La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Topic des Aventuriers-Explorateurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Warlock
Maître Modo
Maître Modo


Nombre de messages : 9933
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Lun 22 Aoû 2016 - 19:41

Des amis proches ont voyagé en Chine et notamment à Pékin, et en effet ils avaient été surpris par la modernité de la ville, ses gens polis, courtois, serviables, ainsi que par la propreté de la ville.
Par contre au niveau des points négatifs, une fois éloigné de Pekin et un court séjour dans la campagne environnante ben c'était des habitants qui vivaient dans la pauvreté absolue.
Ils ont pu remarquer les différences de vie entre les habitants des grandes villes comme Pékin avec un luxe assez apparent, et les habitants des campagnes dans un grand dénuement. C'était assez marquant pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
oriounga
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Taureau Nombre de messages : 1937
Localisation : Akad et Sumer
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mar 23 Aoû 2016 - 16:10

Bonjour à tous.

Les Tribulations d'un Chinois en Chine, Episode 2.

Commençons par le commencement: L'aéroport de Marignane.

Contrôle des valises et des sacs, puis rendez-vous dans la salle d'embarquement. Là, à l'appel pour notre vol, tout le monde se dirige vers le comptoir pour faire la queue. Celle-ci traverse le hall, puis arrivé au mur fait un virage et repart dans l'autre sens vers le comptoir, avant de repartir vers le fond. Comme nous sommes à marseille, une bande de jeunes avec des T-shirts de l'OM, dont un avait un t-Shirt Bengouz, (si vous ne savez pas de quoi il s'agit, vous êtes des chanceux et je vous envie) sont arrivés et se sont installés à la fin de la première file, doublant sciemment tout le monde. Naturellement tout le monde a râlé mais il n'y a rien eu à faire, ils ont rigolé et sont restés. Que faire? Se disputer? S'insulter? Se battre? C'est prendre le risque d'une intervention de la sécurité et de rater son vol et sa correspondance. Bref.

Installé dans l'avion, le commandant de bord nous annonce le départ imminent, puis refait le même message en Anglais, avec un niveau de collégien et un accent marseillais Pagnolesque. Very Happy Air France pourrait quand même payer des heures d'anglais à son personnel navigant. Quoi, c'est déjà le cas? Rolling Eyes
Le vol fut très rapide, à peine une heure, le temps pour moi de relire un Marianne que j'avais emporté pour étancher ma soif de connaissances. Idea

Arrivé à CDG, on nous a naturellement orienté vers une mauvaise porte d'embarquement Smile (merci l'hôtesse des renseignements) cependant, malgré les indications volontairement trompeuses, un vieil aventurier tel que moi à réussi à trouver où aller (je suis quand même sorti vivant du Labyrinthe de la Mort, ce n'est pas une apprentie Sukhumvit qui allait m'empêcher de partir). rambo

Une fois installé dans l'avion, le commandant de bord a refait son discours, en Anglais, avec un niveau de lycéen en seconde. cheers D'ailleurs, vous remarquerez que tout le personnel navigant qui s'exprime en Anglais accélère son débit de façon à ce qu'il soit à peine intelligible (et masquer ses carences). Mr. Green
Le vol s'est bien déroulé, malgré la nourriture (mais pour un vétéran des LDVELH tel que moi, mon estomac est en béton). Mr.Red
J'ai eu le temps de voir "Gods of Egypt", d'Alex Proyas, film moyen et surtout, "The Hateful Eight" de Quentin Tarantino: magnifique, je me suis régalé. cheers

Nous sommes arrivés à Beijing après plus de dix heures de vol et nous sommes présentés à la douane. Les choses se sont bien passées car j'ai sorti mon arme secrète d'aventurier expérimenté des LDVELH: le sourire niais. Very Happy Quand l'employée a saisi mon passeport, m'a bien dévisagé et a tapé sur l'ordinateur avant de bien me fixer de nouveau, j'ai commencé à respirer par le ventre et à utiliser ma technique secrète, mise au point après des années d'aventures dans les terres hostiles des livres-jeux: penser très fort à François Bayrou, et lui sortir le même air niais que lui, aux Guignols de l'Info. Mr.Red Je n'ai pas dit "MaisHeuu" mais je l'ai pensé très fort. clown Quand l'employé vous regarde et que vous lisez dans ses yeux, "lui, il est trop débile pour être un terroriste ou un espion", c'est gagné. Very Happy Grâce à ma technique, elle m'a rendu mon passeport sans problèmes (merci Bayrou). Wink C'est une technique secrète de haut niveau, que je vous révèle-là (elle marche même aux Etats-Unis). batman J'espère que vous en ferez bon usage et que vous m'en serez reconnaissants. salut

Nous avons retrouvé les beaux-parents puis sommes sortis de cet immense aéroport pour aller prendre le car qui nous emmènerait à Beijing. La première chose qui frappe dans le car c'est que sur la route c'est l'anarchie: je me suis cru en Italie. Cool Le décalage est vraiment frappant avec l'image que l'on peut avoir de France: on lit que la Chine est une dictature, et sur les routes c'est Mad Max. Ca double à droite, à gauche, ça klaxonne en permanence et bien souvent c'est le rapport de force. Le vélo laisse passer le scooter, qui laisse passer la voiture, qui laisse passer le bus, qui laisse passer le car, qui hésite avec les camions, mais qui klaxonne dans tous les cas. Le seul cas où ça ne klaxonne pas c'est quand nous sommes derrière l'armée: je me demande bien pourquoi. Mr. Green
Quand l'on monte ou l'on descend du bus, il faut regarder à droite ET à gauche car des scooters remontent à contre-sens en longeant le trottoir. A XI'An j'ai même vu des voitures passer entre le bus et le trottoir où nous nous trouvions. J'ai vu une voiture le faire à contre-sens.
La seconde chose qui frappe est le gigantisme: tout est démesurément grand: on se croirait aux Etats-Unis. Le pays est conçu pour 1,5 Milliard d'habitants. En entrant dans Beijing, il n'y a que des gratte-ciels, que des sièges sociaux de grandes entreprises: Bank Of China, HSBC, Société Générale, China Télécom et toutes les autres compagnies qui étalent leur puissance en inscrivant leur nom en grand sur des immeubles géants. Tout est neuf, tout est brillant, tout est propre et il n'y a que des gratte-ciels et des chantiers de construction partout: la chine est un immense chantier de construction. Ils construisent des immeubles de bureau et des ensembles d'immeubles d'habitation partout: à Beijing, Xi'an, Jilin, Shin Shuan et les autres villes visitées.
Le car nous a laissé devant l'une des deux grandes gares de Beijing (et oui, deux Shocked ),et là j'ai vu deux militaires, en armes, surveillant la foule du haut d'un promontoire, et à quelques dizaines de mètres, deux policiers également sur des promontoires. Cependant je ne me suis pas senti en danger, ni oppressé. D'ailleurs je ne me suis jamais autant senti en sécurité qu'en Chine: j'y reviendrai ultérieurement.
Après ce qui frappe c'est le fait qu'il n'y a aucun papier par terre, ni déjection canine: pour un marseillais, c'est le dépaysement complet. Après, en allant à pied à l'hôtel, j'ai vu beaucoup de jeunes avec des maillots de Kobe et de Jordan et tout le monde est habillé avec des marques ou des copies: Nike, Adidas, Reebok, Peak, Anta, Ni Ling, 361° et des marques purement chinoises, qui sont exactement les mêmes, car elles sont fabriquées dans les mêmes usines.
Nous sommes allés déposer nos affaires à l'hôtel avant d'aller manger. Mon beau-père à choisi une galerie commerciale à proximité et nous n'avons eu que l'embarras du choix pour un restaurant. En Chine, vous ne mourrez jamais de faim: on peut manger partout, tout le temps, de tout: matin, midi, après-midi, soir et milieu de la nuit. Vous aurez toujours des restaurants, dans la rue des roulottes, la nuit des brochettes en plein air pour vous restaurer.
Après de délicieuses agapes, nous sommes allés méditer en contemplant l'intérieur de nos paupières à l'hôtel.

La suite au prochain épisode et si vous avez des questions, n'hésitez pas.

@ Warlock: j'ai malheureusement entendu parler de ce que tes amis ont décrit, mais là où nous sommes allés, même dans des petites villes non touristiques comme Jilin, au nord, pas très loin de la frontière Russe, je n'ai pas vu de pauvreté.

Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mar 23 Aoû 2016 - 16:49

Alors, deux questions sur Beijing (Pékin étant, soulignons-le, une mauvaise interprétation des idéogrammes chinois en alphabet latin, c'est bien Beijing et non Pékin) :

- La pollution. Certaines images du smog qui enveloppe la ville sont impressionnantes, l'avez-vous ressenti ? Peut-être cela varie-t-il en fonction du temps, du vent ?

- Question plus globale et plus intello : tout ce modernisme, cette consommation, cette nouveauté, tout cela se fait-il aux dépends de la Chine "immémoriale" ? Pas de panique, je m'explique...
A Hong Kong (qui, c'est vrai, n'est pas tout à fait la Chine à bien des niveaux), j'ai adoré la façon dont se mélangent la modernité la plus débridée et le passé. On peut avoir sa chambre d'hôtel au 29ème étage d'une tour futuriste et aller chercher un remède traditionnel dans la petite échoppe d'un herboriste de quartier perdue entre les tours... On croise des golden boys en costard-cravate, téléphone vissé à l'oreille et fébriles que l'on retrouve l'après-midi dans un parc où les gens viennent tous avec leur oiseau-chanteur (dans sa petite cage) pour les écouter chanter... A Hong Kong, en 20 minutes de ferry, on quitte une mégapole futuriste et surpeuplée pour aborder une île couverte de végétation, envahie par les singes et surplombée par un monastère bouddhiste, un ancien village fortifié ou un fort portugais... On fait ses courses dans des centres commerciaux géants et délirants mais le soir, on va se faire masser les pieds et "harmoniser les énergies" par un énergéticien et on se soigne par l'acupuncture...

Est-ce pareil en Chine ? L'Empire du Milieu, c'est quand-même une civilisation millénaire, une très forte spiritualité, le taoïsme, le confucianisme, les rites, le culte des ancêtres, une culture éblouissante... Il y a des gestes à ne pas faire, des choses à ne pas dire, il y a la géomancie, le Feng-Shui, les superstitions, un autre zodiaque, un autre calendrier, la divination, l'acupuncture... C'est, comme souvent en Asie, un autre univers mental. As-tu ressenti tout ça au cours de ton voyage ? Ou la Chine nouvelle a-t-elle balayé ce passé pour (trop?) s'occidentaliser ? Le Temple du Ciel et la Cité Interdite ne sont-ils plus que des musées ou les chinois ont-ils encore un lien avec leur passé, leur histoire, si riche ?
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1698
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mar 23 Aoû 2016 - 21:48

Concernant Pékin j'y suis allé en février pendant quinze jours (pour le travail) et j'ai eu beaucoup de chance: il y avait du vent et une atmosphère relativement "pure" pendant dix jours. Par contre les quatre derniers jours j'ai eu droit au smog: c'est un brouillard assez épais sauf que l'atmosphère est sèche, donc on sait que c'est de la pollution. Ca fait froid dans le dos et je ne pourrais pas aller vivre là-bas plus longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Kinornew
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 2823
Age : 43
Localisation : 94
Loisirs : Blood bowl team manager, blood bowl pc, munchkin
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mer 24 Aoû 2016 - 0:10

J'ajouterais à la liste de VS la grande muraille de Chine et le Kung-fu. J'avoue qu'une ville comme Shanghai me tenterait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mer 24 Aoû 2016 - 15:32

En fait, le sens de mon message, c'est que si je vais en Chine un jour, ce serait principalement pour y voir la Chine "éternelle" : paysages, temples, monuments, œuvres d'art...
Quand je suis allé au Japon par exemple, j'ai adoré le Japon traditionnel (loger dans un Ryokan, se baigner dans les Onsen, participer à une cérémonie du thé, assister à un festival... Alors que Tokyo et Osaka m'ont laissé une mauvaise impression (mégapoles modernes surpeuplées, bruyantes et polluées au rythme frénétique... Je schématise quand-même...)).
A moins de mêler harmonieusement modernisme et passé, modernisme et héritage civilisationnel comme à Hong Kong.

C'est donc le sens de ma question à Oriounga, la Chine moderne qu'il décrit garde-t-elle en elle la Chine ancienne ? A l'époque des Jeux de Pékin, j'avais vu un reportage où les bulldozers détruisaient sans états d'âme les vieux quartiers de la ville pour faire place aux installations "modernes" tandis que des chinois interrogés dans la rue disaient que :"la Cité Interdite, c'est pour les touristes".
J'espère donc que cette civilisation millénaire n'a pas vendu/perdu son âme au passage...
Revenir en haut Aller en bas
Kinornew
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Vierge Tigre
Nombre de messages : 2823
Age : 43
Localisation : 94
Loisirs : Blood bowl team manager, blood bowl pc, munchkin
Date d'inscription : 06/03/2013

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mer 24 Aoû 2016 - 16:16

Sinon tu peux visiter chinatown à New-york ou San Francisco (si c'est pas déjà fait), les cabines téléphoniques sont ornées de...pagodes, m'a-t-on dit ! Un parfum de chine hors de Chine.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mer 24 Aoû 2016 - 16:22

Je connais bien les deux, mais bon, c'est pas Beijing... Bien que le Chinatown de San Francisco (qui date de 1848 quand-même) abrite la plus grande communauté chinoise hors d'Asie au monde.
Mais pas de Temple du Ciel, de Cité Interdite, de Grande Muraille ou de Mausolée de l'empereur Qin avec son armée de soldats en terre...
Par contre, on y trouve de petits restaurants qui paient pas de mine vu de l'extérieur mais qui vous laissent un souvenir gustatif inoubliable...
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1698
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mer 24 Aoû 2016 - 20:39

Les bâtiments ont pour beaucoup été détruits mais l'âme est toujours là. C'est ce que j'aime bien avec la civilisation chinoise, ils ne mettent pas leur âme dans des bâtiments, mais plutôt dans leur cuisine, leur médecine, leur philosophie... et ça c'est indestructible !
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Mer 24 Aoû 2016 - 20:57

L'Asie est avant tout spirituelle, le Confucianisme a profondément influencé tout un peuple et continue encore, comme le Shintoïsme au Japon... Ne parlons pas de l'Inde où le religieux, le sacré, imprègne chaque instant de la vie de chaque indien...

Pour revenir à la Chine, c'est effectivement impressionnant : la cuisine, l'astrologie, la médecine, la philosophie, les inventions, la poésie... Le Confucianisme, le Taoïsme, le Qi Gong, le Taï Chi Chuan... Et l'art : chaque dynastie a eu son style, son art... Les jades, les laques, les porcelaines, la soie, les céramiques mais aussi le théâtre, la danse...
Revenir en haut Aller en bas
oriounga
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Taureau Nombre de messages : 1937
Localisation : Akad et Sumer
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Lun 29 Aoû 2016 - 14:12

Les Tribulations d'un Chinois en chine, épisode 3.

Bonjour à tous.

Visite de la Cité Interdite.
Nous avons visité la Cité Interdite, un jour de très grand soleil, avec un ciel bleu, sans aucun nuages. Traduction: il a fait très chaud, avec le soleil se réverbérant sur les immenses dalles en pierre.
Nous avons quitté l'hôtel pour nous rendre à la station de métro, située en face de la gare. Il y a énormément de distributeurs de tickets, avec des files encadrées par des barrières fixes. La ligne de droite pour aller chercher les tickets et la file de gauche pour revenir. Personne ne trichait et tout s'est déroulé de façon fluide et rapide.
D'autres files d'attentes pour pénétrer dans le métro et à l'entrée de la station, il y avaient des vigiles et les conditions de sécurité sont les mêmes que dans les aéroports. Les bagages et sacs à mains passent aux rayons X, sur un tapis roulant, tandis que l'on passe sous un détecteur de métal, avant qu'un vigile ne nous passe au détecteur de métal portatif. Je craignais que cela ne fut difficile à vivre, mais finalement c'est très rapide car il y a énormément de personnel, poli et que quand on se rend dans un pays étranger, on respecte ses habitudes de vie. Le métro est ultra-moderne et très bien indiqué. La Chine a fait un énorme effort relatif à l'Anglais. Même si les gens que j'ai rencontré ne parlaient pas anglais, (je ne suis pas entré dans un hôtel 5 étoiles et donc je n'ai pas parlé aux réceptionnistes) les panneaux sont systématiquement en Chinois et en Anglais. Attention ce n'est pas uniquement à Beijing: à Xi'An, Jilin, Schin Shuan c'est aussi le cas.
Vous avez du personnel sur des promontoires chargé de guider ou de faciliter la circulation.
Le métro est beaucoup plus grand: beaucoup plus de wagons, et plus longs. Il n'y a pas de sièges en deux par deux, en face à face avec peu de place au milieu du wagon. Il n'y a que des bancs longs, assis, le long des couloirs et beaucoup de place au milieu. Il y a toutes les informations clignotantes qui indiquent où nous sommes et les flèches qui indiquent où nous allons. Il y a des télévisions dans le métro qui diffusent les informations, et entre deux stations, il y a des écrans télé, collés aux murs du couloirs qui diffusent la même image animée, ce qui forme un film. Au fait, pour sortir du métro ou d'une gare, il faut composter une seconde fois. C'est très rapide et cela permet de contrôler les fraudeurs.

Nous sommes arrivés place Tien An Men, là même où un étudiant arrêta un tank en 1989. Ce fut fort émouvant. Nous nous sommes dirigés vers la Cité Interdite et j'ai été frappé par le gigantisme. Il y a énormément de monde à l'entrée et partout des vendeurs: eau, jus de fruits, perches à "selfies", drapeaux.
Après une nouvelle fouille, nous pénétrâmes dans la Cité Interdite, dans une cour immense, cerné de remparts. Ce qui est amusant c'est qu'avant notre départ, nous avons revu "Le Dernier Empereur" de Bernado Bertolluci et nous sommes passés aux mêmes endroits, notamment la place sur laquelle ils jouent au tennis dans le film.
Il y a beaucoup de cours intérieures, et une fois que l'on est monté et descendu, elles sont toutes au même niveau. Entre les cours se trouvent des pièces, qui ont été conservées et dans lesquelles sont exposés des objets anciens: peignes, lits, vêtements, lunettes, draperies, soieries aux couleurs chatoyantes. La vie des empereurs s'expose sous nos yeux.
Partout des sculptures d'animaux féeriques se donnent à voir: les animaux du zodiaque et des dragons. Nous nous extasiâmes devant d'immenses chaudrons et creusets à métaux.
La promenade est rythmée par des cours séparés par des pièces. Nous avons également vu le mur avec les neuf dragons sculptés qui est si connu.
- http://silipion.kazeo.com/le-mur-aux-9-dragons-chine-a121933354
Nous avons eu la chance de trouver un endroit pour nous abriter du soleil et manger des glaces.
Il y avaient des passages abrités du soleil qui étaient pris d'assaut, avec des gens assis partout, voire allongés et qui dormaient.

Partout nous sommes frappés par la taille de la Cité Interdite et la richesse, tant architecturale qu'historique. Si aujourd'hui nous sommes tant impressionnés par la magnificence et la majesté du lieu, je me demande ce que ressentaient les visiteurs d'il y a quelques siècles.

Prochain épisode: Le Palais d'Eté.

Pour répondre aux questions, intéressantes, posées plus haut, oui, aujourd'hui il est encore possible de voir la vieille Chine. Ne serait-ce qu'à Beijing, même si des vieux quartiers ont été détruits pour construire des immeubles flambants neufs, il y a toujours des vendeurs ambulants, des vieilles échoppes et officines, qui vendent des remèdes traditionnels ou des objets décoratifs. Il y a encore des "pousse-pousse" même si aujourd'hui ils sont motorisés. Il y a encore des temples, des masseurs, et j'ai même vu des annonces ventant des massages prodigués par les masseurs aveugles (oui, comme dans Zatoïchi, Lone Wolf and Cub, Shigurui, Blackjack, et tant d'autres).
Mon épouse s'est fait poser les ampoules chauffées sur la peau, comme Mickael Phelps, et comme tant d'autres Chinois, qui marchent avec les marques rondes caractéristiques sur la peau.
Je pense que l'on voit encore l'ancienne Chine à la campagne et dans les régions qui n'ont pas encore été industrialisées.
Je n'ai eu que deux jours à BeiJing avec un brouillard sur les bâtiments mais sinon cela allait. Dans les magasins et sur les vêtements, beaucoup de symboles zodiacaux, du Taiji Quan, le Yin et le Yang, de la soie, des céramiques, des laques, des kimono, des bijoux en jade. Nous avons assisté à un opéra Chinois avec danse et ballet, dans le plus grand jardin aquatique de Chine nous avons assisté à un spectacle son et lumières de jets d'eaux et à Xi'An nous avons passé une partie de la nuit à déambuler et manger sur le marché culinaire en plein air, où des centaines de boutiques les unes à côté des autres, les marchands ambulants et les roulottes vendent toutes les nourritures et boissons imaginables, nous avons fait du vélo sur la vieille citadelle de Xi'An.

Pour rendre jaloux les fans de manga et d'Asie: j'ai caressé Son Goku (Su Wu Kong en Chinois). Oui, je parle bien de Son Goku, héros "Du Voyage en Occident" de Wou T'Chen En, popularisé par Toriyama Akira avec Dragon Ball.
Attention, je lui ai caressé le ventre, pas d'idées mal placées. J'en parlerai plus dans un message ultérieur.















Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: SOUVENIRS D'AFRIQUE PAR VOYAGEUR SOLITAIRE   Jeu 22 Sep 2016 - 15:41

Le Swaziland



Le Swaziland, enclavé par l'Afrique du Sud et le Mozambique est l'un des deux royaumes d'Afrique Australe avec le Lesotho ("le royaume dans le ciel"), situé plus au sud et lui complètement entouré par l'Afrique du Sud.


Le Swaziland est l'une des dernières monarchies africaines, encore fortement enracinée dans l'inconscient collectif, dirigée par un roi, le Lion (la force) et la reine-mère, l'éléphant (la sagesse). Vous souriez en pensant à une monarchie d'opérette ? Détrompez-vous. Au cours de son histoire, le Swaziland a résisté à tout le monde... Aux colons hollandais qui, chassés du Cap par les anglais, remontaient vers le nord, aux anglais qui pourchassaient ces mêmes hollandais, histoire de leur piquer au passage les fabuleux gisements d'or et de diamants que ces derniers venaient de découvrir, aux autres peuples dont les redoutables Zoulous qui, à l'époque, n'avaient rien de folklorique... Enfin, le Swaziland a été épargné par l'Apartheid et sa ségrégation raciale institutionnalisée. Voilà donc un petit royaume qui a préservé sa culture et son identité et dans l'esprit de ses habitants, c'est bien grâce à sa longue lignée de rois-guerriers, conseillés avec sagesse par leurs mères. D'où un profond attachement à une monarchie prestigieuse, presque sacrée, malgré bien des difficultés...

Car économiquement, le Swaziland est très pauvre, sous perfusion économique de son voisin, le géant sud-africain. De très nombreux habitants franchissent d'ailleurs la frontière chaque jour pour aller travailler en Afrique du Sud. A cela s'ajoute le fléau du SIDA : près de 40 % de la population est séropositive, le pays compte des milliers d'orphelins, toute une génération ayant été fauchée, décimée par la maladie. Les traitements antirétroviraux commencent à arriver d'Afrique du Sud, mais au compte-goutte et souvent inaccessibles financièrement en l'absence de protection sociale. S'y ajoutent le paludisme et la bilharziose, traitement anti-paludique obligatoire avant le départ.
Malgré tout, la gentillesse, la générosité et l'accueil des habitants restent incroyables. Leur curiosité aussi, surtout celle des enfants. Le tourisme se développe lentement dans le pays, les touristes y sont encore peux nombreux, surtout les blancs. Heureusement, l'anglais est bien répandu, seconde langue officielle avec le swati, ce qui facilite le contact.

Alors, que voir, que faire au Swaziland ? Oubliez les clichés sur la savane écrasée de soleil, les lions, les éléphants et les girafes... Le Swaziland est pays de collines et de vallées, de plateaux et de montagnes. Ici, ce sont des forêts épaisses, des bois, la floraison mauve des jacarandas, les fleurs et les oiseaux. Les hauts-plateaux sont ponctués de fermes, au milieu de routes menant partout et nulle part, à l'ombre de pics majestueux. Si j'ose dire, ici, c'est la campagne...
Si les étés (l'hiver chez nous) sont caniculaires et dépassent allègrement les 40°, ponctués d'orages très violents, les autres saisons sont fraîches, voire froides et il peut geler en altitude, des vêtements chauds sont alors vivement recommandés. Le pays possède cinq grandes réserves en dépit de sa petite taille, dont celle de Mkhaya Game Reserve qui abrite des rhinocéros noirs, espèce en danger d'extinction imminente. Conscient de ses atouts, le royaume s'ouvre donc progressivement au tourisme, profitant de ses infrastructures routières, très bonnes. Malheureusement, les touristes ignorent souvent le Swaziland au profit de son prestigieux voisin sud-africain et de ses parcs fabuleux, dont le Kruger Park, tout proche. Mais du coup, ceux qui s'y risquent ont l'avantage de la tranquillité et d'une authenticité incroyable, l'illusion par moments d'une Afrique "hors du temps". Une Afrique différente aussi, avec des paysages inattendus et rêveurs de montagnes bleutées perdues dans la brume, de hauts-plateaux ventés et de profondes vallées aux villages isolés avec leurs huttes cylindriques. La topographie accidentée du petit royaume en fait d'ailleurs le paradis des randonneurs et férus d'équitation, on peut faire de superbes promenades à cheval très facilement, votre Voyageur ne s'est pas privé de l'occasion de remonter en selle... Au cours de votre promenade, vous croiserez peut-être les habitants, marchant au bord du chemin, drapés dans leurs couvertures de laine aux couleurs éclatantes. Sans faute, vous aurez droit à un grand sourire et, si vous entamez la conversation, à une grande curiosité, surtout si vous êtes blanc et venant de très loin.
A côté de ça, l'artisanat local a de quoi plaire aussi : comme expliqué plus haut, les habitants du Swaziland ont préservé leur identité culturelle, très forte, proposant ainsi un artisanat de qualité dont de beaux et solides tissus, aux couleurs vives et aux motifs parfois complexes.



Alors, au final ?
Différent, c'est le mot. Loin de la démesure de son voisin sud-africain débordant de merveilles, voici un petit royaume presque inconnu, presque oublié, encore une fois : "hors du temps". Malgré une faune très variée et abondante, vous trouverez ici avant tout des paysages inattendus, très loin des clichés habituels sur l'Afrique. Une Afrique plus âpre, plus austère, où la vie semble plus rude mais pas pour autant malheureuse, au vu des sourires, de la gentillesse extraordinaire et de l'accueil de ses habitants, en dépit de leurs peines. Ces gens là ne sont pas dans le futile ou l'artificiel.
Etrangement, lors de mes promenades, le pays m'a fortement rappelé les paysages des Andes, en Amérique du Sud... Même âpreté, même austérité, soleil brûlant en plaine, nuits fraîches en montagne...
Sur un plan plus pratique, on accède en général au Swaziland par l'Afrique du Sud, à quelques heures de voiture de Prétoria. Si vous arrivez par le Mozambique, vous tomberez sur les Lebombo Mountains et les immenses plantations sucrières de la région. Le tourisme se développe mais lentement, beaucoup de visiteurs sont encore des voisins sud-africains. Il convient de bien préparer son voyage car, si les routes sont bonnes, l'hébergement est rare en dehors de Mbabane, la capitale. Encore une fois, si vous êtes sportif, entre randonnée à pied, à cheval, promenades et rafting, ce petit bout de royaume, actuellement gouverné par Sa Majesté Mswati III vous comblera.
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Jeu 22 Sep 2016 - 15:45

Ah oui, je voyais ça plus "desertique", plus brousse...
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Jeu 22 Sep 2016 - 15:54

Hé non, c'est là la surprise... Le Swaziland est "en hauteur", enserré sur une bonne partie de son territoire par de puissantes chaînes de montagnes, dont celle du Drakensberg, véritable épine dorsale de l'Afrique du Sud côté Océan indien. D'où ce relief très accidenté et cette végétation très verte, ces bois et ces forêts, ces hauts-plateaux.
Même chose pour le Lesotho, dont le nom de "royaume dans le ciel" veut tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1389
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Jeu 22 Sep 2016 - 16:09

Merci de nous faire partager ses souvenirs et superbes photos de ce pays méconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Jeu 22 Sep 2016 - 16:31

Méconnu en effet. Je suis sûr que beaucoup ignorent son existence. La présence du voisin, le géant sud-africain, super-puissance du continent, l'éclipse totalement. En plus, géographiquement, il est très enclavé, "coincé" entre son voisin et le Mozambique.
Pourtant, depuis Pretoria, capitale sud-africaine, il n'y a que 340 km jusqu'à Mbabane, capitale du royaume. Et comme les infrastructures routières des deux pays sont excellentes, ça va vite.

Politiquement, les choses changent quand-même, le train de vie fastueux du roi et de la cour commencent à faire murmurer alors que le pays souffre économiquement. Les jeunes qui partent travailler en Afrique du Sud y découvrent un autre monde, un autre mode de vie, une autre mentalité.

Pas encore pu visiter le Lesotho, plus au sud et en partie séparé du Swaziland par le Zululand, siège de la puissante nation Zoulou...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Jeu 22 Sep 2016 - 18:03

La magie du Namaqualand (photos prises sur le net, me contacter en cas de problème)


Nous voici en Afrique du Sud, côté atlantique, vers la frontière avec la Namibie, dans la région du Namaqualand.
Une zone d'ordinaire désertique et qui longe l'Atlantique sur plus de 1000 km, aride, parsemée de broussailles et de poussière. Sauf au printemps où, sous l'effet des pluies et de l'humidité venue de l'océan, la région entière se transforme en océan de fleurs :



Marguerites, aloès, lys et tant d'autres (plus de 4000 espèces !) qui, sous l'effet des pluies de fin d'hiver, recouvrent toute la région d'un tapis, d'un océan de fleurs moucheté de couleurs incroyables et éclatantes, sur plus de 60 000 hectares jusqu'à l'océan...


Le phénomène fait affluer chaque année les photographes et peintres du monde entier. Un spectacle féérique, poétique et tellement inattendu dans une zone habituellement parmi les plus arides du pays, sinon du continent.
Les habitants de la région sont très accueillants et indiquent volontiers aux visiteurs émerveillés les endroits les plus spectaculaires. Attention : si vous avez comme moi la chance d'y passer un jour, ne songez pas pour autant à faire un bouquet pour votre dulcinée : les fleurs du Namaqualand abritent quantité d'espèces rares et sont protégées, il est interdit de les cueillir et les Rangers aussi bien que les locaux ne rigolent pas... En certains endroits, des pontons et passerelles en bois sont aménagés afin de ne pas piétiner les fleurs et la majorité des visiteurs visite la région en vélo, on en trouve à louer partout. Seules les gazelles et antilopes s'en foutent et les broutent allègrement, se gavant des jeunes pousses gorgées d'eau et de nutriments, prenant des forces en vue des futures naissances.

Le phénomène ne dure pas longtemps, en général trois semaines en septembre, entre la fin de l'hiver et le début du printemps. Une partie de la région est classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité. Pour la découvrir, l'idéal est de partir de la ville de Springbok, à partir de là, tout est bien indiqué. Attention, les gens du coin parlent majoritairement l'Afrikaans, la langue d'origine germanique issue des colons hollandais. Mais l'anglais est parlé et compris également.
Revenir en haut Aller en bas
Antares
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Féminin
Scorpion Rat
Nombre de messages : 2571
Age : 21
Localisation : Titan City
Profession : Etudiante au Monastère Kaï
Loisirs : Ecouter du métal et coiffer des poneys
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Jeu 22 Sep 2016 - 18:26

Ces océans de fleurs sont une vraie invitation au rêve! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Jeu 22 Sep 2016 - 18:39

C'est assez fou... Et ça s'étend sur plus de 60 000 hectares, même si le phénomène décroît au fur et à mesure que l'on remonte vers la Namibie. Après, très vite, le désert reprend possession des lieux, les plantes restent profondément enfouies dans le sol, s'étant adaptées à cet environnement, prêtes à refleurir aux prochaines pluies.
S'y perdre à vélo est assez irréel, on a l'impression de s'enfoncer dans un océan de fleurs...

Les esprits moins poétiques seront intéressés d'apprendre que la région recèle également plusieurs des gisements de diamants qui ont fait la réputation de l'Afrique du Sud... A défaut d'un bouquet...  Mr. Green

(Pour ceux qui ont lu mon AVH, Les tambours de Shamanka, la vallée de fleurs qu'on peut traverser au début est inspirée du Namaqualand, sur une échelle bien plus réduite bien sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1389
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Jeu 22 Sep 2016 - 18:57

Voyageur Solitaire a écrit:


(Pour ceux qui ont lu mon AVH, Les tambours de Shamanka, la vallée de fleurs qu'on peut traverser au début est inspirée du Namaqualand, sur une échelle bien plus réduite bien sûr)

C'est justement par là que je suis passé, mais mon imagination était loin du compte par rapport à la beauté du paysage!
Revenir en haut Aller en bas
oriounga
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Taureau Nombre de messages : 1937
Localisation : Akad et Sumer
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Ven 23 Sep 2016 - 11:32

Sublimes photos et superbe présentation cher Voyageur.

Tu écris mieux que de nombreux guides.

Travailles-tu dans le monde du tourisme? J'ai travaillé chez un producteur de voyages et je suis sûr que tu adorerais te rendre dans des pays étrangers, choisir des guides, établir des circuits, tester des hôtes et écrire les comptes-rendus à ton retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Ven 23 Sep 2016 - 12:38

Le tourisme m'a tenté à une période, ayant beaucoup bourlingué et parlant plusieurs langues, j'ai même approché une école dans ce domaine avant de vite laisser tomber, l'idée de reprendre des études me saoûlant par avance...
C'est vrai que des fois, j'envie les présentateurs de certaines émissions sur les chaînes de voyages. Après, il y a l'envers du décor : s'ils visitent des endroits magiques, il ont un cahier des charges strict, il faut goûter, enquêter, questionner, découvrir et caser tout ça au final en faisant des choix, en opérant des retranchements... Sans oublier l'équipe qui te suit pour te filmer, l'intendance... Ce n'est pas seulement poser son cul sur le rebord d'un bateau sur un lagon paradisiaque en souriant et en disant :"regardez comme c'est beau".

Trop compliqué pour moi, j'aime trop ma solitude, ma tranquillité. En vrai routard, je vais là où je veux quand je veux, sans agenda précis, je m'immerge le plus possible et je raconte ça à ma sauce, avec mes mots, pour ceux que ça intéresse.
Bon, c'est vrai, l'Afrique me rend lyrique étant donné la passion que j'ai pour ce continent (suivi de très près par l'Amérique du Sud et tout ce qui est désertique). Par contre, d'autres endroits sur la planète me laissent de marbre et ne m'attirent absolument pas, je serai bien en peine, si j'y mettais les pieds, d'en parler de la même façon.

On va dire que c'est comme le dessin. Beaucoup de gens me disent :"tu as un sacré coup de crayon, t'aurais pu en faire un métier". C'est vrai et j'y ai songé. Sauf que je dessine quand ça me vient, que je peux rester en panne d'inspiration, incapable de dessiner quoique ce soit pendant des semaines avant de crayonner soudain une nuit entière. En faire un job, ce serait avoir des impératifs, des dates imposées, des délais, dessiner telle chose pour lundi matin sans faute... Et surtout au début, des commandes qui, peut-être, me déplairaient. Les Frazetta, Boris Vallejo et autres maîtres n'ont pas dessiné des toiles magnifiques dès le premier jour : ils ont souvent commencé dans la pub, dans le dessin industriel, avec des commandes pas forcément motivantes, tout en crayonnant sur un papier à côté leurs guerriers impétueux et leurs belles princesses. En plus du talent, il faut un bon moment avant d'être suffisamment reconnu pour se lancer au point de pouvoir dessiner ce qu'on veut en étant sûr que ça trouvera preneur.

Bref ! Mes voyages, comme le dessin ou l'écriture, ça reste pour moi une passion, un délassement, quelque chose de très personnel. Et si des personnes apprécient ce que je raconte, crayonne ou écris, tant mieux, ça me fait très plaisir.
Mais en faire un job, encadrer tout ça dans des règles, des impératifs, des délais, des formats... Non, pas possible.

(Sinon, à quand la suite de ton périple en Chine ?)
Revenir en haut Aller en bas
Stteiph
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 634
Age : 46
Localisation : Vosges
Profession : Cuisinier
Loisirs : Collectionner les LDVELH - Jeux de société - Course à pied
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Ven 23 Sep 2016 - 16:06

Magnifique ! Merci pour ton partage.
Revenir en haut Aller en bas
http://stteiph.free.fr/Documents/MesJeuxSociete.html
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Ven 23 Sep 2016 - 18:00

Alors, poursuivons...

Le Kgalagadi Transfrontier Park
(If you own the copyright for any image and want it removed, email me and it will be immediately reviewed)


Pas facile à prononcer... Nous voici loin au nord-est, laissant derrière nous les fleurs du Namaqualand. Nous voici proches de la Namibie, cette ancienne possession allemande (hé oui !), puis protectorat Sud-Africain et qui vient de fêter les 25 ans de son indépendance.
Voici donc le Kgalagadi Transfrontier Park. Sa particularité ? Il est implanté sur trois états, Afrique du Sud, Namibie, Botswana, bénéficiant ainsi des efforts conjugués de ces trois pays en pointe sur la protection de la faune et de la flore, ce qui en fait l'un des parcs les mieux protégés d'Afrique. Autre avantage, gazelles, gnous et autres herbivores peuvent passer d'un pays à l'autre en toute liberté lors de leurs migrations annuelles.

Poussière, chaleur, silence... Piste poudreuse, nuage de poussière ocre, rouge... Paysages âpres et désolés, arides. De temps à autres, des broussailles volent sur la piste, comme dans les films tournés dans le Grand Ouest Américain. Et quand la voiture s'arrête, le silence. Profond, épais.
Vous croyez être seul ? Foutaises. Plus de 1000 prédateurs vous guettent, léopards, guépards, hyènes et surtout les lions à crinière noire, rares en Afrique et dont c'est le domaine. Mais le parc a deux autres atouts majeurs dans sa manche, ses crépuscules et ses nuits...

Crépuscule de feu, ciel incendié, transformé en fournaise. Toute la région est en feu, tout brûle, noyé dans l'or, les brumes pourpre sombre et la poussière rouge. Les impressionnistes et les fauvistes se seraient ouverts les veines en voyant ça... Même l'eau des rivières devient de l'or liquide, les lionnes qui viennent boire semblent coulées dans l'or sombre, leurs yeux d'ambre cerclés de blanc lançant un regard inquisiteur aux intrus que nous sommes. Les majestueuses chasseresses, le ventre creusé par la faim, vont se mettre en chasse...



Vient la nuit. Dans d'autres pays d'Afrique, la nuit est souvent claire, jour bleu sombre succédant à un jour jaune et crû. Mais ici, la nuit est noire, d'encre et d'ébène. Au-delà du feu et des lampes, on n'y voit rien. Mais on entend... On entend le rire des hyènes, les mouvements furtifs dans les herbes, là, tout près, les grondements, les cris. Et là, pardon pour l'expression, tu flippes ta race... Tu regardes le feu et tu redoutes qu'il s'éteigne. Et le guide qui est avec toi, assis à tes côtés, le fusil sur les genoux, tu l'aimes... Et quand tu rejoins ton bungalow, tu as un peu de mal à t'endormir... (A cause du froid aussi, les nuits, le thermomètre descend facilement en-dessous de zéro, contraste saisissant avec la chaleur aride du jour, putain ça pèle).

En journée, interdiction formelle de descendre du véhicule, sauf si le guide donne son accord. Arrivé au campement, les consignes sont répétées en plusieurs langues, ne pas s'éloigner seul, ne pas sortir des limites du camp. Plus loin encore, on s'enfonce dans le désert du Kalahari, dans un autre monde : paysages lunaires, sables rouges, blancs, roses et jaunes vibrant dans la lumière et les brumes de chaleur. Silence absolu. Seul au monde. Paysages envoûtants, oniriques. La Namibie et ses déserts rouges est à portée de la main, avec ses immenses dunes rose tendre, ses lignes pures et ses arbres noirs, calcinés, brûlés de soleil, griffant le ciel de leurs silhouettes décharnées :


Côté pratique, éviter absolument l'été (à partir de décembre), caniculaire avec plus de 40° en journée et un soleil qui ne chauffe pas mais qui brûle. De plus, les animaux n'étant pas cons, en cette période, ils se reposent à l'ombre et ne se montrent qu'à la nuit tombante, pour aller boire. Si vous venez pour les voir en plein été, vous ne verrez pas grand-monde...
Buvez beaucoup, crème solaire, chapeau et lunettes de soleil obligatoires.
Etre en bonne condition physique, la route est chaotique, la chaleur écrasante, les longs trajets peuvent devenir éprouvants au bout d'un moment.
Choisissez votre itinéraire à l'avance, le parc est immense mais ne comporte que quatre routes principales afin de laisser les animaux tranquilles. Grand avantage : pas de contrôles, vous pouvez vous rendre du côté namibien ou du Botswana sans problèmes, les trois pays gérant le parc en commun. Vous ne trouverez pas ici les troupeaux d'éléphants, les hippopotames et les rhinocéros mais vous découvrirez les adorables, les irrésistibles suricates, indiscutablement aussi curieux de vous que vous le serez d'eux.


Le Kgalagadi Transfrontier Park, un autre monde.


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Ven 23 Sep 2016 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albatur
Maître de FFT
Maître de FFT
avatar

Masculin
Poissons Tigre
Nombre de messages : 13682
Age : 43
Localisation : Inconnu
Profession : Rien faire (ah mince c'est pas un metier)
Loisirs : ldvelh, jeu de go, genealogie
Date d'inscription : 27/12/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Ven 23 Sep 2016 - 20:14

Belle peluche sur la dernière image Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://frederic.cuvilly.perso.neuf.fr/main.php?page=Blank
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9515
Age : 45
Localisation : Recherche Yavanna...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables, Maître des Terres d'évasion.
Loisirs : Reprendre du désert...
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   Ven 23 Sep 2016 - 21:03

Ces bestioles sont adorables, on dirait des furets : hyperactifs, curieux, joueurs, irrésistibles.

Sinon, une précision importante : ne croyez pas qu'à votre arrivée, vous allez voir tous les animaux du parc débouler... Et c'est valable pour tout le continent. Vous pouvez passer une journée entière sans voir grand-monde, sinon rien. La plupart (les prédateurs principalement) se repose et se tient caché, ne sortant qu'à la nuit tombée. D'où l'importance d'avoir un guide expérimenté qui connaît les bêtes, leurs habitudes, les endroits où elles se rendent fréquemment, sait repérer leurs traces. Mais encore une fois, ce n'est pas parce que vous êtes entrés dans un parc animalier que tous les animaux du coin vont venir aussitôt prendre la pose pour vous...
De même à l'autre bout du monde : une amie partie dans une réserve de tigres en Inde y a passé trois jours sans en voir la queue d'un. Ce n'est que le dernier jour que le seigneur rayé a daigné se montrer et d'après son guide, c'était un coup de bol...

Ou alors, vous pouvez aussi passer devant un lion dissimulé et ne rien voir du tout. Rassurez-vous, lui de son côté vous a déjà repéré depuis longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Topic des Aventuriers-Explorateurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Topic des Aventuriers-Explorateurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Divers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | Autres littérature