La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
-33%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gaming Kraken X de Razer à prix cassé
39.99 € 59.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited – 3 mois gratuits
Voir le deal

 

 Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides

Masculin
Nombre de messages : 2084
Localisation : Grand Est
Profession : Roi en Jaune
Date d'inscription : 13/04/2012

Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur Empty
MessageSujet: Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur   Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur EmptyLun 10 Sep 2018 - 17:26



NB, concernant cette collection, mon point de vue n'est pas neutre... D'autres lectures et critiques sont donc bienvenues Very Happy

Une après-midi détente : une chaise longue, un crayon et l'Escape Book Steampunk que j'attendais depuis un moment.


CE QUE ÇA RACONTE
Arrow Le décor, le cadre : nous sommes au lendemain de la Grande Guerre de 1889. Effarés du carnage provoqué par les nouvelles technologies, les dirigeants ont mis fin au conflit. Toute l'Europe vit en paix. Toute ? Non ! Car un dirigeable mené par un irréductible officier espagnol résiste encore et toujours ! Et la vie n'est pas facile pour les dirigeables de commerce de la Reine Victoria...

Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur 20180910
Sauras-tu trouver l'intrus ?
Spoiler:
 

Arrow Le héros : un agent de la Reine Victoria, chargé de mettre fin aux actes d'aéro-piraterie du Baron Nubar, sorte de Grand d'Espagne qui a tourné casaque. On reste entre "gens de la haute" ; la femme de notre héros se trouve être la cousine de Nubar. Par ailleurs, le narrateur nous régalera de moult digressions sur les excentricités des aristocrates britanniques, c'est décidément une sacrée époque...

Arrow Le point de départ : opération furtive. Notre héros joue la fille de l'air sans défense et profite de l'assaut sur son vaisseau pour s'introduire à bord du dirigeable de guerre espagnol devenu vaisseau pirate, le Relempago (« la Foudre »). On sacrifie l'équipage et la majeure partie de notre équipement au passage. Comme on dit à la cour de Victoria, pas d'Hamlett sans casser des vieux (marins) !


AMBIANCE
Résolument vernienne, vaporiste et bien vivante, du fait...

Arrow du voca. Les jurons (« Je ne suis point châtron, monsieur le Chevalier de la Rosette ! ») aussi bien que les termes techniques. En bon fan de Jules Verne, j'adore ! Petit emballement dans la cabine 6, le Labo, plus techno-vaporiste et plus savant fou que nature, on sent l'auteur jubiler en écrivant.

Arrow de l'esthétique : symbole et polices qui fleurent bon le XIXème, visuel de la couverture et du carnet de bord font la part belle aux engrenages et aux fioritures à la plume d'oie...

Arrow des babioles : tournevis-clé à molette (façon Dr Who / McGyver), scaphandre à hublots (pour explorer l'intérieur de l'enveloppe d'hydrogène), mécanographes à cartes perforées, clés à panetons mobiles... Toute une quincaille cuivrée qui ne déparerait pas dans le Nautilus du Capitaine Nemo.

Arrow de la cohérence : dirigeable réaliste, il "fait vrai" dans son organisation et son fonctionnement. Le récit traite concrètement la question de l'approvisionnement, de l'entretien, du remplacement de l'hydrogène (gaz difficile à retenir par l'enveloppe, sans compter les manœuvres), de l'économie de combustible en suivant les vents, de l'obéissance et du moral de l'équipage, des punitions, des renseignements à obtenir d'espions à terre... Certain détails techniques sont très précis, comme l'allégement des poutrelles de soutien par des trous, sauf dans les zones blindées, ou encore la forme des crosses de bielle. Bon, j'ai un doute sur le fait qu'on puisse blinder et armer lourdement un dirigeable (question de poids), mais c'est un présupposé de base dans le steampunk, on l'admet le temps de l'histoire et puis voilà ! (comme les sauts dans l'hyperespace dans Star Wars).

Côté ambiance et écriture, le pari est réussi. Et côté jeu ?


LE JEU
Opération stealth, comme annoncé : exercice de haute voltige avec grappin et triple saut périlleux en plein combat aérien... Hum, non, j'invente.

Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur 19117733

Une fois franchie la porte extérieure, exploration sur deux niveaux : la nacelle supérieure (équipage et machines) puis la nacelle inférieure (commandement). Vous déambulerez dans des coursives étrangement vides, dans une ambiance dopée à l'électro-steam et à l'adrénaline. Les serrures diaboliques du Pr Laloca, l'âme damnée du Baron Nubar, vous donneront du fil à retordre (l'écoutille extérieure était facile à ouvrir, mais pas les suivantes). Heureusement, les aéromarins ne sont pas des lumières ! Vous trouverez un peu partout les pense-bêtes grâce auxquels ils se rappellent des codes d'accès... Attention, à tout moment, des aérobots (gardes sans visage, mus par la vapeur) peuvent vous tomber dessus. Ils développeront des ripostes à vos coups et vos armes à mesure que vous progresserez... EDIT après avoir lu l'EB2 Prisonnier des Morts : ce coup-ci, pas d'arme ultime qui marche contre tous les adversaires !
Spoiler:
 

La situation se renversera vite avec les premières rencontres et la lecture de certains documents, je n'en dis pas davantage. Sachez seulement qu'une partie de votre ordre de mission sera bientôt caduc, et que les expériences du savant fou l'ont mené plus loin qu'il n'aurait voulu...


ENIGMES & MECANIQUE
Celle, désormais classique, des EB :
– des zone successives à explorer librement (plans fournis), segmentée en 20+14 cabines et pièces numérotées.
– un Carnet de Bord pour les Trouvailles, les Conversations, les Combats, les solutions d'énigmes et Combinaisons de symboles. Le Carnet multiplie abondamment les sous-sections, et les choses identifiées par des lettres. Plus sobre que celui de Prisonnier des Morts qui était touffu. Graphiquement très réussi.

La mécanique (c'est le cas de le dire) de cet EB est l'association explicite indice-énigme. Je m'explique. Le premier niveau est une "chasse aux pense-bêtes", vous trouvez les notes laissées par les hommes pour se rappeler des code des écoutilles. Chaque pense-bête est marqué d'un sigle, on les assemble par sigle identique.

Je suis enthousiaste pour l'histoire et l'ambiance, je suis timide face à ce fonctionnement qui implique une longue exploration en zig-zag du 1er Niveau, même s'il est vrai que ça reproduit bien le déroulement d'un vrai Escape en salle. EDIT : article de Winzenschtark! sur la mécanique de jeu. EDIT2 : suite au post de Sly sur la fiche du livre, je suis d'accord que le gameplay pouvait être allégé :
Arrow actuellement on doit combiner engrenages + symbole de l'énigme + réponse
Arrow à la place, mettre directement le symbole de l'énigme sur la porte (au lieu des engrenages). Et peut-être se limiter à un seul pense-bête pour les énigmes du Niveau 1. Avantages : parcours plus simple, mécanique plus adaptée au format livre, tableau de combinaisons allégé symbole + réponse. Inconvénient : les amateurs d'Escape en salle perdent le côté "je fouille partout en prenant des notes", que le livre reproduit bien.

Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur _robur11

J'ai un peu cafouillé au début du 1er Niveau, le temps de saisir la logique du jeu et de trouver l'extrémité du fil d'Ariane. Une fois qu'on a compris quoi/comment combiner, ça suit, une cabine mène à une autre. Le récit, les descriptions et les digressions accompagnent nos pérégrinations pendant qu'on déroule le fil. Le Niveau 1 est vraiment vaste, je suggérerais (goût personnel) de le couper en deux parties. Des zones d'explo réduites limiteraient les allers-retours et la quantité de choses à avoir à l'esprit. Cela ne réduirait en rien l'ambiance et la qualité de jeu, ça boosterait peut-être même le rythme, avec une bascule, un twist narratif ou une énigme jouissive pour passer à la 2ème moitié du Niveau 1. De fait, ça ferait 3 Niveaux en tout.

Le Niveau 2 met la difficulté nettement plus haut (pourtant on descend au Niveau du dessous), il faudra certainement recourir aux indices (Aides, p.250-252)... ou "être créatif". C'est la même quête d'indices, mais ils ne sont plus identifiés par un symbole identique à celui de l'écoutille. Du coup, c'est beaucoup plus délicat de savoir quelle indication sibylline suggérera le code de quelle serrure. D'où les indices, en fait. Les énigmes me parlaient moins, j'ai très vite été dépassé et pour les dernières cabines, j'ai triché (pardon, j'ai été créatif) afin d'accéder au final... ou aux finaux, car il y a deux fins possibles. Rassurez-vous, dans les deux cas on a rempli notre ordre de mission Wink

Mention spéciale à
Spoiler:
 


A la fin : boum. Ou pas, c'est selon.

BILAN
L'ambiance-vapeur et la découverte progressive des événements survenus à bord du Relempago sont top, j'ai été curieux de tout découvrir ! Quand j'ai brusquement compris à quoi devait servir le socle de bois, j'ai ouvert de grands yeux - sacrément bien amené. Par contre, la mécanique de jeu un peu répétitive est, je pense, un cran en-dessous de cette vraie qualité d'ambiance et d'histoire. Un lecteur pointu qui cherche surtout du challenge pourra au contraire apprécier cet aspect du jeu. J'ai en tout cas passé un bon moment dans les coursives du Relempago !

____________
IMAGES : photo Dagonides / image publicitaire Pixar via Allocine / gravure de Robur le Conquérant sur Wikicommons / gif animé de la tragédie du Hindenburg sur giphy.com


Dernière édition par Dagonides le Dim 15 Mar 2020 - 9:28, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
sly
Maître d'armes
Maître d'armes
sly

Masculin
Poissons Chat
Nombre de messages : 1366
Age : 46
Localisation : Dieppe
Profession : spy
Loisirs : Neil Young, The Cure, ...
Date d'inscription : 28/12/2008

Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur Empty
MessageSujet: Re: Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur   Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur EmptyLun 10 Sep 2018 - 19:45

Le fait que tu évoques Terreur hors du temps et cette histoire de Spoiler avec l'ensemble de ta critique (qui rassure quand à mes (in)capacités à résoudre des énigmes) donne grandement envie de se plonger dans ce défi très immersif semble-t-il. Cool
Revenir en haut Aller en bas
 
Escape Book 07 - Le Dirigeable du Professeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Escape Book-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com