La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos


Nombre de messages : 1999
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Lun 28 Fév 2011 - 11:31

cooool comme idée!
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LS 28 ET DEMI   Lun 28 Fév 2011 - 22:10

BANEDON allait et venait, faisant les cents pas dans la pièce, l'air irrité comme un lion en cage. Il finît par se retourner, pointant un doigt accusateur sur RIMOAH:
- Ce que tu dis là est infâme ! Révoltant !
RIMOAH poussa un soupir :
- C'est pourtant la vérité, mon jeune ami. Beaucoup de monde, à ELZIAN comme à HOLMGARD, se pose des questions sur toi et LOUP SOLITAIRE... sur vos... relations...
- C'est abject de jaser ainsi sur moi et Loulou !
- Loulou ?
- LOUP SOLITAIRE, voyons !
- Ah bon, tu l'apelles Loulou ?
- C'est un diminutif affectif... Il t'apelle bien "le vieux schnock"
- Ah bon ? L'enfoiré... Attends un peu... Tu vas voir...
- C'est révoltant !
- Bon, écoute, arrête de tourner comme ça, tu vas me donner la gerbe. Reconnais qu'il y a de quoi se poser des questions...
BANEDON coiffa une mèche de cheveux rebelle et cendrée, ses sourcils froncés (et délicatement épilés).
- Ben, oui, quoi, soupira RIMOAH. Avec tes longs cheveux blonds, ta manie de porter une robe...
- C'est une robe de magicien ! Tous les magiciens portent une robe !
- Rose, en soie chinoise et brodée de petits oiseaux exotiques aux yeux de perle ?
- Ben quoi ? C'est frais, printanier...
BANEDON, épuisé, se laissa tomber devant la table du petit-déjeuner et prît une biscotte, avant de la casser entre ses doigts d'un geste trop nerveux.
- Et voilà ! Tu m'as stressé ! Franchement, que veux-tu qu'il y ait entre Loulo... entre LOUP SOLITAIRE et moi ?
- 20 centimètres ?
- RIMOAH !
- Bon, bon, ça va... Si on peut plus plaisanter...
Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Lun 28 Fév 2011 - 23:07

Pauvre Rimoah, les oreilles du vieux schnock doivent siffler en se moment.

bravo VS Plié de rire
Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Dim 13 Mar 2011 - 20:46

Promenade en forêt



A quelques kilomètres du monastère Kaï, dans une forêt obscure des monts Durncrag deux ombres marchent d'un pas rapide au travers des broussailles tout en tenant une discussion animée à mi-voix.

Loup Solitaire : Quoi 20cm, mais il se prend pour qui ce vieux débris, il est venu vérifier peut être. Il est au courant que j'ai été élu homme de l'année par le parchemin « Crushing Stones », je ne te parle même pas du nombre de couvertures que j'ai faites pour «Fort's » «Metal Hammer ». Vraiment me dénigrer de cette façon c'est minable. Il me le payera.

Banedon
: En attendant si Monsieur univers pouvait se dépêcher, on gèle ici.

LS: Ça va ça va, on va la retrouver l’entrée de cette maudite secte Cénerienne, c’est la carte tracée par Taupe amnésique et Tortue pas fine, elle ne correspond pas. A l’époque je leur avais sous-traité l’affaire, mais ils écrivent comme des chacaux.

Ban : On dit chacals Loup Solitaire.

LS : Tu es sur, moi j’ai toujours dis chacaux, enfin admettons c’est toi l'intellectuel du groupe tu dois savoir mieux que moi.

Ban : Et si tu utilisais l’exploration?

LS : Si le dieu Kaï apprend que j’utilise ses pouvoir pour nos affaires je vais en prendre pour mon grade, mieux vaut ne pas prendre de risques.

Ban : Bon ben moi j’ai froid, j’incante, par la tempête enflammé de Banedon, SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

Quelques secondes et des dizaines d’arbres réduits en cendres plus tard ; une clairière carbonisée à la température tropicale remplace la forêt dense et sombre.

LS : Tu n’avais pas plus discret en stock…

Ban : Oui mais au moins sans les broussailles on peut bien voir l’entrée du temple.

LS : Bon allons-y.

Loup Solitaire et Banedon progressent lentement dans le long d’un tunnel rempli de gravats et toiles d’araignées. Les murs à demi écroulés suintent d'une humidité malsaine, les peintures lépreuses encore visible rappellent à nos deux visiteurs le sinistre usage que les céneriens faisaient de cet endroit.
Après quelques minutes de marches, ils arrivent dans une grande salle circulaire dont le plafond défoncé par les racines d'arbres centenaires laisse entrevoir les étoiles. De grands pans ornés de mosaïques subsistent, laissant apparaître des humains torturés et dévorés par des créatures les bestiales et difformes de Vurnos le seigneur de la pestilence. Loup solitaire et Banedon s'avancent près de l'autel de sacrifice abandonné. Banedon s'installe et prépare l’opération magique d'invocation de la porte d’ombre.

LS : Avec ça les champions de Naar pourront revenir et on pourra enfin s’amuser. Si tu savais comme c’est barbant toute ces inaugurations que je dois me taper maintenant. Tiens regarde la semaine dernière au consulat Lyris devais je faire un discours sur la formation différentiée des …

Ban (agacé) : Si tu pouvais faire un peu moins de bruit Loup solitaire, j’ouvre pas des portes d'ombres comme tu ouvres des drakkarim.

Après Plusieurs d’heures d’efforts le Maître de guilde parvient enfin à faire apparaître une brèche dans l’espace temps. Une lumière aveuglante s’échappe du centre de la pièce. Lumière suffisamment forte pour réveiller le grand maître Kaï qui ronflait à côté.

Ban : Loup Solitaire apporte l’essence de vie maintenant pour sceller le passage.

Loup Solitaire sortant une flasque d’eau de vie

LS : La meilleure du Sommerlund, triplement distillées

Banedon Luttant désespérément pour maintenir l’ouverture dans l’Aon.

Ban: Mais qu'il est c.....l’essence de vie c'était l'autre fiole pas celle-la.

LS : Tu m'as dis la bouteille ambrée sur la table, elles se ressemblaient toute, si tu rangeais mieux ton laboratoire, cela n'arriverais pas. En plus c'est mal écrit.

Ban : Loup solitaire on a plus le choix, la seule solution est de sacrifier une vie pour garder le passage ouvert.

LS : Tu veux que je saute dedans ou que je te pousse ? Attend un instant je réfléchie. Je sais ça y est !

Loup solitaire disparaît dans un tunnel, au bout de quelques secondes interminables pour Banedon il revient tenant dans la main avec un gros lézard qu’il jette dans le vortex de la porte d’ombre.

LS : Je déclare le passage ouvert.

La lumière décroît progressivement laissant place à la pénombre, Loup solitaire s’approche de son ami et l’aide à se relever.

Ban (grimaçant): Sais tu que la taille de la porte dépend de l’énergie provenant du sacrifice, regarde.

Loup solitaire et Banedon regardent au sol où une petite tache scintillante de la taille d’un trou de souris tournois.

Ban : Au fait, se genre d'opération magique ne peut se faire qu'une fois dans la vie de l'invocateur, c'est un acte quasi divin, il y a des restrictions.

LS (désespéré): Mais elle est pourrie cette porte d'ombre, elle va venir comment mon armée de méchants maintenant. Qu'est ce que je vais devenir. Non fait quelque chose, je ne veux pas retourner siéger au conseil de l'Académie du Sommerlund.

Ban: Va falloir que tu trouves un plan B.

LS : Ah et puis zut, je ne sais pas, à part aller au Macumba pour se saouler je n’ai pas de plan B.

Ban : Bof, le Macumba, c’est nul, le Byblos est beaucoup mieux, en plus l’entrée est gratuite pour les filles le jeudi. Avec ma robe et mon brushing c’est dans la poche. Allez viens on s’arrache.

***********
Pendant ce temps à Dazganon

Maitre un passage vers l’Aon vient de s’ouvrir.

Naar (voyant la porte): Et en plus ils se foutent de ma gueule. Très bien, ils veulent la guerre, ils l’auront. Que les 100 démons noirs aux yeux de braises de Naz-pok se préparent. Le Sommerlund les attend.

***********

Ne manquez pas notre prochain épisode

Loup solitaire et Banedon au Byblos


Dernière édition par youpi le Mer 27 Juil 2011 - 3:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Plume.pipo
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Poissons Chat
Nombre de messages : 734
Age : 30
Localisation : L'escalier des rencontres
Profession : étudiant
Date d'inscription : 08/07/2006

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Dim 13 Mar 2011 - 22:02

Citation :
Naar : Et en plus ils se foutent de ma gueule.

Laughing C'est très drôle tout ça, et très vilain bien sûr pour les puristes. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Dim 13 Mar 2011 - 22:19

HA HA !
trés drole!!
Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Mer 27 Juil 2011 - 4:44

Loup Solitaire et Banedon au Byblos,

Après être entré à moitié prix en partageant les frais grâce à Banedon (voir l'épisode précédent), Loup solitaire et son ami pénètrent dans la grande salle du Byblos bondée. De grandes tentures aux couleurs vives pavoisent les cotés, de nombreuses tables de bois massif accueillent les fêtards. Quelques alcôves offrant plus d’intimité abritent les couples loin du parquet de danse. Sous de grands lustres de fer forgé, les troubadours essayent tant bien que mal de couvrir le joyeux brouhaha des conversations et des rires des convives.

Ban : Il y a de l'ambiance se soir, c'est chaud.

LS : Super, maintenant en chasse, où sont les femmes, avec leurs gestes pleins de charme. Dites-moi où sont les femmes, femmes femmes femmes, où sont les femmes ?

Ban : En attendant je vais au bar, cette invocation m’a donné soif.

Quelques instants après nos deux compères cherchent une place dans la foule pour vider leurs chopines.

LS : Regarde Alyss et Coryenne sont là, viens on va leurs dire bonjour.

Ban : Je ne sais pas, je suis juste venu boire un verre, je ne voudrais pas les ennuyer. En plus je ne suis pas changé après notre balade, je suis ridicule.

LS : Mais non, je t’assure, t’as le look coco, coco t’as le look, pas de doute coco t’as le look qui te colle à la peau.

LS : Allez, fait pas ton timide amène toi.

C’est ainsi que Loup solitaire et Banedon s’installent avec nos deux demoiselles et devisent gaiement tout au long de la soirée. Alyss semble subjugué par Banedon qui lui parle en érudit aussi bien de coiffure, de maquillage que de manucure. Son regard s’attarde sur sa longue chevelure soyeuse que Banedon rabat d’un mouvement délicat.

Alyss : Pourquoi te passionne tu pour ces choses-là Banedon.

Ban : Parce que je le vaux bien, passe demain à la guilde je te ferais tester quelques onguents et lotions.

Puis Alyss et Coryenne s’excusent et laissent nos deux héros un instant pour aller se repoudrer le nez. Les deux demoiselles disparaissent dans le salon privé et sans plus attendre commencent à échanger leurs impressions.

Coryenne : Alors qu’en penses-tu, je t'avais dit qu’il était charmant Banedon.

Alyss : Hiiii, il est trop mignon, (puis prenant un air soucieux) mais tu sais je me méfie, j'ai tellement été déçu par les garçons dans le passé. Des bruits courent au monastère et ailleurs qu’il est trop sensible, du genre …y sait pas se battre à l’épée, il aime lire, enfin des ragots quoi, de toute façon cela m’importe peu.
Puis elle fredonne, Banedon, il s'appelle Banedon, je suis folle de lui, c'est un garçon pas comme les autres, Il est mago c'est pas de sa faute, Même si je sais qu’il ne m’aimera jamais

Pendant ce temps-là dans la grande salle

LS : Tiens la table bouge, elle est bancale ou quoi ? Mais qu'est ce que c'est que ça Faucon de lune, sort de là tout de suite.

Faucon De Lune : Je peux pas j'essaye d'échapper à une fille, attention elle arrive.

Une Demoiselle : Vous n’auriez pas vu ce jeune militaire, Il avait de grands yeux très clairs, Où parfois passaient des éclairs, Comme au ciel passent des orages … il était jeune il était beau, il sentait bon le sable chaud mon légionnaire.

Ban (La demoiselle partie) : Elle était très bien, pourquoi tu ne voulais pas la voir ?

FDL : Oui, mais je la connais, elle est du genre à parler tout le temps ; et puis j'ai croisé une vilaine fermière qui m'as susurré à l’oreillecendre de lune, petite bulle d’écume poussée par le vent je brule et je m’enrhume. Entre mes dune, reposent mes infortunes c’est nue que j’apprends la vertu. Je je suis libertine je suis une catin.

LS : Oui en effet, c’est tout de suite plus intéressant. Tu veux des cahouettes en attendant.

FDL : Pas le temps, ce soir Y a que les filles qui m’intéressent, tout le reste je m’en fous. Allez les gars, je repars en opération, bonne soirée.

LS : Finalement même si la balade en forêt était pourrie, on a bien fait de venir.

Ban : Je suis tellement content de rencontrer Alyss, tu sais elle est tellement spéciale.

LS : Ça pour être spéciale, elle est spéciale, c’est bien le mot pour la décrire. Sinon toi tout va bien, tu as l’air tout bizarre ? Ouuuh je vois, elle court, elle court la maladie d’amour

Banedon tout à ses pensées était déjà sourd aux brillantes déductions de son ami.

Ban : J'ai encore rêvé d'elle, c'est bête, elle n'a rien fait pour ça. Elle n'est pas vraiment belle, c'est mieux, elle est faite pour moi. Toute en douceur juste pour mon cœur.

LS : Essaye de lui parler tu te sentiras mieux après, avec un peu de chance tu pourras tirer un c… enfin tu comprends les abeilles, les fleurs tout ça...

Ban : Mais comment lui dire… Il faudrait que je lui parle à tout prix. Je lui dirais les mots bleus, les mots qu’on dit avec les yeux.

LS : Oh oui ne reste pas assis, Ecoute la musique, C'est le bip bop jungle rock. Retire ta jambe de bois… Lève ton ful de là, Mais qu’attends-tu? Lève ton ful de là, Un p'tit effort oui vas-y en…core, Lève ton ful de là

Prenant son courage à deux mains Banedon s’avance vers Alyss et Coryenne qui s’en revenaient les voir.

Ban : As-tu besoins de quelque chose, puis je t’offrir quelque chose un verre, une danse peut être? Regarde le jour se lève dans la tendresse sur la ville.

Alyss : Tu me fais vivre comme dans un rêve tout ce que j’aime, Besoin de rien envie de toi, Comme jamais envie de personne

A cet instant les troubadours d'Indochai enflamment la piste avec leur dernier morceau.

Dans la rue des tenues charmantes, Maquillé comme mon fiancé, Garçon, fille l'allure stupéfiante, Habille comme ma fiancée…Alyss et Banedon s’élancent alors sur la piste main dans la main.
…Et on se prend la main, Et on se prend la main, Une fille au masculin, Un garçon au féminin.


Coryenne : Regarde comme ils sont mimi tous les deux, tu ne trouves pas.

LS : C'est inespéré, surtout que ces derniers temps il avait l’air déprimé et avait même pété un câble. Notre relation n’était plus pareille. On s’était un peu disputé et il m’avait dit Dans des miroirs chinois, dans le bleu des photos, dans le regard d’un chat, dans les ailes d’un oiseau, dans la force d’un arbre, dans la couleur de l’eau, Je te survivrai.

Tandis que Banedon et Alyss dansent frénétiquement, trois minets d'Eldenor en collants pourpres et aux lourdes chaînes d’or s'approchent, l'un d'eux bouscule Banedon.

Eldenorien : (s'adressant à Banedon) Dégage minus, (puis à Alyss). Ola gente demoiselle, cela vous dirait de passer la soirée avec de vrais damoiseaux plutôt qu'avec cette mauviette sans virilité.


Ban : Non mais oh, Je suis un homme, je suis un homme et de là-haut sur mon podium j’éblouirai le tout Dessi de mon anatomie.

Loup Solitaire sentant l'embrouille, délaisse Coryenne quelque instants et s'avance vers le groupe et attrape le meneur par le col.

LS : Toi tu me fou les glandes, pi t'as rien à faire dans mon monde, arrache toi de la t'es pas de ma bande, casse toi tu pues et marche a l'ombre.

Eldenorien 2 (Trop saoul pour parler le Sommerlunding): F*ck you, s*ck my f*cking d*ck .You wanta antagonize me…Antagonize me motherf*cker, Get in the ring motherf*cker And I'll kick your bitchy little ass. Punk I don't like you, I just hate you, I gonna kick your ass, oh yeah! Oh yeah.

Ban : Vous en avez trop dit gens d’Eldenor ne sentez vous pas Tourner le temps à l'orage, Revenir à l'état sauvage, Forcer les portes, les barrages, Sortir le loup de sa cage… Il suffira d'une étincelle D'un rien, d'un geste Il suffira d'une étincelle… Pour Allumer le feu, Allumer le feu.

Eldenorien 3 (sortant un poignard): Je vais te découper en morceaux.
LS : Tu ne le sais pas encore mais tu es déjà mort.
Eldenorien 3 : Quoi qu’est-ce que tu dis ?


Quelques instants plus tard Loup solitaire, Banedon, Alyss et Coryenne, sortent précipitamment du Byblos.

LS et Ban (hurlant dans la rue): On est les champions, on est les champions, on est, on est, on est les champions.

Coryenne : Dites les garçons, vous êtes mignons mais les gens d’armes ne risquent-t-ils pas de nous faire des problèmes après vos exploits?

LS : Meuh non, c'est Gwynian le sage le juge pour les affaires de voie public. En plus je connais le portier, c'est Ours brutal, un ancien disciple. On va pouvoir plaider la légitime défense, c'est dans la poche.

Coryenne (l’enlaçant tendrement): Tu es plus malin que tu en as l’air mon Loulou.

LS : Allez, on rentre, l'aube approche et je commence à avoir faim, c'est vraiment la misère ici.

Ban : Pourquoi ne pas venir tous sur la nef du ciel pour assister au lever du soleil ?

Alyss : Oh oui Banedon, Emmenez-moi au bout de la terre, Emmenez-moi au pays des merveilles il me semble que la misère, Serait moins pénible au soleil

Plus tard sur la nef du ciel les quatre amis regardent le lever de soleil autour d'une superbe table en bois précieux sculpté dorée à l'or jaune.

Ban : Mon nouveau cuisinier, le Maître Ré, un Vakeros, va nous préparer quelque chose dont vous me direz des nouvelles. C'est bientôt prêt Rico ?

Rico : Si si senior Magister, y’arrive de suite.

Coryenne : Le soleil vient de se lever, encore une belle journée, il va bientôt arriver, l'ami RicoRé. Il vient toujours au bon moment, avec ces pains et ses croissants, l’ami du petit déjeuner, l’ami RicoRé…

LS : Banedon, juste un truc, pense à changer ta table jaune, elle pique les yeux.

Ban : J'y penserai Loup solitaire, j'y penserai.


Dernière édition par youpi le Mer 27 Juil 2011 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI   Mer 27 Juil 2011 - 16:46

TROP BON !

Une autre !
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI   Mer 27 Juil 2011 - 22:01

- Vous partez déjà mes p'tits chats ?
Satyricus, le patron de "homosexuales discotecus" haussa un sourcil étonné (et épilé) au-dessus de ses yeux fardés en queue d'hirondelle.
Banedon eût un geste blasé de la main :
- On rentre de voyage en Vassagonie mon chou, on est crevé...
- C'est sûr, t'es tout palôt... Tu n'as même pas bronzé...
- Pas étonnant, il a passé tout le séjour au hammam, grommella Loup Solitaire.
- Ouh, le coquin ! Allez, bisous, à bientôt. Rentrez bien.
Tandis que le robuste gladiateur qui gardait l'entrée refermait la lourde porte cloutée avec un au-revoir de la main, les deux hommes quittèrent les catacombes. Revenus à l'air libre, ils marchèrent d'un bon pas pour rejoindre leur carrosse, foulant la menthe sauvage à grandes enjambées.
- Brrrr... Fait pas chaud, frissonna Banedon en resserant son châle de laine frangée sur ses épaules étroites.
- T'as chaud, t'as froid... Faudrait savoir...
- Mais qu'est-ce que t'as Loulou ? Tu as fait la gueule toute la soirée, tout le monde l'a remarqué...
- On avait vraiment besoin de venir ici ce soir ? Déjà qu'on a du se farcir Coryenne et Alyss au Byblos hier...
- AAA... AATCHAAAA ! Snirf... Voilà, ça y est, je m'enrhume. A moins que ce soient mes allergies... C'est quoi la saloperie en fourrure qu'elle portait la Coryenne ? Ou alors, c'est ton parfum... C'est un peu chargé ce que t'as mis ce soir...
Les deux hommes arrivèrent enfin à l'endroit où leur carrosse les attendait. Sauf que l'endroit était désert... Personne...
- C'est quoi cette blague ? Il est où ce con de cocher ?
- Sais pas... On lui avait dit minuit et il est trois heures du matin. Il a du rentrer à Holmgard.
Banedon ouvrît des yeux ronds injectés de sang et d'alcool :
- Comment ça il a du rentrer ? C'est une blague ?
- Ben...
Avec le regard désespéré d'un végétarien affamé devant un plat de gibier, le magicien regarda la campagne déserte qui s'étendait autour d'eux sous les étoiles.
- Euh, bon, on fait quoi... Parceque ça caille, sérieux... Et puis, j'ai faim.
- On pourrait essayer d'attraper du gibier. Il faut pousser un cri pour les attirer, comme avec un appeau.
Loup Solitaire poussa un long cri qui résonna dans la nuit.
- Super, c'est de la porte qui grince que tu veux bouffer ce soir ? Bon, tu peux nous faire du feu en attendant ?
- Ben, j'ai pas mon briquet à amadou...
- Comment ça ton briquet ? T'es pas foutu de faire du feu sans briquet ? Non, mais on t'as appris quoi dans ton monastère ? M'étonne pas que Zagarna vous ait tous zigouillé...
- Au lieu de râler, tu peux pas nous faire du feu avec ta magie ?
- Tu m'as pris pour Harry Potter ?
Soudain, un hurlement sinistre retentît dans les collines, faisant sursauter les deux compères.
- C'était quoi ça ?
- Un loup solitaire, sans doute.
- Comme si j'en avais pas assez d'un... D'ici qu'il ramène ses copains pour nous bouffer...
- Les loups ne se mangent pas entre eux.
- Ouais, toi tu le sais, mais les loups, ils le savent aussi ? Putain, ça pèle, par Ishir, j'ai les fesses qui font bravo...
- Et si on rentrait à pied ?
- T'as l'intention de te taper 10 bornes à pied ? C'est vers où Holmgard d'ailleurs ? Tu peux pas utiliser ta discipline de l'orientation ?
- Ben non, je la maîtrise pas, elle fait pas partie de celles que j'ai choisi lors de ma formation...
Levant les yeux au ciel, Badenon ôta ses bottines à talon laqué, remonta sa robe brodée d'étoiles au fil d'or et se mît en route en gromellant.
- Tu nous fait la comtesse aux pieds nus ou quoi ? Mais tu vas où ?
- Je retourne aux catacombes. Y a bien quelqu'un qui va nous ramener là-bas...
- Après t'avoir vu danser comme une folle en levant les bras et en criant "où sont les femmes ?", ça m'étonnerait...
- Oh, ça va...
Revenir en haut Aller en bas
Donald S
Canard Teigneux
Canard Teigneux
avatar

Masculin
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 2526
Age : 39
Localisation : Normandie.
Date d'inscription : 03/12/2010

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Mer 27 Juil 2011 - 23:44

rhooooo!!!!!!!!Pauvre Joe Dever... s' il lisait ça... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Jeu 28 Juil 2011 - 4:36

Il avait qu'a écrire la suite. Maintenant c'est nous les boss et on va l'achever sa série Roi Sombrecoeur
Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Mer 3 Aoû 2011 - 3:06

Le retour du mal


Depuis quelques jours l’inquiétude ronge les villages proches des monts Duncrag. Le hameau de Horm sur moraine ne donne plus de signes de vie. Aucun de ses habitants n’est venu s’approvisionner en bas. Quelques parents des environs sont bien montés les rejoindre prendre des nouvelles, mais personne ne les a revu depuis.
Ce matin donc, le calme du monastère est rompu par l’arrivée d’un messager spécial du Roi.

Loup Solitaire (tout joyeux) : Alors comme ça les habitants du village semblent avoir été dévorés par des de goules à la peau noirâtre qui poussent des cris affreux, excellent…euh enfin je veux dire c’est vraiment terrible cette histoire. Voilà une affaire qui va nous permettre de sortir un peu.

Loup Solitaire se dirige alors vers les appartements de Faucon de Lune et commence a tambouriner à la porte, puis ne voyant rien venir il l'ouvre avec fracas.

LS : Faucon de Lune réveils toi c'est urgent....oups pardon mademoi....mesdemoiselles, enchanté. Faucon de Lune on s'en va en mission dépêche-toi. NON, ELLES NE VIENNENT PAS AVEC NOUS EN FORET.

Finalement, Loup Solitaire flanqué de son fidèle lieutenant et de quelques guerriers Kaï finissent par accompagner le messager pour mener l’enquête. Ils commencent leurs recherches en interrogeant un autochtone.

Paysan autochtone : Cré vin diou Messeigneurs, trois d’entre eux qui m’ont poursuivi dans les champs ce matin, c’est la Marguerite qui m’a sauvée. Ils l’ont becqueté sur pieds messeigneurs, y sont pas humain je vous dis. Viendez par chez moi, j’y vous conterez avec un coup de gnôle.

LS : Non merci brave homme, pas en service, d’ailleurs on est pressé on doit y aller.

Faucon de Lune : Pourquoi on n’y va pas c’est dommage, c’est offert si gentillement.

LS (emmenant Faucon de Lune en aparté): Tu es malade, ça se voit que tu ne connais pas les ploucs du coin. Ils mettent n’importe quoi dans leurs bouteilles. Le dernier chez qui je suis allé avait mis un crapaud dedans, parfois c’est des vipères. Pour le goût parait-il... répugnant. En plus, à le sentir, je suis sûr qu’il habite dans une écurie.
Allez, trêve de plaisanteries, guerriers Kaï déployez-vous, sus à l’ennemi et pas de quartiers.

Les guerriers Kaï se déploient dans les boisées autours du village, après quelques heures leurs talents combinées permettent de débusquer et d’abattre sept de ces créatures.

Seigneur Kaï : La forêt a été nettoyé grand maître plus aucuns hostiles à l’horizon.

Messager : Comme c’est étrange celui-ci ressemble à Raoul le meunier, comment est-ce possible.

FDL : Sept personnes étaient portées manquantes et nous avons abattu sept de ces monstres. Si cela est vrai c’est grave, nous aurions affaire une attaque de zombies contaminés il va falloir être très prudent. Peut-être même que nos pouvoirs Kaï ne nous protègerons pas.

LS : Séparons-nous tous pour trouver plus vite la source du danger. Enfin vous, pas moi, parce que Faucon de lune et le messager viennent avec moi on sait jamais, faudrait pas qu’il m’arrive quelque chose.

Seigneurs Kaï : Oui chef. En un clin d’œil les seigneurs Kaï se séparent et disparaissent grâce à leurs techniques de camouflages.

LS : Bon qui va au moulin. Un long silence fait échos à la question de Loup Solitaire.

FDL : Déconnez pas les Kaï répondez…

LS : Si j’ai bien suivi on va au moulin alors...

Loup Solitaire, Faucon de Lune et le messager arrivent au moulin, les cavaliers laissent leurs montures puis s’engagent dans le bâtiment à la recherche d’indices. Pendant que les grands maîtres éventrent les sacs de farines à la recherche d’indices, le messager en profite pour sortir.

Messager : Vous m’excuserez après toute ses chevauchées j’ai une mixtion qui m’appelle d’urgence.

Puis il disparaît en dandinant, vise les flots du torrent.

Messager : le fond de l’air est frais.

Soudain une petite voix aiguë et maléfique embusquée derrière les roseaux lui répond.

Voix maléfique : le fond de l’eau aussi.

Avant d’avoir pu esquisser le moindre geste pour se défendre, quelque chose surgit des flots, une violente douleur le saisi non loin de ...enfin là, le truc qui dépasse.

Messager : AAAAAAAH AAAAAHH, il m’a mordu.

Loup solitaire et Faucon de lune sortent armes à la main pour secourir le malheureux, mais il est déjà trop tard. Ils assistent impuissant à la transformation de leur compagnon de route, qui tout en se tenant l’entrejambe, voit ces yeux révulsés s’injecter de sang et la peau prendre une teinte charbonneuse. Puis quelque seconde après, le messager se relève et s’élance sur eux toutes griffes dehors.

LS : Reçois la miséricorde de Kaï pauvre messager, dit-il en lui plantant le glaive de Sommerlund dans la tête.

FDL : Ça craint de plus en plus ici, et si on partait.

LS : Bonne idée, on brûle tout et on en parle plus, on trouvera peut-être des indices à Horm sur moraine.

Après avoir lancé leur œuvre purificatrice (ce qui a bien pris une heure, le briquet d'amadou ayant eu des ratés), les grands maîtres progressent rapidement vers le hameau perdu. La forêt se fait plus dense et moins hospitalière. Les chants des oiseaux se sont tus, même le vent retient son souffle. Enfin ils arrivent à proximité des maisons; non loin de celles-ci ils remarquent d’étranges champignons géants multicolores. Au-dessus d’eux, un oiseau à l’allure de vautour plane.
Loup Solitaire et Faucon de Lune s’avancent dans la basse cours du bâtiment principal, recherchant une trace de vie. Soudain une vision d’effroi les assaille. Des corps mutilés jonchent le sol.

FDL : C’est ignoble qui a donc bien pu faire cela.

LS : C’est vraiment naze, quel est donc l’imbécile qui s’amuse à découper des poussins, il y a même deux lapins qui sont totalement perdu maintenant. Y a des coups de glaive qui se perdent. Entrons l’ennemi est proche, je le sens.

FDL : Oh regarde! Il y a un nom sur la porte, c’est la maison de Garga… le panneau est illisible. Bon, entrons.

La porte émet un grincement sinistre, à l’intérieur de nombreux objets brisés au sol semblent indiquer qu’une lutte violente a eu lieu ici. Doucement les deux hommes avancent en direction d’une faible lueur. Dans la pièce, des cornus distillant des poisons côtoient d’étranges liquides stockés dans des fioles.

Soudain Loup Solitaire et Faucon de Lune se mettent en garde.

LS : Ça y est ils arrivent, certains sont déjà là.

FDL : Ils nous attendaient, j’en perçois une centaine.

Soudain une voix perce le silence,

Voix maléfique : Enfin vous nous rendez visite grand maître, gnap, juste à temps pour participer à mon grand œuvre, gnap. Puis un brouhahah de gnap s’élève dans la salle, entourant de toute part les grands Maîtres. De petites créatures noires aux yeux écarlates toutes de pantalons et bonnets blancs vêtues encerclent les grands maîtres.

LS : Qui êtes-vous ? Que venez-vous faire ici ?

Darth Smurf : Nous sommes les 100 démons noirs aux yeux de braises de Naz-pok; et moi le grand Darth Smurf, le champion de Naar. Je suis ici pour conquérir ce monde pour la plus grande gloire de mon maître. Naar a béni mon peuple du pouvoir révélation du mal, en vous mordant la queue (authentique) nous pouvons vous contaminer et faire ressortir le monstre qui est en vous. Vous serez tous bientôt contaminés et esclaves du mal, ahahahahah.

FDL : Sauf que moi je suis habillé avec des braies de cuir tocard, lalalalère, je t’ai cassé.

Décidé de pousser son avantage psychologique plus loin, le grand maître Faucon de Lune provoque son adversaire en faisant des mouvements de va et vient du bassin suggestifs, mais celui-ci, curieusement n’est pas décontenancé.

DS : Certes, vous êtes protégés, mais vous êtes aussi une des rares espèces à agiter la queue pour un oui ou pour un non, cela va nous aider un peu, gnap. De plus, Naar ne nous a pas laissé désarmer ; tu vas goûter à la toute-puissance de notre magie hypnotique, gnap. Par la puissante attaque psychique du petit pissou allez pssssssiii psssssiii pssssssiii.

FDL : j’ai pipi grand maître.

LS : Relaxe toi Faucon de Lune, fait le vide, ils veulent te forcer à t’exposer pour te mordre, utilise les techniques Kaï que je t’ai apprises.

DS (atterré): Aaaahhh, mais vous êtes immonde, vous vous êtes pissé dessus.

LS : Nous autres guerriers Kaï sommes prêt à tous les sacrifices pour vaincre le mal.

FDL : Y compris celui de notre dignité.

LS : On va vous attraper et vous écrabouiller.

FDL : Puis on va vous planter sur des brochettes, non mieux, si on en faisait une soupe. C’est sûrement bon la soupe.

DS (décontenancé): Tu ne peux pas faire ça.

FDL : Ben si pourquoi?

DS : Euh… parce que… parce que je suis ton père.

FDL : Non, c’est impossible… car je suis sans famille et je m'appelle Rémi et je me balade dans la vie.

LS : Je ressens le bien en vous Darth Smurf, ressaisissez-vous.

DS : Non il est trop tard Loup Solitaire, j’ai déjà mon vendu mon âme et celle de mon peuple gnap. En récompense, Lorsque je réussirai la schtroumfette sera à moi et moi seul ahahahaahhah. Il est plus que temps d’en finir avec vous, GNAAAAAP.

Anticipant l’attaque en masse de leurs ennemis les deux grands maîtres se jettent au sol, SPROTCH. Avant qu’ils n’aient pu bouger 70 des démons noirs aux yeux de braises sont déjà aplatis sur les dalles par nos deux grands maîtres bien portants. Les semelles de leurs bottes en cuir de Gorodon finissant d’achever le reste.

FDL : Le Darth Smurf s’enfuit.

LS : Je le prends, finis les autre, fais attention de ne pas glisser.

DS : A nouveau le champion de Naar te fait face, mais moi je ne ferais pas l’erreur de t’affronter seul comme les précédents champions, c’est avec mon CRACOUSCAS que je t’ouvrirai les entrailles.

Loup solitaire impassible engage une flèche dans son arc pour faire face à la charge furieuse du prédateur.

DS (foncant sur LS): GNAAAAAAP.

L’arc de LS : Tchong.

DS : Couic

LS : Tu la ramène moins maintenant, hein, dit-il en brandissant la flèche où le grand Darth Smurf et son piaf sont empalés.

DS : Aaaargh, tu m’as eu, mon temps est fini. Mais me crie pas victoire trop vite Loup Solitaire, car le destin te réserve bien des surprises. Je vais t’en dévoiler une partie, c’est dans les ruines de Naaros que le Faucon et le Loup se sépareront …ah ah aha....aaahrg.

LS : C’est ça, et toi tu finiras empaillé… Eh regarde Faucon de Lune, joli tir n’est-ce pas, deux d’un coup, en plus ils n’étaient pas gros.

FDL : Joli certes, mais en attendant j’aimerais bien savoir pourquoi Naar a envoyé d’aussi insignifiantes créatures pour nous attaquer. C’est ridicule, elles sont juste capables de passer par un trou de souris.

LS : Commence plutôt par trouver un bain public au lieu de faire des commentaires.



Dernière édition par youpi le Mer 10 Aoû 2011 - 4:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Dim 7 Aoû 2011 - 22:01

lol! J'adore !
A mon tour :

Loup Solitaire émergea péniblement d'un sommeil lourd, la bouche pâteuse comme s'il avait mâché du papier toute la nuit et le crâne battant comme un tambour de guerre. Et les ronflements sonores de BANEDON étendu à côté n'arrangeaient rien : chaque inspiration ressemblait au sifflement d'un projectile incendiaire Drakarim, suivi d'une expiration digne d'un éléphant du Dessi...
Gromellant et plissant les yeux, le fier Suprême Grand Maître KAÏ se leva du lit, repoussant les draps de satin et tituba jusqu'à la cuvette de faïence posée sur la coiffeuse en bois précieux. Il s'aspergea d'eau froide à grands gestes avant de contempler son visage marqué dans le grand miroir.
" Sale gueule ce matin... Les yeux en trou de pine... On aurait pas dû aller à l'HOMOSEXUALES DISCOTECUS..."
Peut-être avait-il abusé des "foudres de BOR" ? (bière de FERINA, bière de Bor, liqueur de SLOVIE et jus d'orange)
" C'est sûrement ça... Sûrement le jus d'orange qui m'a rendu malade..."
Avec la grâce d'un Gourgaz atteint de Parkinston, LS passa dans la pièce principale de ses appartements. Soudain, la porte s'ouvrît à la volée, laissant entrer comme une furie la Baronne CORYENNE, visiblement de sale humeur.
- Salaud ! Enfoiré ! Comment as-tu osé ?
- CORYENNE, je te supplie de parler moins fort...
Une lourde potiche vassagonienne siffla et alla s'écraser contre le mur.
- Tu étais dans cet endroit de pervers, hier au soir ! C'était bien la peine de jouer les jolis coeurs avec moi et ALYSS toute la soirée au BYBLOS pour finir chez ces dépravés ! Et dire que j'y ai crû ! J'ai même pensé que nous allions nous marier !
LS se laissa tomber avec un soupir dans un fauteuil capitonné :
- CORYENNE, tu peux me dire pourquoi tu es tant obsédé par l'idée de m'épouser ? Je te plais tant que ça ?
- Non mais tu rigoles ! T'as vu ta tronche ? Coucher avec toi, c'est plutôt "la croisade du désespoir" qu'autre chose ! Quoique vu tes goûts, c'est plutôt "le gouffre maudit"...
- Oui, bon, ça va...
La baronne fît les cents pas, hors d'elle, avant de s'arrêter devant le héros de tant de victoires :
- Je veux t'épouser pour ton rang, pour ton titre ! Pour venir vivre à HOLMGARD, à la Cour ! Tu crois que j'en ai pas marre de ma baronnie pourrie, au fond du trou du cul du MAGNAMUND, avec ces culs- terreux tout juste bons à se taper une chèvre ? Mais bien sûr...
"Elle me saoûle" pensa LS en se levant. Pendant que la baronne gesticulait et continuait ses récriminations, il alla ouvrir un petit coffret ajouré rempli de différentes sortes d'herbes à l'odeur assez forte. "Je vais utiliser ces herbes apaisantes que m'a donné RIMOAH... Comment qu'il a dit déjà ? Ah oui... Les rouler... Comme ça... Et puis allumer... Comme ça..."
A bout de souffle et d'arguments, CORYENNE demanda soudain :
- C'est tout ce que tu as à répliquer ? Tu n'as rien d'autre à me dire ?
- Si. J'adore tes bottines. Tu les as acheté où ?
- Chez BERNARD, le petit cordonnier de la rue de l'horloge. Elles sont jolies, hein ? C'était la dernière paire et... Tu te fous de ma gueule !!!
Au même moment, BANEDON sortait de la chambre, enveloppé dans une robe d'intérieur en soie de CHAÏ brodée d'oiseaux et de pivoines.
- C'est quoi ces cris... Vous savez l'heure qu'il est ?
- Tiens, voilà la belle au bois dormant qui émerge, gromella la Baronne.
Le magicien renifla à plusieurs reprises, les sourcils fronçés :
- C'est quoi cette odeur ?
LS rejeta un long jet de fumée. Il se sentait bien... Apaisé... Euphorique, presque... Comme ces gens semblaient charmants... Il ne savait pas qui ils étaient, mais il s'en foutait... Il n'y avait plus de guerres et le monde était rempli d'amour...
Inquiet, BANEDON se pencha vers lui :
- Euh... Loulou... Loulou, ça va ?
C'est marrant, il les voyait en bleu. Une espèce de bleu tendre, trés doux... Il sourît béatement :
- Vous êtes qui Mademoiselle ?
...

Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Mar 9 Aoû 2011 - 2:00

Le nouveau Loup solitaire, sex drugs and rock'n'roll Joint , interdit aux moins de 10 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Mar 16 Aoû 2011 - 20:54

Dans le silence de sa vaste bibliothèque, Loup Solitaire était plongé dans la lecture du "Guide du routard du Magnamund". Ses fidèles disciples le croyaient en train de préparer quelque quête sacrée et mystérieuse pour la plus grande gloire du KAÏ. Mais il ne faisait que chercher un nouveau lieu de vacances, son dernier séjour en VASSAGONIE lui ayant procuré une méchante tourista l'obligeant à ne pas quitter les latrines pendant une semaine... Il fût tiré de sa lecture par un de ses jeunes disciples les plus prometteurs, Bras d'Honneur :
- Suprême Magna Archi Grand Maître ?
- Hum ?
- Le noble RIMOAH vient d'arriver et demande à te voir.
Notre héros se leva avec un soupir amer. Quelle nouvelle catastrophe le vieux sage allait-il encore lui annoncer ? Il rejoignît RIMOAH dans les jardins du monastère et le serra affectueusement dans ses bras (bien qu'il sentît un peu le rance) :
- Quelle surprise ! Alors, que se passe-t-il encore ? Quel terrible objet magique vient de réapparaître ? La dent d'HAAKON ? Le coupe-ongles de GNAAK ?
- Mais tu n'y es pas du tout ! Je ne suis pas venu te parler de ça, mon fils !
- Sérieux ? demanda LS avec méfiance. Tu n'es pas encore venu pour m'envoyer dans le trou du cul du monde me faire trucider pour sauver une bande de bouseux ?
- Mais non !
Le demi-dieu poussa un soupir de soulagement et passa familièrement son bras sous celui de son mentor :
- Alors, de quoi s'agît-il donc ?
- LANDAR... Tu n'as jamais songé à... t'établir ?
- M'établir ? De quoi tu parles ? Je suis Novicomte, Conseiller du Roi, membre du conseil des Barons, Libérateur de TAHOU, Grand Chevalier de PALMYRION, Sauveur du Ruel, Parrain de la Guilde des Décorateurs d'intérieur de TORAN...
- Non, non, je vous dire te marier...
Il y eût un lourd et long silence, seulement troublé par le chant des oiseaux avant que LS ne répondît. Celà commença par un hoquet léger, suivi d'un rire nerveux, par saccades, une suite de gloussements incrédules pour finir par un hennissement attendrissant qui mît en alerte tous les chevaux des écuries non loin de là :
- Me marier... Me marier... Me marier ? Me marier !
- Et bien oui, te marier. Prendre une femme, avoir un héritier...
Le suprême grand maître posa une main fraternelle sur l'épaule maigre du noble vieillard :
- RIMOAH, mon ami, mon père... Tu n'es pas resté trop longtemps au soleil sans ton chapeau ? Non, sérieux, tes petites herbes apaisantes à fumer, c'est bien, mais faut pas en abuser quand-même... Ecoute, j'ai un petit chalet dans les monts DUNCRAG, je te donnerai la clef, vas te reposer, ça te fera du bien, hein ?
RIMOAH voulût protester, mais il en fût empêché par l'arrivée de BANEDON. Le magicien arrivait sur eux toutes voiles dehors, drapé dans sa robe de soie soit-disant "nymphe émue", mais qui était franchement "rose bonbon" pensa LS qui mettait l'esthétique partout.
- RIMOAH, quelle surprise ! Alors, encore une cata ? C'est quoi cette fois ?
- Notre vieux sage veut me marier, fît LS.
- Mais bien sûr... rétorqua BANEDON avec un sourire de chacal bien qu'il s'étendît jusqu'aux oreilles.
RIMOAH poussa un soupir en se laissant tomber sur un banc de pierre :
- Franchement, je ne vous comprend pas... CORYENNE est un bon parti...
- Encore elle ! C'est elle la cata ma parole !
- Tu exagères BANEDON... Si tu marchais dans une merde de chien pendant ta promenade, tu serais capable de l'accuser d'avoir elle-même mis cette merde sur ton chemin...
LS interrompît le vénérable magicien du DESSI :
- RIMOAH... Combien elle t'a payé pour venir me parler ?
- Ben... 10 000 couronnes...
- Je me disais aussi...
Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Sam 20 Aoû 2011 - 6:15

Dégueuler sur l’herbe


Quelque part sur le plan infernal, aujourd’hui c’est atelier bricolage.

Naar : Alors ça vient ces limaces, je n’ai pas toute la journée moi.

Sbire : Voilà maître, je vous les poses à côté des fourmis. Mais qu’allez-vous faire de tout ça votre noirceur?

Naar : Allez tout le monde, écoutez bien, je ne le répèterais pas deux fois. Primo, dans la main vous prenez délicatement la limace, secundo, vous y déposez un peu de colle. Tertio, d’un geste élégant et léger, vous y insérez une grosse fourmi et récitez la formule magique : boloumboudoumbanana. Enfin, très important, vous laissez sur la corde à linge votre création.
Après séchage vous obtenez une adorable fourmimace, un redoutable prédateur rapide et vorace, résistant à l’écrasement qui s’attaque aussi bien aux salades qu’aux jambons. Une armée invincible qui apportera la mort et destruction au Sommerlund, ou au moins leur cassera les bonbons.

Gnaag : Mais seigneurs pourquoi on ne fait pas plutôt une grosse armée de mégadémons qui tue tout plutôt que ces sales bestioles gluantes.

Naar : Une grosse armée qui tue, je veux bien, mais après je mets qui a sa tête, toi peut être? Fini ton pot de limace au lieu de dire des bêtises sinon je te le greffe tout entier sur ta face de grosse mite.

************

Un peu plus tard dans l’univers d’Aon, Loup solitaire a invité sur les conseils de Rimoah, Banedon, Coryenne et Alyss en pique-nique. Alyss et Coryenne se mettent à l’aise après avoir profité des herbes apaisantes amenées pour l’occasion.



LS : Quelle belle journée pour un pique-nique les amis!

Coryenne : Beau chapeau, Banedon, vous avez fière allure. C’est du Licours?

Banedon : Oui en effet, on ne sait jamais le soleil tape tellement fort aujourd’hui.

Coryenne : Hiiihii vous me chatouillez mon grand loup.

LS : Que nenni ma mie, je ne me permettrais point.



Banedon : Comme c’est curieux, quel est donc ce truc gluant sur votre épaule.

Coryenne :HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

LS : Quelle est donc cette abomination, regardez il en a d’autre, mon sandwich , NOOOOONNNNNN.

Banedon : vite mon baigon bleu.



LS : Merci Banedon pour ton intervention, mais je crains que sans la grande discipline du Nexus Coryenne ne nous pose un renard.

Coryenne : Beuuuuuuurgllll…… puker

Banedon : Je te l'avais dis qu'elle a pas de classe.

Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13267
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Sam 20 Aoû 2011 - 19:21

Secrétaire : Mr Dever, j'ai Miss Vivek, votre agent, en ligne pour vous.

Joe : Allo ? ...

Miss Vivek : Salut Joe. Dis-moi, j'ai les derniers chiffres de vente, ça va pas du tout. On a encore perdu 12% sur la ménagère de moins de 50 ans. Faut réagir.Tes lecteurs attendent. T'en es où niveau écriture ?

Joe : ben, je suis en train d'écrire le trente, euh, le 33è là. J'attaque euh, bientôt le 34...

Miss Vivek : Te fous pas de ma gueule. T'en es encore qu'à l'intro du 29, c'est ça ?

Joe : ben...

Miss Vivek : Déjà que les Japonais ont dit non pour le jeu vidéo...

Joe : c'est pas ma faute si ils veulent pas d'un héros qui s'appelle Loup "Solitaire" pour un jeu "en réseau". Si j'avais su, je l'aurais appelé Loup Raisonnable...

Miss Vivek : En plus, j'ai reçu la facture de la Sacem et de Youpi Productions pour les droits de diffusion des musiques au Byblos, ça nous coûte une fortune. Par contre j'ai des bonnes nouvelles concernant "Loup Solitaire : le film". Les Français ont acheté. Le casting avance bien. Jean Dujardin dans le rôle de Loulou et Jean-Paul Rouve pour Banedon...

Joe : et ça devrait me rassurer ?

Miss Vivek : je ne te cache pas que ce serait produit par Pink TV. Je ne sais pas pourquoi mais Loulou a vraiment la cotte dans le milieu gay français. Loulou solitaire a été mis comme "ami" par tous les fesses-boucs de Têtu. Sors moi un tome 29 qui dément toutes ces rumeurs ! Les lecteurs en ont marre d'attendre ! Donne leur un tome 29 du tonnerre le plus vite possible. C'est mon dernier mot ! Bisous.

***

Joe : bon. Passez-moi Rimoah par boule de cristal. C'est urgent....
Allo ? Riri ? C'est à propos de Loulou. Mais non c'est pas Fifi. C'est Joe Dever (espèce de vieux schnock). Oui. ça gaze et toi ? Ben pas très fort. Les chiffres sont pas bons. Loulou glande et passe son temps au Byblos ?! Qu'est-ce que c'est que ce bordel ?
Ecoute, Riri, tu es mon relai sur place, j'ai besoin de nouvelles aventures, pas de plans SM au Macumba.. Va chercher Loulou, dis-lui qu'un royaume est en danger, qu'il prenne prenne la nef volante de Ban qui s'écrasera et roulez jeunesse...
Comment ça, Loup Solitaire ne marche plus ? Il refuse tes appels dès que ton numéro apparaît ?
Bon, écoute, démerdes-toi, t'as 2 semaines pour proposer des nouvelles aventures palpitantes. Fais plancher tout le conseil des Anciens si il le faut. Je veux du grand Loup Solitaire !

***

2 semaines plus tard :

Rimoah : Allo, Joe ? C'est Riri. A propos de Loulou, on a mis le paquet. Tu vas adorer, on va doper les ventes comme jamais.

Joe : j'espère que vous avez eu une autre idée que celle des "Vieux du Stade" parce que le calendrier du Conseil des Anciens à poil ça a fait un bide la dernière fois...

Rimoah : non non, tu vas voir, c'est du béton cette fois. Tu nous avais dit de soigner le marché français, alors on a eu l'idée de prendre les personnalités préférées des Français et d'en faire des nouveaux PNJs pour Loulou.

Joe : ah ? Bonne idée. Je vais éviter les tuer tout de suite cette fois-ci.

Rimoah : alors, le Français préféré des Français s'appelle Yannick Noah. C'est un ancien joueur de tennis. Il est chanteur maintenant, il donne dans les trucs écolos, les racines de la Terre, tu voies... Et il fait aussi de la pub pour des caleçons Sloggy. Donc, l'idée, c'est d'en faire un druide cool, pas du tout un Cénerien. On a trouvé le nom : Yenakinik. Par contre pour le faire manier une raquette, il n'y aurait guère qu'à Kalte que ce serait possible, pour marcher dans la neige...

Joe : c'est quoi cette idée ? Un druide baba cool en slip à Kalte des raquettes au pied ? Un druide alors qu'il n'y a pas un brin d'herbe là-bas ?

Rimoah : il y a encore des petits détails à régler, c'est vrai. Pour le 2è Français préféré des Français, c'est Zinedine Zidane... Alors on a pensé à Zadine, un guerrier Vassagonien rénégat qui aurait trahi le Zakhan pour aider Loulou.

Joe : c'est bon ça. Et il manie quoi, un cimeterre d'argent ?

Rimoah : ben non. Pour plaire aux français et coller à l'original, l'idéal serait que Zadine soit le Roi du coup de boule. Il pourrait donner des coups de tête terribles aux Drakarrim, etc... L'autre truc emmerdant, ce serait pour les dialogues, car Zidane ne parle jamais. Donc si il est muet, on pourrait un peu le transformer en ventriloque et lui adjoindre une sorte de marionnette. Tatayet c'est dépassé, mais on a pensé à Footix. En plus Zadine aura les mains libres vu qu'il ne porte pas d'arme. Il peut donc avoir une peluche Footix dans les mains quand il donne des coups de boule en même temps, c'est vachement visuel.

Joe : je n'ose pas demander. C'est quoi le 3è Français préféré des Grenouilles ?

Rimoah : ah, tu vas être content, surtout qu'on manquait de perso féminins. Il s'agit de Mimi Mathy, une actrice. C'est une naine, alors on a pensé à une naine de Bor. On s'est dit qu'il fallait essayer de lui donner une touche Science-Fiction pour être à la mode. Alors voilà le concept : une naine de Bor/cyBorg ! Génial non ? Pour le nom, on en a trouvé un super : Mimi Matrix.

Joe : Bon ben si t'es sûr de toi... Le 5è cycle de Loup Solitaire. Avec Yenakinik, Zadine et Footix, et Mimi Matrix... Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que les français ont des goûts bizarres.
Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Sam 20 Aoû 2011 - 21:04

Avec Yenakinik, Zadine et Footix, et Mimi Matrix c'est Loulou qui va se jeter dans une crevasse à kalte. Excellentes perspectives pour le cycle 5 en tous cas lol! .

Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13267
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Sam 20 Aoû 2011 - 21:15

Merci !
Je me suis bien marré en lisant vos posts, alors c'était une manière de vous dire : "bravo, continuez !"
Depuis que j'ai imaginé Mimi Mathy avec des implants cybernétique à la Terminator, je suis définitivement un autre homme. Mr. Green

_________________
DFix vous propose les principaux DFs rééquilibrés avec une HAB calculée en fonction de la difficulté de chaque DF :
http://www.la-taverne-des-aventuriers.com/t3251-projet-dfix-premiers-resultats
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Sam 20 Aoû 2011 - 23:03

Loup Solitaire entra en coup de vent dans le salon de ses appartements. RIMOAH, plongé dans la lecture d'un antique volume intitulé "Soigner ses problèmes de prostate par les plantes" haussa un sourcil méfiant et BANEDON sursauta, se piquant avec les roses qu'il était en train de tailler.
- Voilà, j'ai trouvé ! exulta le Suprême Grand Maître.
- Trouvé quoi ? demanda RIMOAH.
Pour toute réponse, Loup Solitaire lui montra le livre qu'il avait ramené de la bibliothèque : "Les 12 travaux d'Hercule" :
- Voilà ce que je dois faire pour prouver au Magnamund que je suis toujours le plus grand de tous les héros ! Une série d'exploits, des travaux prodigieux comme le fît Hercule !
- Je m'apelle Hercuuule... Si je t'attrape, je t'en... chantonna BANEDON en disposant ses roses en bouquet dans un vase d'émail bleu lavande.
RIMOAH soupira en étendant ses jambes sur le repose-pieds en bois de rose sculpté :
- Si tu veux accomplir un exploit, tu pourrais t'occuper des filles de la Cour qui te tournent autour... Comme ça, elles arrêteraient de raconter que pour trouver le "glaive" de Loup Solitaire, il faut la discipline de l'exploration... Et que pour le mettre en action, il faut la Magie des Anciens...
- Ne sois pas vulgaire RIMOAH. J'ai mieux à faire que courir la pucelle.
- Mouais... N'empêche qu'avant le raid de ZAGARNA, c'est les pucelles qui devaient courir en passant devant le monastère...
BANEDON coiffa en arrière une mèche rebelle, un pli soucieux barrant son front blanchi à la poudre de jasmin :
- Mais quel exploit pourrais-tu bien accomplir Loulou ? Tu as déjà tout fait sur le Magnamund...
- C'est bien là le problème, gromella Loup Solitaire en tapotant des ongles sur le guéridon de laque rouge.
- Dans ce cas, pourquoi ne pas renouveller les mêmes exploits qu'Hercule ? proposa BANEDON.
- Excellente idée ! tonna le Suprême Grand Maître en tapant du poing dans sa paume. Voyons, par lequel pourrais-je commencer ?
RIMOAH se moucha énergiquement, replia soigneusement son mouchoir de coton mauve (au grand soulagement de ses deux interlocuteurs) avant de proposer :
- A défaut de nettoyer les Ecuries d'AUGIAS, tu pourrais t'occuper de celles du monastère... Parceque, c'est le cas de le dire, ça sent le cheval...
- Désolé, mais c'est le travail de mes écuyers, Main Agile et Plaisir Solitaire.
- Tiens, je les connaîssais pas ces deux là... Avec des disciples comme ça, on tient le bon bout...
- Le bambou plutôt, pouffa BANEDON.
Loup Solitaire arpentait nerveusement le salon, martelant les marqueteries précieuses du plancher :
- Il y avait le Taureau de Crète... Oui, je pourrais faire ça, combattre un taureau furieux... Y a bien un taureau sauvage sur mes terres ?
- Ben, y a MARGUERITE la génisse, à l'étable, nota RIMOAH.
- Allons-y !
Les trois amis arrivèrent donc à l'étable, accueilli justement par le métayer qui venait de traire la génisse en question :
- Ah, vous arrivez au bon moment mes seigneurs ! Un peu de lait frais ?
Le brave homme leur montra un seau plein d'un lait si attrayant qu'il leur donna immédiatement la gerbe.
- Je ne sais pas comment il s'y prend, remarqua BANEDON. La dernière fois que j'ai voulu traire moi-même cette bête, je n'ai obtenu qu'un seul malheureux litre...
- C'est normal, fît RIMOAH, tu t'es trompé : au lieu de traire MARGUERITE, tu as trait BALTHAZAR, le boeuf...


Dernière édition par Voyageur Solitaire le Jeu 8 Sep 2011 - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
John Doe
Demon Spawn
Demon Spawn
avatar

Masculin
Scorpion Coq
Nombre de messages : 852
Age : 35
Localisation : Present Day... Present Time...
Loisirs : Lire de la fantasy, écouter du rock, cinéma, BD/manga...
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Mar 6 Sep 2011 - 21:05

Enorme, Main Agile et Plaisir Solitaire, quel fou rire ! Laughing

Et la corruption de Rimoah n'est pas mal non plus, sans parler du reste...

Tout en fait, bravo ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.elbakin.net/
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Mar 6 Sep 2011 - 21:54

Un épais voile de brume recouvrait la surface du lac et les rives étaient plongées dans un silence rêveur. C'était le moment étrange qui précède l'aube, le jour naissait à peine dans les vapeurs lourdes de la terre fumante. Une mélancolie profonde imprégnait l'atmosphère. RIMOAH réprima un baîllement, frileusement enveloppé dans sa pelisse bordée de zibeline. A ses côtés, BANEDON frissonna, resserant son châle de laine de vigogne sur ses épaules étroites :
- Quelle idée, bon sang... On se les pèle en plus...
- Ecoute, il est obsédé par cette idée de reproduire les travaux d'HERCULE... Il veut faire comme lui lorsqu'il a abattu les oiseaux du Lac STYMPHALE.
BANEDON gromella :
- Sauf que là, c'est un lac tout ce qu'il y a de plus banal et que les seuls oiseaux sont trois pauvres canards mal réveillés qui doivent trainer dans les roseaux...
Plus loin sur la rive, LS, vêtu d'une tenue de chasseur en cuir et toque à plume restait à l'affût, sa fronde à la main, tandis que ses disciples rabattaient le gibier d'eau à travers les ajoncs et les herbes hautes.
- Qu'il se grouille, grogna BANEDON... On va attraper la mort ici... AAAATCHAAAAA !
L'éternuement du magicien résonna sur les eaux endormies et fît s'envoler un couple de canards effrayés. LS fît tournoyer sa fronde et le projectile jaillit en sifflant avant de crever l'oeil d'Etron Huilé qui s'effondra dans les roseaux avec un cri. LS recharga fébrilement sa fronde et tira à nouveau. Cette fois, ce fût Orgasme Chanté qui s'effondra, le nez brisé.
- C'est pas possible, il va tous se les faire, soupira RIMOAH.
Au loin, les deux volatiles s'éloignaient à tire d'aile, dans un concert de cris moqueurs.
- Bon, j'en ai marre, je rentre me coucher, fît BANEDON en se dirigeant vers l'endroit où ils avaient laissé les chevaux.
RIMOAH le suivît dans la clarté blafarde du petit matin, soulevant les pans de sa lourde robe de velours pour éviter d'en mouiller le bas. Soudain, BANEDON posa sa main fine aux doigts bagués sur le bras du vieux sage :
- Mince, j'ai une envie pressante... Une grosse... Attends-moi, tu veux ?
RIMOAH leva les yeux au ciel et se détourna poliment pendant que BANEDON retroussait sa robe brodée d'étoiles pour courir s'accroupir derrière un fourré.
- Tu sais quoi ? Tu me fais penser à un conte pour enfants, se moqua RIMOAH.
- Lequel ?
- Le petit poussait...
- Trés drôle...
Un silence passa, troublé par le chant des premiers oiseaux dans les branchages. Soudain, un hurlement de détresse jaillit des fourrés :
- Par ISHIR et KAÏ ! C'est horrible !
- Qu'est-ce qu'il y a encore ? demanda RIMOAH.
- Par les dieux, c'est horrible ! J'ai poussé trop fort, j'ai eu une descente d'organes, sanglota BANEDON.
- Hein ? Qu'est-ce que tu racontes ?
Le vieux sage du DESSI s'approcha et se pencha, écartant la végétation mouillée :
- Mais non, abruti ! Tu as fait sur un crapaud !

(Amis de la poésie, bonsoir...)
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9440
Age : 45
Localisation : Loin, très loin...
Profession : Dieu des voyageurs et Arpenteur des mondes, seigneur des déserts et maître des intersections
Loisirs : Enjoy the silence
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Jeu 8 Sep 2011 - 20:49

- Franchement, ça devient ridicule, gromella RIMOAH.
BANEDON poussa un soupir :
- Que veux-tu que je te dise ? Après le coup du taureau de Crète et des oiseaux de Stymphale, le voilà parti sur le sanglier d'Erymanthe...
Les deux hommes marchaient d'un bon pas sur le sentier bordé d'un épais tapis de mousse, sous les frais ombrages des hautes frondaisons rêveuses. Tout autour d'eux, la fôret frémissait de vie, pleine de bruits, de mouvements furtifs et d'odeurs. Un parfum de fleurs sauvages et d'humus imprégnait l'atmosphère printanière.
- Ah, tiens, en voilà un autre, fît BANEDON en se penchant, son panier en osier sous le bras.
- Tu crois vraiment que c'est le moment pour cueillir des champignons ? demanda RIMOAH.
- En attendant qu'il trouve son sanglier, on n'a que ça à faire... Et puis, c'est bon les champignons, surtout en omelette.
- Je les préfère en soupe, personellement, fît Poing Vigoureux, un des deux disciples qui les accompagnaient.
- Je pense plutôt que les champignons doivent être sautés pour garder toute leur saveur, répondît Cercle Elargi.
RIMOAH s'assît sur un tronc renversé pour soulager ses rhumatismes :
- Mouais... La dernière fois que tu as ramassé des champignons et que tu les as préparés pour le repas, on a retrouvé LS à poil sur le toit du monastère en train de parler bêtement avec les pigeons...
- Pourtant, je les avais montré à Gwynian pour savoir s'ils étaient sains, protesta faiblement le magicien de TORAN en continuant sa cueillette.
- Fais-moi rire, fît RIMOAH en s'éventant avec son chapeau de paille. Gwynian est à moitié sénile... La dernière fois qu'il t'a vu, avec ta robe et tes cheveux longs, il t'a apellé "gente dame"...
BANEDON se pencha soudain en avant au-dessus d'un buisson, ce qui fît ressortir sa poupe de façon disgracieuse :
- Oh, le charmant petit animal ! Qu'est-ce que c'est ?
- Qu'est-ce que tu nous as trouvé encore ? soupira RIMOAH en se levant trop vite, le dos cassé et le sang à la tête en deux secondes... Mais... Mais c'est... Oh merde, un putois !
- Comme c'est mignon ! Petit, petit...
- BANEDON, non, l'énerve pas !
...
RIMOAH se pencha par la fenêtre ouverte du carosse, le visage aussi vert que le feuillage bordant la route :
- AAAAAHHHH... De l'air... J'vais gerber...
Sur le toit, Poing Vigoureux et Cercle Elargi menaient l'attelage, un mouchoir sur le nez et les chevaux galopaient comme des fous, tremblants, couverts de sueur, les yeux dilatés et l'écume au mors. Soudain, BANEDON tapa du poing sur le plafond de la caisse :
- Arrêtez ! J'ai ma cystite qui me reprend ! Faut que je fasse pipi...
- Manquait plus que ça, ronchonna RIMOAH tandis que le carosse s'immobilisait au bord du chemin dans le grincement de ses essieux.
BANEDON sauta à terre et courût vers le premier buisson, robe relevée. Il avait bien choisi l'endroit, mais n'avait pas pensé au fort vent qui s'était levé à ce moment... Ni au groin énorme et lustré de bave, bordé de redoutables défenses et surmonté de deux yeux chassieux qui le contemplaient avec un mélange de curiosité et de colère...
- Euh... Petit, petit...
Le magicien commença à opérer une retraite stratégique en regrettant amèrement que les enchanteurs de Toran n'apprennent pas l'art de la Communication Animale au cours de leur noviciat...
...
BANEDON poussa un cri quand RIMOAH enleva la dernière épine de la fesse meurtrie. Le maître des magiciens de Toran était allongé à plat ventre sur son lit, exposant à la lumière des lampes un postérieur aussi rouge et gonflé que celui d'un singe mandrill. RIMOAH se lava les mains soigneusement avant de s'essuyer à un torchon propre :
- C'était une bonne idée que de sauter dans les fourrés pour lui échapper quand le sanglier t'as coursé. Mais bon, la prochaine fois, évite de tomber dans les ronces...

Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Sam 10 Sep 2011 - 2:48

La rentrée est difficile pour Banedon cette année Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ALIN V
Fléau des Héros
Fléau des Héros
avatar

Masculin
Poissons Buffle
Nombre de messages : 7691
Age : 44
Localisation : Hammardal
Loisirs : déchiffrer les étranges signes contenus dans les bulles des BD
Date d'inscription : 30/07/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Sam 10 Sep 2011 - 8:04

lol! Je note quelques influences Astérixiennes....

_________________
LJS alias Alin V, héritier du royaume de Durenor.
Revenir en haut Aller en bas
youpi
Maître d'armes
Maître d'armes
avatar

Masculin
Nombre de messages : 707
Profession : Savant fou
Date d'inscription : 04/08/2008

MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   Jeu 22 Sep 2011 - 5:38

Loup solitaire contre Perceptor


Loup Solitaire fait les 100 pas dans le grand hall du monastère, il semble nerveux. Arrive un petit homme en toge sombre l'air sévère, ces talonnettes claquants sur les dalles de marbre. Le pouls de Loup Solitaire s'accélère, une sensation de froid glaciale l'envahi, une sensation que même la grande discipline du Nexus n'arrive pas à endiguer.

Huissier : Grand maître Loup Solitaire je présume. Bonjour, enfin, c'est juste une formule de politesse, quand je viens c’est rarement pour vous être agréable. Où puis je m'installer pour consulter vos registres des comptes?

LS : Par ici monsieur l’huissier, je vous emmène à la bibliothèque.

Huissier : Je vous corrige tout de suite, appelez-moi Maître, c'est mon titre et Il vaut bien le vôtre.

LS : Bien sur je comprends, suivez-moi.

Loup Solitaire guide son visiteur au travers le dédale de couloirs du monastère, après quelques minutes, ils atteignent la bibliothèque où les attendent une montagne de registres de dépenses, de parchemins de facturations. Le petit homme se met au travail, pendant ce temps Loup Solitaire s'éloigne un peu et reste pensif près des fenêtres. Sa méditation est interrompue par l’arrivée de Banedon.

Ban : Alors Loup Solitaire, tu en fais une tête ce matin.

LS :
M'en parle pas, j’ai un contrôle des comptes du monastère, je crois que tu vas devoir rester, il y a des choses qui te concernent aussi.

Huissier : Monsieur Solitaire, pourriez-vous venir ici, j'ai quelques questions vis-à-vis de certains registres. Mais avant toutes choses je dois vous dire que la situation n'est pas brillante, c'est même catastrophique. J’ai rarement vu un état de compte aussi mauvais. Vos prévisions de remboursement sur 150 ans c’est de la foutaise.

LS : Vous savez moi je vieilli plus alors j’ai le temps, c’est pas comme si je devais crever dans 20 ans.

L’huissier crucifie Loup Solitaire du regard.

LS : Vous voulez boire quelque chose, un petit truc à grignoter?

Huissier : Non, quand je vois vos frais de bouches, je n'ai pas envie d'alourdir la facture de vos administrés.
Bon si nous commencions par les dépenses d’infrastructures. Elles sont incroyablement élevées, et de toute évidence incompatibles avec la dotation royale. Un port aérien capable d'accueillir 6 nefs du ciel, même Kordas, le grand échevin de Casiorn n'en a pas un si grand, que comptez-vous en faire.

LS : C'était en prévision de l'accroissement du trafic, avec Kai assistance et tout, en plus c'est mieux de voyager par les airs c'est plus rapide. J’ai aussi un gros projet en cours, l'objectif est de pouvoir envoyer en une journée 500 Kaï partout dans le Magnamund en toute impunité. Pour défendre nos intérêts, redresser des tords ect... Un beau projet pour le rayonnement du Sommerlund.

Huissier : Oui bien sûr, si seulement c'était financé.

LS : Je comptai demander une rallonge au roi à ce propos, cela me semblait judicieux de faire une démonstration de force avant, comme une frappe préventive aérienne sur la Salonie avec nos nouvelles nefs. Les nefs qui servent d'ailleurs de support publicitaire. De toute façon, l'hypothèque du monastère nous a permis de nous autofinancer, il y a assez pour la construction les nefs.

Huissier : Bon, passons. Après tout c’est de la petite monnaie comparé à la suite. Pour le gros des dépenses, j'ai bien vu qu'il y avait des travaux mais de là à coûter plusieurs centaines de milliers de couronnes. Va falloir m'expliquer.

LS : C'est la tour du soleil qui est en améliorations. Vous remarquerez que nous avons planifié de manière très prudente les travaux par tranches de 10 ans.

Huissier : Mais elle est presque neuve?

LS : Quand on la compare aux autres grands monuments du Magnamund elle est petite, je pensais la faire allonger un peu.

Huissier : Genre?

LS : 800 mètres...

Ban : C'est très raisonnable, en sachant que Kaag en fait 3000. En plus nous respectons les normes du travail alors que vous m'excuserez, les Maîtres des Ténèbres étaient de vrais esclavagistes.

Huissier : Et vous comptez trouver les fonds comment, parce que ce n’est pas avec les subventions publiques que vous irez loin. Vous comptez sur vos investissements outre-mer je suppose. Ici j'ai vu que vous développiez des villages vacances, ou en êtes-vous, parce je ne vois aucune rentrés en espèces sonnantes et trébuchantes associées.

LS : Justement en parlant de Kaag, c'est un nouveau concept on l'a appelé les jardins du ciel, nous y avons installé des appartements dans la tour avec jardins privés. Les herboristes Bautars travaillent là-dessus.

Ban : Il faut le dire, c'est assez haut de gamme, quand le bouche à oreille fonctionnera toute la noblesse du Magnamund va se précipiter. Pour l'instant nous sommes un peu handicapés par l'accessibilité mais c'est provisoire, la guilde de Toran y travail. Nous avons nous même redéveloppé le système d'ascenseur magique pour la tour, en remplacement de l'ancien, il peut faire monter quelqu’un sur 300 mètres.

LS : Le plus dur est fait, reste à l'optimiser sur les 2700 mètres restant et à résoudre les problèmes en descente, ça ne freine pas. On est les premiers sur le marché. Toujours anticiper pour ne pas rater les occasions, telle est notre devise.

Huissier : En gros vous avez posés des appartements de luxe dans un désert plein de cailloux pointus et de barbares, sans route, ravitaillement et moyens d'y accéder. C'est brillant.

LS : C'est ça, mais dès que les Bautars auront trouvé quoi y faire pousser se sera très joli. Et puis avec le 5ième corps de chevalerie du Sommerlund, on va exterminer rapidement les insurgés Glocks des zones tribales. Comme nous nous efforçons de promouvoir la paix et le mode de vie du Sommerlund à l’étranger, nous sommes aidés par le fond de développement des zones rurales à hauteur de 120000 couronnes de prêts à taux zéro.

Huissier : Admettons, L'autre projet m'a l'air plus intéressant, c'est le projet 'Hachral' de Barrakesh, la Vassagonnie, cela semble une valeur sure.

LS : Étant donne le peu de places et le prix très élevé des terrains on a essayé de 'feinter' le marché. Nous développons une zone inattendue plus accessible à notre budget. Notre projet est de bâtir un petit village typique, mais luxueux, du pays entre le quartier des lépreux et la décharge. Une fois réhabilité ça va être beau et très abordable. En plus il y a vu sur l'eau.

Huissier : La mer?

Ban : le Baga-darooz; une fois qu’il finit de s'écouler de Barrakesh, il forme un plan d'eau dans la décharge. Quand il y aura assez de clients on pourra payer l'assainissement des eaux, pour l'instant y a personne ça sert à rien.

LS : Nous proposons aussi biens de grosses villas que de coquets appartements à louer. Il y en a pour toutes les bourses, c'est Coryenne qui a fait la décoration, c'est superbe.

Huissier : Et donc ça, ça a coûté 80000 couronnes, en emprunts financés par....

LS : Par la guilde de Toran, c'est notre partenaire dans ce projet.

Ban : C'est une prise de participation croisée, nous aidons le Kaï à Barrakesh et eux nous aident à développer les stations d’activités hivernales du grand Kalte. Nous ciblons les clientèles du Dessi et de Vassagonnie. Les Kaï fournissent une aide technique pour tracer les pistes et secourir les gens perdus ainsi que 30000 couronnes.

Huissier : Écoutez, franchement, toutes ces participations croisées c'est douteux. Les anciens mages y ont laissés quelques plumes cette année. Responsabilités diluées, mauvaise gestion, le fric qui disparait comme par magie, j'en passe et des meilleurs. On soupçonne certain anciens mages qui soit disant effectuent leur 'Passage' de disparaitre avec le fric. Probablement sur l'île de Lorn. Bref ça sent très mauvais tout ça.
Bon, compte tenu de vos antécédents, la Couronne va vous laisser un délai pour commencer les remboursements. De mon coté je vais faire un pré-inventaire de vos valeurs. A première vu vous disposez de quoi, faites voir.
Un glaive en or, un gilet de platine, un casque d'argent, un diamant de Kalte monté en sautoir, c'est déjà pas mal cela devrait vous couvrir pour les prochaines semaines. Bon je repasse la semaine prochaine avec mon équipe pour terminer l'inventaire. Quand à vous monsieur Banedon nous allons prendre rendez-vous à Toran, vous m'expliquerez en détails votre histoire de ski à Kalte.


Dernière édition par youpi le Jeu 24 Nov 2011 - 18:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !   

Revenir en haut Aller en bas
 
LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» LOUP SOLITAIRE 28 ET DEMI (PARODIE) !
» Le Loup Solitaire
» Loup Solitaire : Une collection compléte est un rêve ?
» Loup Solitaire / 0 : Premières Armes
» Cartes pour campagnes et scénarios LOUP SOLITAIRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: Les Livres dont Vous êtes le Héros :: Les Séries dont Vous êtes le Héros :: Loup Solitaire-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit