L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le Héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues

Aller en bas 
AuteurMessage
Alianna
Maître d'armes
Maître d'armes
Alianna

Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 822
Age : 34
Localisation : Les Collines de Shamutanti
Profession : Dessinateur et animateur
Loisirs : Dessin, cinéma, apprentissage
Date d'inscription : 19/01/2011

Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues Empty
MessageSujet: Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues   Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues EmptySam 10 Aoû 2019 - 23:14

Quels sont les plus beaux clichés et idées reçues sur le Moyen-Âge que vous estimez utiles de réexaminer?

Apparemment, la belle armure en métal lisse, les beaux châteaux à tours et mâchicoulis étaient plus modernes que le Moyen-Âge... ou pas?

Apparemment, les chevaliers étaient certainement moins honorables et vaillants que l'imagerie populaire, tout comme les samouraïs... ou pas?

Apparemment, l'hygiène était déplorable et le roi était le seul à ne pas être recouvert de merde... ou pas?

Apparemment, les épées étaient très lourdes... ou pas?

Apparemment, le peuple était très superstitieux et voyait le diable et la sorcellerie partout... ou pas?

En même temps, le Moyen-Âge s'étend sur presque 1000 ans, mais on a tendance à créer une vraie esthétique homogène pour le cadre d'innombrables récits et jeux (tant qu'il n'y a pas d'armes à feu qui rendraient les combats trop expéditifs!).

Et vous, qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
http://gaucelm.blogspot.fr
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10640
Age : 47
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues Empty
MessageSujet: Re: Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues   Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues EmptySam 24 Aoû 2019 - 12:33

D'abord, il y a plusieurs Moyen-Age, principalement le "Haut Moyen-Age" qui part des royaumes barbares qui ont suivi l'effondrement de l'empire romain et le "Bas Moyen-Age" ou "Moyen-Age tardif", qui se dirige vers la Renaissance. L'époque médiévale s'est étirée sur une grande période de temps et les choses ont évolué au fil des siècles.
Parmi les clichés à démolir :

- La condition de la femme.
La femme médiévale, dans toutes les classes sociales, fût bien plus libre et indépendante que la femme antique, qui elle fût la grande muette (à l'exception des Etrusques, des Egyptiens et des Celtes). Au château, quand le seigneur était absent ou incapable d'assumer ses fonctions, c'était la Dame qui commandait. Des femmes possédaient des domaines et dirigeaient des fiefs, recevaient une instruction poussée (apprendre à lire et écrire, le latin, à monter à cheval…). Les religieuses vivaient en autarcie dans leurs couvents et ceux qui travaillaient pour elles leur obéissaient. En ville, dans les boutiques, la femme secondait son mari et tenait la maison quand il était absent. Beaucoup d'entre elles travaillaient, exerçant de nombreux métiers. Dans les campagnes, la figure de la mère de famille (qui bossait aussi) était respectée.
Il y eût également des femmes intellectuelles et artistes, le Moyen-Age a eu ses poétesses, ses écrivains et même enlumineurs femmes. Ses femmes médecins aussi, principalement en Italie. L'abbesse Hildegarde de Bingen fût poétesse, herboriste, botaniste… Dans les universités, on trouvait des femmes sur les bancs aux côtés des hommes.

- L'hygiène.
L'empire romain avait ses thermes, le monde médiéval avait ses étuves, où l'on venait se laver et se détendre. Les hommes s'y faisaient aussi coiffer, couper les cheveux, raser et masser. Ces établissements étaient ouverts à tous.
Malheureusement, ils étaient mixtes, hommes et femmes se retrouvaient nus à plusieurs dans les mêmes cuves, ces dernières pouvant accueillir plusieurs personnes. On devine la suite et l'Eglise ne tarda pas à sévir, condamner et interdire ces lieux. D'ailleurs (petit aparté), les mœurs étaient plus libres au début du Moyen-Age : le mariage des prêtres exista à certaines périodes, hommes et femmes se baignaient nus et ensemble, les amours entre hommes dans les communautés religieuses étaient courantes et, au niveau civil, peu ou pas condamnés. C'est l'Eglise qui, progressivement, durcira le ton dans ce domaine.
Dans le même temps, l'eau apparaissait de plus en plus suspecte en médecine. Si on ignorait les microbes et virus, on croyait aux "miasmes" qui pénétraient dans le corps. L'eau chaude était accusée de favoriser l'entrée des miasmes en dilatant les pores de la peau. On s'éloigna donc progressivement de l'eau au profit du nettoyage "à sec" et cela a donné l'image d'un Moyen-Age sale, qui ne se lavait pas.


- Des paysans miséreux soumis à des seigneurs aux pleins pouvoirs.
Il faut nuancer. Si le seigneur avait énormément de droits, il avait aussi des devoirs envers les paysans de son fief, le premier étant de les protéger.
Alors c'est vrai, les paysans médiévaux trimaient dur, très dur dans leurs champs. Mais les ouvriers ou esclaves agricoles de la Rome antique n'étaient guère mieux lotis… Il ne faut pas trop se fier aux écrits de Virgile, faisant l'éloge de la paix des champs… Les ouvriers agricoles de l'époque romaine, employés à la journée, n'avaient guère plus de liberté et avantages que les esclaves. Si le journalier restait libre, il était entièrement livré à lui-même alors que l'esclave était nourri, vêtu et logé par son maître et les soulèvements dans les campagnes n'étaient pas rares. Le berger s'en sortait mieux, plus libre d'aller et venir à sa guise au rythme de ses brebis et donc moins surveillé par son maître. Donc, le paysan médiéval n'était pas plus ou mal loti que son lointain collègue antique.

Enfin, on a donné ce nom à cette période par rapport à une Antiquité jugée éblouissante au niveau civilisationnel, culturel et artistique. Pendant des siècles, le Moyen-Age a été noirci, vilipendé et jugé "barbare" par rapport à une Antiquité encensée et vue comme largement supérieure dans tous les domaines. Il y a du vrai là-dedans (avis personnel du grand fan d'Antiquité que je suis) mais le Moyen-Age a eu aussi ses avancées, ses inventions, ses techniques, ses universités, ses œuvres d'art, ses penseurs... Encore une fois, la période médiévale s'est étendue sur plusieurs siècles, tout dépend à quel moment on se place. Même les royaumes barbares ont développé un art, une culture, que l'ont commence à redécouvrir aujourd'hui.

Et n'oublions pas qu'à l'époque de notre Moyen-Age occidental, ailleurs, des civilisations éblouissantes prospéraient : l'empire Byzantin, la Chine impériale, l'Inde, le Japon, les grands empires et royaumes africains, les civilisations précolombiennes, le monde arabe… Et elles ont eu, elles aussi, leur période "classique" et leur "Moyen-Age".
Revenir en haut Aller en bas
Alianna
Maître d'armes
Maître d'armes
Alianna

Masculin
Balance Buffle
Nombre de messages : 822
Age : 34
Localisation : Les Collines de Shamutanti
Profession : Dessinateur et animateur
Loisirs : Dessin, cinéma, apprentissage
Date d'inscription : 19/01/2011

Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues Empty
MessageSujet: Re: Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues   Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues EmptyMer 28 Aoû 2019 - 22:17

Merci, Voyageur Solitaire! Je n'avais pas pensé au Moyen-Âge découpé en ces trois périodes.

Finalement, même dans ces périodes romancées/pittoresques, on était juste des sociétés qui tentaient de gérer leur vie de la manière la plus raisonnable que l'on pouvait/savait...
Revenir en haut Aller en bas
http://gaucelm.blogspot.fr
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
Voyageur Solitaire

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 10640
Age : 47
Localisation : Anywhere out of the world...
Profession : Dieu des voyageurs, souverain d'Atalis, Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues Empty
MessageSujet: Re: Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues   Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues EmptyJeu 29 Aoû 2019 - 15:07

Pour ce qui est de ces périodes, on retrouve la même chose avec le monde romain, souvent figé (principalement par le cinéma) en un seul espace-temps avec des décors et vêtements identiques, que la scène se passe sous la République, sous le règne de Néron ou de Dioclétien ou à la fin de l'empire. Le monde romain a duré des siècles et bien des choses ont changé au fil de tout ce temps, aussi bien matériellement que dans les esprits et les moeurs. La mentalité de la Rome républicaine n'a plus grand-chose à voir avec l'esprit de la période impériale.
Pareil pour l'Egypte antique qui a connu Bas, Moyen et Haut-Empire au cours de plusieurs siècles et également la dynastie des Ptolémées, issue des conquêtes d'Alexandre le Grand et qui n'avait rien d'égyptien ou si peu. Cléopâtre, dernière descendante des Ptolémées, était plus proche du monde grec et des compagnons d'Alexandre le Grand que de Ramsès ou Akenaton...

C'est la même chose pour le Moyen-Age. Le Moyen-Age s'étend quand-même du Vème au XVème siècle, 1000 ans ! Donc, le réduire aux châteaux-forts, aux preux chevaliers et aux cathédrales, c'est infiniment réducteur et ça en donne une vision faussée. L'esprit, les mentalités, les techniques, la vie quotidienne, n'étaient pas les mêmes au début de la période médiévale qu'à sa fin, des siècles plus tard, alors que s'annonçait la Renaissance, les premières armes à feu et les Grandes Découvertes. Donc déjà, quand on parle de Moyen-Age, comme pour le monde romain, il faut savoir de quel Moyen-Age on parle.
Pour schématiser, la période médiévale se découpe en trois parties :
- Haut Moyen-Age, du Vème au Xème siècle.
- Moyen-Age Central, du XIème au XIIIème siècle.
- Moyen-Age Tardif, du XIVème au XVème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues Empty
MessageSujet: Re: Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues   Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Moyen-Âge: les clichés et idées reçues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La réalité de la vie au Moyen-Âge et les clichés
» Le Moyen Age au féminin
» Couverture Moyen âge
» [Resolu] Recherche: La mascotte du cours moyen
» Le Moyen Age - Robert Bartlett

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Divers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit