L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le Voyage Initiatique

Aller en bas 
AuteurMessage
ALIN V
Fléau des Héros
Fléau des Héros
ALIN V

Masculin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 8191
Age : 46
Localisation : Hammardal
Loisirs : déchiffrer les étranges signes contenus dans les bulles des BD
Date d'inscription : 30/07/2008

Le Voyage Initiatique Empty
MessageSujet: Le Voyage Initiatique   Le Voyage Initiatique EmptyLun 23 Avr 2018 - 14:48

Le Voyage Initiatique

auteur : Christophe Desmaisons

couverture :

illustrateur :

480 §

Le Voyage Initiatique Voyage10
Revenir en haut Aller en bas
sly
Maître d'armes
Maître d'armes
sly

Masculin
Poissons Chat
Nombre de messages : 1135
Age : 44
Localisation : Dieppe
Profession : spy
Loisirs : Neil Young, The Cure, ...
Date d'inscription : 28/12/2008

Le Voyage Initiatique Empty
MessageSujet: Re: Le Voyage Initiatique   Le Voyage Initiatique EmptyLun 5 Nov 2018 - 10:26

J'avais ce livre dans mes listes d'achats avant qu'il ne soit publié par Megara, donc dans sa version lulu. Donc merci Megara d'avoir pris le risque d'un auteur inconnu sur un thème inédit (pour les LDVELH) avec des illustrations à contre-courant des canons du modèle (trait naïf, épuré, naturaliste et apaisant), même la typographie du titre et de l'auteur fait "à côté des canons", on dirait presque que le mec vit dans un autre monde, celui des Lakotas peut-être, ou un ancêtre lakota qui s'exprime à travers lui, d'une époque où la Louisiane de Louis XIV était française ? Et voila, le voyage est déjà partie, et on est déjà dans un truc un peu mystique d'où il se dégage une impression de plénitude et de sérénité, et pourtant, ce n'est pas du tout aussi simple que cela, et la violence ne nous sera pas épargné, mais une violence naturelle, sauvage, indomptée, très loin de la machinerie déshumanisante du monde moderne... MEGARA = L'agence tout risque  Laughing

Un sujet très original pour un LDVELH et pourtant pas du tout dans la littérature française, mais comme les LDVELH ont une origine anglo-saxonne, c'est peut-être la raison pour laquelle il aura fallu autant de temps pour lire un tel sujet traîté sur le mode LDVELH. D'autant que nous ne sommes plus dans les années 80 où les bd ayant trait à la culture indienne étaient à foison. Bref, on est pas dans l'air du temps et j'avoue que ça fait un bien fou.

Le nombre de paragraphe est conséquent mais leur taille aussi, ce qui donne au final un livre assez épais (même pour Megara) même s'il est écrit un peu plus gros que d'habitude, en fait on s'habitue tellement vite à ce confort, qu'on se demande pourquoi, "mais oui, c'est vrai ça, mais pourquoi ?" les livres sont-ils écrit en si petite taille d'habitude, et la réponse évidente : le Roi Pognon ("et tout ce qu'il touche se transforme en étron" Nino Ferrer, un autre de nos indiens à nous dans la variété française). Du coup j'en profite pour parler de la qualité du papier chez Megara, qui est tout simplement aussi exceptionnelle, ça glisse c'est solide, ça se tourne tranquille, mais surtout c'est doux, voilà, j'en avais jamais parlé avant, tout le monde s'en fout, mais Megara, visiblement, non, et c'est un des nombreux conforts très appréciable de cette édition.

Si vous avez lu jusque-là, vous l'aurez compris, je suis envouté par ce livre, et si je prend le temps d'en parler sans entrer dans le détail, c'est que je ne l'ai que commencé, par encore fini, du coup j'essaie de retenir les rennes, je voudrais pas m'emballer et être déçu par mes attentes et alors ne pas contribuer à l'éloge que ce livre mérite, car il faut défendre nos indiens qu'ils soient d'ailleurs ou d'ici et que celui-ci est un grand sage.

Disons donc clairement les choses avant d'y revenir ultérieurement : si vous connaissez Megara, si vous aimez la culture indienne, foncez les yeux fermés. Pour les autres, foncez aussi, je crois que c'est vraiment un grand oeuvre que l'on tient là mais j'y reviendrais plus en détail. ET IL FAUT METTRE UNE PRESSION DE MALADE A SUNKMANITU POUR QU'IL NOUS PONDE UNE SERIE sur ce sujet trop rare dans les LDVELH.

Bon ça y est, j'ai fini et réussit ce chef d'oeuvre.
Putain de twist, moi qui craignait une balade en solitaire, j'en suis pour mes frais, un grand nombre de personnages secondaires et de vilains méchants, tous très fouillé avec de vraies personnalités et un background qui nous en apprends de belles...
C'est un LDVELH très littéraire avec des chapitres, des parties, ce qui fait que le tronc commun aux différents chemins est relativement important mais ça ne gâche en rien les différentes aventures. On est aussi très loin de Livingstone, pas vraiment d'objets obligatoires et des PFA avec d'assez nombreuses mise en garde pour les éviter. Les règles de combats sont extraordinaires, avec des paragraphes spéciaux pour les jets de dés exceptionnels selon les armes ce qui rend le truc plus réaliste. C'est pas non plus un livre pour les enfants, même si la sagesse et la réflexion sont au coeur du récit, on n'est pas épargné par des scènes gore ou surnaturelle envoûtantes, d'autant que l'aspect réaliste nous plonge littéralement dans la peau d'un Lakota avec ses croyances et ses combats.

Le seul reproche que nous pourrions faire réside dans la forme : la feuille d'aventure est très bien, mais vraiment les dessins sont trop amateurs, et la mise en page a quelques défauts (le paragraphe en page de page et le texte qui suit en haut de page suivante, la police trop grande pour un tableau ce qui fait que les mots sont coupés en 2)

20/20
Revenir en haut Aller en bas
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides

Masculin
Nombre de messages : 1211
Localisation : Grand Est
Profession : Roi en Jaune
Date d'inscription : 13/04/2012

Le Voyage Initiatique Empty
MessageSujet: Re: Le Voyage Initiatique   Le Voyage Initiatique EmptyJeu 3 Jan 2019 - 17:46

Je viens de finir Le Voyage initiatique de Christophe Grandmaison / Sunkmanitu. Le pseudo laisse déjà deviner l'intérêt de l'auteur pour le background Wink Une AVH de 2009 sortie en grand format illustré chez Megara début 2018.

On incarne un jeune Indien du Dakota, désigné par sa tribu pour devenir le nouveau Chaman. L'aventure se divise en plusieurs parties :
Arrow Explorer la région en se dirigeant vers les Montagnes Sacrées, où se trouve l'ancien Chaman (notre futur instructeur). Au passage, on peut sauver deux de nos amis et exterminer une bande d'outlaws (dont un Mexicain à l'accent impayable).
Arrow Escalader les Montagnes Sacrées, véritable dédale de sentiers, de rocs éboulés et de passes où souffle un vent traître... Jusqu'à la cabane du Chaman, où nous attend un de ses voisins, un Blanc : Ted "the Tree". Le vieil homme est en effet parti collecter des herbes médicinales.
Arrow En suivant les instructions de Ted pour rejoindre le Chaman, on se retrouve pris en pleine Bataille de Little Bighorn (ou son équivalent fictionnel). Point d'orgue, on sauve les guerriers de plusieurs tribus conjurées des tirs d'une terrible mitrailleuse Gatling, avant d'affronter le Général Custer en personne !
Le courage et l'astuce dont on fait preuve lors de la bataille tiennent lieu d'initiation ésotérique. Après quoi, le Chaman nous annonce..... des années de formation et de bains dans la cascade glacée à côté de sa cabane. L'éducation à la dure, les écoles britanniques du 19ème siècle c'est rien en comparaison ! FIN du résumé dépourvu de spoils.

Notre héros est interculturel : il lit l'anglais, a un ami Blanc dans le village pionnier, et peut à la rigueur s'équiper d'un chapeau de cowboy, d'une étoile de shérif et d'un Colt. Arme qu'il manie moins bien que le traditionnel arc entouré d'une peau de cerf. Le background est travaillé, aussi bien dans les objets de la vie courante que dans des remarques sur la culture des diverses tribus indiennes. La région a une géographie, avec les Mines d'Or, les Montagnes Sacrées, Murray City, le territoire Blackfeet, etc. On nous précise combien d'heures ou de jours de marche séparent les divers lieux. Le héros a un passé, une famille, un réseau de relations.

J'ai bénéficié d'une chance insolente aux dés lors de la création de mon personnage, ce qui m'a permis de surfer sur les épreuves. Je n'ai eu que peu de combats à effectuer. En général, ruser, contourner ou jouer la grande âme permettent d'éviter beaucoup de problèmes... et de gagner des points de BRAVOURE au passage. Les points de CHAMANISME sont beaucoup plus rares. Les munitions et les armes à feu pleuvent, on n'a parfois que l'embarras du choix, on se croirait dans le jeu vidéo Fallout. Le calibre .36 semble le plus courant, mais ses dégâts ne valent guère mieux que les armes traditionnelles indiennes. Des armes de plus fort calibre (et dégâts) se trouvent sans trop de peine, se sont les munitions qui ne suivent pas ! Logique, sinon on incarnerait un Terminator indien plutôt qu'un apprenti sorcier sage et rusé.

On a le plaisir d'explorer la région vue à travers les yeux d'un natif qui connaît les bois comme sa poche, n'est pas embarrassé de dormir dans les broussailles, et qui cohabite avec les animaux. Il reconnaît aussitôt un bison mâle d'une femelle, sait décrypter les réactions d'un loup... Le VOYAGE INITIATIQUE porte ici bien son nom. Bonus spécial aux paysages décrits de manière simple mais évocatrice.

Les illustrations sont l'oeuvre des stagiaires Megara. Il y en a de deux sortes : des scènes de nature sur fond de sapins, et des portraits en pied des personnages évoqués. Les Indiens sont les plus réussis. Les Blancs avec des moustaches d'opérette font un peu sourire !

REMARQUES
- les règles sont bien utilisées, les regains sont toutefois nombreux et émoussent le sens du danger.
- une fois qu'on a pris l'arc, le carquois qui compte pour deux objets, le couteau de chasse et quelques autres objets à peu près obligatoires, bah.... il ne reste quasiment plus de place dans l'inventaire de 9 objets. Je suggère de compter les armes à part de l'inventaire, et ne pas compter le poids des flèches et des munitions.
- au 1, on nous dit tantôt que les provisions ne sont pas à compter comme objets, tantôt si.
- Je n'ai pas bien saisi l'usage à faire du calumet qu'on peut recevoir au début.
- dans le dernier volet de l'aventure, il me semble qu'on utilise peu les objets chamaniques que nous a remis Ted "the Tree".
- pour simplifier, je suggère de se retreindre à deux calibres, un pour les revolvers et petits fusils, un pour les fusils plus puissants. Ça manquerait d'exactitude historique mais ça simplifierait le jeu.
- j'aime bien cette idée d'avoir un paragraphe spécial pour chaque arme, décrivant le résultat d'un coup critique ! Très bonne idée.

Une lecture.... dépaysante !
Revenir en haut Aller en bas
sly
Maître d'armes
Maître d'armes
sly

Masculin
Poissons Chat
Nombre de messages : 1135
Age : 44
Localisation : Dieppe
Profession : spy
Loisirs : Neil Young, The Cure, ...
Date d'inscription : 28/12/2008

Le Voyage Initiatique Empty
MessageSujet: Re: Le Voyage Initiatique   Le Voyage Initiatique EmptyJeu 3 Jan 2019 - 19:34

Et ta note ?
Belle critique, bravo Dag. Elle donne beaucoup d'éléments qui peuvent encourager ceux qui ne l'auraient encore osé, la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Voyage Initiatique Empty
MessageSujet: Re: Le Voyage Initiatique   Le Voyage Initiatique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Voyage Initiatique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE VOYAGE EN BULGARIE
» VOYAGE DE FIN D ANNEE...30..NIMES UZES
» SAMIEN LE VOYAGE VERS L'OUTREMONDE de Colin Thibert
» Milena voyage
» Voyage aux îles de la désolation de Lepage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Les Séries dont Vous êtes le Héros :: Les Autres Livres...-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit