La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret Mini Tin Célébrations ?
Voir le deal

 

 La Geste de Gurdil

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Tets'
Apprenti
Apprenti
Tets'

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 03/01/2019

Gurdil - La Geste de Gurdil Empty
MessageSujet: La Geste de Gurdil   Gurdil - La Geste de Gurdil EmptyVen 25 Jan 2019 - 18:28

La Geste de Gurdil
Gurdil - La Geste de Gurdil Couverture_montagerapide-WEB

Vous connaissez peut-être la chanson ?
Voici l'histoire d'un Nain capable de courir vite et de voyager loin
Dans son épopée formidable nous le suivrons, une bière à la main...

La suite ? Vous allez pouvoir l'écrire et la réécrire, encore et encore, tout au long de ce livre-aventure ! En effet, Gurdil a fait des choix qui n'étaient peut-être pas les bons, et il a sans doute raté des épreuves cruciales pendant son séjour en forêt de Schlipak, car le bilan de son voyage à la fin de la célèbre chanson est pour le moins mitigé. Ou alors il s'est laissé guider par son caractère ? Déjà qu'il n'est pas facile d'être un Nain tout seul dans les bois, si en plus on y met de la mauvaise volonté. En tout cas, il est clair que vous pouvez faire mieux. Ou moins bien !
Revenir en haut Aller en bas
https://histoiresetpacotilles.wordpress.com/
Tets'
Apprenti
Apprenti
Tets'

Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 03/01/2019

Gurdil - La Geste de Gurdil Empty
MessageSujet: Re: La Geste de Gurdil   Gurdil - La Geste de Gurdil EmptyVen 25 Jan 2019 - 18:30

Avant propos

J'ai découvert la saga Naheulbeuk très tôt, avant que la saison 1 en audio ne soit totalement diffusée. J'ai écouté la saga audio des dizaines de fois, je possède la plupart des BD, les romans, vais aux dédicaces, concerts, et ai écumé le jdr Naheulbeuk.
Je suis souvent un peu mitigé sur les travaux d'écrivains de PoC. Ses romans sont sympathiques, mais j'y remarque souvent quelques facilités -notamment un recours fréquent aux grossièretés-, regrette aussi un style un peu fade parfois.
Concernant le JDR, après des années de jeu, j'ai fini par me lasser de son système. Les combats sont souvent interminables, il y de multiples jets de dés à faire, des calculs à n'en plus finir, si bien qu'au bout de 15 assauts à tenter de rendre la scène vivante, on passe en mode automatique, et on jette les dés à la chaine.

Etant donné ces deux points, le fait que ses aventures dont vous êtes le héros disponibles sur son site ne m'avaient pas convaincu, et le prix de l'ouvrage -une vingtaine d'euros quand même-, je ne pensais pas l'acheter, mais on me l'a offert pour Noël. Je viens de le terminer, petite critique :

Scénario

L'histoire du livre est tirée de l'une des chansons les plus populaires du Naheulband, "mon ancêtre Gurdil" : un nain parti chercher fortune dans une forêt et y ayant vécu diverses péripéties.
Comme d'habitude avec PoC, il m'a fallu un peu de temps pour me faire à son style, différent des ldvelh classique : c'est très oral, un peu familier, mais je n'ai pas relevé de vraie grossièreté ou facilité un peu lourdingue pour rappeller que la série est humoristique, hormis un "l'âne pète de contentement". No comment.  Rolling Eyes
On se fait rapidement à ce style, et le scénario se suit sans déplaisir, il y a même quelques possibilités de choix très amusantes (dont la possibilité de répondre à une moquerie d'un adversaire par une insulte). L'histoire est de plus très libre, sur les 400 paragraphes, je n'ai du en lire qu'un gros quart, la rejouabilité devrait être au rendez-vous.

Jouabilité

Encore plus que dans un ldvelh classique, on est ici en présence d'un véritable jdr, en solo : on a une véritable feuille de personnage très détaillée, sur quatre pages, tirée du JDR de la série. Malheureusement la plupart de ces éléments ne servent (pour le moment) à rien : je n'ai pas pu dépenser mes pièces d'or lors de ma partie, l'xp ne peut être gagnée en quantité suffisante pour monter de niveau dans ce livre.
Le système de combat du JDR a été repris, et malheureusement le même point noir que je rencontrais lors de mes parties sur table est toujours présent : les combats sont interminables, surtout ceux contre plusieurs ennemis : pour pouvoir faire un dégât à son ennemi, il faut réussir un jet d'attaque (une chance sur deux environ, ça se joue avec un D20), que l'ennemi rate sa parade (sur un jet de D20 aussi), lancer ses dés de dégâts, et retrancher la protection de l'ennemi. Puis c'est au tour de l'ennemi. C'est très long, pas fun, et contrairement à un vrai jdr, pas possible de négocier avec un MJ pour tenter une action d'éclat et casser un peu la monotonie.
J'ai fini par déduire le score de protection de l'ennemi de mon propre score de protection. Ça m'épargne ainsi un calcul et accélère un poil les choses.

Au niveau de la jouabilité, on passe de hub en hub, avec différents choix d'itinéraires proposés, et lorsqu'on en a accompli un certain nombre, on débloque un nouveau chemin. Ça donne donc un livre peu linéaire, mais il y a néanmoins plusieurs passages obligatoires. Le livre n'est pas si facile que l'on pourrait s'y attendre en début de lecture, la fin du livre propose des combats contre des adversaires assez relevés, et je ne suis pas passé loin de décéder à deux reprises.

L'édition

Le papier me semble un peu plus fin que ce que fait Gallimard avec ses grands formats. Le grain du papier est aussi un peu plus fin que chez Gallimard, l'impression est nette.
Les numéros des chapitres sont indiqués en bas de page, et ça, c'est une idée très sympathique !
Il y a pas mal de dessins, y compris en pleine page, de Guillaume Albin. Elles font le travail, sont tout à fait correctes, mais manquent un peu de personnalité. A choisir, j'aurais bien aimé que le design de la BD soit utilisé, mais Marion Poinsot (la dessinatrice de la BD) est sans doute trop occupée.
20€ est un peut-être un peu élevé, mais c'est tout de même un bel objet. J'ai relevé quelques fautes d'orthographe ici et là, mais j'ai la première édition, ça a sans doute été corrigé dans la seconde.

Conclusion

Un livre plutôt sympathique, au ton particulier, dans un univers que j'aime bien. Je regrette que l'aventure soit si courte, d'autant que l'absence de linéarité est tout de même un peu factice, puisque ça donne en gros "vous pouvez explorer 6 endroits, quand vous en aurez fait 2, allez à celui-là".
Dommage aussi pour les combats, qu'il faudrait à mon avis encore simplifier pour le tome suivant, en enlevant la possibilité de parer par exemple. Ce qui passe en jdr papier ne passe pas forcément en livre-jeu.
Un tome 2 devrait normalement voir le jour, l'un des chapitres n'est à utiliser qu'en lisant le tome suivant. Je passerai sans doute à la caisse pour celui-là, maintenant que je suis rassuré.

14/20
Revenir en haut Aller en bas
https://histoiresetpacotilles.wordpress.com/
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides

Masculin
Nombre de messages : 2084
Localisation : Grand Est
Profession : Roi en Jaune
Date d'inscription : 13/04/2012

Gurdil - La Geste de Gurdil Empty
MessageSujet: Re: La Geste de Gurdil   Gurdil - La Geste de Gurdil EmptyVen 15 Mai 2020 - 22:21

Livre-jeu acheté lors du festival ImaJnere à Angers, sur le stand tenu par l'illustrateur, Guillaume Albin. C'est la déclinaison en livre-jeu du jeu de rôle Naheulbeuk de John Lang, créateur de la saga bien connue.

Ayant bien aimé les MP3 et les romans Naheulbeuk, je suis parti avec un a priori très favorable sur cette aventure. On incarne le Nain Gurdil Cul-Brillant, dont les exploits sont souvent chantés dans la saga. C'est le moment de voir comment Gurdil est devenu Gurdil...

Comme un "Défis Fantastiques", le tome fait 400 paragraphes, mais la ressemblance s'arrête là car :
Arrow les règles se rapprochent de celles du JDR Naheulbeuk, avec une Fiche de Héros très développée. Pour les pressés qui ne veulent pas prendre le temps de créer le personnage avec les dés, une fiche pré-remplie est proposée.
Arrow les paragraphes sont beaucoup plus longs que la norme, c'est très écrit.
Les illustrations sont nombreuses et de particulièrement bonne facture, de même que la qualité matérielle du volume et la mise en page / typo. Travail soigné sur la forme.

Ce que ça raconte ? La première aventure de Gurdil, qui va quitter la mine de Jambfer pour explorer la forêt de Schlipak. Grâce à une carte au trésor vendue par les frères Hurtin (au 152), il espère devenir le premier Nain à exploiter une mine de Mithril à ciel ouvert ! Il va donc affronter un milieu guère familier -la verdure- et un vocabulaire encore moins familier : écosystème, affluent... Le point de vue nain sera souvent rappelé (il n'est jamais monté aux arbres par exemple : un truc d'Elfes !)

Le début, comme la BD-jeu Your Town, demande de placer un campement, d'y bâtir des bâtiments en fonction des ressources et de l'espace puis de revenir le gérer après chaque tentative de trouver du minerai de Mithril aux alentours.

Quand un certain compteur-temps est dépassé, Gurdil va commencer à rencontrer les habitants de la forêt, et là les choses vont se corser ! Faudra-t-il accepter telle quête ? S'allier à tel personnage ? Soutirer des informations ? Infos qui, mises bout à but, préparent le final que bien sûr je ne vais pas gâcher. Je me borne à préciser qu'il annonce le tome 2, suite des aventures de Gurdil.

Spoiler:
 

L'architecture et les choix mutliples induisent :
Arrow une importante rejouabilité
Arrow une possiblité d'incarner Gurdil de plusieurs manières : brutal, vénal, pragmatique, ouvert au dialogue avec les Elfes et les Ondines (même si c'est juste pour leur dire « Humpf ! »). Choisis ton Gurdil !

Mon avis ? Hum, je dois dire que je n'ai pas ressenti l'enthousiasme que j'attendais. Les paragraphes longs et conclus par des choix nombreux et un peu mélangés entre eux, ne m'ont pas séduit. J'adore les sketches Naheulbeuk, mais ici pour quelque mystérieuse raison je suis resté opaque. Peut-être un certain côté spontané de la saga que je n'ai pas retrouvé dans ces pages, sur un texte pas assez déconneur, qui sentait l'huile de lampe (« Allez, faut que je fabrique un livre-jeu très architecturé qui fonctionne de bout en bout, une déclinaison du JDR, du sérieux hein ! Pas un truc vite troussé qui fasse marrer. ») Je m'attendais à trouver une nouvelle série "Quête du Graal" (cadre bien choisi et traitement marrant) mais finalement ça se rapproche davantage de "Loup*Ardent" (règles de JDR pointues, écriture très littéraire. Notez qu'ici les règles et la difficulté sont maîtrisées par l'auteur, contrairement à Loup*Ardent). Ça ne m'a pas empêché d'adorer le commando de Castors Ninjas pour une raison que "les vrais savent" Wink

Gurdil - La Geste de Gurdil 4010

Je ne vais pas investir dans la suite de la saga. En fait ce livre-jeu est sympa mais je ne suis pas le public-cible, je pense. Ça plaira sans doute bien davantage...
Arrow aux rôlistes qui font des parties du JDR Naheulbeuk (même auteur, même illustrateur) dont ce LDVEH est une extension ou un démonstrateur.
Arrow aux fans des BD-jeu de gestion de Makaka (Your Town, Your Theme Park).
Arrow aux lecteurs qui aiment le challenge de trouver le chemin optimum au fil des relectures.

Bon, puisqu'il faut mettre une note, je mets 14/20 mais bon, ça veut pas dire grand chose ces notes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gurdil - La Geste de Gurdil Empty
MessageSujet: Re: La Geste de Gurdil   Gurdil - La Geste de Gurdil Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Geste de Gurdil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Critiques des autres Livres-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit