La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
21.95 €
Voir le deal

 

 "Je déteste quand..."

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35, 36  Suivant
AuteurMessage
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques


Nombre de messages : 5302
Date d'inscription : 21/10/2005

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyLun 20 Jan 2020 - 20:48

Voyageur Solitaire a écrit:
Celui-ci n'a rien vu venir, n'a rien compris et aujourd'hui encore, il comprend pas et comme le souligne la Divine, il comprendra sans doute jamais et c'est ça, en plus du deuil, qui fait mal.

Le pire c'est qu'après tu analyses et sur-analyses tout : ce que tu as vu, ce que tu n'as pas vu, ce que tu aurais du voir, ce que tu as cru voir ... il y a de quoi devenir fou. Et effectivement ça rend le chagrin beaucoup plus difficile à gérer. J'ai pourtant perdu beaucoup de monde. Une cousine morte à 18 ans dans un accident de ski, un cousin emporté par son 3ème cancer à 40 ans, tous mes grands-parents, la mère de mon amie d'enfance décédée subitement d'un infarctus ... mais on fait le deuil.
Un suicide, jamais.

Et pourtant, comme toi, je n'ai pas peur de la mort. Terry Pratchett y est sans doute pour quelque chose, mais la fin de ma propre existence ne m'inquiète pas du tout.
Quand j'ai fait ma première anémie profonde, à 24 ans, mon médecin a cru à une leucémie d'un stade avancé, et m'a doucement préparée, pendant que j'attendais les résultats, à l'éventualité d'une maladie mortelle, pour éviter le choc si jamais je devais y faire face. Dans le pire des scénarios, il évaluait mes chances à 6 mois/1 an, et ça ne m'avait fait ni chaud ni froid. On a tous une date de péremption. La connaître ne la rend pas plus réelle, l'ignorer ne la fait pas disparaître. Je n'ai pas été particulièrement soulagée du diagnostic final non plus : certes je n'allais pas mourir tout de suite, mais je n'allais pas franchement rigoler non plus dans les années à venir. Bon. je sais à quoi m'attendre, c'est tout. C'est comme ça, et je fais avec. Autant la souffrance et la décrépitude me rebutent, autant la mort elle-même ne m'effraie pas du tout. Sans doute parce que je ne las vois pas comme une fin, mais comme une étape obligatoire.
C'est un truc qu'on partage tous, après tout. Jeunes ou vieux, heureux ou malheureux, hommes, femmes, riches, pauvres, beaux, laids, grands, petits, gros, minces ... On est tous égaux face à la mort. C'est peut-être le lien absolu entre tous les êtres vivants. Je trouve ça assez rassurant et réconfortant, quelque part.

Et puis comme disait ma vénérable grand-mère (que son nom et ses orteils soient bénis sur 19 générations), "la mort, ça doit pas être si terrible, personne est jamais revenu pour se plaindre". Amen, mémé.

Donald S a écrit:
Autant,je peux "comprendre" que des adultes puissent en arriver là,autant je ne peux concevoir que des gosses en fassent de même.

Pareil. On ne devrait même pas y penser, à cet âge-là, c'est tellement peu naturel et terrifiant de se dire qu'un enfant est plongé dans une telle détresse. Il y a eu le cas, il n'y a pas si longtemps, dans ma région, d'une fillette de 8 ans qui s'est défenestré volontairement. 8 ans. Tu commences juste à comprendre ce qu'est la mort, à 8 ans. Je n'imagine même pas quelle situation a pu mener cette pauvre belette à se jeter par une fenêtre à 8 minuscules petites ridicules années. Atroce.
Revenir en haut Aller en bas
https://linktr.ee/theherbwitch
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10874
Age : 48
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : The travelling god.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyLun 20 Jan 2020 - 21:05

La perspective de mourir ne me réjouit pas particulièrement mais je l'accepte.
Par contre, la décrépitude, l'affaiblissement progressif, la sénilité… Ou même sans aller jusque là, l'ennui tout simplement, avoir été et ne plus pouvoir. Mon grand-père maternel a fait la guerre, c'était un homme actif, énergique. Il est mort à 98 ans mais dans ses 15 dernières années, il ne faisait plus rien, sinon aller de sa chambre à la cuisine, de la cuisine à la TV, de la TV à sa chambre. Ses cinq dernières années, je crois même qu'il n'a plus mis le pied dehors. Quand je venais le voir et lui demandais comment il allait, il me regardait, assis dans son fauteuil, et me disait : "Ben tu vois, j'attends la mort". Un jour, il nous avait même dit, avec des mots inattendus :"Si vous saviez ce que je me fais chier !" A chaque fois qu'il venait, le médecin disait à ma grand-mère : "Vous vous rendez compte, il est bien parti pour aller jusqu'à 100 ans !". Jusqu'au jour où ma grand-mère lui a répondu :"Pourquoi faire ?"

Finir comme ça, c'est ça qui m'épouvante, me terrifie.
Revenir en haut Aller en bas
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Yavanna

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 5302
Age : 33
Localisation : Je suis partie du principe, mais je ne suis pas encore arrivée à mes fins
Profession : Prof et autrice (si, c'est un vrai mot)
Loisirs : Ecouter mes cheveux pousser me demande déjà pas mal d'énergie
Date d'inscription : 21/10/2005

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyLun 20 Jan 2020 - 21:11

Voyageur Solitaire a écrit:
Finir comme ça, c'est ça qui m'épouvante, me terrifie.

On est totalement d'accord.

J'ai vu mes deux grands-mères pourrir (car c'est bien le terme, hélas) de la maladie d'Alzheimer, devenir impotentes, démentes, agonisantes, à fixer le plafond toute la journée sans rien faire ni dire ni penser sans doute, pendant plusieurs années jusqu'à ce qu'enfin les fonctions vitales lâchent. C'est terrible, d'être soulagée quand on t'annonce que ta grand-mère chérie est morte. Mais quel est l'intérêt d'une vie pareille (à part de pomper de l'argent à la famille pour payer le lit en maison de retraite) ? Finir comme ça, c'est abominable, inhumain.

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais
Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
https://linktr.ee/theherbwitch
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10874
Age : 48
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : The travelling god.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyLun 20 Jan 2020 - 21:20

Dans ce cas, je comprends la volonté de partir, d'en finir, voire d'oser le geste.
Je pense aussi que, sincèrement, à un certain âge et après avoir eu une vie bien remplie, on peut être "fatigué" de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
Donald S

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 3148
Age : 42
Localisation : Pays des Abrincates
Date d'inscription : 03/12/2010

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 1:37

je comprends que des vieillard veuillent en finir avec la vie(j'ai travaillé assez suffisamment en EPHAD pour constater ,o combien la vieillesse pouvait être un naufrage...)
Moi même,durant mes premières années profesionnelle,j'ai dû assister des personnes mourantes,qui avaient été maintenues en vie sur la demande des familles... Ce sentiment d'impuissance, face à des  patients d'une maigreur extreme,uniquement alimentés par sonde naso-gastrique,perfusés de partout,dénutries, "pourris" d 'escarres,et pour qui le simple fait d 'être mise en position latérale n'etait que gémissement de douleur,m'a profondément marqué et a bien failli me dégouter à tout jamais du métier...
La mort aurait été une vrai libération pour eux...et pourtant elle leur a été refusé...
Donc ,oui ,je peux comprendre l'envie d'en finir au plus vite dans certains cas...(Non à l'acharnement thérapeutique!)

Par contre,quand cela ça touche des gamins...Là ,je refuse la chose de manière viscérale!
Comme l'a dit Yavie,à cette âge,le suicide est bien la derniere chose à laquelle on pense,et la mort semble une chose trés "abstraite"
Savoir que des enfants de 8-10 ans ,puissent en arriver à se pendre où se défenestrer, me révolte au plus profond de moi...me fait mal au coeur...
J 'accepte pas...
En plus de la douleur de perdre son enfant,ma collégue a du subir les affres et les tortures de la "culpabilité":"Qu'ai je raté dans son éducation?","Ai-je fais tout ce qu'il fallait pour le protéger?","ai-je été suffisament présente pour lui?","Ai-je été une bonne mère?","Aurais-je pu éviter tout ça?...
Ses question sans fin ont fini par lui "bousiller le crâne"..son couple a fini par voler en éclats...je ne sais même pas ce qu'il est advenue d 'elle...comme si elle avait disparue de la circulation... Sad
Quand mon ex-compagne me fait part des difficultés relationnelles que notre fils rencontre à l'école,j 'angoisse et ne peut m 'empecher de penser au fils de ma collègue...et de craindre que lui aussi en arrive au pire extrémités...
Désolé, mais le suicide reste une chose difficilement "acceptable " à mes yeux...
Revenir en haut Aller en bas
dav-ID
Maître d'armes
Maître d'armes
dav-ID

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 8483
Age : 41
Date d'inscription : 20/06/2007

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 13:52

Voyageur Solitaire a écrit:
La perspective de mourir ne me réjouit pas particulièrement mais je l'accepte.
Par contre, la décrépitude, l'affaiblissement progressif, la sénilité… Ou même sans aller jusque là, l'ennui tout simplement, avoir été et ne plus pouvoir. Mon grand-père maternel a fait la guerre, c'était un homme actif, énergique. Il est mort à 98 ans mais dans ses 15 dernières années, il ne faisait plus rien, sinon aller de sa chambre à la cuisine, de la cuisine à la TV, de la TV à sa chambre. Ses cinq dernières années, je crois même qu'il n'a plus mis le pied dehors. Quand je venais le voir et lui demandais comment il allait, il me regardait, assis dans son fauteuil, et me disait : "Ben tu vois, j'attends la mort". Un jour, il nous avait même dit, avec des mots inattendus :"Si vous saviez ce que je me fais chier !" A chaque fois qu'il venait, le médecin disait à ma grand-mère : "Vous vous rendez compte, il est bien parti pour aller jusqu'à 100 ans !". Jusqu'au jour où ma grand-mère lui a répondu :"Pourquoi faire ?"

Finir comme ça, c'est ça qui m'épouvante, me terrifie.


On veut tellement préserver la vie, qu'on refuse jusqu'à l'obstination la plus abjecte, de laisser partir des gens qui pourtant seraient bien plus heureux de l'autre côté (si je dis au hasard, Vincent Lambert Rolling Eyes on a encore tous en mémoire ce jeune homme dans un état végétatif sur un lit d’hôpital et l'obstination de sa mère de le maintenir comme ça (sans parler de son connard d'avocat qui compare une décision de justice à une victoire de foot...moi perso j'ai eu envie de vomir en l'écoutant...))...

En quoi euthanasie est un crime...??...je trouve que c'est bien plus abject, abominable, pervers et sadique de laisser une personne malade mourir à petit feu en souffrant le martyre plutôt que de lui accorder la libération...que tu prennes une arme à feu et que tu ailles dans la rue pour tuer des gens, oui, ça c'est un crime qui mérite de passer devant la justice...que tu poursuives une nana qui fait du sport dans la forêt, que tu la viole, la tue et brûle son corps, oui c'est un crime qui mérite de passer devant la justice, mais dans le cas d’abrégé les souffrances d'une personne en fin de vie ou très gravement malade et qui ne présente plus d'espoir...en quoi c'est un crime...??...

J'ai connu ça à l'époque dans les années 98, avec le cancer foudroyant de mon grand-père (ancien gros fumeur) et l'obstination des médecins de le maintenir en vie par tout les moyens (comme le dit Donald S dans son commentaire)...c'est un truc qui restera à vie dans ma mémoire...je pense que sa mort a été une libération pour lui avant tout, mais aussi pour nous tous...

En ce moment c'est un de mes oncles, frappé par la maladie d'Alzheimer...quand tu entends parler de cette maladie c'est déjà glaçant, mais le vivre, c'est terrifiant, surtout que nous avons déjà connu ça à l'époque avec mon grand-père maternel qui lui avait Alzheimer et Parkinson (la dernière fois que je lui ai parlé, il était sur son lit, j'étais à la maison de repos suite à mon opération et j'étais aller le voir un dimanche, il m'avait demandé si ça allait, "ça va mieux ??", c'était ses 3 derniers mots que j'ai entendu de lui, parce que les fois d'après il était sur un lit médicalisé, portant une couche car il ne pouvait plus aller au WC, ne pouvant plus rien faire sans l'aide d'une infirmière et ne te reconnaissant même plus, finir comme ça, à quoi bon...??...)...je suis aller le voir plusieurs fois ces derniers mois (il est toujours chez lui pour l'instant avec ma tante qui vie un véritable enfer et qui déprime beaucoup)...quand je le vois dans mes souvenirs, ce qu'il était à l'époque pour finir comme ça, je préfère largement me tuer...

La vie est belle, mais elle est aussi méchante (c'est ce que dit souvent un animateur radio, et dieu sait qu'il a mille fois raison)...
Revenir en haut Aller en bas
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Yavanna

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 5302
Age : 33
Localisation : Je suis partie du principe, mais je ne suis pas encore arrivée à mes fins
Profession : Prof et autrice (si, c'est un vrai mot)
Loisirs : Ecouter mes cheveux pousser me demande déjà pas mal d'énergie
Date d'inscription : 21/10/2005

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 15:20

D'autant qu'on te présente l'euthanasie sur les animaux comme un geste humain, de compassion et de bienveillance, et qu'on l'encourage vivement dans bien des cas (parfois abusivement).
Mais tu comprends, on est moins rentables morts que vivants (quoi que, vu le prix des concessions funéraires, la frontière est mince). Et puis on sert de cobayes, bien souvent, pour tester des nouveaux traitements expérimentaux, qu'on te présente comme des solutions possibles à la souffrance (mon cousin en avait fait les frais avant de mourir de son cancer, il s'était aperçu que la crème qu'on lui avait proposé pour soigner les brûlures des rayons n'était pas encore autorisée sur le marché car encore au stade d'expérimentation ... mais comme il était condamné, tu comprends, ce n'était pas grave qu'il fasse une réaction allergique ...)

Quand j'entends ma mère dire de ma grand-mère "elle a vécu jusqu'à 96 ans, c'est beau", ça me fait doucement rigoler. Pour moi, ma grand-mère est partie à 83 ans, quand elle a fait sa première crise de démence qui l'a jetée en EPADH sans plus reconnaître personne et mélanger tous ses souvenirs. Les 13 années d'après, ce n'était ni plus ni moins qu'une lente agonie ponctuée de crises d'angoisse et de violence. Mais la personne que je connaissais, qui disait que son chat n'était pas une sale carne mais un gros bébé incompris et que la Vierge aux 7 glaives allait coller des furoncles à la voisine si elle continuait de l'asticoter, était morte depuis belle lurette.

L'acharnement thérapeutique est une honte. J'espère de tout cœur ne pas finir comme ça, même si je n'aurais aucun pouvoir là-dessus (bon, si je reste sans enfants, au moins je me dis qu'il n'y aura personne pour payer la maison de retraite et qu'on me laissera donc crever tranquillement vu que je n'aurais probablement pas de retraite non plus).
Quand je pense à mon arrière-grand-père, retrouvé mort dans son lit un matin après avoir passé une journée comme toutes les autres, à réparer les tuiles perché sur son toit, à 81 ans, là oui, je trouve ça beau. Je préfère vivre 10, 20, 30 ans de moins mais dignement que d'atteindre un record de longévité avec la vivacité d'une pomme de terre.

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais
Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
https://linktr.ee/theherbwitch
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
Donald S

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 3148
Age : 42
Localisation : Pays des Abrincates
Date d'inscription : 03/12/2010

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 15:26

dav-ID a écrit:



On veut tellement préserver la vie, qu'on refuse jusqu'à l'obstination la plus abjecte, de laisser partir des gens qui pourtant seraient bien plus heureux de l'autre côté (si je dis au hasard, Vincent Lambert Rolling Eyes on a encore tous en mémoire ce jeune homme dans un état végétatif sur un lit d’hôpital et l'obstination de sa mère de le maintenir comme ça (sans parler de son connard d'avocat qui compare une décision de justice à une victoire de foot...moi perso j'ai eu envie de vomir en l'écoutant...))...

..

Houlala!Attention!
Contrairement à ce que les journalistes nous ont rabaché pendant des années;Vincent Lambert n'était nullement en fin de vie.
On nous a longtemps fait croire qu'il était maintenu dans une sorte d'etat de vie artificielle par le biais de machine....Vincent était nourri par sonde certes...mais il respirait,clignait des yeux et pouvait soutenir des regards...
Il était dans un état de handicap très lourd qui aurait nécessité un prise en charge par des établissements spécialisés.Au lieu de ça ,il a été maintenu pendant plus de 10 ans en unité de soins palliatifs.

Des cas comme Vincent Lambert,il y en a plus d'un millier en France...
Si on suit la logique de certains "pro-euthanasie", alors tout les "Handicapés moteur et cérébral" qui vivent en maison d'acceuil spécialisé" et autre, devraient subir le même sort que Vincent?
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10874
Age : 48
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : The travelling god.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 15:34

La respiration, c'est un acte mécanique, automatique, tu n'es pas obligé d'y penser pour la déclencher. Respirer se fait tant que tu es vivant, que ton cerveau fonctionne ou pas, que tu sois conscient ou pas. Un patient en état de mort cérébrale peut continuer à respirer, à avoir son cœur qui bat, à être vivant (qu'on me dise si je sors une connerie, je suis pas médecin, je peux me tromper).

Et pour le clignement des yeux, c'est pareil, c'est automatique, ta volonté n'intervient pas, ça se fait tout seul. Donc, en déduire que la personne est consciente et comprend d'après ça, je sais pas.
Après, je refuse d'aller plus loin, je suis pas médecin et j'ai pas eu accès au dossier de ce malheureux. Je trouve simplement que la façon dont a été traitée cette affaire a viré au cirque, à un voyeurisme et un exhibitionisme abject, obscène.
Revenir en haut Aller en bas
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
Donald S

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 3148
Age : 42
Localisation : Pays des Abrincates
Date d'inscription : 03/12/2010

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 15:41

Voyageur Solitaire a écrit:
La respiration, c'est un acte mécanique, automatique, tu n'es pas obligé d'y penser pour la déclencher. Respirer se fait tant que tu es vivant, que ton cerveau fonctionne ou pas, que tu sois conscient ou pas. Un patient en état de mort cérébrale peut continuer à respirer, à avoir son cœur qui bat, à être vivant (qu'on me dise si je sors une connerie, je suis pas médecin, je peux me tromper).

Et pour le clignement des yeux, c'est pareil, c'est automatique, ta volonté n'intervient pas, ça se fait tout seul. Donc, en déduire que la personne est consciente et comprend d'après ça, je sais pas.
Après, je refuse d'aller plus loin, je suis pas médecin et j'ai pas eu accès au dossier de ce malheureux. Je trouve simplement que la façon dont a été traitée cette affaire a viré au cirque, à un voyeurisme et un exhibitionisme abject, obscène.

Je ne suis pas médecin,non plus...Par contre,j'ai travaillé auprés de personnes qui présentait le même handicap que Vincent...je peux te garantir que leur cerveau fonctionnait encore trés bien...

Je suis entiérement avec toi concernant le traitement de cette histoire par la presse...c'est juste scandaleux!
Revenir en haut Aller en bas
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Yavanna

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 5302
Age : 33
Localisation : Je suis partie du principe, mais je ne suis pas encore arrivée à mes fins
Profession : Prof et autrice (si, c'est un vrai mot)
Loisirs : Ecouter mes cheveux pousser me demande déjà pas mal d'énergie
Date d'inscription : 21/10/2005

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 15:47

Tout dépend de ce qu'on entend par "vivant" en fait. C'est là où le bât blesse.
Est-ce qu'il suffit que le cœur batte ? Que le cerveau fonctionne ? Les deux à la fois ? Seulement un ? Et dans le cas où ils fonctionnent, est-ce qu'ils doivent le faire seul, ou assisté par une machine ? Est-ce qu'il faut être conscient ? Et être conscient, finalement, c'est quoi ?

C'est comme pour l'avortement, chacun y va de sa propre interprétation. Tu as des gens pour qui êtes vivant veut dire cœur battant + cerveau en état de marche + conscience de soi, et d'autres pour qui une courbe sur un électrocardiogramme, même alors que la personne est totalement inerte sans espoir de réveil, suffira.

C'est la raison pour laquelle je pense que c'est nous qui devrions choisir. Dire à quel moment, pour nous, et seulement pour nous, on passe de l'état "vivant" à l'état "non vivant" (mort c'est encore autre chose). Le hic, c'est que le plus souvent, le principal intéressé ne peut plus s'exprimer sur le sujet quand il y est confronté, et que ce sont la famille, les médecins, les religieux et tout un ramassis de gens qui n'en ont rien à foutre qui parlent à sa place.

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais
Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
https://linktr.ee/theherbwitch
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10874
Age : 48
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : The travelling god.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 15:56

D'où les fameuses "Directives anticipées" dont nous avons parlé il y a quelques temps.

Pour moi, étant rationaliste et cartésien, un être est vivant tant que son cœur bat, que ses fonctions "vitales" fonctionnent, même sous assistance. La personne est "mécaniquement", biologiquement, vivante je dirais.
Après, le ressenti de la personne, la conscience de son état, le fait de réaliser et comprendre (et donc peut-être la possibilité d'en souffrir) sa situation, là… C'est autre chose, on quitte le domaine du purement biologique, pour celui du mental, de l'esprit. Et là, chacun verra midi à sa porte.

Revenir en haut Aller en bas
cdang
Maître d'armes
Maître d'armes
cdang

Masculin
Nombre de messages : 3865
Localisation : Le Havre (Seine-Maritime, France)
Profession : Ingénieur en génie des matériaux et génie mécanique
Loisirs : Jdr, musique, cinéma, aïkido, iaïdo
Date d'inscription : 13/11/2013

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 17:21

Moi, j'ai une vue très darwinienne.

Si l'Humanité a survécu, c'est que la très grande majorité des humains ont un instinct de survie, pas forcément individuelle (notion de sacrifice pour sauver le groupe). La recherche volontaire de la mort allant à l'inverse de cet instinct, on peut considérer que c'est contre-productif. Et les contre-productivités existent, c'est un fait ; la contre-productivité est naturelle (mais elle est minoritaire sinon l'espèce ne peut survivre). Ça fait partie de la nature.

Après, la notion de liberté consistant à échapper au déterminisme de l'instinct, on peut considérer que le choix de mourir est la forme ultime de la liberté. Pas toujours l'option la plus passionnante, mais une liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4666
Age : 46
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 17:58

Mis en spoilers... si ça intéresse quelqu'un, vous pouvez lire mais c'est pas important.:
 


Dernière édition par Gorak le Mar 21 Jan 2020 - 22:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Yavanna

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 5302
Age : 33
Localisation : Je suis partie du principe, mais je ne suis pas encore arrivée à mes fins
Profession : Prof et autrice (si, c'est un vrai mot)
Loisirs : Ecouter mes cheveux pousser me demande déjà pas mal d'énergie
Date d'inscription : 21/10/2005

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 18:12

Gorak a écrit:
Si j'avais été père, c'est le conseil que j'aurais donné à mon fils.

Et à ta fille, tu lui aurais dit quoi ?
Boarf, les filles c'est des chougnettes, t'es pas une guerrière, toi, sens-toi libre de t'ouvrir les veines ma petite biche ?

Je trouve particulièrement malvenu de ta part de traiter les suicidés de "losers". Surtout au vu et au lu des derniers messages sur le sujet. Tu as le droit d'avoir ton avis, je ne le critique pas. Mais faire un jugement de valeur sur la souffrance des gens, non.

Tu ne sais pas. Tu n'es pas dans leur tête. Le combat dont tu fais l'apologie était peut-être simplement perdu pour eux, ou trop douloureux, ou inutile, à leurs yeux. Peut-être qu'ils ont essayé, qu'ils ont combattu, si fort, si longtemps, que tu ne pourrais même pas l'imaginer. Que tu sois d'accord ou pas, cela te concerne, c'est ton droit. Mais tu n'as pas le droit de les juger. Encore moins de les insulter et de les accuser de lâcheté. C'est de l'irrespect, non seulement pour les malheureux qui sont partis, mais encore plus pour leurs proches qui les aiment.

J'ai été en colère. Mon suicidé, je l'ai aimé, je l'ai détesté, je l'ai pleuré, je l'ai haï. Mais je ne l'ai jamais, jamais, traité de lâche.

La vie ne devrait pas être un combat. On n'est pas dans un putain de film de Ridley Scott.

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais
Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
https://linktr.ee/theherbwitch
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10874
Age : 48
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : The travelling god.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 19:35

Gorak est très doué pour donner de grandes leçons de morale, surtout quand il n'est pas concerné ou qu'il ne sait pas de quoi il parle. Et visiblement, insulter la mémoire et la souffrance des autres ne le gêne pas non plus.




Dernière édition par Voyageur Solitaire le Mar 21 Jan 2020 - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4666
Age : 46
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 20:04

Mis en spoilers... qui veut perdre son temps à lire les propos d'un "mytho" le fasse...:
 


Dernière édition par Gorak le Mer 22 Jan 2020 - 12:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10874
Age : 48
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : The travelling god.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 20:31

Mes propos faisant presque l'éloge du suicide ?
Merci pour ce moment de franche rigolade.

Avant de partir définitivement parce que je ne peux plus supporter de voir ce forum que j'aime tant pollué par un troll de ton espèce, une dernière dédicace :

Tu es un mytho Gorak.
Un mec qui ne sait pas quoi faire de sa vie et qui l'étale à longueur de messages pour se faire plaindre, parce qu'il ramène tout à lui, à sa précieuse petite personne, parce qu'il veut qu'on s'intéresse à lui. Un mec qui se croit champion de l'humanisme, des grandes idées et qui, au final, n'est rien d'autre qu'un petit bourgeois bien calé dans son confort et qui donne toujours des leçons aux autres sans jamais rien faire lui-même. Tout ce que tu sais faire, c'est dénoncer l'injustice et les malheurs du monde sans pour autant faire quelque chose, sans jamais agir. Et tu voudrais en plus qu'on t'applaudisse pour ça, qu'on flatte ta petite vanité et ton égo en te tressant des couronnes.

Tu n'es qu'un troll, un exhibitionniste intellectuellement parlant, tu n'as jamais rien écrit sur les gamebook dans ce forum, tu prends ce dernier pour ton blog, tu ne viens là que pour raconter ta vie et tes états d'âme en attendant qu'on s'y intéresse et qu'on s'extasie dessus. Tu n'es ni un paladin ni un redresseur de torts ou un humaniste Gorak, tu n'es pas un preux chevalier ou un seigneur, tu n'es qu'un petit français moyen, un numéro de sécurité sociale, un numéro tout court, comme moi, comme tous les autres et qui finira comme tout le monde. Tu t'es enfermé dans une vision faussée du monde, un monde que tu vois uniquement à travers tes bouquins, tes encyclopédies et tes rêves, une vision coupée, déconnectée de la réalité et à laquelle tu t'accroches désespérément, en te persuadant que c'est la vérité.

Alors désolé Gorak mais il y en a au moins un dans cette taverne qui ne jouera pas ton jeu.
Je ne viens pas ici pour applaudir Gorak, je ne suis pas là pour m'extasier ou m'intéresser à ta passionnante petite personne dont je n'ai rien à foutre. Tu ne m'intéresse pas Gorak, tu es creux, tu es vide, tu ne fais que brasser du vent en te croyant incontournable. Tu n'apportes rien à la Taverne, sinon des messages sur n'importe quoi, au gré de tes envies du moment et qui se rapportent toujours au même sujet : toi.
Inutile de m'envoyer un de tes messages privés habituels sur mon forum pour me raconter ta vie et tes excuses larmoyantes comme tu l'as souvent fait, espérant qu'on s'apitoie sur ton sort : je m'en fous, je le supprimerai sans le lire, ça ne m'intéresse pas. Tu ne m'intéresse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Yavanna

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 5302
Age : 33
Localisation : Je suis partie du principe, mais je ne suis pas encore arrivée à mes fins
Profession : Prof et autrice (si, c'est un vrai mot)
Loisirs : Ecouter mes cheveux pousser me demande déjà pas mal d'énergie
Date d'inscription : 21/10/2005

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 21:02

Gorak a écrit:
J'ai aimé une fille... elle avait 29 ans. Elle ne demandait qu'à vivre... elle s'est battue jusqu'au bout mais elle a perdu son combat face à la maladie.

Tu m'expliques le rapport avec le suicide ? On ne parle pas de la maladie, ni d'une quelconque "solution de facilité", mais de souffrance. Oui, c'est apparemment injuste que certains aient envie de vivre mais ne le peuvent pas, alors que d'autres qui sont en bonne santé voudraient mourir. Mais c'est du même acabit que ceux qui voudraient des cheveux blonds en détestant leurs cheveux bruns et les blonds qui préféreraient une chevelure noire : on ne peut pas toujours avoir ce que l'on veut, et cela ne signifie pas qu'une situation est meilleure qu'une autre.

Désolée, mais je ne vois aucun rapport entre ce que tu nous racontes, aussi triste cela soit-il, et ce dont on parle depuis deux pages.

Toi, tu as pu l'accompagner. Tu as pu lui dire au-revoir. Tu as fait tout ce que tu pouvais. Perdre quelqu'un qu'on aime de cette façon, c'est horrible, mais c'est de la faute de la maladie. C'est la vie, le hasard, la génétique, la "faute à Padbol", whatever. Dans tous les cas, tu vis avec ton chagrin, certes, mais où est la culpabilité ? L'incompréhension ? La colère envers le défunt ?

C'est de ça, dont on parlait ici. Pas du deuil en général. On a quasiment tous vécu des deuils ici. On connaît tous cette souffrance dont tu parles, hélas.

Mais porter le deuil d'un suicidé, tu as une idée de ce que c'est ? Je n'ai pas pu dire au-revoir au mien. Je n'ai pas pu l'aider, l'accompagner, le soutenir. Crois-moi, j'aurais voulu pleurer avec lui, crier avec lui, lui tenir la main et prier. Mais je n'ai pas pu. Je n'en ai eu ni l'occasion, ni le temps, ni l'opportunité.

Tu veux faire dans le pathos ? Tu veux étaler la souffrance ? Le mien avait 16 ans. Un enfant. Un gamin qui un beau matin a gribouillé "désolé" sur un post it avant de voler la voiture de son père adoptif pour se jeter avec depuis une falaise. Une putain de falaise.
Tu trouves ça lâche ? C'est un déserteur ? Un dégonflé ?
Tu veux te mettre à la place du père adoptif qui a du aller identifier ce qu'il restait du corps ? Ou sa mère adoptive, qui s'est chargée de m'appeler pour m'expliquer ce qu'il s'était passé et me dire qu'ils ne pourraient pas le rapatrier (ils étaient en Russie, quand c'est arrivé), parce qu'il y avait trop de morceaux pour passer les contrôles sanitaires à l'aéroport et qu'il faudrait l'incinérer alors qu'il ne le voulait pas ?
Je l'avais eu au téléphone la veille. Il me disait qu'il avait hâte de rentrer, que je lui manquais, qu'il m'aimait et qu'il avait plein de choses à me montrer et à me raconter. On avait ri et parlé pendant plus d'une heure.
Douze heures plus tard il était en petits morceaux dans une carcasse de voiture.

Un putain de post it. C'est tout ce qu'il m'a ramené. En 17 ans, je n'ai même jamais vu sa tombe. Moscou, ça fait un peu loin, pour aller planter des chrysanthèmes à la Toussaint, tu vois.

Tu vois toujours un rapport entre ton histoire et ce dont on parle, là ? On ne fait pas un concours à celui qui vit le pire deuil. Seulement il faut comparer ce qui est comparable. Ce sont deux situations extrêmement différentes. Et désolée, mais sans être passé par ce genre de chose, tu ne peux pas savoir ce que ça fait que d'être la survivante d'un suicidé.

Et il n'est surtout, surtout pas question de faire l'éloge du suicide, bon sang ! Jamais aucun d'entre nous n'a eu des propos élogieux envers cela ! VS n'a fait que dire qu'il comprenait, en aucun cas ce n'est de la propagande. On peut comprendre une chose sans la cautionner, par pitié, ne mélange pas tout. C'est tellement lassant.

D'autant que je vais quand même te rappeler tes PROPRES MOTS, qui, il y a deux pages, étaient curieusement presque radicalement opposés :

Gorak a écrit:
Il y a eu des moments où j'ai eu cette idée qui m'a effleuré l'esprit... mais peut-être ais-je été trop lâche pour me prendre une lame de rasoir et m'ouvrir les veines... mais bon, c'est comme ça.

Tiens, c'est curieux. Deux pages auparavant, c'était de ne pas se suicider qui était lâche ...
Quel revirement, en seulement deux jours.

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais
Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
https://linktr.ee/theherbwitch
Gorak
Maître d'armes
Maître d'armes
Gorak

Masculin
Scorpion Buffle
Nombre de messages : 4666
Age : 46
Localisation : Sochaux (25)
Profession : Archiviste
Loisirs : Lecture, jeux vidéo, musique, cinéma, voyages
Date d'inscription : 02/06/2010

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMar 21 Jan 2020 - 21:45

Mise en spoilers... de toute façon, c'est pas important...:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://othello2.canalblog.com
Herbert West
Mentor
Mentor
Herbert West

Masculin
Capricorne Dragon
Nombre de messages : 482
Age : 43
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/10/2018

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMer 22 Jan 2020 - 10:44

Houlaaaaa, l'ambiance!!! Sérieux, les gars (et Yavie!), faites une pause, reprenez votre souffle et souriez. Le sujet est sérieux, grave même mais, justement, soyez zen. Comme le dit un peu plus haut Yavanna, on a tous connu le deuil. Parfois c'était "sale", parfois moins, mais jamais agréable. Un peu de retenue serait appréciée, vous ne pensez pas!? En vous lisant depuis quelques pages, j'ai l'impression de lire un concours malsain de celui qui a la plus grosse. Allez, on se fait tous des bisous et tournée de cookies par Yavie!!
Allez, je vous aime!!! sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
dav-ID
Maître d'armes
Maître d'armes
dav-ID

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 8483
Age : 41
Date d'inscription : 20/06/2007

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMer 22 Jan 2020 - 13:32

Yavanna a écrit:
Je trouve particulièrement malvenu de ta part de traiter les suicidés de "losers".

Oui c'est clair...quand tu sais que ces gens étaient des gens comme vous et moi et qui du jour au lendemain se retrouvent dans cette situation, on dit que la roue tourne très rapidement et c'est vrai (un peut comme le temps qui change en montagne quoi ^^ ), que peut être que Gorak se retrouvera lui aussi un de ces jours dans une telle situation et qu'il décidera peut être lui aussi de choisir la mort comme libération...

Aimerait-il qu'on le traite de loser pour son geste...??...pas certain... scratch


Herbert West a écrit:
Allez, je vous aime!!! sunny sunny sunny

Surprised Si j'avais su que ça allait provoquer de la tension dans ces murs, je me serais abstenu d'allumé la mèche en parlant de mon état d'humeur...mais bon, on est entre gens civilisés (enfin, normalement) et c'est normal que ça finisse par déborder, que l'on termine par des bonnes paires de tartes joyeuses dans la joie et la bonne humeur... Mr. Green

Embarassed Mais je suis très content de savoir que tu m'aimes... Embarassed moi je t'aime aussi... Embarassed et puis les autres aussi... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Yavanna
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Patrouilleuse au pays des poneys mangeurs d'arcs-en-ciel et des moutons irlandais alcooliques
Yavanna

Féminin
Capricorne Tigre
Nombre de messages : 5302
Age : 33
Localisation : Je suis partie du principe, mais je ne suis pas encore arrivée à mes fins
Profession : Prof et autrice (si, c'est un vrai mot)
Loisirs : Ecouter mes cheveux pousser me demande déjà pas mal d'énergie
Date d'inscription : 21/10/2005

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMer 22 Jan 2020 - 21:01

Herbert West a écrit:
En vous lisant depuis quelques pages, j'ai l'impression de lire un concours malsain de celui qui a la plus grosse. Allez, on se fait tous des bisous et tournée de cookies par Yavie!!
Allez, je vous aime!!! sunny sunny sunny

C'est pas faux. Je suis désolée, je n'ai pas l'habitude de m'énerver comme ça, mais disons que ça a touché à quelque chose de douloureux, et je suis partie au quart de tour. Mais tu as raison, j'aurais du ronger mon frein et mettre un peu d'eau dans mon jus de céleri.
(et puis de toute façon on sait tous qu'ici c'est moi qui ait la plus grosse Mr. Green )

Merci de jouer les pacificateurs Herbert, c'est toujours précieux. On t'aime aussi I love you

dav-ID a écrit:
Surprised Si j'avais su que ça allait provoquer de la tension dans ces murs, je me serais abstenu d'allumé la mèche en parlant de mon état d'humeur...mais bon, on est entre gens civilisés (enfin, normalement) et c'est normal que ça finisse par déborder, que l'on termine par des bonnes paires de tartes joyeuses dans la joie et la bonne humeur... Mr. Green

Ne te blâme pas, ce n'est pas de ta faute mon ptit chat, on s'est tous plus ou moins enflammé. On a trop l'habitude de taper sur les inconnus à coups de double dés, ça nous tourneboule le ciboulot, à la longue. Allons tous se faire des canots en origami en bouffant des cookies, ça nous détendra.

dav-ID a écrit:
Embarassed Mais je suis très content de savoir que tu m'aimes... Embarassed moi je t'aime aussi... Embarassed et puis les autres aussi... Embarassed

Mais oui on s'aime tous. Cui-cui dans les prairies les amis. Je chante la vie, je danse la vie, je ne suis qu'amour, comme dirait Edouard Baer. Paillettes, paix et curcuma.

_________________
Ce que beurre et whiskey ne peuvent soigner est incurable
Proverbe irlandais
Beware of Space Sheep  Gary relaxe
Revenir en haut Aller en bas
https://linktr.ee/theherbwitch
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT


Masculin
Nombre de messages : 14547
Date d'inscription : 27/12/2009

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMer 22 Jan 2020 - 21:34

Donald S a écrit:
Voyageur Solitaire a écrit:
La respiration, c'est un acte mécanique, automatique, tu n'es pas obligé d'y penser pour la déclencher. Respirer se fait tant que tu es vivant, que ton cerveau fonctionne ou pas, que tu sois conscient ou pas. Un patient en état de mort cérébrale peut continuer à respirer, à avoir son cœur qui bat, à être vivant (qu'on me dise si je sors une connerie, je suis pas médecin, je peux me tromper).

Et pour le clignement des yeux, c'est pareil, c'est automatique, ta volonté n'intervient pas, ça se fait tout seul. Donc, en déduire que la personne est consciente et comprend d'après ça, je sais pas.
Après, je refuse d'aller plus loin, je suis pas médecin et j'ai pas eu accès au dossier de ce malheureux. Je trouve simplement que la façon dont a été traitée cette affaire a viré au cirque, à un voyeurisme et un exhibitionisme abject, obscène.

Je ne suis pas médecin,non plus...Par contre,j'ai travaillé auprés de personnes qui présentait le même handicap que Vincent...je peux te garantir que leur cerveau fonctionnait encore trés bien...

Je suis entiérement avec toi concernant le traitement de cette histoire par la presse...c'est juste scandaleux!

Pour moi ce pauvre homme n'a fait que patienter 10 ans pour rien, dans un état qu'il ne voulait pas en plus !

Si pour toi être cloué sur lit,piégé dans son propre corps sans pouvoir bouger, parler, marcher, sans pouvoir se nourrir sans sonde et autres fonctions normales c'est "vivre" alors oui il était vivant mais pour moi c'était juste un simple corps, vide, une carcasse aussi vivante d'un bloc de marbre. C'est dur à dire et j'en suis conscient mais pour moi c'était pas une vie...
Revenir en haut Aller en bas
dav-ID
Maître d'armes
Maître d'armes
dav-ID

Masculin
Taureau Chèvre
Nombre de messages : 8483
Age : 41
Date d'inscription : 20/06/2007

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMer 22 Jan 2020 - 21:39

Yavanna a écrit:

C'est pas faux. Je suis désolée, je n'ai pas l'habitude de m'énerver comme ça, mais disons que ça a touché à quelque chose de douloureux, et je suis partie au quart de tour.

Ben en même temps, quand je lis ton témoignage...c'est glaçant... Shit
Revenir en haut Aller en bas
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
Donald S

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 3148
Age : 42
Localisation : Pays des Abrincates
Date d'inscription : 03/12/2010

"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 EmptyMer 22 Jan 2020 - 22:05

Albatur a écrit:


Pour moi ce pauvre homme n'a fait que patienter 10 ans pour rien, dans un état qu'il ne voulait pas en plus !

Si pour toi être cloué sur lit,piégé dans son propre corps sans pouvoir bouger, parler, marcher, sans pouvoir se nourrir sans sonde et autres fonctions normales c'est "vivre" alors oui il était vivant mais pour moi c'était juste un simple corps, vide, une carcasse aussi vivante d'un bloc de marbre. C'est dur à dire et j'en suis conscient mais pour moi c'était pas une vie...

Bien évidement,je nie pas la souffrance de Vincent Lambert...
Dire que c'était une coquille vide...ça...par contre ça reste à prouver...Stephen Hawking était dans un cas similaire,et cela ne l'a pas empêche d'être un esprit brillant...
Des cas,comme Vincent Lambert,il y en a des milliers...Faut-il les euthanasier aussi?
Tout ce que je vois dans cette affaire...c'est que Vincent Lambert a été instrumentalisé,que l'on a joué sur la corde emotionnel des gens,pour leur faire accepter la légalisation de l'euthanasie...
et si jamais une personne a le malheur d'émettre des doutes sur le bien-fondé de la chose,elle passe le plus souvent pour un Catho intégriste...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




"Je déteste quand..." - Page 32 Empty
MessageSujet: Re: "Je déteste quand..."   "Je déteste quand..." - Page 32 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"Je déteste quand..."
Revenir en haut 
Page 32 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33, 34, 35, 36  Suivant
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Divers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit