La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ALIN V
Fléau des Héros
Fléau des Héros
avatar

Masculin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 7691
Age : 44
Localisation : Hammardal
Loisirs : déchiffrer les étranges signes contenus dans les bulles des BD
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume   Mar 22 Mar 2011 - 9:12

Les MESSAGERS du TEMPS
L'HOMME au CHEVAL de BRUME


Voici un livre dont vous pourrez être le héros... ou l'héroïne ! Selon que vous êtes fille ou garçon, vous serez le Prince ou la Princesse du Temps, venus des profondeurs de la Terre pour demander justice au monde des hommes. Un monde déchirée par une guerre fratricide : celle qui oppose les Etats du Sud des Etats-Unis à ceux du Nord, une guerre dont dépend l'avenir de tout un continent et le sort de millions d'hommes. Un Messager du Temps, Oclock le Bon, a été capturé par les Sudistes alors qu'il œuvrait pour la liberté des esclaves et des Indiens. C'est à vous, Prince, c'est à vous, Princesse, qu'il revient de retrouver votre compagnon en dépit des dangers et des suspicions que suscite la guerre civile, et de l'arracher au sort fatal auquel il est promis. Pour réussir, vous aurez besoin de l'aide du mystérieux Cheval de Brume, dont la légende est entretenue par Hashkala, chef des Apaches de la Montagne Blanche.

_________________
LJS alias Alin V, héritier du royaume de Durenor.


Dernière édition par ALIN V le Mar 27 Jan 2015 - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Verseau Cochon
Nombre de messages : 659
Age : 33
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume   Ven 25 Mar 2011 - 22:44

Voila le troisème tome de cette série. Cette fois nous sommes plongé en pleine guerre de secession. Enfin cela n'est pas tout à fait exact, car une grande partie de l'histoire de ce livre consiste en une longue chevauchée à cheval d'ouest en est des Etas Unis, à partir de l'Arizona. L'ambiance Far west est assez bien rendue, c'est assez original d'etre confronté à ce milieu peu habituel dans les livres jeux. Exit les gobelins orques sorciers ou vampires ici on a droit à tous les stéréotypes du far west, petite ville à l'américaine, salloon, tricheurs aux pokers, duel aux six coup ainsi qu'aux indiens, troupeau de bison, grands deserts, dilligences attaquées, chasseurs de prime etc, un plaisir pour ceux qui aiment ça. Tout ça est assez bien décrit et c'est bien agréable à lire.
La fin avec l'infiltration du camp américain sudiste est moins bien je trouve, c'est un peu trop rapide et facile come passage, et puis le dénouement est très injuste, tout dépend de si on a choisi au début de l'aventure le talent qu'il faut si oui on a gagné sinon mort, du pur hasard quoi.

Sinon ce livre est particulièrement linéaire, il n'y a qu'un seul chemin, quand il y a plusieurs choix si on se trompe on a droit à un petit détour avec souvent un combat qui rapporte rien, puis on est ramené sur le bon chemin. Tel est la structure de ce livre, c'est dommage pour un livre jeu d'avoir si peu de chemins possibles je trouve.

note: 11/20
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: L'HOMME AU CHEVAL DE BRUME   Dim 10 Avr 2011 - 23:00

Troisième volume, d'une grande qualité, malgré un gros défaut : sa linéarité.
Nous voici donc dans l'Amérique des années 1860-1865, en pleine Guerre de Sécession. On retrouve ici la même qualité, la même richesse que dans les précédents tomes, en un fabuleux voyage, qui nous fait traverser la moitié du pays. Cowboys, indiens, pionniers, saloon, trains à vapeur, bateaux à aubes... Rien ne manque ! Certains moments (le trajet en dilligence, en train, en bateau à aubes sur le MISSISSIPI) sont trés bons, trés immersifs, renforcés par les illustrations, toujours aussi superbes.
Quel dommage que le bouquin soit si linéaire, avec tant de chemins possibles et de rencontres !
Dommage aussi de retrouver un certain manicheïsme un peu usé, où tous les sudistes sont des esclavagistes féroces et les nordistes des combattants de la liberté...
Le final est étrangement bâclé, expéditif, et donne une drôle d'impression... Dommage.
La qualité de cette série reste intacte, mais ce volume accuse un coup de mou certain.
13/20
Revenir en haut Aller en bas
laurin le barde
Fantassin
Fantassin


Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 55
Age : 37
Localisation : bibliothèque du monastère kaï
Profession : cariste
Loisirs : lire des BD entre autre
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: l'homme au cheval de brume   Ven 7 Oct 2011 - 19:29

nous voici donc au far west il nous faudra comme d'habitude retrouver un messager du temps détenu dans un camp sudiste mais avant d'y arriver on va devoir traverser la moitié du pays ;

encore une aventure trés bien écrite à l'ambiance et au dépaysement garanti car tout y passe des bourgades de l'ouest sauvage avec son saloon et ces duels dans la grand rue aux vastes prairies pleines de bisons chassés par des tribus d'indiens ou traversées par des diligences mais aussi les gentils nordistes qui combattent les méchants exclavagistes sudistes ;

une bien belle histoire me direz vous, seulement voila il y a un trés gros problème l'extrème linéarité du livre car il n'existe qu'un seul chemin pour arriver à la fin (assez baclée d'ailleur) du coup en une lecture on a fait le tour du livre ; vraiment dommage

note : 13/20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume   Lun 10 Oct 2011 - 23:13

Bâclé : le moins bon tome de la série.
Et pourtant il y a toujours des qualités d'ambiance : le côté western est un plus appréciable, particulièrement quand on est comme moi un fan du genre.
Hélas les stéréotypes règnent en maître et les rencontres que l'on peut faire n'ont rien d'inoubliable.
Une belle idée tout de même : le cheval de Brume, qui introduit une petite dose d'imaginaire et de magie dans le livre. Sous exploité hélas.
En parlant de cheval on en acquiert un dès le début (comme dans les 2 volumes précédents la chance nous sourit). Il y a d'ailleurs une incohérence : on tombe sur un camp censément attaqué par les Indiens mais on parvient encore à trouver vêtements (encore ça OK), des dollars (moins OK), et surtout un cheval et des armes (complètement aberrant !!! Evil or Very Mad )

Cette fois il y a quelques choix de direction à faire, mais qui nous ramènent toutes au même chemin.
Il y a surtout une fin d'aventure gâchée par un PFA injuste, que je vais me permettre de dévoiler sans spoiler : il est impossible de finir l'aventure si vous n'avez pas pris le talent de dessinateur. Voilà, c'est dit, sachez le.

Un livre pas terrible et une déception que cet Homme au Cheval de brume. Neutral

Ma note : 8/20
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13645
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume   Sam 10 Déc 2011 - 9:25

3e tome de cette saga ce livre est un cran en dessous des 2 premiers car trop "dirigiste". Tout les chemins nous ramenent au bon chemin a prendre. Dommage car y'a quelques moments cool et même une rencontre assez fun si on joue en tant que princesse du temps :
Spoiler:
 
Effectivement il y'a un pfa injuste vers la fin mais qui normalement est facilement evitable si on a joué les 2 premiers tomes car la competence necessaire est une des rares qui soit utile dés le 1er tome et qui sert de nouveau dans le 2e.
Seule la fin est "baclé" car aprés une chevauchée infernale (mon cheval etait quasi mourrant en arrivant avec seulement 4 points de force) j'aurais aimé une véritable mission d'infiltration dans le camp sudiste.
De plus inutile de vous presser en fait car même en arrivant le 30 juin vous serez obligé d'attendre le 3 juillet. (seul bonus en arrivant aussi tot, vous retrouvez tous vos points de vie, un peu inutile vu le peu de challenge qui reste derriere)

Un livre plaisant mais auquel il manque peu de chose pour etre au niveau des autres.

Note : 11/20
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Nicolas B. Wulf
Champion
Champion
avatar

Masculin
Capricorne Chèvre
Nombre de messages : 363
Age : 37
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume   Lun 2 Sep 2013 - 23:58

Note : Je n'ai pas joué aux deux premiers tomes de la série, je la découvre donc avec celui-ci. Je le fais en version longue, vu que je viens de la rédiger pour mon blog. ^^

Ambiance western. C’est d’emblée original et rafraichissant. On y croit vraiment et on retrouve les attendus spécifiques au genre : indiens et magie, attaque de brigands, partie de poker (avec le choix de tricher ou pas), rencontres désagréables avec la faune locale, rencontre avec un chercheur d’or. Tout cela est bien rendu.

L’ambiance est soutenue par un style très bon en VF (qu’en est-il de la VO ?) qui fait en sorte d’éviter les tournures sexuées pour garder en tête le fait que l’on peut incarner aussi bien la Princesse que le Prince du Temps. D’ailleurs, à ce sujet, il y a quelques bifurcations qui permettent de gérer différemment les interactions selon que l’on est une femme ou un homme, mais sinon les routes que l’on peut suivre sont similaires a priori (je n’ai pas testé le jeu en mode Princesse). Donc, globalement le fait de pouvoir incarner l’un ou l’autre sexe est bien plutôt géré.

Les illustrations sont de qualité et brisent nos habitudes en s’étalant parfois sur une double-page. J’ai beaucoup aimé.

Tout cela concourt à rendre le texte très immersif. Le fait de débuter directement le récit là où les LDVELH s’ouvrent sur un livret de règles plus ou moins indigeste n’y est pas étranger non plus. Ici pas besoin d’attendre une quinzaine de pages avant de poser l’ambiance, elle l’est d’emblée. Les règles s’intègrent au récit et constituent les premiers paragraphes de l’aventure. Si l’on a joué les aventures précédentes, on peut même en zapper une partie.

Les paragraphes sont en général longs, n’hésitant pas à s’attarder pendant deux ou trois pages par moment. Ils contribuent eux aussi à la sensation d’immersion en limitant le feuilletage du livre.

Voilà où l’auteur se prend les pieds dans le tapis.

En favorisant l’immersion sur l’interaction, on se retrouve trop souvent sur des rails avec zéro marge de manœuvre, devenant spectateur de l’action. Un comble pour un LDVELH ! De nombreux paragraphes tuent le potentiel suspens car ils amènent trop d’éléments successifs sans renvois en cours de texte, et donc sans nous laisser le temps de nous interroger sur la conduite à tenir. Un exemple frappant est le fait de ne pas avoir le choix de (ne pas) faire confiance à notre interlocuteur.

Certains paragraphes courts ne servent qu’à nous informer que nous avons passer la journée à cheval, qu’il est fatigué, qu’il a perdu tant de points de FORCE, mais qu’il en a regagné tant parce qu’on lui a donné de l’avoine. Il ne se passe rien de notable sur toute une journée à part que l’on a atteint l’étape suivante. Au bout d’un moment, c’est lassant. Pourtant, avec le recul, je me dis que c’est logique. Pendant notre traversée d’Albuquerque à Memphis, il y a peu de chances de faire chaque jour une rencontre, mais les habitudes sont tenaces. Il se passe toujours quelque chose à chaque étape du trajet habituellement dans les LDVELH.

Pourtant, certaines étapes apportent leur lot de surprises (les deux rencontres avec les Indiens notamment, ou encore le trajet en bateau si on choisit ce mode de transport), mais ce n’est pas suffisamment exploité à mon gout.

En fait, on a le sentiment que tout est réglé pour que l’on ne soit pas distrait de notre mission. Les rares fois où j’ai voulu dévier du chemin tracé, c’est simple : je suis mort (où je l’ai frôlée d’assez près pour ne pas chercher à insister par la suite). Vous l’avez compris, l’aventure laisse un amer arrière-gout de linéarité et ne semble pas proposer en première lecture de variantes réelles à explorer lors d’une éventuelle relecture.

De plus, le challenge est assez simple à emporter. À part deux ou trois jets de dés très hasardeux, ne reposant pas sur les compétences du personnage (et qui conduisent directement à la mort si on obtient le mauvais résultat), je ne me suis jamais réellement senti en danger. L’unique combat que j’ai eu à livrer était tellement déséquilibré que j’en suis sorti indemne. Autant dire que niveau adrénaline, c’est très plat.

Les règles de combat m’ont paru alourdies de précisions surabondantes s’il ne faut les utiliser qu’une unique fois. Pourtant elles semblaient bien pensées avec leur système de localisation des dégâts… pas prévu sur la Feuille d’Aventure. Du coup, le baume de soins que l’on peut récupérer et dont chaque dose ne peut soigner qu’une blessure à la fois, sur une seule zone du corps, ne me parait pas évident à exploiter. Et je ne parle pas de cette spécificité a priori bien pensée de la série que sont les Coups d’audace et qui ne m’ont été proposé qu’une unique fois dans ma partie. J’ai bien fait de ne pas imprimer les cartes associées !

Un système de compétences à choisir est également de la partie et permet là aussi a priori de personnaliser sa Princesse ou son Prince. J’avais lu un article qui expliquait que si un auteur proposait à ses joueurs un système introduisant des compétences au choix, il faut faire en sorte d’équilibrer l’importance de chacune dans son aventure. Ici deux compétences m’ont semblé sortir largement du lot. Une est même totalement indispensable pour pouvoir terminer l’aventure (à moins que j’aie zappé un autre itinéraire possible). Ce qui est très injuste puisque finalement on peut jouer toute l’aventure sans savoir que l’on avait perdu quasiment au premier paragraphe. On pourra critiquer certains Défis Fantastiques où il faut réunir quarante-douze objets qu’on en chie à les récupérer, mais au moins ceux-là sont clairs : plante toi de route en cours de lecture, et tu ne les réuniras pas. On le sait en ouvrant le livre au 1. Mais faire reposer le succès sur le choix initial d’une compétence, c’est vraiment nase en soi.

Autre preuve du faible degré de difficulté : le Cheval de Brume. On nous dit qu’on ne peut l’invoquer que deux fois en tout et pour tout. La première fois, on hésite beaucoup, mais on cède. La deuxième fois, on sent qu’on n’a pas besoin de lui. La troisième fois, on sent que s’en sortir sans lui sera délicat, alors on l’appelle. Et on flippe pour la suite. Pour rien. La suite glisse toute seule sans son aide. Encore une fois, cela laisse l’impression de se mesurer à un challenge trop simple. Rien à voir avec les appels à la Déesse Libra dans la série Sorcellerie !.

Je ne m’attarderai pas sur les repas, présenté comme indispensable (il faut en prendre deux par jour, impérativement, mais pas trois pour ne pas tomber malade). Au bout du compte, j’aurais pu ne manger qu’une fois en dix jours sans subir la moindre pénalité. Entre le jusqu’au-boutisme de Sorcellerie ! en la matière et ça, il y a moyen de se mettre d’accord sur des pénalités réalistes.

Au rang des autres déceptions, j’aurais aimé un final épique, avec le choix entre l’infiltration et le siège façon Fort Alamo. Rien de tout ça. Un bout de papier rempli par nos soins, sans qu’on ait besoin de trouver la moindre idée. On assaisonne avec la fameuse bonne compétence à choisir au départ et roule ma poule, c’est dans la poche ! Mais l’impression d’avoir relevé le challenge ? Nada.

Ah oui ! Et j’ai moyennement apprécié ce passage à Dallas où l’on nous impose de disposer de 120 $ en poche pour continuer et que j’en dépense juste 70 par la suite. Gonflant au final.

J’ai finalement souvent ressenti un peu la même impression que dans certains jeux vidéos modernes avec les QTE (les immondes Quick Time Events où il suffit d’appuyer sur la bonne touche de la manette au moment où elle APPARAÎT à l’écran) dans les combats contre les Boss. Des scènes frustrantes où l’on n’a plus de libre-arbitre et où aucune stratégie n’est à mettre en place.

En fait, on se contente souvent ici d’aller d’un long paragraphe à un autre, sans faire nécessairement de choix entre les deux. Oh, mais ça me rappelle quelque chose… Comme dans un roman ! Peut-être bien ce que l’auteur aurait dû écrire ce coup-ci.

En conclusion : Difficulté : 6/20 (parce qu’il y a quand même deux ou trois jets de dés menant à une mort directe si on n’est pas chanceux, il suffit le plus souvent de ne pas dévier du chemin tracé et de ne pas être curieux pour arriver à la fin presque indemne) et Intérêt : 10/20 (parce que le thème, le style et les efforts pour créer une belle immersion ne méritent pas de trop descendre).


Note : 9/20
Revenir en haut Aller en bas
http://nbwulf.wordpress.com
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume   Jeu 16 Oct 2014 - 22:50

3ieme livre de la serie, il nous amene cette fois ci aux USA pendant la guerre de sécession. Tout comme pendant le premier on ne sentiras jamais vraiment que la plus grande guerre ayant lieu sur le sol américain se passe au même moment. Lors de notre voyage on rencontreras tout les clichés du Far West ; Saloon , poker , indiens , etendues desertique…
Ayant fait les deux aventures precedentes je n’ai pas trouvé cette aventure trop difficile à vois quand on tende en one shot.

Points positif ;
-L’ambiance Western
-La gestion du cheval
-les illustrations

Points négatifs
-L’obligation d’avoir une competence particuliere pour gagner
-On ne ressent pas assez la guerre de secession
-peu de personnage marquant

11/20
Revenir en haut Aller en bas
Laurent
Guerrier
Guerrier
avatar

Masculin
Verseau Singe
Nombre de messages : 124
Age : 37
Date d'inscription : 26/02/2011

MessageSujet: Re: Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume   Mer 30 Déc 2015 - 10:18

3eme opus de la série Les Messagers du temps.

On est dans une aventure cowboy-western se déroulant au USA pendant la guerre de sécession. L'histoire est agréable a lire et l'ambiance générale (comme dans les précédents volets) est plutôt prenante avec comme idée intéressante la gestion de la fatigue de son cheval.

Beaucoup de points négatifs rédhibitoires cependant :
Le manque de choix et l'impression d'être guidé par l'auteur ainsi qu'un final baclé, mais surtout et c'est insupportable des jets de dés totalement aléatoires sur certaines situations : pair on reste en vie et impair on meurt !!!!
Le bouquet final étant que si on a pas choisi une certaine compétence au début du livre on est certain d'échouer a quelques paragraphes de la fin !!!

note : 7/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Messagers du Temps - 3 - L'Homme au Cheval de Brume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Messagers du Temps - 1 - Le Carillon de la Mort
» 3 - L'Homme au Cheval de Brume
» Les Messagers du Temps - 4 - Objectif : Apocalypse
» Errata de la série MESSAGERS du TEMPS
» Le Secret de l'Univers 2 • Les Êtres aux Yeux Bleus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Les Messagers du Temps-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com