. C'est parti!
ATTENTION SPOILERS PLUS QUE PROBABLES
Ian Livingstone n'est vraiment pas mon auteur de LDVELH préféré (je préfère les Keith Martin et les Jonathan Green) mais force est de constater qu'il nous livre la un chef d'œuvre. Le principe du livre est simple: vous incarnez un personnage dépressif qui las de la vie décide de se rendre à Fang, ville ou se situe le labyrinthe de la Mort, dont personne n'est jamais sorti vivant. Évidemment, on est la pour faire mentir cette tradition! Le Labyrinthe, bien que simpliste et se résumant à une succession de couloirs, dégage une ambiance absolument phénoménale. Je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai décédé dedans, mais à chaque fois ces échecs m'incitaient à reprendre le livre et me motivaient toujours plus pour enfin sortir du labyrinthe. Au niveau des moments marquants, il faut mentionner les rencontres avec les candidats,
Spoiler:
 
lorsqu'on les rencontre, la Bête sanguinaire qui orne la couverture, et le paragraphe 400, qui bien que simple, est efficace. Le seul bémol que je trouve à ce livre c'est que c'est un bon vieux OTP avec sa pléthore d'objets à trouver (mais bien loin des 19 objets de L'épreuve des Champions)
Au final, l'un des meilleurs DF. Tout simplement

18,5/20
Revenir en haut Aller en bas
guistealer
Novice
Novice



Masculin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 3
Age : 41
Localisation : Genève
Date d'inscription : 16/02/2016

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyMar 16 Fév 2016 - 10:03

Hello à tous,

Pour ma première critique, j'ai jeté mon dévolu sur le Labyrinthe de la Mort.

Je l'ai parcouru une première fois il y a près de 25 ans, et l'ai terminé une nouvelle fois hier.
Je n'avais plus aucun souvenir de ce livre, mon expérience est donc celle d'une personne le parcourant une première fois.

Que penser de ce labyrinthe ? Je suis pour ma part plus mitigé que nombre d'entre vous, mais reconnait des qualités indéniables à ce volume. A noter que d'une part je ne suis à la base pas du tout fan du travail de Livingstone, et d'autre part j'execre en général le canon des bon vieux Porte/monstre/trésor. Les donj', ça n'est pas ma tasse de thé de prédilection, mais certains peuvent être sympa ( l exemple de légend of grimmrock sur PC, château Drachenfels ou mort sur le reik pour warhammer )

Les bons cotés :

- L'ambiance. C'est ce qui a permis à ce livre de me tenir en haleine tout au long de cette aventure. Elle est tout bonnement excellente. La rencontre des autres participants, morts ou vifs ajoute à l'aspect "vivant" de ce périple. Et throm, il déboite !

- Le challenge. Qui excuse la difficulté importante du livre et est cohérente avec le background. Un terrible labyrinthe, avec à la clef une somme importante à remporter ainsi que la gloire du héros qui lui incombe en cas de réussite. Notre héros participe à cette aventure pour ces deux raisons, on signe donc corps et âme pour ce labyrinthe vicieux et retord. Le contrat induit donc une difficulté surhumaine à surmonter le long de cette épreuve, nous n'imaginons pas une seconde un donjon facile à traverser, en ce cas il ne bénéficierait pas de la même aura auprès de la population.

- Un OTP bien ficelé. Le coté OTP n'est ps insurmontable. Il n'y a au final que peu d'objets à rassembler, et en quelques tentatives, nous arrivons facilement à identifier le bon trajet à parcourir. Pour ma part j'ai pu tracer le trajet parfait en 6 tentatives, et donc remporter la victoire à la 7eme. Il n'y a que 4 objets indispensables, ainsi qu'
Spoiler:
 
Le premier objet est immanquable
Spoiler:
 
bien que sa prise  passera quasi obligatoirement par un PFA à la première tentative : aucune indication ne nous permet de comprendre qu'il ne faut prendre qu'
Spoiler:
 
, se trouve quelques paragraphes plus loin et se situe sur un passage obligatoire, impossible à manquer à moins d être trop prudent.
Le
Spoiler:
 
sont plus durs à trouver mais tout de même simple : nous avons une chance sur 2 de les trouver à la première exploration ( On nous propose deux passages, seul un permet de trouver cette fameuse galerie où se trouve la boite contenant le
Spoiler:
 
). Là encore un PFA risque de sanctionner l'aventurier par trop téméraire qui pousserait plus loin l'exploration du boyau.
Le
Spoiler:
 
est plus retors, et n'est trouvable qu'en empruntant un passage sur 3 possibles sur la dernière partie de l'aventure. Là encore, si nous empruntons le bon chemin, il est impossible de le rater.

Le coté OTP n'est donc pas insurmontable. Victoire en 7 tentatives de mon coté, sachant que par malchance j'ai emprunté TOUS les mauvais passages avant de trouver les 3 joyaux. Théoriquement, en mettant de coté les nombreux PFA qui nous obligent à recommencer l'aventure, nous trouvons les 3 joyaux en maximum 5 tentatives, si comme moi vous avez la malchance d'explorer tous les passages possibles qui conduisent au fameux toboggan nous amenant devant la bête sanguinaire.

pour nous induire en erreur sur les bons trajets, de nombreux objets sont trouvables et utilisables uniquement que sur de mauvais trajets ( le fiole d'acide par exemple, trouvable au début, et utilisable sur le mauvais trajet en fin d'aventure ). Cet aspect est très bien fait.

Les choses qui fâchent maintenant :

- La difficulté des combats. C'est le seul Gros point négatif à mon avis. Impossible de gagner sans au minimum 10 en Habileté, qui nous permet de gagner, si on fait un run parfait qu'environ 20 % du temps. à 11 en Habileté, j estime que le challenge est corsé sans être impossible, avec une chance de victoire de l'ordre de 50 à 60 % en faisant un run parfait ( j'entends par run parfait d'emprunter que les meilleurs chemins possibles et ne pas perdre un point d habileté suite à un jet de chance raté ). A 12 en habileté l'aventure est de suite plus simple, avec une probabilité de gagner de l'ordre d'environ 75 à 80 % du temps en run parfait.

J'ai retenté l'aventure après ma première victoire pour gagner 100 % à la loyale, je m'explique : à ma 7 ème tentative, j'avais 11 en habileté. J'avais obtenu ce score en retirant systématiquement mon jet de départ d habileté si je n'obtenait pas 5 ou 6. Avant le ninja j ai fais l erreur  d ouvrir la grille au sol, et ai donc perdu 1 point d habileté ( dur dur ! ). J'ai donc terminé le livre en affrontant le ninja la bête sanguinaire et la manticore avec un petit 10 d'habileté... j'ai gagné de très peu. Deuxième point, j'ai estimé que je pouvais me restaurer entre le combat de la bête sanguinaire et la manticore. En jouant By the book, c est faisable : Deux paragraphes sans combats les séparent, nous avons donc selon les règles le droit de manger nos rations. MAIS logiquement, ce serait impossible : on blesse 2 fois la bête sanguinaire ce qui nous laisse le repis pour courir vers la porte ( 1 paragraphe ), on se précipite dans la dernière salle et nous trouvons nez à nez avec la manticore ( 2 ème paragraphe sans combat), puis le combat se déclenche au 3 ème paragraphe. Notre héros n'a donc en toute logique pas le temps de s arrêter casser le croûte ;-)
pour ces deux raisons, j'ai décidé de relancer l'aventure en jouant 100 % à la loyale de mon avis : je n'ai pas relancé le dé pour calculer mon habileté au départ : coup de chance, j ai tiré un 6 ! donc 12 en habileté sans tricher. Puis , j'ai décidé de ne pas pouvoir me restaurer entre les 2 combats finaux et ainsi ne pas pouvoir regagner de points : résultat je suis sorti vainqueur du labyrinthe de la mort en jouant à 120 % à la la loyale en me mettant cette petite difficulté supplémentaire à ma 8 ème tentative. Bien que la 7eme était quand meme gagnée à la loyale malgré tout. Ce qui m'a permis de sortir quelques stats intéressantes :

A 11 en Habileté, 21 en endurance et 12 en chance à la 7eme tentative j'ai perdu cumulativement 45 points d'endurance !!! C'est énorme. Perte de 15 points de chance également ( à modérer car j ai dépensé beaucoup de points en combat pour compenser mes 10 points d habileté pour les 3 derniers combats suite à ma perte d'un point d'habileté ). Et donc enfin perte d'un point d'habileté.

A 12 en habileté, la perte d'endurance n'a été "que" de 27 points et 7 points de chance.

La différence d'un point d'habileté a donc un impact énorme sur la difficulté de l'aventure; mais j'insiste, à 11 l'aventure est tout à fait faisable. J'ai galèré mais ai perdu bêtement un point d'habileté avant les combats finaux et m en suis quand meme sorti.

Cette difficulté est due à 2 éléments : Les oiseaux à tuer pour récupérer l
Spoiler:
 
( 8 habileté, mais - 2 en force d attaque pour nous ) ET la succession de combats mortels à partir de la deuxième partie du donjon : troll à 10/11, puis minotaure à 9/9, puis throm à 10/12 ( fort le bougre ), puis Ninja à 11/9, puis bête sanguinaire à 12/10 ( mais que 2 assauts à gagner )  elle plombe bien le combat suivant si vous ne vous permettez pas de manger vos rations entre ce combat et le suivant, qui est la manticore à 11/11. Je ne compte pas le tyrannosaure qui est évitable en situation de une parfait grâce au talisman d'os en forme de singe + la corde et grappin ET jet de chance réussi dans l'arène. Livingstone est complètement dingue !!!! comment à t il pu imaginer que ces combats sont gagnables avec moins de 11 en habileté ? Et là, la sanction tombe, bon dieu, tu testes tes jeux une fois écrits Ian ? Manifestement non... c'est là le problème majeur de Livingstone, on a clairement l'impression qu'il fait ça pour la thune et/ou qu'il bacle ses oeuvres sur la fin en envoyant son taff à son éditeur sans s'assurer que son livre est jouable. Inadmissible.

- Enfin les PFA : très ( trop ) nombreux, je pense que certains auraient pu être supprimés, sans pour autant rendre le labyrinthe telle une promenade de santé. Mais je modère ce propos toutefois, on est quand meme dans le labyrinthe de sukumvit, et sa réputation n'est pas usurpée.


En résumé j'aurai mis la note de 8/10 si la difficulté des combats n'était pas aussi importante, et s'il était possible de gagner avec moins de 11 en habileté ( 10 est faisable mais avec pas mal de chance au dés, couplé à un gros score de chance et d'endurance ).

Pour cette raison je lui donne un 7/10.

J'espère que ce pavé édité chez plomb vous a plu ;-)

En vue, la critique de howl of the werewolf , de la vengeance des démons, du manoir de l'enfer et de la forêt de la malédiction que j attends par la poste. Et j'ai hâte...

Note 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
Bruenor


Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1901
Age : 43
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyVen 23 Sep 2016 - 10:57

Voici un des DF première époque les plus célèbre et que pourtant je n'avais du faire qu'une fois vite fait à la bibliothèque où je rodais étant gosse.
Lacune désormais réparée et avec le recul des années c'est un des vieux DF qui s'en sort le mieux face à l'usure du temps.
L'idée de départ est à la fois simple et géniale, plusieurs candidats doivent pénétrer dans un labyrinthe dont il était jusqu'ici impossible de sortir vivant dans le but de gagner le jackpot.
L'ambiance de ce labyrinthe glauque est très bien rendue, on apprécie de croiser les autres candidats (morts ou vivants) dans ses recoins et les pièges sont d'une grande variété. Le bestiaire est de qualité également. Il y a également pas mal de moyens d'obtenir un coup de pouce et toute la difficulté règne dans le choix des pièces à explorer. Est-ce un piège ou y a t'il réellement un bénéfice à retirer de cette action?
Il s'agit ici d'un OTP et bizarrement jamais frustrant contrairement aux LDVELH de ce type. Il faut trouver 3 pierres précieuses et aux premières tentatives il ne sera pas surprenant d'arriver au bout avec une seule gemme utile. Le tracé d'un plan peut-être d'une grande aide et la cohérence du labyrinthe rend la chose assez aisée.
La difficulté des combats est croissante au long du livre et si des stats faibles peuvent suffire au début, il vaut mieux être plus costaud vers la fin. J'ai suivi les conseils de Dfix pour le faire donc j'ai moins ressenti ce problème.
Ce livre est donc difficile par sa nature d'OTP et quelques combats mais globalement je l'ai trouvé moins relevé que d'autres comme le Manoir de l'Enfer ou quelques purges à la jouabilité ratée. Là on a affaire à une difficulté savamment dosée et addictive, presque un remède contre la triche!
J'ai beau chercher je n'arrive pas à trouver de vrais défauts à ce livre, une oeuvre qui a sans doute contribué au succès des LDVELH de la grande époque.

les + :
l'ambiance
le scénario simple et génial à la fois
labyrinthe sacrément bien conçu
les illustrations

les - :
un OTP et encore vu qu'il est bien fait est-ce un soucis?

nombre de tentatives pour le finir : 10
difficulté : 78%

note : 19/20
Revenir en haut Aller en bas
Minos Seyl'Dalis
Guerrier
Guerrier
Minos Seyl'Dalis


Masculin
Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 16/12/2012

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyVen 25 Nov 2016 - 13:06

Longtemps, j’ai ignoré (voire méprisé) l'œuvre de Ian Livingstone : trop difficile, trop linéaire, trop répétitive… Du « one true path » impitoyable dans un cadre de « dungeon crawling » labyrinthique agrémenté de « die and retry » innombrables en quête du « loot » indispensable.

Pas du tout mon truc… Ai longtemps dédaigné ce type de LDVELH… A tort.


En vieillissant, j’ai compris l’intérêt que l’on pouvait y trouver et, surtout, j’ai compris que l’on pouvait y prendre du plaisir. Un peu comme les « hack’n’slash » dans les RPG : certains adorent, d’autres non ; certains sont plus Baldur’s Gate que Diablo, certains aiment les deux...  

Donc, c’est tout, c’est le style de Ian Livingstone ; ça plaît ou non, mais on ne peut nier l’aspect ludique de ses livres. Et le Labyrinthe de la Mort en est un bon exemple : certains le trouvent génial, d’autres crient au scandale, mais toujours est-il que cela demeure un excellent Fort-Boyard.


C’est vrai : il n’y a pas d’histoire et c’est juste de l’exploration de donjon. Mais c’est bien fait et ça plaira à tous les aventuriers qui aiment dresser les plans des labyrinthes qu’ils arpentent et, surtout, qui ne se lassent pas de passer quinze fois au même endroit à force de recommencer. Ose-t-on encore aujourd’hui critiquer le « Porte-Monstre-Trésor » qui a longtemps caractérisé Donjons & Dragons et bien d’autres titres du jeu de rôle (papier comme vidéo) ? Encore une fois, on aime ou pas et, si l’on n’aime pas, il y a heureusement plein d’autres titres sur lesquels jeter son dévolu. Perso, ce n'est pas du tout ma tasse de thé, mais pour faire passer le temps sans prétention, ça faisait bien plaisir.

Cela dit, il est vrai qu’il est quand  même corsé. Heureusement, il est tout de même possible d’améliorer ses statistiques (notamment la précieuse Habileté) en découvrant les bons objets. En revanche, je n’ai pour ma part jamais pu utiliser mes provisions, alors que récupérer 4 points d’Endurance régulièrement n’aurait pas été du luxe… Edit modo : en fait on peut prendre les repas quand on veut. C'est une erreur de traduction, cf l'inventaire des erreurs des règles des DF.



Quelques passages sympathiques, effectivement, notamment l’association avec Throm, mais c’est court et ne déclenche pas de franc émoi.

Bref, comme dit plus haut : c’est du Fort-Boyard à la sauce Médiéval-Fantastique. Il ne faut pas chercher de cohérence et de vraisemblance, ce n’est pas le but du jeu. Il faut avancer, tuer, subir des épreuves et en voir le bout pour obtenir la récompense.

C’est tout.


15/20 car c’est quand même bien fait une fois que l’on sait à quoi s’attendre et, surtout, pour réhabiliter Ian Livingstone sur lequel je crachais tant il y a encore quelques années. Mea Culpa. study
Revenir en haut Aller en bas
djino
Maître d'armes
Maître d'armes
djino


Masculin
Gémeaux Chat
Nombre de messages : 614
Age : 46
Localisation : Limousin
Profession : Caméléon (j'ai fait tellement de choses différentes dans ma vie...)
Loisirs : Ma fille, fitness, cuisine, jeux de société, lecture, aromathérapie
Date d'inscription : 08/10/2018

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyJeu 25 Oct 2018 - 0:31

Après avoir passé la journée à le faire et le refaire pour enfin le finir, voici ma critique, articulée avec les points qui m'ont plu, et les autres que je trouve qu'il faudrait améliorer

Premièrement le background est très plaisant : Un baron local construit un labyrinthe mortel pour promouvoir l'attractivité de sa ville (Et une fête foraine normale cela n'aurait pas marché ???) Pour appâter les candidats il offrira 10.000 pièces d'or à qui en sortira vivant (du coup on se dit que les candidats sont au choix : A : Très cupides B : Suicidaires C : Très cons d'y aller alors qu'une mort quasi certaine les y attend).

Vous etes un aventurier et cette année, après de longs entrainements, vous avez décidé de vous y frotter. Attention ! Non pas pour l'argent mais pour le goût du challenge et la reconnaissance d'être le premier à survivre à cette épreuve car vous n'êtes pas un vil chasseur de trésor, non vous êtes un vrai héros vous !... (A moins que ce soit la réponse C, mais ce n'est apparemment pas l'option choisie par Livingstone pour le récit)

Alors oui ce n'est pas super profond et cela n'augure pas un grand travail sur le scénario, mais bon, quand je vais voir un film d'auteur au ciné je m'attends à voir un film d'auteur, quand je vais voir Rambo 4, je m'attends à voir du Rambo... On est prévenus à l'avance, et on s'attend donc bien à évoluer dans un porte-monstre-trésor, dans la pure tradition médiévale-fantastique

L'Histoire est bien emmenée avec quelques pages pour nous présenter le truc. Pas besoin de plus, et comme ça cela ne nous plante pas devant l'entrée du dédale sans explications préalables... (je suis sûr qu'il y a des auteurs qui ne se seraient pas gênés pour le faire). Une fois cette petite présentation nécessaire faite, nous voilà donc plongés dans les méandres de ce labyrinthe, prêts à en découdre

Et là ce qui fait l'originalité du titre, ce n'est donc pas la profondeur du scénario, mais la diversité des situations qui vont s'offrir à nous. Nous ne sommes pas à choisir des directions et à tourner en rond pendant plusieurs paragraphes (comme ce qu'il peut se passer dans la deuxième partie du Sorcier de la Montagne de Feu par exemple), et les événements vont s'enchainer. Ces évenements nous garderont toujours en haleine grâce à leurs diversités : Un bestiaire très complet, des lieux différents et toujours bien décrits (couloirs, tunnels, grottes, salles diverses, gouffres, ... on marche on grimpe, on plonge, on fait demi-tour,...) et des situations et énigmes bien différentes (parce qu'il n'y a pas que des combats et des portes à ouvrir, il y a des énigmes et des jeux qu'il faudra résoudre) Du coup le suspens reste et on se demande toujours ce que l'on va trouver de nouveau au détour d'un chemin ou en ouvrant une porte.

Le système aussi d'indices est pas mal fait. On peut trouver à plusieurs endroits des indices ou conseils pour passer tel ou tel montre ou épreuve. On peut par exemple trouver un objet sur un montre combattu qui permettra plus tard d'éviter un autre combat plus difficile, on peut avoir des indices sur comment se comporter face à une situation future. Ca permet de rendre l'aventure plus vivante et éviter le "porte-monstre-trésor" basique
Spoiler:
 

L'autre petit point amusant est le fait qu'on pourra trouver des compagnons d'aventure sur le chemin, et pourquoi pas faire un bout de chemin avec eux (*). Bon, je n'en dit pas plus pour ne pas spoiler, ca concerne une petite partie de l'aventure mais c'est assez plaisant (Ca nous met en tête un sentiment ambigu, d'une part on est content d'avoir quelqu'un avec qui vivre cette aventure, d'autre part c'est quand même un adversaire...)

Spoiler:
 

Bref, avec tout cela, le Labyrinthe de la mort peut être considéré comme un must-see des LDVELH (du moins si vous aimez le genre médiéval fantastique et que vous n'êtes pas claustrophobe ou allergique aux labyrinthes... L'univers du jeu compte au moins pour autant que la qualité intrinsèque d'un LDVELH dans le fait que le lecteur va l'apprécier ou pas)

Bon, passons maintenant aux choses qui m'ont un peu décus :

On parle de la difficulté. Ce que j'ai trouvé difficile c'est qu'il y a quand même pas mal de PFA. Et parfois c'est vraiment un coup de pas de bol de tomber dessus
Spoiler:
 
Il y a donc parfois des pièges vraiment bêtes ou limites sadiques, et comme on est là pour explorer le labyrinthe on va forcément tomber dans un à un moment ou a un autre ... (Bon d'un autre côté le baron a promis de filer 10.000 pièces d'or à celui ou celle qui en sortira vivant, il n'a peut-être pas envie de les filer si facilement... d'autant plus que si quelqu'un sort la popularité de son labyrinthe présumé infaisable en prendrait un coup dans l'aile).

Il va donc falloir beaucoup compter sur votre bon sens, mais surtout sur votre chance et votre sixième sens (avant d'agir j'essayais de repenser à la globalité du truc et aux situations vécues dans les autre LDVELH pour essayer de deviner s'il y avait un piège ou pas) pour en venir à bout sans devoir faire une dizaine de tentatives...

Surtout qu'en plus de ces PFA, c'est quasiment un OTP et si vous avez le malheur de ne pas prendre le bon chemin quand il le faut, un objet essentiel pourrait vous échapper et vous n'arriverez jamais au dernier paragraphe

Du coup, je parlais tout à l'heure des indices donnés en cours d'aventure. Ca aurait été pas mal qu'il y en ait parfois un peu plus, ou du moins plus ciblés mais sous forme d'énigmes, notamment pour les objets qui nous sont essentiels (mais bon c'est un avis personnel, il y aurait eu cela, le jeu aurait peut-être été un peu plus facile)
Spoiler:
 

Après la difficulté des combats, oui et non. Le problème vient surtout du manque d'homogénéité des combats. Au début ils sont tellement faciles que vous pouvez les faire avec une main dans le dos, même contre deux adversaires en même temps. A la fin , ils sont quand même assez ardus (avec des habiletés égales ou supérieures à 10) et très rapprochés. Sans compter que l'épreuve finale, même si elle est très bien trouvée peut également vous faire rapidement perdre beaucoup de PE...

Même si les situations sont très différentes du début à la fin, le livre manque donc quand même cruellement d'homogénéité. Vous pouvez passer la moitié de l'aventure à vous balader sans trop de souci, et la fin à couiner comme un malade (à un moment dans la partie que j'ai gagnée je suis descendu à 2PE...) d'autant plus que certaines situations (parfois inévitables) peuvent vous faire perdre des précieux PH, ce qui rendra les derniers combats quasi infaisables

C'est donc à mon avis le point faible de ce livre, le manque d'homogénéité. Il se ressent dans la difficulté (certains vont aimer que la difficulté soit progressive, j'aime bien aussi, mais là je trouve que c'est too much), parce que la plupart des combats sont à la fin (au début on est plus sur de l'exploration en faisant doucement attention à nos PE, à la fin on a les yeux continuellement dessus...)

Spoiler:
 

Ce manque d'homogénéité on le retrouve aussi dans le récit : J'ai écrit que le début était bien emmené, mais je trouve que la fin est baclée. En effet, après la palpitante épreuve finale (j'ai adoré, même s'il y faut une part de chance et que j'ai failli y crever alors que la fin était presque là ...), on finit le labyrinthe, la sortie est bien décrite, mais une fois sorti on n'a le droit qu'à un petit paragraphe insipide, et on peut refermer le bouquin. Cela contraste avec le début du livre qui était plus narratif, et ca nous coupe un peu dans notre élan. En effet, comme un sportif qui vient de réussir un exploit on s'attendait à avoir notre podium ou notre tour de stade. Parce que bon, sortir vivant de ce labyrinthe nous aura quand même demandé plusieurs heures de lectures et de relectures, on aurait aimé quelque chose de plus fourni afin de nous récompenser de notre effort... Là ca fait quand même un peu short et décevant... J'ai vraiment l'impression que sur les derniers paragraphes la fin (mis à part la dernière épreuve et la sortie en elle-même) a été baclée

Hein Ian, pas un peu fatigué sur la fin ???

Mais bon, en résumé, et malgré ces quelques petites imperfections, ce "labyrinthe de la mort" restera quand même comme le chef d'oeuvre de Livingstone et comme un indispensable à tous les amateurs du genre.
L'histoire est bien fournie et sa complexité nous demandera une bonne dose de persévérance pour en venir à bout. C'est clairement un ouvrage à conseiller

Ma note : 16/20


(*): C'est quand même bizarre que Livingstone nous propose une partie d'aventure à vivre à deux. D'habitude Ian solo...
(qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour faire une blague à 2 PO What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
ANILIL21
Champion
Champion
ANILIL21


Masculin
Taureau Rat
Nombre de messages : 443
Age : 25
Date d'inscription : 08/03/2012

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyMar 9 Avr 2019 - 3:07

LES +

- Un labyrinthe qui porte bien son nom,rempli de pièges et de créatures dangereuses.
- L'ambiance
- Le fait de pouvoir rencontrer tout les autres participants (vivant ou mort)
- Le fait qu'on peut récupérer pas mal d'objets qui peuvent nous aider pour la suite,mais qu'on n'est pas non plus obligé de les avoir pour gagner.
- C'est assez difficile mais pas impossible
- Les illustrations
- Le sentiment de peur et de paranoïa qui ne nous lâche pas.
- Un livre efficace qui fait ce qu'on attend de lui


LES -

- ça manque d'enjeux
- La raison (ou plutôt l'absence de raison) qui pousse le héros à aller de son plein gré dans un Labyrinthe dont personne n'est jamais ressorti vivant.
- ça reste assez classique et pas très recherché en terme d'histoire et de background
- ça reste quand même assez dur et quand on a trouvé le bon chemin devoir se retaper les mêmes paragraphes et les mêmes combats à chaque tentative c'est vraiment lourd et barbant.
- Un objet indispensable est assez dur à trouver
- Le livre qui te dit que tu peux gagner avec des stats basses alors que pas du tout.


Note : 14/20
Revenir en haut Aller en bas
Enkiriel
Novice
Novice
Enkiriel


Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 9
Age : 24
Localisation : Forannor
Profession : Seigneur d'Alun
Loisirs : Cinéma, Musique, Théâtre, Jeux Vidéos, Jeux de Société
Date d'inscription : 09/05/2019

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyJeu 9 Mai 2019 - 23:28

Haaa le "Labyrinthe de la mort"... C'est sûrement le LDVELH que l'on m'a le plus recommandé. Sous une belle nuit de pleine lune, je me suis enfin mis dessus et... j'avoue avoir été déçu de cet ouvrage.

Et pourtant, dès l'introduction, j'étais dedans. Je me suis même mis en tête de chercher et de traquer les autres concurrents afin de m'assurer de ma victoire incontestable. La première partie du labyrinthe est bien immersive, on suit les traces de nos prédécesseurs sans trop de difficulté. Le premier barbare est retrouvé mort et pris au piège, parfait! Un concurrent de moins... Je retrouve le chevalier un peu plus loin pétrifié, on me dit l'énigme et je tombe dans le piège... GAME OVER. Ok bon je recommence, heureusement j'ai pris le temps de me faire une carte, on va aller explorer l'autre couloir. Aïe, Ouille, j'ai un peu moins de chance par là on dirait. Ok jusqu'ici tout va bien, je fais même la rencontre de ce cher Throm qui m'escortera pendant un petit moment: une riche idée en soit. Je pensais juste qu'il me suivrait mais il a dû trouver un raccourci le bougre. Hélas, les Maîtres de L'Epreuve ne sont pas de cet avis et vont nous contraindre à nous entretuer, il ne peut en rester qu'un. Bon, il m'a bien amoché mais ça devrait aller non ? Je continue l'exploration, je tombe sur la bête sanguinaire. Arf, je la repousse avec difficulté, je continue et que vois-je ? Une Manticore ??? Non.. attends je... GAME OVER. Bon on reprends, je refais tout le chemin et cette fois je terrasse le monstre! J'ai même récupéré quelques pierres précieuses. Enfin, la porte finale est là, je sens déjà l'air frais qui m'attends de l'autre côté. Tu as une émeraude ? Non... GAME OVER. Ok je sais elle se trouve sur cette drôle de statue, partons du principe que je l'avais c'est bon non ? quoi ? un saphir ? Oui ça j'ai! Quoi d'autre ? Un diamant ? Alors là je sèche... GAME OVER Je regarde sur ma carte, j'ai exploré tous les chemins possibles. Bizarre que j'ai pas trouvé l'elfe et le ninja... Et voici comment s'est terminé mon épreuve dans le labyrinthe. Finalement, à cause d'une erreur sur ma carte, j'ai loupé le bon chemin qui menait à la sortie. Je me suis amusé à finir l'aventure en partant du principe que j'avais le diamant mais c'est clair que le paragraphe de fin est bien moins savoureux ainsi.

En soit même si le scénario est classique, l'ambiance est là mais que la difficulté est mal dosé. Au bout de ma cinquième tentative, j'ai perdu patience. Même si j'ai beaucoup aimé les interactions avec les autres participants (que j'aurais souhaité plus nombreuses), j'avoue ne pas être un grand fan des OTP et j'ai horreur des fameux: "Droite ou gauche ? Gauche, t'es mort!". Difficile donc d'apprécier cette aventure à sa juste valeur mais je reconnais tristement que je suis passé à côté. Dommage...

Ambiance 6/7
Règles 3/5
Difficulté 1/5
Rejouabilité 2/3

12/20
Revenir en haut Aller en bas
Numero 12
Fantassin
Fantassin
Numero 12


Masculin
Gémeaux Chèvre
Nombre de messages : 62
Age : 30
Localisation : Bloumécia, la Cité de l'éternelle pluie
Date d'inscription : 12/01/2019

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyJeu 2 Jan 2020 - 10:33

Le Labyrinthe de la Mort... Un des premiers LVDELH que j'ai fait... J'avais 10 ans, j'étais jeune et insouciant. Je n'avais pas encore cet esprit analytique si étriqué, cette intransigeance aigrie. J'avais cette spontanéité, cette folie, que je crains d'avoir perdues. C'est à moi de retrouver cette âme d'enfant qui me manque tant, qui me permettait d'apprécier et de vivre les choses sans tout décortiquer comme un universitaire sans relief, trop académique. Où est donc passé l'humain qui est en moi? Retrouverai-je un jour cette passion qui autrefois habitait les quartiers endiablés de mon coeur?

Bon, suffit... J'aime vraiment ce livre. Pour celui qui se fait la série dans l'ordre, à la vue d'un nouvel opus de Livingston on se dit qu'il risque de nous servir la même tambouille que ses aventures précédentes. Bah en fait, oui. Un peu. Dans son gameplay, tout du moins.
Il est très difficile, il faut encore avoir les bons objets pour terminer le livre, avoir ses stats au max pour être sûr de battre les ennemis, et avoir de la chance pour ne pas mourir après des décisions - pour la énième fois - totalement arbitraires.

Mais c'est un labyrinthe. Et de la mort. Tout est dans le titre. Trouver la sortie et survivre c'est tout l'enjeu de ce livre. Donc ça colle. L'ambiance est géniale, j'adore. On aurait presque pu en faire un film. A chaque paragraphe, j'arrivais à me faire les images, les sons, presque les odeurs. Pour la première fois, un LDVELH arrivait à faire appel à ma mémoire sensorielle, et ça c'est pas du luxe.

J'aime beaucoup l'idée que d'autres PNJ participent à cette aventure. On est purement dans l'esprit d'un jeu! Enfin! N'oublions pas que si nous aimons ces livres, c'est parce que nous aimons jouer. Et qui dit jouer dit affronter. Quoi de mieux qu'un bon jeu de société entre amis où vous prenez un malin plaisir à foutre une raclée à ceux que vous aimez?
Mais ces PNJ ne sont pas tous selon moi très bien exploités, c'est un peu bâclé. Et c'est dommage. Parce que l'idée est formidable.

Ce livre m'a fait penser au film Cube, que j'ai découvert à peu près en même temps. Un groupe de perso coincé dans un labyrinthe cubique truffé de pièges mortels avec pour seul objectif de trouver la sortie avant de crever de soif et de faim.

Pour l'instant, Le Labyrinthe de la Mort reste mon préféré. Je ne demande qu'à trouver son successeur!


NOTE: 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Lazycytovan
Apprenti
Apprenti
Lazycytovan


Masculin
Gémeaux Dragon
Nombre de messages : 21
Age : 21
Localisation : Ardennes
Profession : Etudiant
Loisirs : Lecture, séries, musique, amis...
Date d'inscription : 26/05/2020

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyMar 26 Mai 2020 - 20:44

(ATTENTION IL Y A PEUT-ETRE QUELQUES SPOILERS !  Question  Question )

Bonsoir !

Je me permets de relancer le sujet, en espérant qu'il soit encore temps -désolé d'avance si ce message est inutile ici, la discussion est peut-être trop vieille ?- parce que j'ai réussi à le finir aujourd'hui même ! La quatrième tentative fut finalement la bonne et m'a permis de triompher du perfide labyrinthe de Sukumvit (Livingstone a d'ailleurs sûrement pris un malin plaisir à le concevoir compte tenu des pièges et des fausses routes qu'il contient... Twisted Evil) !

Je parle ici en tant que joueur inexpérimenté, c'est le deuxième que je lis et auquel je joue de manière sérieuse : globalement, je trouve qu'il s'agit d'un bon DF !

- Déjà, je trouve le scénario et la trame narrative plutôt cools, certes classiques (s'échapper d'un donjon ou d'un labyrinthe truffé de pièges pour gagner un trésor...), mais ça fonctionne toujours !
- J'ai aussi BEAUCOUP apprécié l'ambiance, les décors et les descriptions : dans certaines scènes on s'y croirait vraiment ! J'arrive à me représenter la scène avec tellement de facilité et de plaisir que c'est un pur régal narratif.
- Plusieurs idées sont vraiment intéressantes, comme le fait de pouvoir faire une partie du chemin à 2, même si ça aurait peut-être pu être un peu plus exploité, enfin... Je pense aussi au fonctionnement même du labyrinthe : le principe de devoir trouver des pierres précieuses et de devoir les mettre dans un ordre précis dans la porte à la fin -et en plus de ça on trouve d'autres pierres précieuses qui, elles, sont inutiles à la fin, quel joueur ce Ian Livingstone !-, c'est plutôt bien pensé ! Ca amène toutefois un peu de difficulté...
- Le bestiaire global du labyrinthe ainsi que l'inventivité des pièges sont plutôt bons je trouve : on trouve des Trolls, des Orques, mais aussi une Manticore, Méduse, un Ninja, un Scorpion, un Démon étrange...
-Des petites énigmes comme avec le vieil homme barbu et le poids d'un chevalier, ou l'énigme finale avec l'ordre des pierres précieuses -qui peut quand même faire très mal !!- ça c'est plutôt sympa et original !

Toutefois, je l'ai trouvé relativement difficile ce DF...

- C'est quand même un bon one-true-path classique : à la fin, on te demande si tu as un saphir --> oh mince, j'ai bien l'émeraude et le diamant, mais pas de saphir, alors que j'ai un rubis et un grenat... C'est rageant à la fin ! Et cet aspect est dommage je trouve, parce qu'il y a, de fait, beaucoup de mauvaises routes qui ne mènent nulle part ou qui peuvent parfois vous tuer directement !
- Justement, le coup de l'œil de l'idole, vraiment dur à avaler je trouve...  affraid  Mad  ! Une chance sur deux de choisir le bon œil au départ, et en plus il te propose après de prendre l'autre si tu avais pris le bon au premier coup ! Il ne faut pas être trop gourmand, certes, mais là faut pas pousser mémé dans les orties Ian ! Wink
- Il est bête que beaucoup de nos objets trouvés ne servent à rien ! Pour les pierres précieuses ok, ça participe à l'aspect "fausse route" nécessaire dans un labyrinthe, mais je pense à l'anneau d'or (pour le Démon du Miroir qu'on ne rencontre que sur la "mauvaise route"), le maillet en bois, le poignard (serti d'opales ok ça fait une pierre précieuse Wink... Rolling Eyes) !
- La place du hasard ! Déjà de base nos stats, qui participent ENORMEMENT à notre potentielle réussite, sont à 50% déterminées par le hasard ! Je suis honnête, après avoir tenté une ou deux fois, si je recommence et que je fais 1 au dé +6 ça fait 7 habileté, euh ça va être compliqué... En plus de ça dans l'aventure il y a pas mal de moments où on doit "Tenter notre chance", ce qui abaisse de fait notre chance (déterminée à moitié par le hasard à l'origine !), et des combats ardus...
-Je pense notamment à la fin... MONSTRE DES ABIMES (12/15, ok on peut éviter le combat MAIS si on a de la chance...), la BETE SANGUINAIRE (12/10, ok on part après 2 assauts gagnés) et la Manticore (11/11) presqu'enchaînés, c'est compliqué !! Quand Ian nous dit "même avec des stats basses on peut gagner", désolé mais permets moi d'en douter !!

Bref, pour résumer :

LES +

-Idées originales (compagnon, pierres précieuses...) et sympas !
-Décor et descriptions MAGNIFIQUES (mention spéciale pour la description de la Bête Sanguinaire dans son bassin de vase fétide, c'est saisissant !) !
-Bestiaire, pièges cohérents et intéressants !
- Aspect labyrinthe bien respecté, obligé de faire une carte dans mon cas...

LES -

-One-true-path bien classique...
-Assez difficile (combats finaux ardus) !
-Place du hasard assez importante, trop pour moi...
-Certains coups abusés (yeux de l'idole !!)


Voilà, merci pour votre lecture, désolé je sais je suis bavard et je serai ravi d'en discuter avec vous !

Bons jeux, bonnes lectures et à bientôt !

Bonne soirée !
MA NOTE GLOBALE : 16/20, c'est quand même un bon DF, et surtout, je pense, un "MUST" à lire, un archi classique dans son domaine !
Revenir en haut Aller en bas
tomitom
Novice
Novice



Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 23/09/2020

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyMar 20 Oct 2020 - 13:38

Le principe du "jeu mortel" a quelque chose de fascinant que ce soit en cinéma ou en littérature. Je ne vais pas en citer les exemples innombrables (mais on peut penser à "Rollerball","Mad max","Battle Royal"..)
C'est l’expérience ultime du jeu : vivre ou mourir! Le retour des gladiateurs.
La charge dramatique est aussi forte que simple!C'est le synopsis parfait pour un livre dont vous êtes le héros!

Ajoutons à cela le style simple et fluide de Livingstone, et de belles illustrations et on a un tiercé gagnant.
Mais passé le concept, voyons le livre proprement dit: un labyrinthe avec tout ce qu'il faut dedans d'impasses, de rencontres, d'obstacles, d'énigmes... tout, on a tout! ...tout sauf l'originalité.

droite ou gauche? haut ou bas?coffre ou pas coffre? et la combinaison d'objets? vous avez TOUT?
Il faut le reconnaître et mettre de côté la nostalgie: le labyrinthe de la mort n'est PAS ORIGINAL.
(En ce sens sa suite l'épreuve des champions propose une première partie plus ingénieuse et ludique.)

Malgré ce manque d'originalité et une difficulté épuisante c'est un très bon Défis Fantastique, un incontournable. Les acclamations de la foule qui réclame du sang à bien plus de panache que le trésor final du "sorcier de la montagne de feu". Livingstone a fait du bon boulot.

Tel le Baron Sukumvit je dresse mon pouce vers le ....haut!

15/20
Revenir en haut Aller en bas
Wasp&Widow
Guerrier
Guerrier
Wasp&Widow


Masculin
Capricorne Coq
Nombre de messages : 136
Age : 15
Localisation : Pau (Sud Ouest)
Loisirs : Escalade, lecture, ski
Date d'inscription : 05/12/2020

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyVen 19 Mar 2021 - 14:41

Le Labyrinthe de la Mort (Dungeon Deathrap in English, avouez que ça sonne mieux Smile) est sans conteste l'un des DF les plus représentatifs de la série, bien qu'il soit écrit par Ianinou, qui n'est pas le meilleur, mais qui signe quand même un gros opus ici.

L'histoire est simple :

Dans le labyrinthe aux mille pièges tu t'enfonceras
Des monstres plus balaises qu'un dino tu buteras
Des clés qui n'en sont en fait pas tu trouveras
Un gros tas de pognon à la sortie tu empocheras

Voilà, tout est dit. Mais bon, c'est simple et efficace : pour une fois Livingstone peut s'adonner à son passe-temps favori (à savoir concevoir des OTP) en toute légalité : évidemment, dans un labyrinthe, il ne peut y avoir qu'un seul bon chemin...

Nous incarnons donc un héros en besoin d'argent (l'histoire ne nous dit pas si c'est un repris de justice ou un joueur acharné) qui pour en trouver, va tenter sa chance dans le labyrinthe de la Mort, conçu je cite "par l'esprit dément du Baron Sukumvit"... nul n'y a survécu, personne n'y est arrivé, bla-bla-bla, on connaît la musique Mr.Red
Mais bon, cette intro a le mérite d'être réaliste, pas comme certains autres livres que je ne nommerai pas...

A l'intérieur du labyrinthe, l'ambiance est présente ; les descriptions n'ont beau ne pas être très élaborées (aah, Jonathan Green...), on sent bien la ténébrité (ou ténébrosité ?) qui y règne. Il y a évidemment des gauche-droite (n'oubliez pas qui est l'auteur), mais au bout de 2 ou 3 tentatives, vous éviterez les morts subites facilement

L'idée de pouvoir interagir avec les concurrents est bonne : seulement j'aurai bien aimé qu'on en voie un peu plus (pas seulement des morts... oups j'ai rien dit)

Les combats suivent un rythme exponentiel : ils sont faciles au début, et à la fin on nous offre 4 habileté 11-12 à la suite What the fuck ?!? , il ne fallait pas énerver Ian en l'accusant d'écrire des livres trop difficiles... heureusement que les provisions peuvent nous aider (même si elles partent vite, méfiez-vous)

Un OTP digne de ce nom se doit de posséder des objets indispensables à son fonctionnement : ce livre ne fait pas exception à la règle. Vous devrez trouver, en plus des clés (des pierres précieuses), des infos, potions, vêtements... vous en aurez pour votre argent ne vous inquiétez pas

Le combat final... en fait y'en a pas vraiment (à part l'enchaînement des 4 Chuck Norris relatés au-dessus), ce qui en fait assez normal puisqu'il n'y a pas de boss Mr. Green

La fin est très bien rendue, on empoche la récompense sous les acclamations de la foule... on se dit que ça valait le coup de traîner ses grolles dans ce labyrinthe, et on se jure de ne plus jamais y revenir (z'êtes sûrs ?) Very Happy


En conclusion, Ian Livingstone nous offre là un bon ouvrage, qui sans se hisser au sommet des DF, reste un incontournable (s'il ne fallait en citer qu'un, ce serait lui)

Note : 15/20
Difficulté : 90%

Dagonides aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Angoissé
Novice
Novice
Angoissé


Masculin
Bélier Coq
Nombre de messages : 18
Age : 28
Localisation : On s’en fout ?
Profession : Pourfendre des dragons et décapiter des goules
Loisirs : Chercher un sens à ma vie
Date d'inscription : 22/06/2021

06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 EmptyDim 15 Aoû 2021 - 2:48

Le Labyrinthe de la mort n'est pas n'importe quel livre. Au fil des années, c'est devenu le plus célèbre des livres dont vous êtes le héros, l'opus culte des Défis Fantastique et l'archétype même du donjon truffé de pièges mortels et de créatures hargneuses. Signé Livingstone, la trame scénaristique est très simpliste : nous incarnons le candidat d'une macabre compétition, ayant pour mission de ressortir vivant d'un dédale infernal, œuvre du dément baron Sukumvit avec la perspective d'une récompense faramineuse de 10 000 po. D'autres compétiteurs seront également présent dans le labyrinthe avec les mêmes objectifs que nous, de quoi rajouter du piment à l'aventure.

Dès les premiers paragraphes, on est frappé par l'ambiance qui y règne : sombre, lugubre, sinistre et morbide à souhait. On sent bien que la mort rôde dans ce labyrinthe et les illustrations superbes de je ne sais qui renforcent cette atmosphère oppressante. Les ennemis et créatures rencontrés restent dans les mémoires tant ils sont originaux et impressionnants (mention spéciale au démon du miroir et à la bête sanguinaire), on ne s'ennuie pas une seule seconde à rechercher les pierres précieuses dans ces couloirs interminables.

Comme attendu, on retrouve un à un les autres concurrents qui interagissent tous avec nous différemment ce qui donne lieu à des rencontres pour le mois très intéressantes. L'un deux devient même notre allié pendant un court moment, mais il a un caractère personnel tellement développé qu'on a quand même le temps de s'attacher à lui. Les maîtres des épreuves quant à eux sont une excellente idée qui aident à donner un souffle épique à l'aventure.

Le seul défaut de ce livre réside dans sa difficulté trop élevé, en raison d'une ribambelle de combats contre des adversaires souvent très (trop) puissants. N'espérez pas terminer l'aventure avec moins de 10 (minimum !!!) en habileté et de nombreuses morts risquent de frustrer les moins patients d'entre nous.

Conclusion ? Le Labyrinthe de la Mort est un excellent défi fantastique, un incontournable pour tous fans dignes de ce nom. Une jouabilité certes très perfectible ne gâche pas le plaisir que l'on ressens à parcourir cet antre sordide avec ses monstres marquants et ses concurrents très charismatiques. Un des deux chefs-d'œuvre de Livingstone avec l'île du roi lézard, on comprend mieux comment ce bouquin est devenu le symbole des ldvelh.

Originalité du scénario : 0/1
Qualité des PNJ : 2/2
Ambiance : 5/5
Pertinence/variété du bestiaire : 2/2
Moments marquants : 3/3
Illustrations/couverture : 2/2
Jouabilité : 2,5/5

Note : 16,5/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06- Le labyrinthe de la mort   06- Le labyrinthe de la mort - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
06- Le labyrinthe de la mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Gallimard :: Défis Fantastiques-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit