La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 18 LA PORTE D'OMBRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: 18 LA PORTE D'OMBRE   Mer 9 Mar 2011 - 18:06

LOUP SOLITAIRE
LA PORTE D'OMBRE



Vous vous trouvez à des milliers de kilomètres de votre patrie lorsque vous apprenez que votre ennemi juré, Naar, le Dieu des Ténèbres, a profité de votre absence pour lancer une armée de monstres ailés à l'assaut de votre monastère Kaï. Vous partez aussitôt au secours de vos disciples. Mais il vous faut pour celà traverser les immenses contrées du Magnamund, affronter des nombreux ennemis - déclarés ou sournois - et vaincre une horde de dragons dans un ultime combat dont l'issue décidera du sort de votre terre natale !
Revenir en haut Aller en bas
Rapha
Dragueur Invétéré
Dragueur Invétéré
avatar

Masculin
Balance Chat
Nombre de messages : 3354
Age : 29
Date d'inscription : 23/06/2010

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Mer 9 Mar 2011 - 20:51

18ème aventure du grand Loup Solitaire. Une de mes préférés, qui n’aura aucun mal à rentrer dans mon "Top 10".
Alors que l’on vient juste de rentrer de notre 17ème aventure (voir La Tour de Cristal), une mauvaise nouvelle nous ait annoncé : Le Monastère Kaï est attaqué par les sbires de Naar !
Une grande course contre la montre va débuter (comme dans La traversée Infernale), mais à cause de cela, on ne fera que de brefs passages dans les villes sans jamais avoir vraiment le temps de visiter. Vous vivrez cette aventure sous la peur constante de se faire assassiner par un des nombreux meurtriers de Lutha,
Spoiler:
 
Le grand moment de l’histoire est sûrement la bataille au Monastère, avec tous ces jeunes Maîtres Kaï (qui se battent finalement comme des Lions d’après le texte) ! D'ailleurs, Dever aurait du rajouter quelques combats à ce moment là. Ensuite, on va être embarqué de force dans le monde de Naar, là où vivent des créatures effroyables qui aurait sûrement détruit notre chère Monastère si Loulou n’avais pas réussi à faire de même avec la Porte d’Ombre !
C’est d’ailleurs juste après cette destruction que le tome se finit, dans les bras de nos fidèles amis Banedon et Rimoah.

La Porte d’Ombre est en conclusion un Loup Solitaire vraiment très sympa, que je ne peux que conseiller.
Autre point important que j’ai omis de préciser, c’est la difficulté qui baisse grandement par rapport aux différents tomes précédents. Il reste tout de même difficile à faire indépendamment.

Intérêt : 17 / 20

Rapha


Dernière édition par Rapha le Mar 18 Oct 2011 - 14:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LA PORTE D'OMBRE   Mer 9 Mar 2011 - 21:21

Trés bon volume. JOE DEVER est décidément excellent pour nous concocter des aventures pleines de chevauchées, de vent et de voyage. Et là, côté voyage, on est servi ! Le plus long déplacement, sans doute, de LS. Un voyage à travers royaumes et paysages, villes et villages, pour rejoindre le Monastère Kaï, assiégé par les forces de Naar.
On a donc un long trajet, d'abord accompagné (trés bon passage le traquenard du manoir), puis seul, le tout rempli de péripéties et de rencontres variées. On ne s'ennuie pas et on découvre les 1001 facettes de ce monde fascinant qu'est celui de LS.
Enfin de retour au Sommerlund, ça continue avec le retour au Monastère Kaï à travers les lignes ennemies, puis les retrouvailles avec Banedon et Rimoah, et enfin la bataille contre les créatures de Naar.
Seul bémol : le (court, heureusement) passage à travers la porte d'ombre, vraiment pas terrible. On aurait pu s'en passer et, par exemple, étoffer le siège du Monastère.
Dans un cycle souvent moyen, une trés bonne surprise que cet opus.
17/20
Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Dim 24 Avr 2011 - 19:33

La porte d’ombre est parmi ce qui ce sa fait de mieux dans ce troisième le cycle. Le nouveau monastère kai est attaqué (il résistera plus longtemps que l’ancien) mais loup solitaire est loin de Summerland et doit donc se hâter pour regagner son pays. Les longs voyages étant ce que Joe Dever fait de mieux, ca sera l’occassion de croiser quelques PNJ intéressants. A l’approche du monsatère, la tension sont palpables. On craint pour nos jeunes disciples. Lorsqu’on les retrouves nous avons le droit a un soulagement de courte durée. Nous devrons en effet aider les disciples à repousser les vagues ennemies et aller détruire la porte d’ombre d’ou provient les ennemis. Nous atterrirons dans un monde de flamme pour y affronter une horde de dragon (enfin leur chef du moins). La dificulté est elle raisonable si on démarrare pas la série par ce livre.

Les points positifs
-La jeune génération qui fait son baptême du feu
-les PNJ
-El voyage retour
-la défense du monastère
-la couverture
-les assassins payaient pour nous tuer

Les points négatifs
-encore une fois l’utilisation de mondes parallèles

17,5/20
Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Grand Maître Kaï
Grand Maître Kaï
avatar

Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 409
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Dim 24 Avr 2011 - 21:31

Ah voila un ouvrage qui est bien !! Very Happy

A peine Loup Solitaire est-il revenu du Grand Nord, suite à sa terrible lutte contre Ixiataaga qu'il apprend une nouvelle alarmante : le Dieu Naar a décidé d'envoyer une horde de dragons afin de ravager le Monastère Kaï ! Notre héros a confiance en ses nouvelles recrues mais ne les croit pas capables d'affronter seuls une telle menace. Aussi décide-t-il de se rendre au Sommerlund afin de leur prêter main forte.

Et c'est là que débute un long voyage à travers le continent, semé d'embûches, de rencontres amicales et moins amicales (on y retrouve même une vieille connaissance, enfin son fantôme), de pièges et de traquenards divers, de combats et d'affrontements sans merci, le tout dans un cadre bucolique qui nous rappelle les débuts de la série. On a même droit à un petit épisode où l'on sent poindre un parfum de romance entre Loup Solitaire et une jolie demoiselle de la noblesse I love you

Bref, un excellent ouvrage ! La partie du Monastère Kaï aurait gagné à être un peu plus développée mais bon, on va pas chipoter.

20/20
Revenir en haut Aller en bas
laurin le barde
Fantassin
Fantassin


Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 55
Age : 37
Localisation : bibliothèque du monastère kaï
Profession : cariste
Loisirs : lire des BD entre autre
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: la porte d'ombre   Lun 10 Oct 2011 - 19:58

cette fois LS doit rentrer au plus vite au monastère kaï qui est attaqué sans relache par les forces du mal mais notre héros se trouve bien loin de chez lui et il va devoir traverser un vaste territoire poursuivi par une horde d'assassins qui vont lui tendre d'innombrables pièges ;

un des meilleurs de la série avec une ambiance trés prenante et une réelle sensation de course contre la montre, de belles rencontres tout au long du chemin (les PNJ), mais aussi des moments forts (l'arrivée au monastère) parfois dramatiques (l'embuscade au manoir), de belles illustrations, bref on ne s'ennuie pas une seconde ;

seul point négatif j'ai trouvé le passage dans le monde parrallèle (qui se résume à tuer du dragon) pas franchement intéressant

note : 17.5/20
Revenir en haut Aller en bas
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Sam 14 Jan 2012 - 2:46

18ème livre des péripéties du légendaire Loup Solitaire. Alors là, ça ne rigole plus, cette fois-ci, ce n'est plus Loup Solitaire qui est directement menacé mais tout le monastère Kaï en entier ! Plus question de traîner ! Ce livre a, c'est vrai, un super scénario. On sent vraiment la pression qui pèse sur le Monastère et cela nous donne l'envie de progresser de plus en plus vite. L'aventure est ponctuée de scène excellente (notamment contre l'attaque des brigands contre une petite bourgade, la trahison d'un ami du Capitaine qui nous accompagne, la bataille contre les démons des Lave en compagnie des jeunes Maîtres Kai) en parlant de jeunes Maîtres, on a enfin l'occasion d'en savoir un peu plus sur eux. On connaît à présent le nom de quelques uns. Mais là où j'étais le plus surpris, c'était de tomber nez à nez avec le spectre du Seigneur Roark! (Vu dans la pierre de la Sagesse)
Par contre, là où j'étais un peu déçu c'est au niveau des combats, je m'attendais en rencontrer plus et à vivre un certain challenge... dommage, mais ce petit bémol est vite rattrapé par une bonne histoire et de bonnes scènes.
La difficulté est modérée.

Intérêt : 17/20
Difficulté : 70%
Revenir en haut Aller en bas
ashimbabbar
Délivreur des Limbes
Délivreur des Limbes


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 1920
Age : 42
Localisation : pont fortifié de Kookaryô
Profession : archiviste
Loisirs : draguer Minako Ifu, quêter Shangri-La…
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Ven 28 Sep 2012 - 16:40

La Porte d'Ombre marque un point important dans la stratégie commerciale de Dever.

- se rendant compte qu'il n'avait touché qu'une partie de son lectorat potentiel en décrivant les troupes des méchants comme des basanés, il nous en fournit cette fois qui portent une étoile de David. J'ignore si la VF a eu le bon sens de les éliminer mais allez donc voir sur le Project Aon les soldats Eldenoriens au 50 ou Lutha au 172.

- il montre clairement ce qu'il pense de son lectorat en nous servant le passage non seulement le plus crétin de tous les LS ( ce qui est déjà beaucoup dire ) mais peut-être de tous les LDVH confondus. Je parle de ce qui se passe si nous passons par Duadon. Nous remportons le combat au 50, nous sommes écrasé sous le nombre au 290 ET NON SEULEMENT ON NE NOUS TRANCHE PAS LA GORGE MAIS ON NE NOUS PREND QUE NOS ARMES ET PAS LE GLAIVE LASER DE SOMMER DE LA MORT. Il faut croire qu'il ne l'ont pas vu. Résultat, quand Lutha vient au 300 nous ricaner à la face - ALORS QUE NOUS NE SOMMES MÊME PAS ATTACHÉ - Joe nous offre la possibilité de dégainer le susdit Glaive et donc de l’anéantir avec son vil anneau d’invulnérabilité à deux balles. Pouf.
Dans le genre mépris ouvert du lecteur, je ne crois pas avoir lu plus beau.

On sait et ce n’est pas un mystère que pour moi tous les LS méritent zéro, mais celui-la je lui mettrais -273 qui est ( il me semble ) le zéro absolu.

à défaut, 0/20 donc
Revenir en haut Aller en bas
Gagadoth
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 672
Age : 25
Localisation : Asturyan
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Sam 15 Juin 2013 - 21:03

Poursuivant ma traversée du 3ème cycle, je suis finalement parvenu à ce tome, qui, je le dis d'emblée à toujours été un de mes LDVELH préférés.

Alors, alors, par où commencer? Et bien la trame générale pardi! Loup-Solitaire se trouve bien loin de chez lui, après avoir botté le derrière (décharné) de Ixiataaga lorsqu'il apprend que Naar en a profité pour attaquer le monastère. Ben oui, il n'avait aucune raison de se gêner, ça avait si bien marché 27 ans auparavant. Débute alors la course contre la montre...
Curieusement j'ai eu le sentiment de me trouver à peu près dans la même situation que "La traversée infernale", autre excellent opus si il en est. Mais nous trouvant à présent au 18ème tome, Joe Dever a eu le temps de fignoler son style. De  plus, ici, Loup-Solitaire n'est plus le louveteau maigrichon de ses débuts mais un beau gros Grand Maitre Kaï plein de testostérone. Ca ne plaira peut être pas à tout le monde, mais personnellement j'adore sentir ce sentiment de toute puissance. Ni une ni deux, ça va barder cette fois!

A certains moments, j'ai eu même l'impression que LS se la jouait un peu à la Jésus Christ: il soigne les malades, défend la veuve avec son bébé dans les bras, dézingue un prince félon, sauve une jument de l'abattoir et sauve le monde par la même occasion mais ça c'est habituel.

Mais loin d'un pélerinage, nous aurons fort à faire pour rejoindre le lointain Sommerlund. Les lieux et les situations sont variées, les ennemis toujours prêts à nous bondir dessus (brrr le baron Nadziranim...)
Les moments marquants? Il y en a tellement, pleins d'émotions: le traquenard chez le baron, le spectre d'Amory, la chevauchée avec Tornade, le crash de la Nef du Ciel, les retrouvailles avec nos disciples morts ou vivants et enfin la lutte finale avec la horde de dragons.
Il y a aussi l'entrevue avec une charmante baronne dans son carrosse. C'est tellement rare dans les LDVELH ce genre de rencontre. Vous pouvez inférer ce que vous voulez à propos de LS et de la baronne Coryenne ça ne fait pas de tort, sauf à Banedon.

J'ai également apprécié les nombreux clins d'oeil aux autres volumes, avec son lot de personnages plus ou moins sympathiques, et ses villes déjà visitées il y a bien longtemps. Petit moment de nostalgie à la porte de Denka et surtout face aux ruines du petit pont de pierre, théâtre d'un des premiers et âpres combats de LS face à un gourgaz.

Ah oui, j'oubliais. Sur le plan de la jouabilité, ça c'est quand même sacrément amélioré, surtout en comparaison de ce que l'auteur nous a fait subir dans le tome 17. Lisez-le, vous comprendrez de quoi je parle. Ici, même si les adversaires restent bien balèzes, nous sommes au moins débarrassés de ces tirages potentiellement mortels. Hourah!

Brian Williams quant à lui fait un excellent travail comme d'habitude.

Bon, et bien, que reprocher à ce livre? Pas grand chose selon moi, à part une pointe de déception face à la fin trop rapide du prince Lutha. (Quand je pense à Lulu, je ne....plus. Quand je pense à Vaxagore, mon Dieu, je...)

Bref, un petit chef d'oeuvre selon moi dont je ne me lasse pas.

Ambiance générale, moments marquants: 5/5
Qualité de l'intrigue et de l'écriture: 5/5
Jouabilité: 4/5 (comme je disais plus haut, et c'est rare, trop rare dans les LS)
Illustrations et couverture : 4/5


Total: 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1367
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Dim 27 Oct 2013 - 11:52

Après le très difficile La Tour de Cristal, Loup Solitaire apprend que son monastère Kaï fait l'objet d'attaques de dragons envoyés par une porte d'ombre (d'où le titre du livre) par le maléfique Naar.

La difficulté du tome précédent due à des combats imbuvables a cette fois grandement chutée heureusement, les combats sont plus rares et abordables faisant une plus grande place à l'aventure et l'exploration. En effet Loup Solitaire doit réaliser un très long voyage de la Lencia au Sommerlund au cours duquel de nombreuses péripéties l'attendent.

On y croise une quantité impressionnante de PNJ amicaux ou non, pour certains déjà rencontrés dans les tomes précédents. Beaucoup de moments forts comme le sauvetage des villageois pris d'assaut par des Eldenoriens, le piège du manoir, la ville hantée avec le spectre d'une vieille connaissance et surtout le siège du monastère Kaï où les élèves du second ordre ont enfin le droit d'exister dans les aventures de Loup Solitaire. L'utilisation de la porte d'ombre est ici cohérente et ne représente qu'une infime partie du livre.

Deux itinéraires possibles vers le milieu de l'aventure ce qui rompt un peu la linéarité générale de ce livre compensée par la très grande richesse de l'univers développé par Joe Dever qui prend toute son ampleur ici. L'un des deux itinéraires conduit à affronter un certain Lutha qui nous met des bâtons dans les roues depuis notre départ de la Lencia et l'autre passe par la Slovie où l'on pourra se venger de certaines mésaventures subies dans les Pierres de la Sagesse .

les + :
difficulté redevenue raisonnable
aventures variées
richesse du monde de Loup Solitaire pleinement mise en avant
le monastère Kaï

les - :
assez linéaire

nombre de tentatives pour le réussir : 1
difficulté : 65 %

note : 16/20
Revenir en haut Aller en bas
Minos Seyl'Dalis
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Jeu 14 Mai 2015 - 18:33

Pas du tout convaincu par ce tome (et encore moins par ce troisième cycle dans son ensemble)... Certes, il relève un peu le niveau des livres précédents mais ça reste franchement moyen...

Déjà, il est bien trop facile de parvenir sans trop de dégâts à la fin si l'on a fait la série dans l'ordre et si l'on dispose des compétences Kaï adéquates ainsi que des grades suffisants. Dans ce cas, l'aventure peut se limiter à : "si vous avez déjà lu les tomes 13 à 17, rendez-vous au XXX où vous brillez à nouveau par votre puissance et vos capacités hors du commun. Qu'est-ce que vous êtes beau et fort ! Vous êtes Loup Solitaire dans toute sa splendeur !"
C'était déjà lourd avant ? Eh bien, ça l'est toujours autant...

En revanche, le fait d'avoir fait la série dans son intégralité permet de recroiser beaucoup de personnages rencontrés dans les aventures précédentes. Le principe est franchement sympa et peut permettre de rendre l'aventure plus "humaine". Mais là encore, Joe Dever gâche tout...

En effet, je n'ai pas compté le nombre de personnages croisés ayant un lien avec les tomes précédents, mais c'est tout bonnement improbable... "Le Magnamund est petit", pourra-t-on me répondre. Certes, mais là ce n'est tout simplement pas crédible et ça en devient même agaçant au fur et à mesure de la progression.

Bon, cette aventure est quand même rythmée par quelques combats, heureusement, mais rien de bien méchant, si ce n'est que ce déséquilibre entre les statistiques des premiers tomes et celles de celui-ci devient de plus en plus insupportable (enfin, ça l'était dès le tome 13). Notre Loup Solitaire est censé être un demi-dieu, mais il risque davantage de perdre la vie à ce stade face à un batelier (H : 36) que contre un Vordak  lors de sa première aventure (H : 20), alors qu'il était à peine prépubère et presque incompétent...
Je comprends tout à fait qu'il faille insuffler du piment aux combats, mais pas en décrédibilisant la progression du personnage et le système de combat (sans parler des cycles précédents). L'ajustement de la difficulté aurait pu se situer ailleurs, il me semble...

Quant au scénario en lui-même... Oui, bon, bof... C'est juste une course contre la montre à travers une partie du continent. C'est un peu long mais les passages dans les villes (même si l'on si attarde rarement) permettent d'approfondir sa découverte du Magnamund. Ce n'est pas déplaisant, mais l'enchaînement de poncifs dans les personnages rencontrés (les aubergistes gros et gras, les forgerons de forte stature, etc.) et dans quelques événements rendent l'ensemble lourdingue. Sans parler de ce ton toujours plus manichéen qui plombe tout et en devient dérangeant.


Bref, je vais m'arrêter là dans la critique du bouquin mais également dans la lecture (car il n'y a plus vraiment de "jeu") de cette série qui m'est devenue insupportable... Une fois ma déception ravalée, je reprendrai peut-être, nostalgique, les deux premiers cycles en me disant que c'est quand même dommage de ne pas aller plus loin que le tome 12 dans une série qui en compte plus du double...

Note : 10/20 (pour être gentil...)
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1627
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   Dim 11 Sep 2016 - 11:03

Loup Solitaire doit traverser tout le continent pour aller sauver le monastère du Second Orde Kaï, attaqué par le forces de Naar en son absence ! Un résumé qui promet une équipée sauvage et une course contre la montre haletante comme Joe Dever nous en avait fait vivre au 1er cycle.
Las, la première partie du livre est d'une linéarité affligeante et les situations, potentiellement intéressantes, sont très mal exploitées.
Loup Solitaire est trop connu ! On est passé du guide du routard aux Relais Châteaux, notre héros favori se permet même de dragouiller avec une princesse qu'on imagine très bien pouffer à chaque phrase.
Loup Solitaire est trop fort ! On se demande si Joe Dever ne regrette pas finalement de laisser "son" héros entre nos mains, nous qui serions capables de l'amener à faire des bêtises indignes d'un Grand Maître Kaî. Pour prévenir cette infâmie, les choix sont absolument dictés par nos Disciplines plus un jet de hasard. Vu les dons de prescience de Loup Solitaire, il est évidemment inconcevable de faire face à une quelconque surprise de toutes façons. On touche là aux limites structurelles de ce troisième cycle, c'est réaliste certes, mais est-ce que ça en valait la peine alors ?
Pour sauver ce volume du naufrage total, heureusement l'arrivée au Monstère Kaî et la bataille finale relèvent la sauce et nous laissent sur une bonne impression. On retrouve là du bon Joe Dever mais c'est trop tard et trop court...

10/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 18 LA PORTE D'OMBRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
18 LA PORTE D'OMBRE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 18 LA PORTE D'OMBRE
» 11 LES PRISONNIERS DU TEMPS
» 18 - La Porte d'Ombre
» Où le regard ne porte pas, d'Abolin et Pont
» estimation pour un porte-clefs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Loup Solitaire-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit