La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Critiques de jeux de société

Aller en bas 
+7
supermikou
Lowbac
Jareth the Goblin King
Albatur
Requiem
John Doe
AqME
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes



Nombre de messages : 4785
Date d'inscription : 13/11/2013

Critiques de jeux de société - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Critiques de jeux de société   Critiques de jeux de société - Page 3 EmptyJeu 7 Jan 2021 - 17:39

Harry Potter : Bataille à Poudlard (Hogwart's battle, USAoply/Edge)

http://www.edgeent.fr/jeux/collection/harry_potter_bataille_a_poudlard

Critiques de jeux de société - Page 3 Usahb01fr_m_1?timestamp=1610037740779

C'est un jeu coopératif d'amélioration de pioche (deck building) : les joueuses incarnent des élèves de Poudlard (Harry Potter, Hermione Granger, Neville Londubas), on se bat contre les mangemorts. Niveau matériel, on a un tablier de jeu (plateau) qui ne sert qu'à poser des cartes et à avoir une illustration d'ambiance, des cartes, des jetons de comptabilité et un carton par joueuse (fiche de personnage, tableau de bord).

Sur le principe : on défend des lieux. À chaque tour de joueur, on révèle une carte force du mal qui augmente l'emprise de l'ennemi sur le lieu qu'on défend (on pose un jeton de contrôle sur la carte de lieu) ou bien inflige des dommages aux persos (soit au perso dont c'est le tour, soit à tous), avec parfois d'autres effets néfastes (comme l'obligation de se débarrasser d'une ressource ou l'interdiction de faire un type d'action).

Si un perso a perdu tous ses PV, il est étourdi : il ne peut pas agir à son tour, le lieu gagne un jeton de contrôle.

Puis, la joueuse tire 5 cartes de sa pioche (deck) pour former sa main ; les cartes permettent d'acquérir des points de dégât (pour blesser l'ennemi), des points de vie (pour se soigner) ou des points d'influence (pour acquérir de nouvelle cartes pour améliorer sa pioche). Et donc, après avoir accumulé les ressources, la joueuse les dépense (donc blesse l'ennemi, se soigne et/ou achète de nouvelles cartes). Les ressources inutilisées sont perdues et les cartes vont dans la défausse (qui est rebattue et constitue la nouvelle pioche lorsque la pioche est épuisée).

À la fin du tour de la joueuse :

  • si la carte lieu est saturée de jetons de contrôle, le lieu est perdu et on tire un nouveau lieu ; si tous les lieux sont perdus, les joueuses ont perdu ;
  • si l'ennemi a perdu tous ses PV, il est éliminé et on tire un nouvel ennemi ; si tous les ennemis sont éliminés, les joueuses ont gagné la partie.

Il y a 7 manches, une par année d'étude, avec des paquets de cartes qui s'ajoutent aux précédents à chaque manche et de nouvelles règles.

On ne garde pas les cartes achetées la manche précédente (du moins pour la manche 2 : « vous auriez dû réviser vos sorts avec un peu plus d'application pendant les vacances ! »).

Critiques de jeux de société - Page 3 Usahb01fr_m_3

Après avoir lu des avis limite dithyrambiques, Bataille à Poudlard s'est retrouvé au pied du sapin. La première partie s'est bien déroulée, tout le monde a apprécié, je pense (j'espère) que mon fils a fini par comprendre la notion de coopératif (naaan, t'as encore 9 PV et tu choisis de te guérir plutôt que de latter Drago), on verra à l'usage.

Bref, bel découverte, carrément 5 crans au dessus des autres jeux de la licence qu'on a (Cluedo, qui fait le taff et a une adaptation intéressante à l'univers mais reste un Cluedo, et Une année à Poudlard, qui est un peu poussif et on n'a pas osé jouer le match de quidditch qui me semble isoler de manière chronophage deux joueuses).
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
cdang


Masculin
Nombre de messages : 4785
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

Critiques de jeux de société - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Critiques de jeux de société   Critiques de jeux de société - Page 3 EmptyMer 3 Aoû 2022 - 10:43

Petit retour des jeux testés lors du FLIP de cette année (j'ai aussi celui de l'an dernier qui traîne depuis, bah un an).

M.A.R.I. et l'usine foudroyée, Johannes Krenner (Black Rock)
https://blackrockgames.fr/jeux/1602

Critiques de jeux de société - Page 3 Id:bkEZEkCLSyAAAAAAAANqZAw480h320

Un jeu de programmation incrémentale, type casse-tête.

Le thème : MARI (machine autonome de réparation intelligente) doit réparer l'usine où elle se trouve et pour cela franchir les niveaux un par un. Chaque niveau est matérialisé par un tablier (petit plateau de jeu) et des jetons représentant les instructions de déplacement (avancer d'1, avancer de 2, tourner à droite, pause, etc.).
On utilise un jeton pour le premier déplacement ; puis on ajoute un deuxième jeton (avant ou après) et le deuxième déplacement se fait en interprétant les deux instructions dans l'ordre ; puis on ajoute un troisième jeton, au début, au milieu ou à la fin mais sans changer l'ordre des deux premiers, et le troisième déplacement se fait en interprétant les trois instructions dans l'ordre ; etc.

C'est annoncé à partir de 10 ans ; ma fille, qui entre en 5e, a réussi à y jouer, mais il a fallu un peu d'aide au début car la notion d'incrémentation du programme n'est pas très intuitive.

Loco Momo, Lenny Liu et Leon Liu (Black Rock)
https://blackrockgames.fr/jeux/1537

Critiques de jeux de société - Page 3 Id:JLZkRFBpAGAAAAAAAAA3kgw480h320

Il faut réaliser la plus belle photo des animaux de la jungle. Pour cela, il faut choisir les animaux et bien les placer sur son tablier (plateau).

Il y a un tablier représentant la jungle avec des animaux aux quatre coins. À son tour, on choisit un animal et on applique son déplacement (diagonale, dans le sens horaire ou anti-horaire) et dans la zone d'arrivée, on collecte les animaux ayant le même fond coloré. Puis on place les animaux sur son tablier photo (un par joueuse).

On a des point si on aligne des animaux identiques sur telle colonne ou telle ligne, si les animaux sont différents sur telle ligne, si les animaux d'une ligne ou une colonne ont tous la même couleur de fond.

Rapide à prendre en main et amusant (sur la durée, j'ai un doute).

Dystopia (Dujardin)
https://www.jeuxdujardin.fr/produit/dystopia

Critiques de jeux de société - Page 3 3262190413344%20PACK%203D%20DYSTOPIA%20FERME%20GAUCHE%20HD

Skyjo + Memory + 1000 Bornes

Chaque joueuse a un continent, matérialisé par un tablier (plateau). Sur le tablier, 4 cartes faces cachées qui peuvent être des catastrophes (zombies, épidémie, tsunami etc.) ou des moyens de se prémunir de catastrophes (vaccin, abri anti-atomique etc.). On tire des cartes et on choisit de remplacer ses propres cartes, ou pas. Il faut avoir le plus petit score de catastrophe à la fin.

Point de vue jeu, c'est un gros cran en dessous de Skyjo mais visuellement c'est plus sexy. Peut convenir pour un apéro.

Rainbow, Mathias Spaan (Piatnik)
https://www.piatnik.com/spiele/gesellschaftsspiele/kartenspiele/rainbow

Critiques de jeux de société - Page 3 Thumb_6447_default_content

À deux joueurs. On a des cartes doubles-faces avec une couleur sur chaque face, placées verticalement dans un support. Chaque joueur prend trois cartes et ne voit donc que la couleur de son côté, et donc la couleur au verso des cartes de son adversaire.

À son tour, on pose une carte de sa main, côté visible ou caché. Pour poser une autre carte, il faut retourner une carte déjà présente.

Si on complète un arc-en-ciel (de 6 couleurs, tenez-vous le pour dit l'indigo est une invention de Newton) on remporte les cartes. Si on pose ou retourne une carte de la même couleur qu'une autre, ou bien une carte noire, c'est l'adversaire qui remporte les cartes. Le but est d'avoir le plus de cartes possible.

Bison, Alex Randolhp (Piatnik)

Critiques de jeux de société - Page 3 1000

Un jeu d'échecs simplifié. Le joueur ayant les bisons doit traverser la plaine en avançant d'une case tout droit (comme les pions d'échecs). Le joueur ayant les indiens doit les bloquer avec ses chiens (qui avancent comme les tours) ou les capturer avec son chef indien (qui avance comme le roi).

Nouvelles Contrées, Wizenschtark (Olibrius)
https://olibrius.net/jeux/1-nouvelles-contrees

Critiques de jeux de société - Page 3 Image_top1

Mysterium + roman

On est des exploratrices de livre. On prend donc un livre, n'importe lequel (mais ça marche mieux avec un roman d'aventure qu'avec un traité philosophique). On place un marque page au début, c'est le camp de base, et un autre plus loin dans le livre, c'est la cité à atteindre.

Puis on a 4 cartes représentant les points cardinaux ; chaque carte a une illustration.

Une des joueuses, l'exploratrice, va avancer de quelques pages et lire silencieusement les 6 premières lignes. Puis, elle choisit l'illustration qui lui semble correspondre le mieux au texte. Elle lit ensuite le passage et les autres joueuses choisissent l'illustration qui leur semble le mieux convenir. Si ça colle, l'exploratrice a réussi à nous guider dans la bonne direction, le camp de base avance, sinon on perd des lettres de l'alphabet ( = des PV). Les joueuses ont aussi des cartes objectif : par exemple, « une phrase s'étend sur au moins trois lignes », « il y a un seul et unique "h" », « on entend au moins trois fois le son "el" ». Si une joueuse pense que son objectif est atteint, c'est bonus ; si elle se plante, c'est malus.

Une fois atteint la cité perdue, il y a une dernière étape similaire aux précédentes mais avec une contrainte genre « lire en boustrophédon », « lire le premier et le dernier mot de chaque ligne à l'envers », « remplacer toutes les voyelles par des "i" », etc. Si on réussit, le livre révèle alors son sens caché...

Une utilisation amusante des livres. Sur la mécanique de jeu, faut aimer Dixit ou Mysterium.

Captains' War, Alexandre Aguilar (Bragelonne)
https://www.bragelonne.games/jeux/captains-war/

Critiques de jeux de société - Page 3 CAPTAINS_WAR-RIGHT-WEB

roll & write + pirates

Une joueuse jette les dés et en écarte un : elle seule pourra s'en servir (mais elle n'est pas obligée).

Puis, chaque joueuse choisit trois dés dans le lot et noircit les cases de la fiche. On développe ainsi son bateau (grâce à des ressources qui permettent d'acheter des améliorations), ses armes, sa richesse et sa réputation. Puis, la joueuse qui a lancé les dés part à l'abordage d'un autre bateau ; les joueuses choisissent secrètement les armes qui sont engagées (elles sont perdues) et la vainqueuse gagne des sous.

À la fin, on compte les points (PO, avancement de la réputation, du bateau).

Kinoko, Tim Rogash (Helvetiq)
https://helvetiq.com/us/kinoko

Critiques de jeux de société - Page 3 Kinoko_box_mockup_top_web

7 familles + cartes cachées

Chaque joueuse a une couleur qui n'est connue que d'elle. On a trois cartes en main dont on ne voit que le dos, pas la valeur faciale. Et on voit donc les cartes des adversaires. Il y a aussi deux « morts » (dans le sens du bridge), deux mains de trois cartes posées sur la table faces cachées. À son tour, on échange deux cartes dans le jeu : on peut échanger les cartes de deux joueuses, une de ses cartes avec un mort, etc. Quand une joueuse pense qu'elle a rassemblé les trois cartes de sa couleur quelque part (dans sa main, dans la main d'une autre joueuse, dans la main d'un mort), elle le déclare et gagne si c'est le cas.

Le Club des aventuriers, Mathias Spaan (Piatnik)
https://www.piatnik.com/spiele/gesellschaftsspiele/familienspiele/der-abenteuer-club

Critiques de jeux de société - Page 3 Thumb_6514_default_content

narratif + mission + choix d'objets à la Mysterium

On choisit un livret. On lit le début d'une aventure puis vient le moment de résoudre une situation. Pour ça, la joueuse dont c'est le tour choisit deux cartes objets dans sa main, qui vont servir à résoudre la situation ; par exemple, pour arrêter la locomotive, elle choisit un aimant et un parapluie. Puis, elle mêle trois autres cartes objets, mélange tout ça et présente les cinq cartes aux autres joueuses. Si les joueuses choisissent les mêmes cartes, la situation est résolue et on progresse dans l'aventure.

Sur le principe, on pourrait s'amuser à jouer à Mc Gyver en racontant comment on résout la situation avec lesdits objets. Dans la pratique, c'est juste un sous-Mysterium en 5 manches, assez peu passionnant. À noter que le jeu n'est pas encore paru, c'était un proto avancé (matos dans sa forme a priori définitive mais pas encore produit en masse).

Living Forest, Aske Christiansen (Ludonaute)
https://www.ludonaute.fr/portfolio/living-forest/

Critiques de jeux de société - Page 3 BOX_Livingforest_3DCover_RightWeb

deck building

On est les esprits protecteurs de la forêt et faut qu'on empêche l'incendie de gagner. Pour ça, on peut éteindre les départs de feu, planter des arbres protecteurs ou récolter des fleurs sacrées (donc 3 stratégies de victoire possibles).

Pour arriver à ça, on tire des cartes « esprit de la forêt » dans notre pioche ; certaines cartes limitent le nombre d'actions qu'on peut faire durant le tour, c'est donc du stop ou encore (tirer encore un esprit pour avoir des ressources ou bien s'arrêter pour conserver son potentiel d'action). On peut acheter des esprits pour améliorer sa pioche mais chaque esprit acheté provoque un départ de feu.

Welcome to the Moon, Benoît Turpin et Alexis Allard (Blue Cocker)
https://bluecocker.com/#post-917

Critiques de jeux de société - Page 3 FicheMoon

pick & write

La Terre est toute pourrite et faut la quitter version Wall-E. Donc on commence par préparer sa fusée.

On a un carton avec des cases à cocher, correspondant au stade de préparation (personnel, matos, carburant que l'on charge).

On a trois paquets de cartes que l'on retourne. Le recto d'une carte indique une valeur et le verso un type de ressource. On a donc à chaque instant trois types de ressources dispo, chacune à un niveau donné. Et on choisit laquelle on embarque. Ce n'est pas exclusif, les joueuses peuvent toutes choisir d'embarquer la même ressource au même niveau, en théorie on pourrait toutes remplir les vaisseaux de la même manière. Dans la pratique ça n'arrive pas, chacune choisit sa stratégie, de mettre la prio sur telle ou telle ressource. Et quand on remplit un compartiment, on peut avoir un bonus ou bien faire une crasse aux autres.

Le but est d'être la première à décoller.

Le jeu est pensé comme une campagne : la partie suivante, on gère le voyage vers la Lune. Puis l'installation sur la Lune, puis la gestion d'une épidémie, etc. La base de la mécanique est commune à toutes les étapes mais les règles changent, et il y a un livret à choix multiple pour scénariser la progression entre les étapes.

La boîte pèse lourd car les cartons à cocher sont épais (on écrit avec des feutres effaçables) mais le matos sur la table n'est pas très encombrant (un carton par joueuse et trois paquets de cartes).

Rainbow 7, Alexandre Emerit et Antoine Davout (Ghost Dog)
http://ghostdoggames.com/index.php/rainbow-7-mat/

Critiques de jeux de société - Page 3 RAINBOW7_BOX3D_Right-1

défausse

À ne pas confondre avec Rainbow ci-dessus.

On a des cartes avec des valeurs de 1 à 7. On peut se défausser d'une carte, ou bien, si on a une combinaison (cartes de même valeur, suite dans une couleur), de plusieurs. Voire de toutes ses cartes si la somme fait moins de 7 (on fait un « rainbow »). Quand une joueuse se défausse de toutes ses cartes, les autres gagnent un jeton crachin, et faut en avoir le moins possible.
Ça et quelques subtilités (les cartes 7 on un effet spécial, faut pas que quelqu'un d'autre ait une somme plus petite quand on annonce un rainbow).

Canvas, Jeffrey Chin et Andrew Nerger (R2i)
https://r2igames.com/canvas.html

Critiques de jeux de société - Page 3 Canvas_small

rivière, gestion de composition

Le but est de constituer un tableau. On a pour cela une rivière : des cartes représentant des éléments de tableau dont le coût d'achat dépend de la position dans la file. Dès qu'on a trois composants, on peut constituer un tableau en les superposant (les cartes sont transparentes).

Un tableau rapporte des points selon sa composition : nombre de couleurs, de formes, texture... Selon l'ordre dans lequel on empile les cartes, certains éléments sont cachés par d'autres. Les cartes possèdent également des mots qui forment le titre du tableau.

Sur la mécanique, on est sur un jeu de construction (achat de ressources pour construire et rapporter des points), mais le jeu est très simple. Esthétiquement, c'est superbe et la composition des tableaux en transparence est originale.

Seven Wonders Architect, Antoine Bauza (Repos Prod)
https://www.rprod.com/fr/games/7-wonders-architects

Critiques de jeux de société - Page 3 7arc-3dbox-left-16303345034Kwxc-large

Une version simplifiée de Seven Wonders. Plus simple, plus rapide.

Akropolis, Jules Messaud (Gigamic)
https://www.gigamic.com/jeu/akropolis

Critiques de jeux de société - Page 3 Gigamic_akropolis_box-left_web

Construction de ville

Une jeu à la Kingdomino en plus simple.

Plus simple parce qu'on n'est pas contraint sur la pose des tuiles. Il faut bien choisir où on les pose pour avoir des points : les quartiers militaires doivent être en périphérie pour défendre la ville, les temples doivent être en cœur de ville pour attirer les ouailles, les commerces ne doivent pas être côte-à-côte pour éviter la concurrence, les quartiers d'habitation doivent être contigus. Mais on n'est pas contraint par la taille de la ville ni par une exigence de cohérence.

Pour choisir les tuiles, c'est un principe de rivière : n + 1 tuiles sont alignées, la première est gratuite, le deuxième coûte une pierre, la troisième coûte deux pierres, etc. On regagne des pierres en construisant en hauteur : on recouvre des tuiles, les cases carrière donnent chacune une pierre. Et les constructions en hauteur ramènent plus de point.

Et pour qu'un quartier ramène des points, il faut aussi avoir une place étoilée de la même couleur : à la fin, on multiplie le nombre de quartiers valides par le nombre d'étoiles.

Bref, sur le principe vraiment similaire à Kingdomino mais plus simple, prend plus de place, matos sympa.

Paquet de chips, Mathieu Aubert et Théo Rivière (Mixlore)
https://www.mixlore.com (le site semble en rade en ce moment)

Critiques de jeux de société - Page 3 Paquet-de-chips

jeu de paris

Le jeu se présente sous la forme d'un paquet de chips avec des chips de pomme de terre, de carotte, de radis noir, ect. qui sont des pions en carton en forme de chips et de couleurs différentes. Le paquet contient 7 chips de telle couleur, 6 de telle autre, etc.

Chaque joueuse a 5 cartes objectif sur le tirage : « il y aura plus de vertes que des oranges », « il y aura au moins 5 jaunes », « la dernière tirée sera noire », etc. Et chaque objectif rapporte un certain nombre de points.

Première étape : on tire 5 chips, chaque joueuse écarte deux objectifs. Deuxième étape : on tire quatre chips, chaque joueuse écarte un objectif. Troisième étape : on tire trois chips, les joueuses choisissent parmi les trois objectifs restants lesquels elles pensent réaliser (ils rapportent des points) et lequel ne doit pas être réalisé (il retire des points). Puis on tire les deux dernières chips.

Peu encombrant, pas cher, facile à expliquer et à mettre en œuvre (les dessins sont explicites), tout le monde peut gagner (parce que si les matheuses peuvent optimiser leurs chances, ça reste du hasard donc on choisit entre des objectifs prudents qui rapportent peu ou des objectifs audacieux qui rapportent un max).

C'est clairement mon coup de cœur de cette année.
Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
cdang


Masculin
Nombre de messages : 4785
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

Critiques de jeux de société - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Critiques de jeux de société   Critiques de jeux de société - Page 3 EmptyJeu 4 Aoû 2022 - 10:51

Hier, je me suis laissé tenter par un exemplaire de Gaslands Refuelled (Mike Hutchinson, éd. Astrolabe) qui traînait dans la boutique de jeux du coin.

Critiques de jeux de société - Page 3 379430

C'est un jeu d'escarmouche (wargame subtactique, 1 pion = 1 personne ou 1 véhicule) simulant des affrontements de véhicules à la Mad Max.

Ça a l'air assez simple : les règles de base tiennent sur 30 pages (avec plein d'options après), ça se joue avec des Majorettes ou Tonka (pas de véhicules vendus) et sur une table ou par terre (pas de carte). Les déplacements et visées se font avec des gabarits (on pose le gabarit de déplacement devant la voiture, puis on pose la voiture après le gabarit pour savoir de combien on avance ou tourne ; on pose le gabarit de visée au niveau de la voiture pour savoir si la cible est atteignable). Il y a une gestion des dérapages avec aussi un gabarit. Les jets de combats se résolvent avec des d6 : on jette autant de dés que la compétence de tire, chaque 4+ est une réussite ; le défenseur jette autant de dés que sa compétence de conduite pour l'esquive, chaque 6 annule une réussite d'attaque ; on perd autant de points de carrosserie que de dés qui touchent.

Bref, pas encore testé, mais ça semble facile à prendre en main. De quoi animer des aventures type Le Combattant de l'autoroute ou Freeway Warrior/Les Survivants de l'asphalte (par exemple avec Stellar Adventures). Tout ça pour 32 EUR en couverture rigide...

https://gaslands.com/

https://www.drivethrurpg.com/product/379430/Gaslands-Refuelled-Version-Francaise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Critiques de jeux de société - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Critiques de jeux de société   Critiques de jeux de société - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Critiques de jeux de société
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Critiques de lvres jeux
» Critiques-Test jeux vidéo
» Bibliothèque Verte & Bibliothèque Rose
» Escape games en jeu de société
» Avis/critiques BD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Jeux : JDR, Jeux de plateau, Jeux video, cartes, dés... :: Jeux de plateau-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit