La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de
Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Soldes d’été 2024 : trouvez les meilleures promos !
Voir le deal

 

 Tu n'es (pas) Deadpool

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides


Masculin
Nombre de messages : 2738
Localisation : Grand Est
Profession : BG de la côte Est
Date d'inscription : 13/04/2012

Tu n'es (pas) Deadpool Empty
MessageSujet: Tu n'es (pas) Deadpool   Tu n'es (pas) Deadpool EmptyDim 19 Nov 2023 - 13:48

Déclaration de conflit d'intérêts, 404 me paie mon loyer et ma coke, exemplaire gratuit du bouquin, bla bla bla, etc.

Tu n'es (pas) Deadpool 97910313
Un héros qui a besoin d'une main secourable : la VÔTRE.

VOICI
un livre-jeu (ou dont vous êtes le héros) inspiré d'un personnage Marvel. On n'incarnera pourtant pas le héros en collants, mais un acolyte qu'il s'est choisi pour la circonstance, au hasard, là, dans la rue, devant une fontaine. Cet élu du hasard, c'est nous, enfin VOUS. Deadpool vous surnomme « Numéro Six », expliquant que c'est parce que vous êtes le meilleur après lui, dans le top 5 des plus grands héros. On comprend par la suite la vraie raison. Il a déjà perdu cinq compagnons de route avant vous... Alors pourquoi se fatiguer à retenir des noms qui ne feront que passer, dans leur courte route vers le terminus, la rubrique nécrologie ? Par la suite, au fil des dialogues fous qui feraient passer JH Brennan pour un académicien français, le héros nous appellera Trois-fois-Deux, ou diverses traductions ou jeux de mots voulant dire 6. Mais il ne nous appelle jamais Sept pour tenir compte de l'inflation (les vrais sauront d'où vient cette blague).

Tu n'es (pas) Deadpool Giphy
Vers l'infini et les règles du jeu

Bref ! D'ailleurs les REGLES le sont aussi (brèves).
Trois scores, façon "Défis Fantastiques": CASTAGNE, BLABLA et CORTEX. Ce sont à la fois celui de Deadpool et les vôtres. Vous générez un duo en répartissant des points entre les trois. Bizarrement, pas de feuille de personnage prévue dans le livre, un oubli assez étrange et gênant. Au fil de nos succès et échecs dans l'aventure, vous gagnerez ou perdrez souvent des points. Il y aura aussi des mots-codes à noter pour garder trace de nos actions, et des succès à cocher comme dans un jeu vidéo. Les combats ou épreuves se règleront en deux ou trois lancers de dés, avec ajouts de tel SCORE.

Tu n'es (pas) Deadpool Giphy

Autant le dire, la partie jeu est la moins solide du livre. Comme Deadpool, l'auteur prend ses propres règles à la légère et s'en amuse, créant des succès négatifs, des scores fictifs, poussant à tricher, multipliant les codes inutiles, etc. Personnellement j'ai perdu patience passé la moitié de l'aventure et cessé de prendre des notes, pour me contenter du plaisir de la lecture. Car le récit, lui, est soigné dans ses dialogues ! Pas trop pour l'intrigue qui, hmmm, est du niveau d'un film Marvel courant, donc assez téléphoné. Si on aime le personnage de Deadpool, on retrouvera son immaturité, ses grains de folie à remplir une salière XXL, ses monologues ouate ze phoque... Numéro Six lui sert littéralement de garde-fou, pour lui éviter de se disperser. Le pitch ? Il s'agit de retrouver la trace d'armes aliens, et de fil en aiguille, de détruire les repaires de trois lieutenants du supervilain. Avant d'affronter ce dernier dans son building méga-secret, il y aura un épisode d'optimisation où vous battrez le rappel de nos alliés. Le plan final du méchant est tellement alambiqué que je ne suis toujours pas sûr de l'avoir compris (c'est fait exprès). Je retiens surtout que l'un de ses lieutenants est un inquiétant prof de folklore tout droit sorti d'un scénario de L'Appel de Cthulhu.

FINISSONS-EN ENFIN
Un style et des techniques donnant par moments l'impression que Tim Dedopulos, a assidûment lu "Loup*Ardent" et "Epouvante", autre série qui met à l'honneur des têtes d'affiche du ciné populaire. Il n'y a pas de plan numéroté à la Brennan, mais Deadpool est une sorte de Merlin sous acide. On retrouve même les mini-énigmes ponctuant l'histoire, chères à Herbie (ne les faites pas, trichez). Le livre est plus à lire pour déconner que pour trouver un plaisir de joueur, saboté par un auteur riant aux larmes. Malheureusement pas d'illustrations, dommage pour un personnage de BD / de comics.
Trois fins sont possibles à la quête des armes aliens, plus ou moins satisfaisantes, numérotées de une * à trois *** étoiles. Il est même possible de se retourner contre Deadpool, fatigué de ses pitreries, et de rejoindre les rangs du grand méchant ! Peut-être la meilleure fin ?

Tu n'es (pas) Deadpool Giphy

Note : sur Babelio, j'ai mis 3 étoiles sur 5, je vous laisse faire le calcul.


Dernière édition par Dagonides le Dim 3 Déc 2023 - 8:47, édité 1 fois

ALIN V, sly, Lowbac et Gief aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.babelio.com/auteur/Gauthier-Wendling/404242
oriounga
Maître d'armes
Maître d'armes
oriounga


Masculin
Taureau Nombre de messages : 2535
Localisation : Akad et Sumer
Date d'inscription : 20/04/2007

Tu n'es (pas) Deadpool Empty
MessageSujet: Re: Tu n'es (pas) Deadpool   Tu n'es (pas) Deadpool EmptyLun 20 Nov 2023 - 10:24

Super Dagonides,

Merci beaucoup pour cette belle critique d'un livre qui n'a pas du être facile à appréhender.

Lowbac et Dagonides aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Tu n'es (pas) Deadpool
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tu es Deadpool
» Tu n'es (pas) Deadpool !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Critiques des autres Livres-
Sauter vers:  
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit