La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Tournevis Porte-Embouts Stanley avec 6 Embouts – Tête Magnétique
3.91 €
Voir le deal

 

 Wakiza

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
Lowbac


Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 13344
Age : 43
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

Wakiza Empty
MessageSujet: Wakiza   Wakiza EmptyLun 4 Juil 2022 - 11:04

Wakiza de Lionel Cruzille (108 §) ouvre la collection de livres-jeux lancée en 2021 par l'éditeur l'Alchimiste. & il est à noter que c'est adapté d'une des nouvelles de l'auteur lui-même.

Aucunes règles hormis par endroits d'avoir un procédé de choix qui consiste à penser à un chiffre entre 1 et 6 avec deux directions permises : celles au moment du chiffre en tête de 1 à 3 ou de 4 à 6. En équipement une lampe torche militaire qui quoi qu'il arrive nous sera donnée pour éclairer notre angoissante progression dans une grande maison victorienne le terrain de jeu d'un puissant démon (principale partie du bouquin) : le wendigo qui a pris la place de l'ancien propriétaire pourri jusqu'à la moelle.

Certes, l'exploration des pièces au nombre de six ainsi que le face-à-face avec le wendigo peuvent être source d'échecs sauf que nous nous en relevons toujours ramené alors dans le hall pour repartir visiter les pièces, certaines plus d'une fois, en quête de tuyaux pour battre le monstre, en sachant que nous ne sommes pas les seuls qui nous retrouvons dans cette bien étrange maison bostonienne jouet du temps. Ainsi donc le fait qu'aucun game over ne vienne sanctionner nos échecs casse petit à petit l'excitant challenge de vaincre un terrifiant wendigo l'auteur n'ayant pas son pareil pour planter une atmosphère digne d'un film d'horreur tel que Sinister auquel je songeais en lisant Wakiza.

Voici un roman interactif qui tire plus du côté du livre que du jeu comme cela est rappelé dans les pages de présentation de l'ouvrage. Un demi-échec à mes yeux tant le ludisme aurait mérité plus d'essor que ça. Et, nous finissons par un paragraphe de fin de 11 pages calculées ( Exclamation ) parmi les plus longs lus jusqu'à maintenant qui ramène à la lecture pure alors que l'équilibre avec toutes les facettes du jeu (succès ou défaite) est souhaitable par la suite pour la collection.

09,5/ 20 pour saluer l'effort de proposer autre chose dans le paysage des livres-jeux gâché par la part en fait congrue de ludisme.

EDIT :
Initialement noté 12 sauf qu'avec le recul ce n'est décidément pas un livre-jeu qui fera date.
Et franchement lui mettre le moyenne ce n'est juste pas possible pour moi tellement que la relecture n'est pas envisageable du fait que tout le petit charme du début est cassé par le long épisode dans la maison soporifique par moments.


Dernière édition par Lowbac le Sam 27 Aoû 2022 - 18:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
MarkTwang
Maître d'armes
Maître d'armes
MarkTwang


Masculin
Nombre de messages : 684
Localisation : Paris-Granville
Date d'inscription : 30/04/2016

Wakiza Empty
MessageSujet: Re: Wakiza   Wakiza EmptyMar 2 Aoû 2022 - 23:29

Wakiza est un thriller mystico-chamanique et horrifique.

Passée une courte entrée en matière, l’essentiel de l'aventure se déroule en huis-clos. Hélas, j'ai trouvé que la mise en scène de l’espace reste embryonnaire alors même que le style, recherché certes, est un peu trop artificiel et pèche par emphase. Outre plusieurs petites lourdeurs et quelques fautes de logique ponctuelles — je ne vois pas en quoi des persiennes qui ne tiennent « que par leurs gonds » seraient un signe de décrépitude par exemple ; ou pourquoi la présence d’un meuble recouvert de poussière et l’autre non offrirait une vision « de pure folie » — il y a surtout, à mon goût, un défaut dans la mise en condition du lecteur qui m’a empêché d’entrer en résonance avec l’état psychologique abondamment décrit. Chose étonnante, le personnage n’est véritablement développé qu’a l’épilogue. Celui-ci est un sorcier qui rappelle vaguement John Constantine de Hellblazer par sa familiarité avec le monde des esprits et un relatif détachement vis-à-vis de la plupart des entités maléfiques qui hantent la vie des humains; il se montre toutefois plus empathique grâce à l’influence de son maître Ousaméquin, mais son monologue intérieur manque de profondeur.

Wakiza est essentiellement la ludification d’une nouvelle, sans règles ni caractéristiques, mais elle est inaboutie et n’a pas été suffisamment mise à l’épreuve avant publication. La circulation dans la maison manque parfois de fluidité et de naturel ; d'après les descriptions, on a l’impression de naviguer dans les méandres du Manoir de l’Enfer alors qu’on n'a finalement que quatre pièces et un escalier donnant sur un hall. L'enquête est réduite à une exploration mais sans véritable défi (même si on peut y trouver la mort de plusieurs manières) l'histoire avançant par elle-même et la psychologie du personnage étant déjà fixée. L'affrontement final sera résolu par l'alignement des informations issues de deux rencontres, dont l'une m'a été divulgâchée dans les choix proposés pendant l'exploration.

J’apprécie l’intention, assez longuement détaillée en présentation de la collection, de renforcer la part littéraire, et il y a quelques beaux passages assez bien écrits, mais je pense que le résultat n’est pas à la hauteur. Le mélange 80 % récit / 20 % jeu plaira sans doute à un certain lectorat mais ne m’a pas totalement convaincu à la fois par un manque de maîtrise du style et par la fragilité de la part ludique. Quant au livre lui-même, s'il est agréable à tenir en main avec la finition gommée de la couverture et le beau papier légèrement ivoire, à 15,50€ le livre de 108§ - avec des illustrations anecdotiques - le rapport qualité-prix n’est pas vraiment bon. Cela est néanmoins assumé dans une politique d’impression à la demande revendiquée comme écologique et localisée que je peux comprendre.

Si vous aimez ce type d'ambiance gothique et chamanique, et si vous pouvez vous l'offrir, il vous fera passer un moment plutôt agréable. En tout cas il n'a pas complètement rempli mes attentes.


10/20

Lowbac aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/marktwangfr/
 
Wakiza
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wakiza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Critiques des autres Livres-
Sauter vers:  
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit