La Taverne Des Aventuriers
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


L'antre des passionnés de
Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de Captive ?
26.90 €
Voir le deal

 

 Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula

Aller en bas 
+4
Francois22
VIK
yksin
Requiem
8 participants
AuteurMessage
Requiem
Zombie King
Zombie King
Requiem


Masculin
Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 11434
Age : 40
Localisation : dans son lugubre manoir
Date d'inscription : 28/09/2008

Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula EmptyJeu 19 Avr 2012 - 19:56


2 - La dernière folie de Caligula


Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula 9782070541805FS
Résumé :


Auriez-vous jamais pensé que votre goût pour les glaces italiennes vous attirerait autant d'ennuis ? Qui aurait cru que cette femme au regard halluciné que vous venez de rencontrer n'était autre que la véritable Sibylle ? Vous seriez-vous jamais douté qu'un simple "oui" prononcé un peu hâtivement allait vous plonger dans l'aventure la plus terrifiante de votre vie ?
Une mystérieuse divinité va vous faire remonter le temps pour vous charger d'une mission extraordinaire : changer le cours de l'Histoire ! Vous allez vous retrouver en pleine Rome antique et vous participerez aux jeux du cirque, seul contre de cruels gladiateurs. Il vous faudra également échapper à l'éruption du Vésuve qui s'apprête à anéantir Pompéi, mais surtout vous mesurer à l'empereur resté à jamais célèbre pour sa folie sanguinaire... Caligula !
Revenir en haut Aller en bas
yksin
Apprenti
Apprenti
yksin


Vierge Singe
Nombre de messages : 35
Age : 31
Localisation : Port de Sable Noir
Loisirs : Musique/JDR
Date d'inscription : 13/04/2012

Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Re: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula EmptyVen 4 Mai 2012 - 17:44

La Dernière Folie de Caligula fait partie des 3/4 Défis de l'Histoire où vous incarnez un personnage contemporain qui suite à une rencontre farfelue se retrouve en pleine Rome Antique (en l'occurrence).La présence des cartes permet une bonne libertée de circulation en chacuns des lieux.

Les points forts:

- Découverte de la Rome antique
- Les divers mini jeux glissés dans le livre (bien que l'un soit vraiment très (trop) long)
- Certaines rencontres (la sorte de secte antique etc)

Les points faibles:

- L'humour qui prend trop le dessus sur tout le reste
- La traduction de tous les numéros rend la seconde partie assez lourde
- La difficulté

Note: 13/20

-
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
VIK


Masculin
Nombre de messages : 13654
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Re: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula EmptyLun 9 Juil 2012 - 22:31

Présentation de la série :

Ce livre comme les autres de la série, ne comporte que 160 § environ et suit un même schéma. En effet, on y retrouve en moyenne 2 cartes/plans, l'une des marques de fabrique de Brennan. A chaque fois, il faut récolter des objets comme des laissez-passer, afin de débloquer des sections. C'est hyper répétitif et lassant.

Dans cette série, il est facile de mourir avec des combats très durs, sans compter des PFA avec 50% de chances d'y rester. Bref, entre ces nombreuses morts et ces laissez-passer, tout est fait pour que le lecteur tourne en rond, comme si il fallait faire oublier qu'il n'y a que 160 §.

Reste l'autre marque de fabrique de Brennan, son humour. Son humour collait très bien à l'univers décalé de QDG, mais ici, c'est raté. Cela nuit terriblement à l'immersion, c'est comme si Mel Brooks revisitait l'histoire, avec des références à notre présent, en plein milieu d'une scène antique.

Le ton est assez insupportable. A part pour celui sur les Aztèques, on incarne un gamin transporté dans le passé. A la fin de chaque §, Brennan n'arrête pas de nous parler (comme à un gamin), de nous tutoyer... c'est un peu comme si on avait un GPS à chaque § qui faisait des commentaires sarcastiques à voix haute. Cela aussi casse l'immersion. Il n'y a pas moyen de faire l'aventure seul sans ce fichu GPS ?


Présentation du livre :

Ce livre sort du lot pour l'usage des chiffres romains. Si vous lisez ce livre, vous saurez les utiliser. C'est une très bonne idée.
Pour le reste, j'ai eu beaucoup de mal à vivre l'aventure et à me plonger dedans.
Un mât à 50% de mort vers la fin, merci.

A noter en plus des illustrations qui ressemblent à des dessins faits à la va-vite sur des nappes en papier de resto chinois.
Un livre pénible à finir.

NOTE : 3/20

Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
Francois22


Nombre de messages : 636
Date d'inscription : 25/10/2007

Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Re: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula EmptySam 25 Aoû 2012 - 0:56

Apres l’égypte, les défis de l’histoire nous améne vers la rome Antique pour y découvrir Canigula. Notre objectif étant d’empêcher la naissance du tyran fou. Une époque qui m’interesse déjà plus. Malheureusement le livre est raté. Une tentative d’humour qui fait rire que son auteur , une action haché , pas de personnage attachant. A eviter.

Point positif
-L’époque choisie

Points négatifs
-les dessins (non mais c’est un gamin de 6 ans qui les a fait ou quoi ?)
-Les personnages
-L’humour
-La partie labythique
-le coté haché de l’aventure
-l’impression d’assister à un cours d’histoire
-le traducteur de latin

3/20
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT



Masculin
Nombre de messages : 14628
Date d'inscription : 27/12/2009

Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Re: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula EmptyMer 23 Oct 2013 - 17:00

Ce 2e tome réussi l'exploit d’être aussi pénible que le 1er.

Les illustrations sont tout simplement hideuses, indignes d'un ldvelh.

Rien ne sauve ce tome...

Note 4/20
Revenir en haut Aller en bas
Karam Gruul
Maître d'armes
Maître d'armes
Karam Gruul


Masculin
Scorpion Serpent
Nombre de messages : 715
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2004

Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Re: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula EmptyMer 10 Juin 2015 - 1:10

Passons maintenant au deuxième volume. Le principe est le même que pour le premier, à savoir qu'on incarne un gamin qui sera transporté dans le passé au moment de l'aventure. Seule change ici la période: après l'Égypte antique, place à l'Empire Romain du début de l'ère chrétienne. Ici, le principe sera de voyager dans le temps pour empêcher les parents de Caligula de se rencontrer afin d'éviter la naissance de l'empereur. Herbie Brennan en profite donc pour recycler ses idées (en l'occurence le Voyage de l'Effroi), à savoir que le sortilège de voyage temporel ne fonctionne pas, et on se retrouve à une autre époque dans un autre lieu, à savoir à Pompei à quelques heures de l'éruption du Vésuve. Si on ne peut pas créditer l'auteur pour son originalité, on peut au moins saluer cette trouvaille qui permet de réaliser une quête annexe, à savoir trouver le moyen de quitter Pompei à temps pour pouvoir aller à la bonne époque. L'exploration de la ville se fait suivant un plan numéroté, comme c'est très souvent le cas chez cet auteur. On peut regretter l'absence de gestion du temps qui aurait été tout à fait à propos ici puisqu'il faut parvenir à quitter la ville avant l'éruption. Il faudra récupérer divers objets qui permettront de trouver d'autres objets pour quitter la ville, ce qui demande d'explorer le plan en profondeur.
La deuxième partie du livre consiste à explorer une villa avec des choix gauche droite/nord sud écrits en chiffres romains. Cette partie est la moins intéressante. S'ensuit une exploration de Rome, là-aussi sur un plan numéroté. Il faut toujours visiter les bons endroits pour récolter les bons indices et objets.
La lecture du livre est assez agréable et elle comprend de nombreuses indications historiques qu'il est vivement conseillé de lire avec attention (et de retenir), car l'aspect livre éducatif est encore plus présent que dans le précédent volume, avec le passage du jeu de la mort où on doit répondre à des questions d'histoire. Ce passage tombant à peu près comme un cheveu dans la soupe (ou en l'occurence comme une interro surprise d'histoire), il constitue un gros point faible du livre. Un autre point faible étant les lancers de dés hasardeux. Il y a notamment un mât inévitable avec 50% de risque de mourir.
Sinon, on retrouve également quelques mini-jeux comme un jeu de dés (ingagnable au passage) ou un labyrinthe imprimé qu'il faut résoudre en 5 minutes.
On retrouve en outre les défauts inhérents à la série, à savoir le ton enfantin (même si le vouvoiement est de mise) et les illustrations puériles.
A noter que ce livre est sorti uniquement en français, même s'il a été écrit en anglais, tout comme le volume 3, la Guerre de Troie aura-t-elle lieu?.
Au final, ce livre est supérieur en tous points au précédent, avec un vrai scénario et des rebondissements, même si les défauts inhérents à la série sont toujours présent (illustrations nulles, ton enfantin notamment), et qu'il a en plus un côté livre éducatif trop marqué.
Note: 11/20
Revenir en haut Aller en bas
http://musicovore.skyrock.com
Dagonides
Maître d'armes
Maître d'armes
Dagonides


Masculin
Nombre de messages : 2625
Localisation : Grand Est
Profession : Beau gosse de la côte Est
Date d'inscription : 13/04/2012

Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Re: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula EmptyMer 13 Avr 2016 - 14:16

Mon deuxième tome des "Défis de l'Histoire" après Le Trésor des Pharaons. Un clin d'oeil à ce dernier titre est d'ailleurs fait au 115 (un message codé dont la clé est à chercher dans le tome précédent. Traduit, c'est en fait un bête message publicitaire !).


ON PLANTE LE DECOR SANS SE PLANTER
Règles simples, intro rapide et bien troussée : un ado perdu dans un parc italien, abordé par une messagère des temps jadis. Elle a besoin de NOUS pour tuer Caligula. Bon, en pratique notre rôle sera quasi nul, on ne parviendra pas à empêcher la naissance de Caligula ; on se contentera de transmettre une arme au meurtrier (déjà armé de surcroît, le truc idiot). Cette messagère, la Sybille, représentée trois ou quatre fois dans les illustrations, a tendance à changer de tête : comparez le 1 (tête de folle) et le 20 (visage et coiffure totalement différents). Comme dans le tome précédent, vous transportez avec vous une Brève Histoire de la Rome Antique qui sera votre Manuel des Castors Juniors : noms célèbres, dates...

Trois volets, qui sont trois voyages dans le temps opérés par Jupiter à la demande de la Sybille.


NIVEAU 1, POMPEI, DEUX MINUTES D'ARRÊT
Primo, Pompéi avant l'éruption du Vésuve. Petite erreur de destination temporelle...! C'est la partie la plus sympa du livre : récit vif, lieux intéressants. Par contre les combats sont injouables, posez vos dés de suite, ils ne vous serviront à rien. Il faut plusieurs fois trouver à tel endroit un objet qui vous débloque pour aller à un autre : un laisser-passer pour le temple, par exemple. Au passage, on peut être initié aux mystères d'Eleusis ou leur équivalent romain (passage obligatoire). Il faut réussir à avertir Jupiter ou la Sybille, je ne sais plus, de l'erreur de date avant de mourir dans l'éruption imminente.


NIVEAU 2, LES NOCES BARBARES
Deuxio, la villa où est supposé se dérouler le mariage des parents de Caligula. Mariage qu'on doit empêcher. Mais là encore la date n'est pas la bonne. On erre dans une maison quasi déserte, avec au moins 20 salles. Les paragraphes sont ici indiqués en... chiffres romains. Pas de plan, alors que ça aurait été bienvenu. Un vrai labyrinthe, et vide, de peu d'intérêt (oh un jardin, oh une salle de banquet, oh un vomitorium...). Ça gâche beaucoup de paragraphes pour rien, à mon avis ! Seul point saillant, la partie de Jactus, un jeu de dés qui ressemble au Yatzé, injouable là encore.
Pour quitter la villa, il faut un laisser-passer impérial que je n'ai trouvé nulle part : c'est peut-être la statuette gagnée au jeu de Jactus. Bug ?

EDIT
Dagonides a écrit:
Eroica me précise par messagerie qu'il n'y a pas de bug dans le 2e volet. Le laisser-passer impérial s'obtient... dans les WC après le bassin des thermes, en échange de la statuette de Vénus gagnée au Jactus. Les thermes sont au 28 et l'échange se fait au 147.

Une des rares occurrences d'un WC dans un LDVEH !


NIVEAU 3, ROME, TERMINUS DE CE TRAIN
Tertio, Rome sous le règne de Caligula. Un plan numéroté, mais l'exploration est plus laborieuse qu'à Pompéi : lieux sommairement décrits et vides (un bête grenier à blé, des bains municipaux en congés...). Le fantôme de l'Empereur Auguste nous donne un coup de pouce utile. Un gamin nommé Titus s'improvise guide touristique sur deux ou trois pages. Il vous donne au passage un billet pour je ne sais plus quel cirque ou arène, passage obligatoire. L'idée est d'aller au cirque pour y gagner un pari sportif, gagner ainsi une entrée clandestine au palais impérial.
Là, on trouve Caligula qui nous soumet au Jeu de la Mort : un QCM de culture générale sur l'Antiquité. Certaines des infos étaient données dans nos pérégrinations, d'autres non. Au passage, ça gaspille beaucoup de paragraphes : un par réponse fausse. Point positif, Caligula varie les PFA qu'il nous destine : ablation du cerveau, piétiné par un éléphant, forcé à se manger soi-même (aucun film gore ne nous l'a encore faite, celle-là)... Pour prix du Jeu de la Mort, encore un billet gratuit pour un autre cirque !
Au cirque, on retrouve (encore !) Caligula, on tente sans succès de le tuer, on s'acoquine avec des conspirateurs croisés là par le plus grand des hasards. Et on transmet l'arme fatale au prétorien chargé de tuer l'empereur. Prétorien pourtant armé, de même que ses camarades... Logique, logique.


PASSAGES DRÔLES OU MARQUANTS
- L'esclave grec qui veut nous déshabiller, au 131 : « jouer au Jactus tout nu ne doit pas être très agréable »...
- Le délire hallucinatoire du 47, prétexte pour nous décrire le Colisée à une époque où il n'a pas encore été bâti.
- La rencontre avec l'Empereur Auguste, devenu une sorte de fantôme et de divinité mineure. « Mais vous êtes mort ! - Je sais, dit-il, mais le Sénat par son vote a bêtement fait de moi un dieu. » C'est au 129.
- La visite de Rome par Titus au 37, un môme pénible mais marrant. Un peu comme Kiki dans Les Chevaliers du Zodiaque, la Série Abrégée (sur Youtube). On l'étrangle finalement pour le faire taire.
- La soif de sang de notre héros : d'abord timide, à la fin il en redemande ! « Il faudra peut-être que je leur donne un coup de main, que je les aide à le couper en morceaux, on n'est jamais trop nombreux ! » (149).


EN VRAC
L'aventure est relativement longue malgré ses 160 paragraphes, car vous devez parcourir quasiment tout le livre section par section. Enfin, sauf les PFA, de préférence.

Les échanges avec le Mercurophone, sorte de traducteur automatique latin / français, rappellent un peu EJ en moins truculent.

Une coquille : Pompée / Pompéi confondus (au 138).

Abus lourdingue de combats dans diverses arènes, de rencontres inopinées avec des douzaines de gardes...

L'aspect pédagogique : il aurait été plus efficace en se concentrant sur quelques lieux, personnages et époques très ciblés, plutôt que de vouloir nous faire un panorama encyclopédique. Et avec des illustrations à l'appui pour tous les monuments. On apprend quand même deux-trois petites choses sur la vie quotidienne dans le Latium.

Bref, un bon premier jet qui aurait encore dû être travaillé avec des testeurs (constat récurent avec Brennan, un génie OK, mais un génie assez brouillon). Et ça aurait été bien d'avoir 15-20 illustrations pleine page.

La fin est énigmatique : qui est ce vieillard aux yeux bleus qui vous donne enfin la bonne traduction pour l'expression « La vie est pleine de surprise » ? Cette traduction était un running gag au fil de l'aventure.

Note : 09/20


Dernière édition par Dagonides le Lun 15 Jan 2024 - 18:51, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.babelio.com/auteur/Gauthier-Wendling/404242
Gief
gardien
gardien
Gief


Masculin
Balance Tigre
Nombre de messages : 317
Age : 37
Profession : Auteur-traducteur
Loisirs : Développeur
Date d'inscription : 19/08/2016

Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Re: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula EmptyMer 14 Sep 2016 - 15:12

La Dernière Folie de Caligula est le deuxième tome de la série Défis de l'Histoire (et probablement en fait le troisième dans l'ordre d'écriture, comme je tente de le montrer dans ma critique de La Guerre de Troie aura-t-elle lieu ?).
Si Sacrifice chez les Aztèques (quatrième publié, premier écrit selon moi) utilisait à bon escient les règles de jeu de la série, et si le Trésor des Pharaons (premier publié, deuxième publié selon moi) les respectait tout en en limitant l'usage, à mon sens, La Dernière Folie de Caligula a été conçu pour ne pas être joué selon les règles, qui devaient visiblement ennuyer l'auteur, n'étant pas l'important de son point de vue.

Je m'explique.
- Au tout début de l'ouvrage, le joueur est confronté à une série de combats dans une arène, sans arme, contre des ennemis puissants et armés. Même si, selon les règles, il suffit de les vaincre une fois pour qu'ils restent morts en recommençant l'aventure, les vaincre même une fois est statistiquement problématique. C'est comme si Brennan passait le message suivant au lecteur : "Si tu veux connaître la suite, triche ! Maintenant ! Pourquoi perds-tu ton temps dans des combats que tu as toutes les chances de perdre ?".
- En admettant que l'on gagne, le seul intérêt pour le lecteur est de conserver l'équipement de ses adversaires : mais à la fin du premier tiers du livre, on est obligé de perdre l'intégralité de son équipement, comme pour dire que ces combats, décidément, n'avaient aucune importance.
- Avant la fin de ce premier tiers, si l'on essaie de sortir par l'une des portes de la cité de Pompéi, on est plus ou moins condamné à se rendre au paragraphe de mort (le 13) et donc à recommencer, sachant qu'il y a 5 de ces portes, sur les 16 lieux à visiter sur la carte. On pourrait se dire que Brennan fait un peu lourdement passer un message ("reste dans la ville, compris ?!), mais il y a pire : il est obligatoire de se rendre à l'une de ces portes, pour entendre parler d'un lieu obligatoire, qui n'est pas présent sur la carte et donc inaccessible sans cela. Une chance sur cinq de choisir la bonne porte, alors que l'auteur semble vouloir nous dissuader de nous y rendre où nous tuant sans aucune échappatoire possible dans les quatre autres cas (et sans prévenir que se rendre à la bonne porte est obligatoire pour la suite du récit).
- L'argument le plus incontestable (les précédents sont là pour le corroborer) : dans un autre lieu obligatoire à visiter, toujours à Pompéi, il y a un labyrinthe absurdement compliqué d'apparence (en comparaison des labyrinthes similaires dans le Trésor des Pharaons et Sacrifice chez les Aztèques). Jouant le jeu, j'ai essayé de le terminer... pour me rendre compte que c'est tout bonnement impossible ! Est-ce une erreur de la part de l'auteur ? Eh bien non ! Dans le paragraphe suivant, il est dit "il n'est pas impossible que vous ayez quelque peu triché, mais rassurez-vous, il n'a rien vu". Si l'auteur reconnaît à cet endroit, et à celui-là seul, que l'on a triché, sachant que le labyrinthe est tout bonnement infinissable en réalité, il me semble que c'est l'aveu le plus évident de sa part que les règles... il n'en a rien à fiche, et que ce qu'il souhaite, c'est que le lecteur s’en affranchisse pour de bon.

Un autre reproche fait à ce livre est de multiplier les paragraphes de remplissage. Par exemple, les portes de la ville de Pompéi. Ou les salles de la villa. Ou plusieurs lieux inaccessibles à Rome. Mais tout cela fait sens si on considère que ces paragraphes ont une portée éducative. Les portes sont aussi nombreuses (voire un peu moins) qu'à la véritable Pompéi, et sont distinguées entre elles quant à leur destination (ce qui permet de mieux situer Pompéi dans le pays). Les salles de la villa font voir les types nombreux et variés de pièces que l'on peut trouver dans ces luxueuses habitations. A Rome, un paragraphe est consacré à chaque monument notable (il y en a même un qui n'existait pas à l'époque, et qui est décrit de façon anachronique, par le biais d'une ruse de narration assez drôle, tant en parler semblait important à Brennan).

Pour conclure, j'en retiens un livre véritablement charmant, drôle, informé, si toutefois l'on accepte, comme nous y encourage, voire contraint l'auteur, à jouer sans respecter les règles.

Note finale : 14/20
(10/20 si l'on considère comme scandaleux que le livre ne puisse être terminé en respectant les règles.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty
MessageSujet: Re: Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula   Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Défis de l'histoire 2 - La dernière folie de Caligula
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DICE : Collections de dés JDR : modèles, conseils, adresses
» Codes à la folie ?
» Énigmes à la folie
» 3 - La Dernière Invasion
» La dernière bouze que j'ai vu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Gallimard :: Défis de l'Histoire-
Sauter vers:  
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit