La Taverne Des Aventuriers

L'antre des nostalgiques de Livres dont VOUS êtes le héros
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Cycle des Disparitions

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Le Cycle des Disparitions   Jeu 28 Avr 2011 - 14:31

Disparitions
Au forum,une rumeur terrifiante cours: deux jours après la construction du donjon,de mystérieuse disparitions se suivent chaque nuit.Pour cette raison,les habitants du Forum se barricadent chaque nuit chez eux pour éviter d'être la prochaine victime. Certainnes personnes disent que c'est a' cause du donjon,mais rien n'est certains...
La nuit du sixième jour après la construction du donjon,VS se promenait,pensif,sur les champs.La clarté de la lune baignait le paysage d'une pale lumière argentée.Il s'assit sur un gros rocher,en pensant a la cause de toutes ces disparitions.Soudain,une ombre couvras la clarté de la lune.Pourtant,il n' y 'avait pas de nuages...Un terrible cri sortit VS de sa méditation.Il levas la tête:une énorme créature s'abattait sur lui.VS sauta juste a' temps pour éviter les serres du monstre.Il contempla son adversaire:c'était une vouivre féroce.
L'ignoble créature se dressa de tout son long,prête pour assener une morsure fatale au voyageur,lorsque tout a' coup,une flèche se ficha dans le flanc de la bête.
Cette dernière poussa un cri de douleur et volas loin vers La Cité.
Oorgan surgit d'un champ de blé,un arc a' la main.
_Est ce que tu vas bien VS?
_Oui Oorgan,merci.Tu m'as sauvé.
_C'est normal!j' était aller chasser du lièvre lorsque j'ai aperçu la vouivre qui volait en altitude.Alors je l'est traquée.
_Allons donc arrêter cette créature avant quelle ne fasse d'autres victimes.
VS et Oorgan poursuivirent ainsi la vouivre,qui survolait lentement la ville.
_Ouf,VS,je suis a bout de souffle!
_Regarde!!
Oorgan suivit la direction du regard de VS et aperçut la vouivre,emportant un homme entre ses serres.Se dernier se débattait le plus possible,mais en vain.
Finalement,la créature se posa sur le sommet du donjon,puis disparut.
_Part tout les diables!!
_Vite Oorgan!Il faut prévenir nos amis de cette découverte!
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13378
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Jeu 28 Avr 2011 - 15:17

quelque chose me dit que Maximus n'a pas utilisé le correcteur d'orthographe. Dommage, ça gâche le texte.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Jeu 28 Avr 2011 - 15:21

Oui, en effet. C'est dommage, car l'idée était bonne. Si tu te lance dans l'écriture, tu dois faire attention. Tu pourrais gâcher, tout comme moi Embarassed , d'excellents textes.
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Jeu 28 Avr 2011 - 15:23

A mince pourtant j'ai corriger!! Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Jeu 28 Avr 2011 - 15:45

Quelqu'un voudrait il continuer les chroniques?
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Ven 29 Avr 2011 - 15:24

VS et Oorgan couraient vers les murs de a cité qu'ils ne fréquentaient plus guère. Ibio, la lune solitaire, éclairait leur course éffrénée. Le mois prochain, songea Oorgan, ce seront Doa et Friu les Jumelles, qui éclaireront les cieux. Puis il se recentra sur le présent. Les herbes leur arriveaient à la taille, dissimulant parfois une légère dépression. Ils étaient à deux ou trois kilomètres de la porte Ouest de l'active cité, dont ils entendaient les échos du Marché Nocturne, quand un cri perçant se fit entendre. La Vouivre revenait. D'un même réflexe, les compagnons se jetèrent sur le sol, au pied d'un arbre solitaire. Oorgan encocha une flèche et tira. Le tir était cependant mal ajusté et la flèche passa à quelques centimètres du pieds de la créature. Oorgan poussa un jurons:
-Vingts Dieux! dit-il, avant d'éclater de rire: il n'y a plus de dieux!
VS, qui ne connaissait pas sa pensée, lui demanda la raison pour laquelle il riait.
-Qu'est ce qui te fait rire?
-Il n'y plus de dieux par lesquels jurer! Et puis la sensation du danger proche, l'aventure...Que sais je moi, moi!
VS fit soudain le signe à Oorgan de se taire:
-Le monstre revient.
Oorgan aquieçat, et se refonça dans la végétation. Soudain la créature fondit vers leur cachette. Immédiatemeent, VS saisit l'arc, et tira une flèche. Cette dernière vola droit vers l'oeil de la créature. Une mortelle seconde s'écoula, et le cadavre de la créature morte tomba comme une pierre, manquant d'écraser les deux compères. Oorgan récupéra sa flèche, tandit que VS coupait une dent pour prouver la véracité de leur histoire lorsqu'il seraient dans la cité. Oorgan fit de même, avant de repartir.
Quelques minutes plus tard, ils étaient devant la cité. Ils interpellèrent le veilleur. Lowbac, car c'était lui, n'en cru pas ses yeux quand il les reconnu. Il ouvrit néanmoins la porte, en leur demadant:
-Salut les gars. Qu'est ce qui vous amène?
VS répondit, d'une voix grave:
-Nous devons parler tout de suite à Adrian.
Lowbac, bien que soupçonneux, leur fit signe d'y aller. VS guida alors Oorgan dans les rues, car il ne les connaissait pas, et is arrivèrent devant l'hôtel de ville. Apprenant leurs arrivés, Adrian les fit rentrer. Il les accueillit lui-même:
-Que se passe t-il pour que vous arriviez à une heure si tardive?
-De graves nouvelles, répondit VS d'un voix sombre.
Adrian dit, alerté par la mine sombre de VS et d'Oorgan.
-C'est en rapport avec les disparitions, n'est ce pas? Je vais faire chercher Requiem.
-Inutile. Je sssuis déjà là.
Effectivemment, le personnage qui vinet d'apparaître est bien Requiem. Après avoir examiné les personnages de la scène, Requiem répondit vaguement:
-Je vous ai vu arriver. J'ai pensé que vous iriez rejoindre le Maire de notre cité.
Puis, plus sérieusement:
-Parlez, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Ven 29 Avr 2011 - 15:52

jolie texte! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Sam 30 Avr 2011 - 0:23

VS raconta rapidement leurs rencontre avec la vouivre et tout le reste.
Adrian réfléchit un instant avant de frapper son fauteuil de son poing.
_Ainsi,c'est donc Maximus qui provoque toutes ces disparitions!
_ Peut-être,dit VS.Mais il est probable que ce soit juste une créature venue s'installer dans notre cité loin du plateau de Dagazar ou' vivent les dragons.
_Néanmoins,nous devons restez prudents,dit Requiem.Qui c'est ce qui ce trame dans tout ça?
Adrian tourna autour de la grande salle avant de déclarer:
_Oorgan!je veut que tu aille chez Maximus et lui ordonner d'expliquer les attaques de sa créature!Tu seras accompagné de deux chevaliers.
Oorgan trembla a l'idée d'aller vers le lieu le plus sinistre de toute la cité,mais il dissimula sa peur et s'inclina devant le grand roi.
Il sortit du palais du conseil,suivi de deux chevaliers portants des armures d'argent.
Quelques minutes plus-tard,il arriva devant le grand donjon.
Oorgan ravala sa salive,puis cria:
_Par le grand Adrian,je suis venus discuter avec le seigneur de ce lieu.Ouvrez la porte!
Un silence pesant régna autour du donjon.
Oorgan se sentait très mal a' l'aise.Il scrutait les gargouilles qui le fixaient,silencieuses.
Soudain,la porte s'ouvra lentement,et un homme-lézard armée d'un cimeterre se courba.
_Bienvenue dans la demeure du grand Maximus!
Oorgan entra,et suivi le saurien qui l'invita a le suivre.
Les murs étaient a' la fois noirs et verts.Des tapisseries repraisantaient des scènes de massacre,de guerre et de mort.
A chaque pilier se tenait la statue d'une terrible créature ou d'autres horreurs.
L'homme-lézard ouvrit une grande porte puis redescendit l'escalier qu'ils venaient de gravirent.
Alors,Oorgan vit un homme de grande stature,portant une armure noire hérissée.Son casque cornu et clouté ne laissait apparaitre que les yeux de son porteur.
Il portait une longue épée noir dans un fourreau gris comme les brumes.C'était Maximus.
_Oorgan!quelle surprise!vient t'asseoir prés de moi!
Les chevaliers restèrent au dehors de la chambre,prêts a intervenir.
Oorgan s'assit prés du sombre seigneur.
_Salut a toi,Maximus!Je viens ici de la part d'Adrian a' propos d'une certaine créature...
Maximus poussa soudain un rire diabolique.
_J'ai un secret a te révéler,Oorgan.Ma vouivre capturait des humains pour mes expériences dans mes laboratoires!Car j'essaye de créer une race de créatures puissantes afin de pouvoir conquérir la cité!
Oorgan se levas,et lentement,recula vers la porte,horrifié par cette révélation.
_Et toi Oorgan,tu seras l'un de mes capitaines!Ensemble,nous régnerons sur ces terres!
_Non!!
Aussitôt, Oorgan tira une flèche explosive qu'il gardait en cas de nécessité.Elle explosa sur Le sombre personnage.Il fit demi-tour et ouvras les portes,et découvris deux loups-garous dévorants les chevaliers.
Brusquement,Maximus apparut devant lui.Il lui enserra la gorge et le soulevas telle une plume.
_Une amitié avec Maximus ne se refuse pas!Tu m'oblige a utiliser la force!
Il le lança aussitôt contre le mur.Oorgan s'écroula.
_Emportez le vers le cachot!
_Oui maitre,répondirent les loups-garous.
Et ils trainèrent Oorgan,a demie inconscient,aux cachots...
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Sam 30 Avr 2011 - 15:24

Quand Oorgan retrouva en partie ses sens, il eut préféré qu'il n'en fut rien. Il était allongé sur de la paille, paille qui recouvrait un quart de la petite pièce dans laquelle il se trouvait. Nul lumière ne l'éclairait. Il voulut se lever mais, comme la tête se mit à lui tourner, préféra renoncer et essaya de se rappeller comment il était arrivé là. "Maximus! Il faut que j'aille prévenir Adrian". Il s'assit pour se lever, mais il essuya le même échec, pour les mêmes raisons. Il se tâta l'arrière du crâne, et senti du sang sous ses doigts. Ainsi, le choc sur le mur avait laissé des traces. Il entrepris de tâter le reste de son corps, et constata que seul son cou était douloureux. Peut-être pourrait-il s'évader? Comme il ne pouvait rien tenter dans l'immédiat, il entreprit de se coller dos au mur le plus proche, et attendit. Il savait qu'il ne mourrait pas de suite: Maximus avait trop besoin de lui.
......................................................................................................................................................................
Pendant ce temps, à l'Hôtel de Ville, Adrian, qui était sur le rempart Ouest,s'exclama , en voyant le soleil à son zénith:
-Bon sang! Mais que fait-il? Il devrait déjà être rentré!
Surgit de nulle part, comme à son habitude, Requiem lui dit:
-Peut-être est-il en difficuté?
-Possible. Je vais envoyer Voyageur Solitaire là-bas.
-Impossible: conformément à son nom, il vient de partir vers le Sud, l'informa Requiem.
-Alors, il faut que l'un de nous deux aille voir ce qui se passe!
-Sûrement pas! Si Maximus est derrière tout ça, c'est ce qu'il attend. Non, à mon avis il vaut mieux attendre. Maximus a probablement besoin d'Oorgan, aussi ce dernier est sûrement en vie. J'ignore pour combiens de temps...
-Toujours aussi rassurant, Requiem! répliqua Adrian. Enfin, tu as raison. De plus Yavanna n'étant pas là, ni l'un ni l'autre ne pouvons risquer notre vie. Cependant, s'il n'est pas là pour la mort d'Ibio, j'enverrai quequ'un.
-Navré de te contredire, mais si la popuation est au courant, il risque d'y avoir des mouvements de panique.
-Alors, tu iras. Le Cimetière des Brumes étant en dehors de la ville, nul ne verra que tu partiras.
Requiem acquiesça, avant de quitter les remparts normalement, pour une fois. Adrian fit de même, après avoir jeté un dernier regard vers l'horizon.
-Reviens vite, dit-il au loin, avant de quitter les remparts.
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Sam 30 Avr 2011 - 15:56

Un bruit réveilla Oorgan. Une main lui attrapa l'épaule, et il fut soulevé sans ménagement. Il senti la pointe d'une dague dans son dos, et il abandonna tout ses plans d'évasions. Il serait ratrapé aussitôt, et il était dans un état trop critique pour survivre à une escarmouche. La main l'entraîna vers un point lumineux, sans doute une porte. En effet, après que ses yeux se soient réhabitués à la lumière, il vit qu'il se trouvait dans un couloir. Il n'eut pas le temps d'en voir d'avantage, car les créatures qui l'escortaient, un Gobelin et un Orque, le firent avancer brutalement vers la gauche. Il décida de se laisser faire. Quelques minutes plus tard, il s'arrêta, à bout de souffle. Mais le Gobelin le poussa vers un escalier. Oorgan commença à grimper. A peu près au milieu de marche, il fut obligé de s'arrêter: il venait de découvrir, par l'expérience, une blessure dans le dos, sans doute témoin du formidable coup que Maximus lui a donné. Le voyant s'arrêter, l'Orque lui donna un petit coup de dague dans le dos, à l'endroit de la blessure. La douleur fut insupportable. Oorgan cru qu'il allait mourir.
Mais non.
Il était condamné à survivre. Son escorte le poussa, à la main cette fois, vers le haut de escalier. Ils le dirigèrent ensuite vers une petite porte. Elle fut ouverte, et Oorgan fit un pas à l'intérieur de la pièce qui s'ouvrait devant lui. Immédiatemment, les immondes créatures la refermèrent, et Oorgan se retrouva seul. Seul? Non, assurément. Maximus était en face de lui. Oorgan ressombra dans l'inconscience: la courte marche l'avait épuisé. Maximus le traîna alors dans un petit lit. Puis il partit, laissant Oorgan se remettre. Celui-ci se réveilla quelques heures plus tard, une terrible douleur à la tête et au dos. Il repoussa les couvertures, pour se lever, et bien qu'il échoua à cette dernière action, il réussit la première, et vit avec stupeur un bandage lui recouvrir le dos, à l'endroit de sa blessure. Une bande similaire lui recouvrait la tête. Alors il comprit. "La cage est dorée, se dit-il, mais c'est une cage".
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Sam 30 Avr 2011 - 17:25

Une heure passa...une heure de souffrance pour Oorgan,dont la tête tourbillonnait.
Il entendit des bruits de pas,puis la porte métallique s'ouvra,et un orque armée d'un gourdin apparut.
_Allez,vermine!Le Maitre t'attend!
Et il frappa le malheureux au crane.Oorgan s'évanouit.
.....................................................................................................................
Quand il eut reprit ses esprits il se trouvait au somment du donjon,et devant lui se tenait Maximus.
Ce dernier claqua aussitôt des doigts,et Oorgan se trouva dans les airs,dangereusement loin du bord.
_Oorgan!cria alors Maximus d'une voix métallique.Je t'est invité a te lier a mon service,mais tu as refusé!Je te préviens pour la dernière fois!rejoins-moi!
_Mais pourquoi moi!
Maximus le contempla un instant avant de dire:
_Car dans tes veines coule le sang des Vartass,les grands seigneurs de la forêt enchantée.Mais je ne peut y accéder sauf si je réussi a lier a mon service un descendant de leurs races.Alors!Vas-tu t'incliner devant moi?
_Jamais!!
Aussitôt,Maximus poussa un cri de colère,et Oorgan se sentit tomber dans le vide.
La terre se rapprochait dangereusement.Oorgan ferma les yeux,mais il se sentit soudain qu'il flottait.
Il ouvras les yeux,et découvrit qu'il était retenus par Requiem!
Ce dernier portait une cape de vampire capable de faire voler son possesseur.
Requiem s'éloigna du donjon...et manqua de justesse un éclair noir lancé pas Maximus.
Il atterrirent enfin prêt du palais royale.
La',Adrian,Warlock,VS et tout les autres les attendaient.
VIC s'approcha du pauvre prisonnier et l'invita a rejoindre un beau lit.Oorgan s'étendît,et VIC commença a le soigner de sa blessure.
Puis,Craft lui demanda:
_Que c'est-il passer?
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Sam 30 Avr 2011 - 18:15

Comme le blessé avait du mal à parler, Requiem fit un rapide résumé des évènements:
-Lui et VS ont été attaqué hier soir par une Vouivre. VS réussit à tuer la bête, ett ils sont venus à l'Hôtel de Ville faire un compte rendu des évènements. Apprenant les faits, Adrian a envoyé Oorgan parler avec Maximus. Je ne sais comment, Oorgan a été mis dans cet état, et il a été précipité du haut du Donjon. Grâce à ma cape, j'ai pu le rattraper. Maximus, voyant cela, a tenté de me tuer à l'aide d'un Eclair Noir, dans l'ignorance que je suis de toute façon déjà mort, mais il m'a manqué. Je suis ensuite parvenu jusqu'ici, et vous connaissez la suite.
-En effet, dit Adrian, en regardant nerveseument VIC.
Le médecin lui fit un signe fataliste, avant de se lever.
-Il a besoin de repos. Sortons.
Tous s'éxecutèrent. VIC reprit la parole, lorsqu'ils furent dans la Grand'Salle:
-Il reste dans un état critique. Le cuir chevelu est ouvert, et une méchante plaie lui cour les long de la jambe. Je pense réussir à le soigner, mais il ne pourra pas parler avant demain.
-Soit. Nous le laisserons tranquille jusqu'à demain, mais pas plus tard. Il est essentiel que l'on apprenne ce qui se passe.
-Oui, l'appuya Requiem. En attendant, je propose de mettre un couvre-feu tout de suite, pour protéger la population. La nuit va bientôt tomber, aussi nous n'avons pas de temps à perdre. Je propose aussi que tout le monde dorme ici, à l'Hôtel de Ville. Il y a suffisamment de place pour tous, et cela permettra un rassemblement plus rapid en cas d'attaque...
-Excellent idée, Requiem. Restez ici à dormir. D'ailleur il nous faut quelqu'un pour veiller Oorgan.
Ainsi fut fait. La nouvelle fut rendu publique, et les cinq cent vingt et un habitants du forum trouvèrent la place de dormir. Jamais ils n'avaient connu l'impression du danger et de la sécurité en même temps.
...................................................................................................................................................................
Alors que ce déroulait ces évênements, le sombre Maximus tournait comme un lion en cage. Il se rendait compte que, juste en assouvissant sa colère, il venait de réduire quasiment à néant ces chances de conquérir la cité. Un seul espoir lui restait alors, celui d'enlever Oorgan, et de le convaincre de le rejoindre. La première action restait tout de même facile par apport à la seconde: les vieux Grimoires précisaient bien qu'il ne fallait utiliser la magie pour voler le coeur d'un Vartass, sous peine de mourir. Seule la ruse pourrait y parvenir. Et justement, à propos de ruse:
-Maître? fit une voix grinçante.
-Que me veux-tu, Morvu? fit-il sans prendre la peine de se retourner vers le seul humain vivant dans le Donjon.
Morvu s'approcha de Maximus et lui murmura quelques mots à l'oreille.
-Va t-en, Morvu. Tu sera remercié.
Le bossu inclina la tête du mieux qu'il pouvait, et repartit.
Maximus parti d'un rire sardonique.
Le murmure de Morvu venait de modifier les destins possibles, tout en créant d'autres avenirs. Le destin de la cité est peut-être scellé...
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Sam 30 Avr 2011 - 23:26

Dans un beau jardin,Antares jouait des cordes de sa harpe.
Elle était la seule a ne pas avoir reçus la nouvelle de la menace qui pesait sur La Cité.
Soudain,une main froide et gantée se posa sur son épaule.
Elle se retourna vivement et dégaina son épée.Quand elle vit que s'était Maximus,elle se calma et remit son épée dans son fourreau.
_Et bien Maximus!En voila une façon de saluer une dame!!
_Pardonne moi pour ça,Antares,mais il y'as en ce moment d'autres problèmes.
Il s'assit prés d'elle,puis lui offra un parchemin.
_C'est un contrat de la part d'Adrian.Il t'invite a le signer comme les autres seigneurs.C'est urgent...
Antares contempla le parchemin écrit avec un langage mystérieux.
_Depuis quand Adrian écrit-il avec de l'encre mauve a' la place de l'encre dorée?Et quel est ce langage?
_Le temps presse,mon amie.Il faut que tu signe rapidement.
Il lui donna une plume de corbeau noir.
Lentement,Antares écrivit son nom sur le parchemin.Quand elle termina,le parchemin se mit a projeter une intense lumière mauve mauve.
Antares poussa un cri,puis s'évanouit.
Maximus souleva le corps de la jeune demoiselle,avec un sourire cruel,puis se volatilisa avec sa victime.
.....................................................................................................................
Pendant ce temps,Morvu sautait de joie a l'idée de la récompense qui l'attendait.
Et tout ça,par un merveilleux hasard!!
Ce matin,il était allé a' l'oracle de Jareth pour savoir comment il gagneras quelques pièces ce jours la'.
Alors,il eu la vision d'une jeune demoiselle(Antares,a ce que l'on dit)entourée de Vartass.Et il vit aussi son maitre au-dessus d'eux,les massacrant sans pitié.
Il était allé vite raconter cette vision a' son maitre.
C'était son jour de chance...
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Dim 1 Mai 2011 - 20:45

Histoire ancienne:Les Vardass
Il y as de celas 1000 ans avant la création de La Cité,un peuple vivait en paix et en harmonie:Les Vardass.
Ils peuplaient autrefois une grande et puissante cité.Ils étaient de grands maitres dans l'art de la magie et excellaient dans le maniement d'armes enchantées.
Ils connurent une longue période de paix,et ils vécurent paisiblement avec les autres races.
Mais un jour,Anatar le Maudit,un puissant seigneur des ténèbres,déclencha une attaque sur la montagne de cristal.Une armée de Balrogs,sous le commandement de Maximus,le plus puissant serviteur d'Anatar,envahit la montagne et et extermina les nains qui y vivaient.Seul le Roi Forlaus et quelques fidèles réussirent a fuir.
Les Vardass les accueillirent dans leur majestueuse cité.Quelques jours plus tard,le royaume sylvestre des fées connut le même sort,et seul la reine Alice et sa fille réussirent a s'échapper.
Finalement,les Balrogs attaquèrent les Vardass.Ce fut une longue guerre a laquelle le roi Forlaus fut tuer dans la bataille par Maximus.Mais les Vardass tinrent bon,et réussirent a repousser les troupes ennemies.Mais,alors que l'espoir revenait,Anatar en personne surgit,brisa les défenses et arriva au milieu de la cité.La',le roi Silmarille l'affronta,et après un duel titanesque,réussit a tuer Anatar.Mais ce dernier,avant de mourir,porta un coup fatale au roi qui s'écroula.Maximus disparut,et les Balrogs fuirent.
Les Vardass,quittèrent leurs cité,et s'installèrent dans la forêt enchantée.Ainsi,seul un Vardass pouvait accéder dans leurs royaume.
Et c'est ainsi que l'ancienne cité devint la cité du forum.
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Jeu 12 Mai 2011 - 10:36

Maximus était très heureux:Il avait enfin lier un Vardass à son service.
Enfin,il pourrait exercer sa vengeance sur ce maudit peuple!
Il se souvint du temps ou' son maitre fut vaincu,ses troupes en fuite,et lui même assailli par des centaines de grands mage Vardass.Il avait résisté,mais finalement il fut vaincu et son corps physique fut détruit.
Il avait airé des centaines d'années avant de pouvoir reprendre un corps physique:Un spectre portant une terrible armure et une épée meurtrière.
Son plan était parfait:tandis que lui et son armée attaqueront la forêt enchantée,son général Baltrox (un énorme loup-garou noir) attaqueras la cité du forum.
Morvu,lui,avait nié:_Mais Maitre!Les remparts de la cité du forum sont bien protégés!
_Ne t’inquiète pas!J'ai créer une arme qui causeras une bréche dans les remparts.
il alla vers un balcon,ou' il pouvait voir tout le cimetière.
_Même en cas de brèche,il faut être des milliers pour prendre d'assaut La Cité!
_Des dizaines de milliers!
_Mais mon seigneur,il n’existe pas une telle armée!
Quand il arriva vers le balcon,ce que vit Morvu resta gravé dans sa mémoire:Là,devant le donjon maudit,une grande armée d'orques,de trolls et d'hommes-lézards se tenaient,armées jusqu'aux dents.Plus loin encore,des milliers de scarabées marchant sur deux pattes,armées de griffes et de lances,claquèrent leurs mandibules à la vus de Maximus.
Ce dernier levas la main,et toutes les troupes se turent.
_Un nouveau pouvoir s'étend!Un nouveau age commence!
Les scarabées poussèrent des sifflements en agitant leurs carapaces noires.
_Ce pays seras souillé par le sang des forumeurs!
Les orques poussèrent une grande exclamation.
_En avant,vers la cité!!Pas de quartier!
Toutes les troupes hurlaient d’excitation.
_à la guerre!!
L'armée des ténèbres fonça en hurlant vers un seul but:La Cité.
_Bien,dit Maximus,mes scarabées que j'ai crées dans les laboratoires les massacreront.Maintenant,je doit aller rendre visite au Vardass.
.......................................................................................................................
Dans une chambre dorée,Antares était étendus sur un lit.Elle se réveilla lentement,puis contempla avec surprise la chambre ou' elle se trouvait.Elle voulut s’enfuir,mais ses mains étaient ligotés.Son épée était sur une chaise,hors de portée.
_Ou' suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Jeu 12 Mai 2011 - 19:59

OK, Maximus, ce n'est pas mal, malgré des fautes pale (une des plus marrantes est "airés": quand je pense au nombre de gens à qui ma prof de math à reproché d'écrire "erree au lieu d'"aire")
Enfin bon, je pense que je vais pouvoir continuer. La situation est moins bloquée ^^.
Ecrire une AVH ne t'a jamais tenté? Mine de rien, tu semble avoir beaucoup d'imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Maximus
Ultime Souverain du Chaos
Ultime Souverain du Chaos
avatar

Masculin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1999
Age : 20
Localisation : Là ou' le mal est à son apogée
Profession : Seigneur supréme des ténébres et maitre du chaos
Loisirs : Vous fairent souffrir et conquérir le monde
Date d'inscription : 04/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Jeu 12 Mai 2011 - 23:04

Bien sur que si!mais il y as des problèmes techniques!
Bon à toi de continuer,à moins qu'un autre ne veuille le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9851
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LES CHRONIQUES DU FORUM   Ven 13 Mai 2011 - 23:55

- Maître ! Maître, reveilles-toi !
VS se redressa en sueur sur sa couche, la main sur la poignée de la dague cachée sous le traversin. Son esclave personnel était penché sur lui, son visage défait éclairé par la lueur tremblante de la lampe d'argile qu'il tenait à la main. La pénombre régnait dans la chambre, la lueur argentée de la lune filtrant à travers les stores en écaille de tortue.
- Maître, viens vite ! La campagne est en feu !
VS se leva, passa une courte tunique, drapa un châle de laine sur ses épaules et suivit son serviteur sur la terrasse de la maison. Au loin, vers les collines, un océan de lumières mouvantes semblait onduler comme un serpent de feu. Des centaines et des centaines de torches, si nombreuses qu'elles semblaient effectivement incendier la campagne. Elles produisaient une lumière si vive que les bergers et pâtres des environs, brusquement réveillés, les yeux bouffis de sommeil, croyaient voir se lever une aube nouvelle. Les torches d'une armée en marche, indiscutablement. VS blêmit : cette masse gigantesque et ondoyante se dirigeait vers la cité ! Il fallait donner l'alerte, prévenir ADRIAN et les autres, vite ! Il rentra dans sa chambre en coup de vent et se mit à chercher frénétiquement dans un petit meuble d'acajou laqué, tout en donnant ses ordres :
- Vas réveiller tes camarades, prenez vos affaires et courrez prévenir les autres habitants alentours, puis réfugiez-vous en ville. Et bien, qu'attends-tu ? File !
Une fois seul, VS retira du meuble une craie rouge et cinq lampes en or. A l'aide de la craie, il traça un pentagramme à cinq branches sur le sol de pierre, puis posa une lampe à chaque extrémité de chaque branche, avant de l'allumer. Il entra ensuite dans le pentagramme, veillant soigneusement à ne pas l'effacer et s'assit en son centre. Puis, les yeux clos, respirant profondément, il se mit à réciter une incantation trés ancienne, oubliée des hommes, d'une voix monocorde, dépourvue d'inflexion... Une lampe s'éteignît brusquement... Une incantation qu'il avait lu et déchiffré, gravée en hiéroglyphes sur les murs d'un temple perdu, apportant la connaissance sur des mystères oubliés... Une autre lampe s'éteignît... Une incantation écrite et gravée par les rois-sorciers d'UBBO-SATHLA il y a des siècles... Les lampes s'éteignaient les unes après les autres... L'incantation se fît murmure, comme le bruit d'un ruisseau nocturne... Oui, VS avait découvert bien des secrets, bien des mystères en des lieux bien étranges au cours de ses voyages... Des cîmes bleutées des falaises de glace de SEPTENTRION à la moiteur étouffante des jungles de YOHM-VOMBIS... Des sombres forêts de SHAMUTANTI aux brûlants déserts où de redoutables basilics chauffaient leurs écailles étincelantes aux feux de plusieurs soleils... La dernière lampe s'éteignît. Un souffle glacé, d'un froid qui n'était pas de ce monde, balaya la pièce, plongée dans des ténèbres presque tangibles et baignée d'un silence sépulcral. Puis, soudainement, toutes les lampes se rallumèrent. Le pentagramme était vide...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9851
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LES CHRONIQUES DU FORUM   Sam 14 Mai 2011 - 12:03

Impossible de dormir : REQUIEM se leva et passa sur la terrasse. Avec un soupir, il s'accouda à la balustrade de pierre sculptée. Une menace, invisible, insidieuse, planait sur la ville. Il la sentait, comme un serpent dissimulé dans les hautes herbes au bord du chemin. Une menace d'autant plus dangereuse qu'elle restait imprécise. Soudain, un étrange phénomène attira son attention : là-bas, au sein des collines endormies, une lueur violente venait d'apparaître, du côté de la maison de VS, comme un éclair... Au même moment, REQUIEM sentît une présence dans la pièce et se retourna vivement. Une lueur bleutée venait d'apparaître sur le sol de marbre et, sous ses yeux stupéfaits, elle se transforma, s'étira, prenant rapidement forme humaine. Quand elle disparut, VS était allongé sur le sol.
- VS ? Mais... Que... Par quelle magie... ?
- Plus tard ! J'ai utilisé cet ancien sortilège de téléportation pour venir te prévenir. Une terrible menace pèse sur la Cité, la mort est en marche !
Le Voyageur tituba jusqu'à un divan, s'effondra sur les coussins chamarrés, épuisé, le corps parcouru de tremblements convulsifs. Le sortilège employé était complexe et avait grandement entamé son énergie. D'une voix haletante, il raconta ce qu'il avait vu. Un frisson glacé parcourût l'échine de REQUIEM, comme le doigt osseux d'un squelette caressant son dos. Brusquement, il quitta la pièce et se précipita vers les appartements d'ADRIAN, courant à travers les couloirs silencieux et déserts. Les gardes le laissèrent franchir les lourds vantaux de laque rouge, stupéfaits.
ADRIAN dormait d'un sommeil profond et sans rêves sous ses fourrures, à l'abri clos et tiède des tentures du baldaquin. Il fût brutalement tiré du sommeil par REQUIEM qui le secouait par l'épaule. D'une voix hachée, le Seigneur des Morts lui révéla ce que VS avait vu. Le Fondateur se leva précipitament, donnant ses ordres tout en s'habillant :
- Vite, vas réveiller MILOS ! Fais sonner l'alarme au Grand Beffroi ! Je veux voir tous les officiers dans la Salle des Délibérations le plus vite possible !
VIC s'était endormi dans son fauteuil, au chevet d'OORGAN. Le son du Beffroi le réveilla brusquement, de même que son chien endormi à ses pieds, qui se mît à hurler à la mort. Le Guérisseur baîlla, se frotta les yeux, l'esprit encore embrumé par le sommeil. Que se passait-il donc ? La porte de la chambre s'ouvrît brusquement, laissant entrer WARLOCK, enveloppé dans un ample manteau, l'épée au côté, l'air affairé :
- Une armée est en marche vers la Cité ! Nous risquons d'être assiégés d'une minute à l'autre... Je vais à la Maison de la Connaissance pour mettre nos ouvrages en lieu sûr... Prends soin de toi... A bientôt !
VIC se mordit la lèvre. OORGAN s'agita dans son sommeil, marmonnant des mots sans suite et inaudibles.
Le Grand Beffroi continuait à sonner, à la volée, résonnant d'un bout à l'autre de la ville, comme un carillon de mauvais augure aux sinistres présages... Dans les rues, aux fenêtres, les habitants, brusquement réveillés, s'interrogeaient du regard, angoissés... Les fenêtres s'allumaient, les gens descendaient dans la rue, inquiets...
ADRIAN se pencha sur la carte déployée sur la grande table. Autour de lui, MILOS et les principaux officiers se tenaient, en cuirasse, le casque à plumes sous le bras, le glaive au côté, l'air grave. Des dizaines de lampes en or éclairaient la pièce, projettant des lueurs fantômatiques sur les mosaïques et les marbres polychromes.
- Le quartier sud sera le premier touché...Il faut évacuer les femmes et les enfants vers le Lac des Songes, pour les mettre à l'abri.
- Les gens commencent à paniquer et à se rassembler dans les rues, sur les places, dans les jardins, Fondateur...
ADRIAN eût un geste rageur de la main :
- Peu importe, le temps nous manque trop. MILOS ?
- Il faut protéger en priorité les réservoirs d'eau potable, du côté des collines. Un détachement d'élite est prêt à partir. Nos réserves de nourriture sont suffisantes pour soutenir un long siège.
- Bien.
VS qui écoutait en retrait proposa soudain :
- Pour les femmes et les enfants, pourquoi ne pas les envoyer dans mon ancien palais, au bord du lac ? C'est une véritable forteresse...
- Adopté ! Je te laisse t'en occuper.
Au sein de la Maison du Savoir et de la Connaissance, la précipitation régnait : les copistes et scribes allaient et venaient fébrilement entre les rayonnages, les bras chargés de livres, de tablettes et de papyrus. Les textes de Platon, d'Aristote, les pièces de theâtre de GROSBILL, les ouvrages de SKELOS, les écrits de VATHELOS l'aveugle, de THOT-AMON... Fébrile, nerveux, WARLOCK dirigeait l'opération, aidé par DONALD S :
- Plus vite ! Portez tout celà au souterrain, vite ! Ne prenez que les ouvrages les plus importants !
- Nous ne pourrons pas tout mettre en lieu sûr, fît DONALD S.
WARLOCK serra les poings, le visage blême :
- Jamais un seul de ces chiens ne touchera à mes livres...
Au Palais, un groupe d'enfants venait d'arriver : les 120 écoliers pauvres de l'école d'AqME, accompagnés par le Pédagogue et sa femme qui poussait en avant un joli ventre rond. Stupéfaits, mal réveillés, les gamins jetaient des regards étonnés sur le fastueux décor, presque féerique à leurs yeux d'enfants. MILOS les rejoignît dans la Salle du Trône :
- Heureusement, vous êtes là ! Il faut faire vite. Votre maison est trop exposée. Ton épouse et les enfants doivent se réfugier à l'ancien palais de VS, avec les autres.
- Non, je refuse de quitter mon mari !
Au même moment, ALIN entra dans la pièce. Il avait troqué sa robe de nuit contre une cuirasse complète et portait un lourd glaive au côté. Il prît les mains de la jeune femme dans les siennes :
- Allons, sois raisonnable... Penses à ton enfant... Ma femme et les miens vont se mettre en route avec l'épouse d'ORION et celle de SQUALLION. Tu vas te joindre à leur groupe. ALBATUR est déjà en route avec sa femme et ses enfants... Vous serez en sécurité là-bas, l'ancien palais de VS est une vraie forteresse et un détachement de la Garde d'Or veillera sur vous.
AqME embrassa sa femme en pleurs, posa un baiser sur son ventre rond, puis la remît aux soins des officiers qui procédaient à l'évacuation. Les élèves, silencieux, les yeux grands ouverts, suivirent en se tenant par la main. Dans la cour, VS attendait, nerveux, prés des chariots bâchés où femmes et enfants s'entassaient, au milieu des cris, des pleurs et des hennissements effrayés des chevaux.. Les étoiles commencaient à pâlir dans le ciel nocturne, la nuit s'achevait.
- Ah, vous voilà enfin ! fît-il en voyant le groupe descendre en hâte les larges marches de pierre veinée. Montez, vite ! Il ne faut plus perdre de temps ! Où est ANTARES ?
- Impossible de la trouver, elle a disparue...
- Enfer ! Il est trop tard, en route !
Une sonnerie de trompes de bronze retentît et le long convoi se mît en route. Mais VS, après avoir donné ses consignes, regagna le palais. Il tomba sur MILOS dans l'armurerie. Aidé par Gimmel, l'intendant de la Forge de dav-ID, le robuste guerrier distribuait les armes à ses hommes. Il lui jeta un regard étonné :
- VS ? Je croyais que tu accompagnais les femmes et les enfants ?
- ALBATUR, FAUCON DE LUNE, RAPHA et JARETH s'en occupent. Je veux me joindre au détachement qui va dans les collines protéger les réservoirs... Ma maison est là-bas et j'ai l'intention de la défendre.
- Comme tu voudras... Au fait, VIC veut te voir avant ton départ... Il est dans la chambre d'OORGAN.
Le Voyageur hôcha la tête et quitta rapidement la pièce. Dehors, le jour n'allait pas tarder à se lever. Les remparts se couvraient d'hommes en armes. On armait les catapultes et les balistes, les archers se déployaient. La Porte des Guerriers se referma lentement, puis fût solidement verrouillée. Le Grand Beffroi continuait à sonner, inlassablement...

(Voilà, MAXIMUS, tu as de quoi faire... Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Aradorn
gardien
gardien
avatar

Masculin
Poissons Cheval
Nombre de messages : 323
Age : 40
Localisation : Pau
Profession : sans hélas
Loisirs : jeux, lecture et surtout JDR \o/
Date d'inscription : 28/10/2009

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Sam 14 Mai 2011 - 16:50

(joli ^^ personne veut y faire participer mon armée de pingouin ?)
Revenir en haut Aller en bas
Lowbac
Aventurier de l'Infini
Aventurier de l'Infini
avatar

Masculin
Poissons Chèvre
Nombre de messages : 11099
Age : 39
Localisation : Angers
Profession : Employé commercial
Loisirs : Lectures, Commerce, Angers Sco
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Dim 15 Mai 2011 - 11:15

Que de noms cités de membres des forums dans ces chroniques, parcourues en diagonale à l'instant, quel est le sujet de l'histoire par curiosité qui réunit autant de noms des forums ?

EDIT : j'ai lu le début de Disparitions, vivier d'idées Smile , Lowbac veilleur de la cité, c'est sûr que je suis assez souvent en mode veille lorsque je lis par exemple un gamebook puisque pas un lu sans erreurs repérées study . Sympa comme exercice rédactionnel ludique 8) .
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9851
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LES CHRONIQUES DU FORUM   Dim 15 Mai 2011 - 13:13

Pour répondre à ta question, je sais pas trop moi-même... A la base, ce topic est là pour rendre, sous une forme imagée (le FORUM devient une cité heroic-fantasy dont les membres sont ses habitants), les évènements quotidiens de notre petite communauté.
Ces derniers temps, le FORUM est calme et du coup, j'ai laissé le terrain à d'autres. MAXIMUS a entamé une histoire et pour lui faire plaisir, j'ai écris une suite. Mais j'avoue avoir lu son histoire en diagonale également et n'avoir pas tout suivi...
Revenir en haut Aller en bas
VIK
Maître admin
Maître admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13378
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Dim 15 Mai 2011 - 14:00

Je trouve que ce topic n'est pas comparable avec l'ancien des Divinités du Forum, il s'agit de topics bien distincts, chacun ayant son utilité propre.

Ici, les textes de Maximus forment une (longue) histoire qu'il a envie de raconter, très bien, mais c'est difficile pour les autres de se greffer là-dessus. Il a sa propre vision qui n'est pas évidente à faire partager. Je trouve qu'il y aurait peut-être matière à ce qu'il développe tout celà dans son propre topic, car lui seul sait où il veut amener la suite de l'histoire.

C'est très éloigné aussi de ce qu'était le topic Divinité : des textes généralement en "un coup" à visée principalement humoristique.
Bon, je vais passer pour un vieux nostalgique, mais ces textes étaient drôles, et à mon sens, en grande partie parce qu'ils montraient une joyeuse série de Dieux Bras Cassés qui s'auto-caricaturaient. Pour moi, c'était principalement le décalage entre leurs péripéties dignes des Bronzés, et leur rang présupposés de "dignes" Dieux, qui étaient le moteur du ressort comique.

Suite aux discussions qu'il y a eu sur le fait que certains percevaient l'ancien topic comme élitiste, que d'autres le prenaient trop au sérieux, ou que ça pouvaient pousser certains à flooder pour acquérir un rang de Divinité (ce qui est vrai), VS l'a clôturé pour créer celui-ci.
Hélas, je trouve qu'en mettant en scène des forumers redevenus "ordinaires", on a perdu une grande partie de ce ressort comique.
Bref, ce topic m'inspire beaucoup moins. Peut-être aussi qu'on avait fait à peu près le tour du sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voyageur Solitaire
Voyageur
Voyageur
avatar

Masculin
Vierge Rat
Nombre de messages : 9851
Age : 45
Localisation : Shamanka !
Profession : Dieu multiforme des voyageurs et Arpenteur des mondes, souverain d'Atalis la Cité des Sables et Protecteur de Shamanka.
Loisirs : Living in another world.
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: LES CHRONIQUES DU FORUM   Dim 15 Mai 2011 - 14:06

Ma foi, ce ne sont pas les idées humoristiques qui me manquent, qu'on soit ou pas des divinités. Mais bon, je me voyais mal balancer un texte drôle en plein milieu de l'histoire de MAXIMUS, c'est pour ça que j'ai suivi dans son style "sérieux".
Revenir en haut Aller en bas
oorgan
Poète Disparu
Poète Disparu
avatar

Masculin
Vierge Buffle
Nombre de messages : 2171
Age : 20
Date d'inscription : 22/02/2011

MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   Dim 15 Mai 2011 - 16:10

Lowbac a écrit:
Que de noms cités de membres des forums dans ces chroniques, parcourues en diagonale à l'instant, quel est le sujet de l'histoire par curiosité qui réunit autant de noms des forums ?

EDIT : j'ai lu le début de Disparitions, vivier d'idées Smile , Lowbac veilleur de la cité, c'est sûr que je suis assez souvent en mode veille lorsque je lis par exemple un gamebook puisque pas un lu sans erreurs repérées study . Sympa comme exercice rédactionnel ludique 8) .
Tiens, je n'y avais même pas pensé, à ça.

Sinon, je dois reconnaître que les textes humoristiques de VS sont quand bien plus amusant que l'histoire que Maximus et moi inventons au fur et à mesure, snas plan précis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Cycle des Disparitions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Cycle des Disparitions
Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le cycle arthurien
» [ Cycle de l'Ibis ]-> Quatrieme Partie ! Chapitre 2 !
» Kurtz Katherine - Roi de folie - La trilogie des rois 1 - Cycle des Derynis [Lecture commune de juin]
» Masterton Graham - Manitou - Le cycle de Manitou T1
» Le cycle Arthurien : les sources

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Des Aventuriers :: La Vie à l'Extérieur de la Taverne :: Divers-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit