La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Mar 8 Mar 2011 - 15:44

LOUP SOLITAIRE
LE CAPTIF DU ROI-SORCIER



Vous êtes Loup Solitaire, seul et premier Grand Maître Kaï du Sommerlund, restaurateur du monastère Kaï et vainqueur des Druides de Cener. Mais, trois mois après votre victoire, le Seigneur Rimoah vient vous annoncer l'enlèvement de votre ami Banedon par une bande de Glocks commandée par des sorciers Nadziranims. N'espèrent-ils pas lui arracher les secrets de la magie blanche, afin de les combiner avec leur sorcellerie et de faire renaître le Royaume des Ténèbres ? Vous seul, Loup Solitaire, êtes capable de lui porter secours au sein de la forteresse de Kaag
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Mar 8 Mar 2011 - 15:52

On reste stupéfait par l'insistance de JOE DEVER à nous refourguer des aventures ayant pour cadre une sinistre forteresse perdue dans un trou lointain. Après le ratage du précédent volume, l'auteur en remet une couche. Cette fois-ci, il faut sauver Banedon, l'ami fidèle, qui a été enlevé. Et il faut bien ça pour aller se perdre dans cette forteresse insipide et fadasse, sans atmosphère ni ambiance, où LS tourne en rond entre couloirs obscurs et créatures délirantes. On a l'impression que même Banedon s'emm... en l'attendant.
Une aventure complètement foirée, comme la précédente.
8/20
Revenir en haut Aller en bas
Francois22
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Jeu 21 Avr 2011 - 23:52

Le fameux captif n’est d’autre que Banedon. Allez sauver un ami prisonnier c’est une mission original. Pour le reste c’est du grand classique avec une infiltration dans une forteresse. Seul originalité le coté guerre civil entre glok. On s’ennuie globalement et on retiens pas grand chose. Des combats tres dur et des ennemies parfois ridicules. Un rat géant avec la mâchoire déformé comme bosse ultime…
Bref pas le meilleur tome
Points positifs
-L’originalité de la mission
-La guerre civile

Point négatifs
-Un manque d’ambiance
-Des énnemis ridicules
-trop linéaire
8/20
Revenir en haut Aller en bas
Bardamu
Grand Maître Kaï
Grand Maître Kaï
avatar

Masculin
Sagittaire Tigre
Nombre de messages : 409
Age : 42
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Sam 23 Avr 2011 - 7:29

Fallait bien qu'un jour Joe Dever nous fasse un bouquin foireux et c'est celui là, le Captif du Roi-Sorcier. Les donjons c'est pas son truc à Joe - et pourtant il ne s'en était pas trop mal sorti avec La Forteresse Maudite - mais il a quand même récidivé.

Le but de la mission est d'aller sauver Banedon, retenu prisonnier dans la Forteresse de Kaag, en plein territoire Gloks. Dans un premier temps il faut s'infiltrer dans la tour elle-même (5 km de haut s'il vous plait) en évitant les bandes de Gloks et de Drakkarims qui se foutent sur la gueule, sans doute par ennui, tout comme le lecteur qui parcourt ce 14° tome.

Ensuite on pénètre dans la forteresse elle-même et là c'est le festival de monstres errants qu'on a placé là parce qu'ils sont euh... errants. On délivre notre pote et on retrouve au final un vieil ennemi qui lâche sur nous un rat mutant géant (Beuaaaah !!!) tellement moche qu'il peut filer des cauchemars aux âmes sensibles.

Eh ben, on est content que ce soit fini et qu'on passe à autre chose !


Bon, j'avoue que j'ai été un peu sévère : ce livre n'est pas totalement mauvais mais la prochaine fois Joe, quand tu veux faire un dungeon crawling, demande conseil à Steve Jackson !

9/20 (et je suis généreux)
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 10895
Age : 38
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Jeu 14 Juil 2011 - 22:37

Coup de mou. Sans être mauvais, ce 14e opus de LS n'en demeure pas moins passable. Le gigantisme de la citadelle labyrinthique de Kaag laisse pantois, on s'y sent tout petit de chez petit, dresser une carte de notre itinéraire relève du défi, dommage que Dever a zappé de nous offrir une Grande Discipline de la cartographie LOL. La multiplication des guet-apens, passages forts du bouquin, sur la route de LS tend à donner un indice sur la vraie raison de l'enlèvement de Banedon qu'on a à délivrer des mains de l'ennemi. Un Banedon qui même dans un état tout flapi représente un joker en certaines occasions pour sortir LS de mauvais pas, au lecteur d'en être conscient puisque notre ami est un maître en magie. Certaines créatures frisent le grand guignol, un vrai cirque des horreurs ambulant, errant lol trouvant dommage que leur présence prenne le pas sur la trame secondaire des factions de Drakkarims qui luttent entre elles pour ravir les cuves de fécondation des Gloks chair à canon infinie. Lecture pas captive pour un clou du captif du Roi-Sorcier, Roi-Sorcier dont l'identité forme un bon twist final sauf qu'il fait peine à voir lâchant un monstre haineux sur LS, a-t'il si peur de nous^^. Bref, pâle copie de l'intrusion dans la Forteresse de Mogaruith du 13e bouquin, cette infiltration de Kaag ne marque les esprits que grâce à ses descriptions de haute volée et quelques pièges vicieux -gros comme une maison, ça dépend de l'attention du lecteur- dans lesquels se fourre LS, sinon le tout manque d'une histoire plus ambitieuse que le vieux coup de la capture de Banedon par des sorciers Nadziranims guère présents dans le parcours que j'ai suivi dans la Forteresse, ils étaient bien cachés il faut croire :dwarf: .

11/ 20
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Dim 25 Sep 2011 - 17:42

Bon, voilà quoi, un livre vraiment pas terrible. Joe dever nous avait habitué à beaucoup mieux.

Ici, il n'y a rien : pas d'ambiance, une histoire convenue, des incohérences
Spoiler:
 

Ah si : le début et la fin sont d'assez bons moments, mais cela ne suffit pas à faire oublier tout le milieu...

A faire uniquement pour récupérer une grande discipline supplémentaire.

Ma note : 8/20

Pas complètement catastrophique, mais dispensable.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Sombrecoeur
Prince des Ténèbres
Prince des Ténèbres
avatar

Masculin
Verseau Rat
Nombre de messages : 5701
Age : 32
Localisation : Neuchâtel, Suisse
Profession : Collaborateur admin
Loisirs : Cinéma, série, lire, écrire, voyages, jeux vidéo
Date d'inscription : 20/03/2005

MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Sam 14 Jan 2012 - 2:42

Et c'est parti pour la 14ème aventure du loupiot Solitaire ! Dans ce tome, Loup Solitaire part à la recherche de son pote Baned' retenu captif à Kaag, une des nombreuses cités des Seigneurs des Ténèbres. Alors, c'est vrai qu'il est assez linéaire mais cela ne gêne pas trop car on se sent toujours surveillé par les nombreuses patrouilles de la cité. Bon, je ne suis pas très friand d'aventure qui se passe entièrement dans une citadelle, surtout s'il y a peu de pièce à visiter. Il y a eu 2-3 moments intéressant (quand je me suis retrouvé dans un temple et en voulant faire demi-tour, la porte s'est refermée est un ennemi est apparu) et aussi dans les Souterrains où on rencontre une armée de Lenciens à l'apparence de morts-vivants... bien tripant ce moment-là. Il y a passablement de combats mais j'ai toujours réussi à m'en sortir, même si vers la fin les combats rudes s'enchaînent. Mais ce n'est pas insurmontable. On retrouve également notre ami Cadak, l'archidruide. Malheureusement, le combat n'est pas encore pour maintenant.
La difficulté n'est pas très très élevé, il peut y avoir quelques ennemis difficiles mais pas tant que ça (d'après mes souvenirs) le combat final est simple car Banedon nous aide relativement bien.

Intérêt : 12.5/20
Difficulté : 75%
Revenir en haut Aller en bas
Gagadoth
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Gémeaux Singe
Nombre de messages : 672
Age : 25
Localisation : Asturyan
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Lun 10 Juin 2013 - 17:16

Tout d'abord, je tiens à préciser que j'aime beaucoup Loup-Solitaire, mais ici je dois bien admettre que ce tome est ma plus grosse déception de la série. C'est d'ailleurs l'avis de plusieurs je pense, aussi, je serai bref. Pourquoi?

"Le captif du Roi-Sorcier condense avec les druides de Cener, tous les défauts propres au troisième cycle. Le scénario est quand même assez peu palpitant, aller sauver une princesse Banedon dans une forteresse énorme, on a déjà fait mieux. Bref, passons. Mais à propos d'énorme, tout semble être prétexte pour l'auteur à nous décrire les choses de la façon la plus exponentielle possible. Jugez-en plutôt: des remparts de 40 km de long, une forteresse de 3 km de haut. Même à Dubaï ils n'ont pas ça! Na! Il faudrait qu'un aventurier courageux s'amuse à comptabiliser le nombre de fois où sont utilisés les mots "immenses", "énormes" et gigantesques". Joe Dever serait d'ailleurs un cas intéressant pour le docteur Freud avec cette obsession de la taille. Mr.Red

Dans cette débauche de surenchère, Dever nous colle aussi une floppée de monstres aux statistiques stratosphériques. Autant dire que si vous ne lisez pas la série dans sa continuité, vous serez vite réduit en chair à saucisse du roi sorcier. Ah oui, il y a aussi ces chers passages inévitables et injustes où un hasard malheureux peut vite vous envoyer grignoter les pissenlits par la racine.

Et puis, et puis...on s'ennuie à la longue dans ces couloirs, à marcher, à marcher et occasionnellement à taper du monstre.

Bref, ça aurait pu avoir toutes les caractéristiques d'un nanar d'anthologie mais le style d'écriture de Joe Dever avec les illustrations de Brian Williams sauvent un peu ce bateau du naufrage absolu. Les retrouvailles avec une vieille ordure déjà vue précédemment sont également plaisantes.

Un tome très dispensable, à lire pour la continuité quand même.

Nb: spéciale dédicace au hamster (ou serait-ce un castor?) géant que nous affrontons à la fin, du grand art, Darwin aurait apprécié.

Jouabilité: 2/5 (c'est hardcore quand même...)
Ambiance générale: 2/5 (quelques passages intéressants mais dans l'absolu on s'embête quand même...)
Qualité de l'intrigue: 2/5 ( ça reste sauver la charmante princesse pucelle endormie dans le château des méchants)
Illustrations et couverture: 3/5 (j'aime bien Brian Williams mais la couverture française est un must de mauvais gout)

Total: 9/20
Revenir en haut Aller en bas
Bruenor
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Lion Cheval
Nombre de messages : 1367
Age : 39
Localisation : Seine Maritime
Loisirs : LDVELH, Magic, Xbox One, Warhammer 40k...
Date d'inscription : 28/07/2013

MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Jeu 19 Sep 2013 - 18:01

De retour de son périple chez les Druides de Cener, Loup Solitaire apprend que son ami Banedon s'est fait enlever par des Nadziranims.
Il faut donc retourner jouer les infiltrateurs dans une forteresse du royaume des ténèbres... hum je n'ai pas déjà fait çà dans le Crépuscule des Maîtres??!!

Autant j'avais apprécié l'originalité de la Forteresse Maudite et le côté malsain presque horrifique de celle de Mogaruith dans les Druides de Cener, autant là je suis resté de marbre en lisant cette exploration de la forteresse de Kaag.

Rien d'original à part peut-être les cuves de fabrication de Gloks (thème malheureusement très peu exploité), ce n'est qu'une succession de couloirs, escaliers sans grande saveur.
Le seul suspense a été de savoir si j'allais avoir assez de points d'endurance pour tenir le coup jusqu'à la fin.
Heureusement pour moi la réponse a été oui et je n'ai pas eu à refaire cet insipide tome 14. Pour la première fois de la série, j'ai eu hâte de finir un Loup Solitaire.

Reste le style de Joe Dever et l'univers propre à la série qui le sauve du naufrage complet mais il s'en est fallut de peu.

les + :
engranger une discipline de plus en le faisant
aperçu des luttes entre clans après l'extinction des seigneurs des ténèbres

les - :
forteresse pas très intéressante
pas de moments forts

nombre de tentatives pour le réussir : 1
note : 8/20
difficulté : 65%
Revenir en haut Aller en bas
gynogege
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Bélier Tigre
Nombre de messages : 1627
Age : 43
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 26/09/2014

MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   Sam 28 Mai 2016 - 18:11

Panne d'inspiration pour Joe Dever n ce début de troisième cycle. Ce second volume s'ouvre sur une intrigue assez famélique, délivrer notre ami Banedon, à laquelle répondra un retournement qui tombe complètement à plat en fin d'aventure. Joe Dever nous avait habitués à des intrigues plus fouillées on reste donc sur sa faim dans cet exercice d'infiltration.
Une première partie plutôt bien écrite mais assez plate où Loup Solitaire assiste essentiellement en spectateur à des luttes de clan. Puis une forteresse avec des monstres assez originaux, dont on peut interroger la cohérence avec l'univers de Loup Solitaire mais qui m'ont plutôt diverti. C'est à ce moment que pour moi Joe sauve un peu les meubles. J'aime bien l'exporation et ici on est servi avec beaucoup de liberté de mouvement même si ça n'a rien d'extraordinaire. La difficulté est plutôt bien dosée, la tension étant créée par divers occasions de perdre des flopées de points d'ENDURANCE (la règle de regagner les points d'ENDURANCE à la fin des combats est quant à elle indispensable !) En revanche le style s'effiloche dans cette partie pour tutoyer le franchement ridicule à coups de superlatifs et des tentatives plus ou moins humoristiques avortées.
La fin, comme dit plus haut, est plus que quelconque, avec l'archidruide Cenak à peu près aussi crédible qu'un vilain de James Bond et un combat complètement inutile.
Bref, si on aime l'exploration comme moi on pourra y trouver quand même son compte mais Joe Dever nous avait habitué à tellement mieux ! Certainement une production alimentaire pour lui...

12/20
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER   

Revenir en haut Aller en bas
 
14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 14 LE CAPTIF DU ROI-SORCIER
» 14 - Le Captif du Roi-Sorcier
» La télé numérique, ç’est pas sorcier
» L' Affaire du sorcier
» Socle de Sorcier sur Disque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Critiques :: Loup Solitaire-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit